Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant





télécharger 0.87 Mb.
titreUn cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant
page7/34
date de publication13.02.2018
taille0.87 Mb.
typeCours
d.20-bal.com > documents > Cours
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   34

IV.5. La contraction musculaire :

L’unité motrice :


On appelle unité motrice, l’ensemble formé par un neurone moteur et toutes les fibres musculaires que ce dernier stimule.

La jonction neuromusculaire :


Le neurone moteur et les fibres musculaires entrent en contact et communiquent dans des zones bien spécialisées appelées synapses . Un petit espace, à cet endroit, sépare le neurone moteur et les fibres musculaires, appelé fente synaptique. Le potentiel d’action (influx nerveux) ne peut franchir cet espace afin d’exciter le muscle. A la place, un neurotransmetteur est libéré (l’acétylcholine) après les terminaisons synaptiques du neurone et réceptionné par les récepteurs de la plaque motrice du muscle. Cette liaison de l’Ach à son récepteur provoque une libération d’ions surtout Na+. Il en résulte un changement de potentiel membranaire qui déclenche un potentiel d’action musculaire (PAM)qui se propage le long de la membrane de la cellule musculaire.

La contraction du muscle :


Ce PAM ouvre les réservoirs de Ca2+ contenus dans la fibre musculaire et provoque le glissement des filaments d’Actine et de Myosine. C’est la contraction musculaire, qui produit de la chaleur et de l’acide lactique.

Les protéines et l’ATP jouent un rôle importants dans cette contraction musculaire mais ils ne sont pas détaillés ici car sortant du programme du cours d’anatomie.

IV.6. Les muscles squelettiques :

IV.6.1. L’origine et l’insertion :


La plupart des muscles traversent au moins une articulation et sont attachés, par des tendons, aux os qui la forment.

Les muscles squelettiques assurent le mouvement en exerçant une traction sur les tendons qui, à leur tour, tirent sur les os.

Lorsqu’un muscle se contracte, il rapproche un os de l’autre ; autrement dit, un des os reste immobile , l’autre se déplace.

Le point d’attache d’un tendon à l’os immobile est habituellement appelé origine et le point d’attache de

l’autre tendon à l’os mobile, insertion.

Le petit pectoral a son origine sur les 3,4 et 5ème côtes dans l’abaissement de la ceinture scapulaire mais a également comme origine le processus coracoïde de la scapula dans l’inspiration forcée.

IV.6.2. Systèmes de leviers :


Le fonctionnement de la plupart des muscles squelettiques fait intervenir un système de leviers.

Un levier est une barre rigide (os), se déplaçant autour d’un point fixe, le point d’appui (l’articulation), et soumise à l’action d’une force (muscle). La force est le travail fourni pour vaincre la résistance offerte par la charge.

L
evier du 1
er genre : charge - point d’appui – force

L
evier du 2
ème genre : point d’appui – charge - force

L
evier du 3
ème genre : point d’appui – force - charge


IV.6.3. Action des groupes de muscles :


L’arrangement des muscles leur permet de travailler ensemble ou en opposition pour accomplir une grande variété de mouvements.

Mais les muscles ne peuvent que tirer ; ils ne poussent jamais.

La contraction musculaire provoque le raccourcissement et non l’allongement du muscle et, lorsqu’un muscle se raccourcit, son insertion (point d’attache sur l’os en mouvement) se déplace vers son origine (point d’attache fixe ou immobile).
Ainsi pour toute action d’un muscle, un autre muscle produit l’effet contraire, c’est ce qu’on nomme le couple Agoniste-antagoniste :

* Le muscle qui est le principal responsable du mouvement est appelé agoniste.

* Le muscle qui s’oppose au mouvement est appelé antagoniste.

ex : le biceps brachial est agoniste dans la flexion du coude.

le triceps brachial est antagoniste dans la flexion du coude.
Un antagoniste peut devenir agoniste.

ex : le biceps brachial est antagoniste dans l’extension du coude.

le triceps brachial est agoniste dans l’extension du coude.
Lorsqu’un agoniste est en activité, il est contracté et raccourci, tandis que l’antagoniste est en extension et relâché.

IV.6.4. Principales actions des muscles en fonction de leur situation :








Bras

Avant-bras

Loge antérieure

Flexion de l’avant-bras

Flexion du poignet et des doigts

Loge postérieure

Extension de l’avant-bras

Extension du poignet et des doigts



Cuisse

Jambe

Loge antérieure

Extension de la jambe, flexion de la cuisse

Dosiflexion et extension des orteils

Loge postérieure

Flexion de la jambe, extension de la cuisse

Flexion plantaire et flexion des orteils

Loge médiane

Adduction de la cuisse

Inversion du pied

Loge latérale

Abduction de la cuisse

Eversion du pied, flexion du pied



IV.6.5. Glossaire :


Fascia : C’est du tissu conjonctif qui entoure et protège le tissu musculaire. Il maintient les muscles ensemble et les sépare en groupes fonctionnels. Il permet aux nerfs et aux vaisseaux sanguins et lymphatiques d’entrer et de sortir des muscles.
Tendon : C’est un cordon de tissu conjonctif dense qui fixe un muscle au périoste d’un os.

Ex : tendons des fléchisseurs des doigts 
Aponévrose : Lorsque les éléments du tissu conjonctif s’étendent en une couche large et plate, le tendon est appelé une aponévrose. Celle-ci se fixe également aux enveloppes d’un os, à un autre muscle ou à la peau.

Ex : muscles de la paroi abdominale 
Gaine tendineuse : certains tendons, notamment ceux du poignet et de la cheville, sont entourés par des enveloppes de tissu conjonctif fibreux ; ces gaines contiennent un film de liquide synovial qui facilitent le glissement d’avant en arrière des tendons.

Ex : gaine tendineuse des fléchisseurs des doigts.

IV.6.6. Principaux muscles squelettiques :


50 à connaître sur 700 - pouvoir les situer dans une région du corps

Endroit

Situation

Nom

Origine

Insertion

Mouvement

Face

Antérieur

Orbiculaire de l’œil

Paroi médiale de l’orbite

Ligne circulaire autour de l’orbite

Clignement des yeux

Abaissements des sourcils







Orbiculaire des lèvres

/

/

Ferme, pince les lèvres




Latéral

Temporal

Temporal

Mandibule

Elévation et rétraction du mandibule







Zygomatiques (Grand et Petit)

Os zygo

Commissure des lèvres

Permet le sourire







Masséter

Arcade zygo.

Mandibule

Elévation et rétraction du mandibule

Cou

Superficiel antérieur

Platysma (Peaucier)

Haut du thorax

Mandibule

Ouvrir la bouche




Profond latéral

Sterno-cléido-mastoïdien

Manubrium sternal

Mastoïde

Extension et inclinaison de la tête






Scalènes (ant – moyen-post)

Processus transverses des vertèbres cervicales

2ères côtes

Inspiration forcée

Flexion de la tête




Postérieur

Trapèze

Occipital, proc. épineux vertèbres thoraciques

Clavicule, Acromion

Mvts de la scapula, extension tête

Thorax

Antérieur Superficiel


Grand pectoral

Clavicule, sternum, cartilage 26 côtes

Tubercule majeur humérus

Adduction, rotation et flexion du bras




Antérieur Profond
Petit pectoral

35côtes

Processus coracoïde

Inspiration

Abaissement des épaules





Dentelé antérieur

8 premières côtes

Bord inférieur scapula

Abduction de la scapula






Intercostaux

(internes et externes)

Bord des côtes

Bords des côtes

Elève ou rapproche les côtes (inspiration et expiration)




Postérieur



Grand dorsal

Proc épineux des 6 dernières vertèbres dorsales et lombaires, sacrum et ilium, 4dernières côtes

Sillon intertuberculaire de l’humérus

Extension, rotation et adduction du bras




Inférieur

Diaphragme

Processus xyphoïde, cartilage des 6 dernières côtes et vertèbres lombaires

Centre tendineux du diaphragme

Augmente, en s’abaissant, la longueur du thorax




Endroit

Situation

Nom

Origine

Insertion

Mouvement

Abdomen


Superficiel


Oblique externe

8 dernières côtes

Ligne blanche et crête iliaque

Flexion du tronc

Pression intra-abdominale





Droit

Pubis

Processus xyphoïde, cartilages 5-6-7 côtes

Flexion du tronc

Pression intra-abdominale

Abdomen

Profond

Oblique interne

crête iliaque, fascia thoraco-lombaire, liguament inguinal

Ligne blanche, cartilages des 3 dernières côtes

Flexion du tronc

Pression intra-abdominale






Transverse

Crête iliaque, ligament inguinal, cartilage des 6 dernières côtes

Processus xyphoïde, ligne blanche, pubis

Compression des organes abdominaux

Epaule


Latéral

Deltoïde

Acromion

Tubérosité deltoïdienne de l’humérus

Abduction du bras

Bras

Antérieur

Biceps brachial

Apo Coracoïde , tête humérale

Radius

Flexion de l’avant-bras







Brachial

½ humérus

Ulna

Flexion de l’avant-bras




Postérieur


Triceps brachial

Scapula, Humérus


Olécrane

Extension de l’avant-bras

Avant-bras

Antérieur


Brachio-radial

Extrémité distale humérus

Extrémité distale radius

Flexion de l’avant-bras




Fléchisseur radial du carpe

Epicondyle médial humérus

Métacarpiens II et III

Fléchisseur et abduction de la main




Fléchisseur ulnaire du carpe

Epicondyle médial humérus

Os du carpe

Fléchisseur du poignet




Fléchisseur superficiel et profond des doigts

Extrémité distale humérus , extrémités proximales radius et ulna

Phalanges moyennes et distales des doigts

Flexion des doigts sauf le pouce




Long Fléchisseur du pouce

Radius

Phalange distale du pouce

Flexion du pouce

Postérieur


Long et court extenseurs radial du carpe

Epicondyle latéral de l’humérus

Métacarpien II et III

Extension et abduction de la main

Extenseur ulnaire du carpe

Epicondyle latéral de l’humérus

Métacarpien V

Extension et abduction de la main

Extenseur commun des doigts

Epicondyle latéral de l’humérus

Phalanges moyennes et distales de chaque doigt

Extension des doigts sauf le pouce

Long et court extenseurs du pouce

½ ulna et ½ radius

Phalanges distale et proximale du pouce

Extension du pouce

Extenseur du petit doigt

Epicondyle latéral de l’humérus

Phalange proximale du petit doigt

Extension du petit doigt




Endroit

Situation

Nom

Origine

Insertion

Mouvement

Bassin

Antérieur

Iliaque

Fosse iliaque

Petit trochanter

Flexion de la cuisse







Grand Psoas

Proc. Transverses vertèbres lombaires

Iliaque et petit trochanter

Flexion de la cuisse




Postérieur

Grand fessier

Crête iliaque, sacrum, coccyx

Extrémité proximale Fémur

Extenseur et rotateur de la cuisse




Moyen fessier

Ilium

Grand trochanter

Abduction et rotation médiale de la cuisse




Petit fessier

Ilium

Grand trochanter

Abduction et rotation médiale de la cuisse

Cuisse


Latéral

Tenseur du fascia-lata

Crête iliaque

Tibia

Flexion et abduction de la cuisse

Antérieur superficiel

Sartorius (le + long)

EIAS

Face médiale du corps du tibia

Flexion, abduction, rotation latérale cuisse

Flexion jambe

Médial

Adducteurs

Pubis

Fémur

Adduction et flexion de la cuisse

Antérieur profond

= quadriceps fémoral

Droit

EIAI

Patella et extrémité proximale du tibia


Extension de la jambe

Flexion de la cuisse


Vaste latéral

Grand trochanter

Vaste médial

Ligne âpre Fémur

Vaste intermédiaire

Face latérale Fémur

Postérieur

Biceps fémoral

Ischion et ligne âpre du fémur

Tête fibula

Extension de la cuisse

Flexion de la jambe

Semi-tendineux

Tubérosité ischiatique

Extrémité proximale du Tibia

Extension de la cuisse

Flexion du genou




Semi-membraneux

Tubérosité ischiatique

Extrémité proximale du Tibia

Extension de la cuisse

Flexion du genou

Jambe

Antérieur

Tibial antérieur

Condyle latéral et Tibia

Métatarse

Dorsiflexion




Latéral

Long et court fibulaires

Fibula, condyle latérale du tibia

Métatarsien

Eversion du pied

Flexion du pied







Long extenseur des orteils

Condyle latéral Tibia

Phalanges

Dorsiflexion

Extension des orteils







Long extenseur du gros orteil


Fibula

Phalange distale du gros orteil

Extension du gros orteil

Dorsiflexion




Postérieur

Jumeaux (gastrocnémien)

Extrémité distale fémur

Calcanéum (tendon d’Achille)

Flexion plantaire

Flexion jambe







Soléaire

Tibia-Fibula

Flexion plantaire







Long fléchisseur des orteils

Tibia

Phalange distale des orteils

Flexion des orteils







Long fléchisseur du gros orteil

2/3 inf de la fibula

Phalange distale du gros orteil

Flexion du gros orteil



1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   34

similaire:

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconCorrection Anatomie

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconI. Anatomie générale des nerfs crâniens

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconRecours devant la Cours de Cassation : Contentieux des arrêts sur...
«La procédure est gratuite et sans frais.». Les contentieux électoraux de l’entreprise sont également gratuits

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconLettre de rentrée Inter-langues septembre 2016
«les langues vivantes dans la réforme» peut être téléchargé en suivant le lien suivant

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconCours de cassation : recherche de paternité naturelle. La cours de...
«disponibles», le juge n’est pas obligé de soulever d’office la règle de rattachement. IL peut le faire mais n’est pas obligé. S’il...

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconCours Niveau : quatrième Partie du programme
«comment mesurer une tension électrique ?» a déjà été utilisée au cours d’une activité pour la compétence : «reconnaître qu’il peut...

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconCours de droit administratif (2010-2011) (Bruno Lombaert et François...
«droit administratif», et non d’un enseignement spécialisé en «contentieux administratif», les contrôles auxquels est soumise l’administration...

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconRéunion tenue à Paris au cours de cette année. Ce Forum regroupe...

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconCours de Droit Administratif Cours du Mardi 16h00-19h45

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconNotes de cours a diffuser
«s’orienter dans la pensée». L’objectif de ce cours sera d’étudier tout particulièrement la






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com