Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant





télécharger 0.87 Mb.
titreUn cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant
page9/34
date de publication13.02.2018
taille0.87 Mb.
typeCours
d.20-bal.com > documents > Cours
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   34

V.2. Les Vaisseaux Sanguins :


Les vaisseaux sanguins forment un système clos de conduits qui transportent le sang, loin du cœur, l’acheminent jusqu’aux tissus et le retournent au cœur.

Les artères sont les vaisseaux qui transportent le sang du cœur aux tissus ; les veines sont les vaisseaux qui transportent le sang des tissus au cœur.

V.2.1. Les artères et les veines :


Le centre du vaisseau est appelé lumière.

La paroi du vaisseau est constituée de 3 tuniques :

* interne : l’intima en contact avec le sang (endothélium + fibres élastiques) ;
* moyenne : la media ( fibres élastiques + fibres musculaires lisses) ;

* externe : l’adventice (fibres élastiques + collagène)

V.2.1.1. Les artères :


L’artère possède 2 propriétés :

* l’élasticité : - éjection ventriculaire   lumière artère

- diastole ventriculaire  rétraction élastique qui pousse le sang

en avant

* la contractilité : assurée par le muscle lisse qu’elle contient, disposé le long et

autour de la lumière et innervé par le SNA sympathique, responsable de
la vasoconstriction et de la vasodilatation.
La couche de muscle lisse joue un rôle dans l’arrêt temporaire d’un saignement, en se contractant (spasme). C’est l’un des trois mécanismes participant à l’hémostase.

V.2.1.1.1. Les artères élastiques ou conductrices :


Ce sont les grandes artères : aorte, tronc brachio-céphalique, carotide commune, artère sous-clavière, artère vertébrale, artères iliaques communes ;

Elles sont dites élastiques car leur paroi s’étire pour laisser passer un volume important de sang lors

de la systole ventriculaire.

Elles sont dites conductrices car elles conduisent le sang du cœur vers les artères musculaires.

V.2.1.1.2. Les artères musculaires ou distributrices :


Ce sont les artères moyennes : artères axillaires, brachiales, radiales ;

artères fémorales, poplitées, tibiales ;

artères intercostales, spléniques, mésentériques .

Ces artères contiennent plus de muscle lisse et ont donc une plus grande capacité de vasoconstriction et de vasodilatation pour régler le volume de sang convenant aux besoins de la structure irriguée.
Elles sont appelées distributrices car elles « distribuent » le sang aux diverses parties du corps.

V.2.1.1.3. Les artérioles :


C’est une artère très petite qui transporte le sang vers les capillaires.

Elles jouent un rôle clé dans la régulation de la circulation sanguine entre les artérioles et les capillaires, mais aussi dans la régulation de la pression sanguine. Quand il y a vasoconstriction des artérioles, le débit sanguin des capillaires est réduit ; quand il y a vasodilatation, il est augmenté.

V.2.1.2. Les capillaires :


Ce sont des vaisseaux microscopiques qui relient artérioles et veinules. On les trouve à proximité de toutes les cellules mais leur distribution varie selon l’activité du tissu ; une augmentation de leur nombre apparaît en fonction du métabolisme de l’organe irrigué :

  •  dans les muscles, foie, reins, poumons, système nerveux ;

  •  dans les tendons, ligaments ;

  • 0 dans épiderme, épithéliums des viscères ;


Leur fonction est de permettre les échanges de nutriments et de déchets entre le sang et les cellules des tissus. En effet, leur tunique est composée d’une seule couche de cellules (endothélium) et ainsi, une substance qui se trouve dans le sang ne doit traverser qu’une seule paroi pour atteindre les tissus. Cet échange est facilité car le débit sanguin est également le plus lent dans les capillaires.
L’échange de substances ne se produit qu’à travers la paroi des capillaires ; les échanges n’existent pas dans les veines et les artères car leur paroi épaisse constitue un obstacle infranchissable.

V.2.1.3. Les veines :


La paroi veineuse est également constituée de 3 tuniques :

* interne : elle est extrêmement mince et comporte, surtout aux membres inférieurs, des valvules qui

sont nécessaires à cause de la basse pression du sang veineux. En position verticale, la pression qui pousse le sang dans les veines des membres inférieurs vers le haut est tout juste suffisante pour contrebalancer la force de gravité qui le pousse vers le bas. Les valvules empêchent le sang de refluer et l’aident à se diriger vers le cœur.

* moyenne : également beaucoup plus mince (muscle lisse) si on la compare à celle des artères ;

* externe : plus épaisse.
Les veines sont extensibles pour s’adapter aux variations de volume et de pression du sang qui y circule.

V.2.1.3.1. Les veinules :


Lorsque plusieurs capillaires s‘unissent, ils forment des veinules qui recueillent le sang en provenance de ceux-ci et le déversent dans les veines.

V.2.1.3.2. Les sinus veineux :


C’est une veine dotée d’une paroi mince et qui ne possède pas de muscle lisse pouvant modifier son diamètre : ex : * sinus vasculaires intra-crâniens qui transportent le sang vers le cœur ;

* sinus coronaire du cœur.

V.2.1.4. Les anastomoses :


La plupart des tissus de l’organisme reçoivent du sang de plus d’une artère. La jonction des branches de deux ou plusieurs artères qui irriguent la même région est appelée anastomose.

Les anastomoses existent aussi entre les artérioles, les veines et les veinules.

Ces anastomoses développent ainsi une circulation collatérale permettant au sang d’atteindre un tissu ou un organe en cas d’obstruction du vaisseau source.

V.2.2. La répartition du sang dans l’organisme :


Artères et artérioles systémiques : 15%

Capillaires systémiques : 5%

Veines et veinules systémiques : 60% appelés les réservoirs de sang

Cœur : 8%

Vaisseaux pulmonaires : 12%
Les réservoirs de sang peuvent subir une vasoconstriction (veinoconstriction) et permettre ainsi la distribution du sang aux tissus ou organes où le besoin est momentanément plus grand (ex : les muscles squelettiques en cas d’effort). Les veines des organes abdominaux (notamment le foie et la rate) et les veines de la peau constituent les principaux réservoirs de sang.

V.2.3. Vitesse du débit sanguin :


Le débit sanguin correspond au volume du sang qui circule dans un vaisseau, dans un organe ou dans le système vasculaire entier en un temps donné (ml/min.).

A l’échelle du système vasculaire, le débit sanguin équivaut au débit cardiaque. A tout instant, néanmoins, le débit sanguin dans un organe déterminé peut varier considérablement, suivant les besoins immédiats de l’organisme.

La vitesse du débit sanguin (cm/sec) est inversement proportionnelle à la surface de section des vaisseaux :

Ce qui signifie que la vitesse est plus rapide dans les artères et veines que dans les capillaires :


Type de vaisseau

Surface de section

Vitesse

Aorte

3 à 5 cm2

40 cm/sec 

Capillaires 

6.000 cm2

0,1 cm/sec

Veines caves 

14 cm2

20 cm/sec


C’est donc dans les capillaires que le sang circule le plus lentement et cela est important pour permettre les échanges de substances entre les capillaires et les tissus.
Le temps de circulation est le temps que met le sang depuis l’oreillette droite et y revenir. Ce temps est d’1 min.

V.2.4. Les échanges capillaires :


Seul le sang qui circule dans les capillaires échange des substances avec les tissus.

Ces substances passent à travers les minces parois des capillaires dans le liquide interstitiel et , de là, dans les cellules des tissus. Les déchets circulent en sens contraire.

Les substances pénètrent et quittent les capillaires de trois manières :

  • par diffusion

  • par transport vésiculaire

  • par transport en vrac ou écoulement de masse (filtration et absorption)



V.2.4.1. la diffusion :


Principal mécanisme régulé en fonction des gradients de concentration
C  C
Ex : O2, CO2, glucose, hormones,….

V.2.4.2. Le transport vésiculaire ou transcytose:


Les substances ne pouvant pas passer la barrière capillaire sont enfermées dans de petites vésicules et sont libérées quand ces dernières ont franchi le capillaire (endocytose et exocytose)
Ex : grosses molécules liposolubles, certains anticorps,...

V.2.4.3. L’écoulement de masse : la filtration et la réabsorption :


C’est le déplacement passif de grandes quantités d’ions, de molécules ou de particules dans la même direction.

Ce phénomène dépend d’un item qu’est la pression ; les liquides se déplacent toujours du milieu dans lequel la pression est la plus élevée vers le milieu où la pression est la moins élevée.

 P   P

Ce mouvement régule les volumes de liquides dans les vaisseaux (le sang) et dans l’espace interstitiel (liquide interstitiel) sous l’influence des pressions hydrostatiques osmotiques :

* la Pression Hydrostatique du Sang (PHS) a tendance à pousser le liquide des capillaires dans le
liquide interstitiel ;

* la Pression Hydrosatique du Liquide Interstitiel (PHLI) est proche de 0 mmHG et a donc peu

d’influence sur ces échanges ;

* la Pression Osmotique Colloïdale du Sang (POS) est liée à la présence de protéines
plasmatiques et a pour effet d’attirer les liquides des espaces interstitiels dans les capillaires ;

* la Pression Osmotique du Liquide Interstitiel (POLI) est faible car peu de protéines sont
présentes dans ce liquide ; elle a tendance à déplacer légèrement le liquide des capillaires vers le
liquide interstitiel.

Si les forces qui ont tendance à pousser le liquide hors des capillaires (PHS,POLI) sont plus grandes que celles qui tendent à l’y faire entrer (PHLI, POS), le liquide se déplacera des capillaires aux espaces interstitiels : c’est la filtration.

Par contre, si les forces qui poussent le liquide hors des espaces interstitiels dans les capillaires sont plus grandes que celles qui poussent le liquide hors des capillaires, le liquide se déplacera des espaces interstitiels vers les capillaires : c’est la réabsorption.
La filtration se déroule dans les extrémités artérielles des capillaires, tandis que la réabsorption se réalise dans les extrémités veineuses des capillaires.
Environ 85 % du liquide filtré aux extrémités artérielles des capillaires est réabsorbé à leurs extrémités veineuses. Le reste retourne, en partie, au sang par le système lymphatique.

1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   34

similaire:

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconCorrection Anatomie

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconI. Anatomie générale des nerfs crâniens

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconRecours devant la Cours de Cassation : Contentieux des arrêts sur...
«La procédure est gratuite et sans frais.». Les contentieux électoraux de l’entreprise sont également gratuits

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconLettre de rentrée Inter-langues septembre 2016
«les langues vivantes dans la réforme» peut être téléchargé en suivant le lien suivant

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconCours de cassation : recherche de paternité naturelle. La cours de...
«disponibles», le juge n’est pas obligé de soulever d’office la règle de rattachement. IL peut le faire mais n’est pas obligé. S’il...

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconCours Niveau : quatrième Partie du programme
«comment mesurer une tension électrique ?» a déjà été utilisée au cours d’une activité pour la compétence : «reconnaître qu’il peut...

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconCours de droit administratif (2010-2011) (Bruno Lombaert et François...
«droit administratif», et non d’un enseignement spécialisé en «contentieux administratif», les contrôles auxquels est soumise l’administration...

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconRéunion tenue à Paris au cours de cette année. Ce Forum regroupe...

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconCours de Droit Administratif Cours du Mardi 16h00-19h45

Un cours d’anatomie ne peut se concevoir sans schémas. Ceux utilisés au cours font référence au livre d’anatomie suivant iconNotes de cours a diffuser
«s’orienter dans la pensée». L’objectif de ce cours sera d’étudier tout particulièrement la






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com