Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr)





télécharger 441.38 Kb.
titreChantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr)
page1/11
date de publication23.11.2018
taille441.38 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11
Demande d'Habilitation du Master « BioSciences »
Ecole Normale Supérieure de Lyon
et
Université Claude Bernard Lyon 1


Projet élaboré par:

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. UCB; rabourdin@cervi-lyon.inserm.fr)

et

Vincent Laudet (Prof. ENS; Vincent.Laudet@ens-lyon.fr)


Novembre 2006

Sommaire
Objectifs de la formation Page 3

Historique/Etat des lieux Page 3

Philosophie générale Page 3

Publics visés Page 4

Débouchés Page 4

Condition d'accès Page 4

Organisation générale Page 5

Organisation détaillée Page 6

UE obligatoires Page 6

UE de cours de S1 Page 6

UE "Europe" des semestres S2, S3, S4 Page 7

UE de stage de S2, S3, S4 du parcours recherche Page 8

Ouverture européenne Page 8

Modalités de Contrôle des connaissances Page 9

UE de cours de S1 Page 9

UE "Europe" de S2, S3 et S4 Page 9

Stages Page 9

Conditions d’attribution du diplôme du Master BioSciences. Page 9

Evaluation des enseignements Page 11

Evaluation du Master Page 11

Indicateurs de réussite Page 11

Définition de l'équipe pédagogique Page 11

Equipe de formation Page 11

Conseil de formation Page 11

Annexe 1 Page 12

Annexe 2: CVs des responsables d'UE Page 13

Annexe 3: Fiches de description de chaque UE Page 43

UE obligatoires Page 44

UE du premier semestre Page 48

UE "Europe" Page 58

Annexe 4: Fiche d'évaluation Page 67

Objectifs de la formation
Historique/Etat des lieux

Le master BCMO a été crée lors du dernier contrat quadriennal (2003-2006). Il regroupe les cursus antérieurement proposés par l’Ecole Normale Supérieure de Lyon dans son magistère de Biologie Moléculaire et Cellulaire, et par l’UCBL dans les mentions « Génétique Moléculaire et Cellulaire » et « Microbiologie » de la maîtrise Biologie Cellulaire et Physiologie, et intègre un nouveau cursus portant spécifiquement sur l’Oncologie. Les cursus antérieurs aboutissaient, pour leur partie « recherche », au même DEA de Différenciation – Génétique – Immunologie (DGI) puis à la même école doctorale pour les étudiants restant a Lyon, école doctorale BMIC (Biologie Moléculaire Intégrée et Cognitive).
Le master BCMO a été organisé en deux  « spécialités », Biologie Moléculaire et Cellulaire d’une part et Génétique Fonctionnelle et Oncologie d’autre part. Les UE de chaque spécialités sont ouvertes à tous les étudiants du master sous réserve des prérequis spécifiques mais chaque spécialité propose des durées de « formation générale » différentes avec une entrée dans la formation à la recherche dès le S2 pour Biologie Moléculaire et Cellulaire, le S3 pour Génétique Fonctionnelle et Oncologie.
La spécialité Biologie Moléculaire et Cellulaire co-habilitée par l’ENS et l’UCB comporte un semestre de formation générale, représentant 30 ECTS, suivi de 3 semestres, également équivalents à 30 ECTS chacun, construits autour d’un stage en laboratoire important (24 ECTS) auquel est adjoint un enseignement sous forme de cours magistraux et/ou de séminaires pour 6 ECTS. Elle implique qu’une base de connaissances très solide ait été acquise antérieurement. Elle est sous la responsabilité de l’ENS de Lyon
La spécialité Génétique Fonctionnelle et Oncologie co-habilité par l’UCB propose pour les 2 premiers semestres, un socle de 5 UE communes à tous les étudiants, pour 30 ECTS; les 30 autres crédits du M1 seront obtenus soit à partir du portefeuille d’UE offert pour l’ensemble du master BCMO. Les 2 semestres de M2 comportent chacun un stage de longue durée (24 ECTS) et une UE (6 ECTS). Cette spécialité Génétique Fonctionnelle et Oncologie est sous la seule responsabilité de l’UCBL.

Au cours de ce mandat, il est apparu que cette organisation devait être revue par manque de visibilité. En effet, l’intitulé des ces deux spécialités ne reflètent pas les différences d’objectif existant. Par exemple, un des objectifs contractuel de l’ENS est de faire essaimer 70% de ses effectifs d'élèves vers des laboratoires extérieurs à son environnement pour effectuer une thèse; la mobilité étant considérée comme un élément très positif de la formation, il en est de même pour les étudiants non normaliens qui choisissent le « cursus » BMC. Dans ce contexte, l'équipe pédagogique de la spécialité BMC a favorisé les échanges internationaux en mettant en place un nombre limité d’UE de haut niveau accessibles tant aux étudiants inscrits dans ce master qu'aux étudiants extérieurs, et en particulier ceux provenant d'autres pays de l'Union Européenne. Ces UE  dites « Europe », au nombre de six, sous forme de séminaires donnés en anglais ont rencontré un grand succès car de nombreux chercheurs ont participé à la réalisation de ces UE , ce qui a permis de faire participer des intervenants de très grande renommée

Le bilan de l’activité de la spécialité Biologie Moléculaire et Cellulaire co-habilitée par l’ENS et l’UCB est présentation dans le tableau en annexe 1

Philosophie générale

L’objectif de la formation du Master Biosciences est d’offrir une formation de haut niveau à et par la recherche. A terme, le Master Biosciences sera un Master du PRES de Lyon et l’enseignement qui y sera dispensé couvrira les champs majeurs de la biologie moderne. Son offre de formation le différencie des Masters portés par les différents établissements du PRES qui sont des Masters de spécialités comme, par exemple, « Génétique et Biologie Cellulaire », « Biochimie », « Physiologie et Neurosciences », « Approches Mathématiques du Vivant », « Epidémiologie », « Ecologie, Ecologie Microbienne, Evolution ».
Les thématiques enseignées dans ce Master couvriront un champ très large allant de l’organisation du noyau à la biodiversité tant au niveau des procaryotes que des eucaryotes en passant par l’étude de l’organisme à un niveau intégré (physiologie, ouvertures vers les sciences de la santé). Ce type d’enseignement permettra une meilleure compréhension du développement d’un organisme qu’il soit végétal ou animal et permettra d’acquérir des compétences requises actuellement pour mener à bien tout projet de recherche en biologie, quelque soit le champ disciplinaire concerné. En résumé, l’objectif de cet enseignement est plus tourné vers une pratique de la critique scientifique que vers la maîtrise d’un domaine particulier. Toutefois, l’organisation du Master Biosciences permet, à l’étudiant qui le désire, de se spécialiser dans une thématique via le choix d’UE et de stages adéquats.
Cet enseignement s’appuiera sur une recherche fondamentale d’amont, sur la compétence d’enseignants-chercheurs et de chercheurs reconnus dans leur domaine de recherche et favorisera le transfert du savoir tant au niveau des concepts les plus récents que des approches technologiques innovantes. Le programme comportera des enseignements « classiques » sous forme de cours et de travaux dirigés, des enseignements demandant un travail personnel conséquent et des enseignements sous formes de conférences avec une forte participation de chercheurs européens. Le Master « BioSciences » met l’accent sur l’initiation à la recherche, avec une part importante de stages en laboratoires de recherche. Cette initiation sera propre à chaque étudiant et tous seront fortement encouragés à la mobilité durant ces trois semestres. En aucun cas, l'étudiant ne pourra effectuer plus de deux des trois semestres concernés dans le même laboratoire.
Publics visés
Ce Master s’adresse aux étudiants issus de Licence de Biologie, aux étudiants des écoles d’ingénieurs, aux étudiants en Médecine, Pharmacie, Vétérinaires et aux étudiants étrangers désireux de se former à et par la recherche.

Effectif maximal du Master : 60 étudiants, avec pour objectif 30 normaliens/30 auditeurs.

Note : compte tenu du parcours spécifique des médecins, pharmaciens et vétérinaires, les modalités d’inscription et d’obtention du Master BioSciences sont aménagées (cf paragraphe « conditions d’obtention du diplôme du Master BioSciences » p.9).
Débouchés

La réalisation d'une thèse, dans un laboratoire académique ou dans un laboratoire industriel, pour traiter des questions fondamentales ou appliquées nous semble devoir être le devenir principal des étudiants à la sortie du Master Biosciences. La question de leur intégration professionelle future (enseignants/chercheurs, chercheurs dans un EPST, chercheurs dans le privé etc....) se posera donc surtout à l'issue de la thèse.
Condition d'accès

Condition d'accès: sur dossier et entretien

Pour l’accès au Master les étudiants devront justifier d’une formation en Biologie sans lacune c’est-à-dire qu’ils devront avoir obtenu leur licence sans compensation. Ils devront également justifier d’une bonne compréhension de l’anglais oral et écrit et si possible d’un stage dans un laboratoire de recherche d’une durée minimale de 2 mois.

L’entretien, sous la forme d'une présentation scientifique suivie d'une discussion, a comme objectif d’évaluer la capacité de l’étudiant à développer un esprit critique, à utiliser des résultats expérimentaux et à proposer des modèles de travail. Une bonne compréhension de l’anglais sera vérifiée

Organisation générale
En conformité avec la réforme LMD, le Master « BioSciences » sera organisé en quatre semestres, comptabilisés par 30 ECTS chacun. Le S1 est formé de 4 UE de cours dans des domaines variés de la biologie et de trois UE « techniques » (Anglais, Bioéthique, Analyse bibliographique).

Les S2, S3 et S4 sont chacun composé de un stage en laboratoire complété par une UE de biologie en Anglais.

Pendant le premier semestre, S1, les étudiants devront suivre :

  • une UE obligatoire d’analyse bibliographique (3 ECTS) (travail tutoré et personnel),

  • une UE obligatoire d'Anglais (2 ECTS) (40h)

  • une UE obligatoire de Bioéthique et Epistémologie pour la biologie  (2 ECTS) (25 hr)

  • 4 UE de cours dans des domaines variés de la biologie (6 ECTS) (50h), à choisir parmi une liste de 10 UE.


Remarque : le nombre d’UE devrait être porté à 12 pour la rentrée 2008, ce qui permettra un fonctionnement normal et assurera un choix parmi au minimum 10 UE en cas de non-ouverture d’une UE.
Ensuite, pour chacun des semestres suivants, S2, S3 et S4, les étudiants devront suivre

  • un stage dans un laboratoire de recherche en France, en Europe ou à l’étranger (24 ECTS)

  • une UE de 6 ECTS. Pour le(s) semestre(s) où le stage s’effectue dans un laboratoire du PRES de Lyon, les UE de S2, S3 et S4 seront à choisir parmi une liste de neuf UE intitulées "UE europe". Il est demandé à chaque étudiant partant dans une université européenne qu’il valide, au cours de ce(s) semestre(s), une UE valant 6 ECTS dans l’université ou il effectue son stage (ce choix devra être validé par l’équipe pédagogique du Master).

Une dérogation pourra exceptionnellement être accordée pour un étudiant ayant un projet professionnel très précis et motivé.
Afin de créer des liens solides avec les étudiants du Master, nous proposons que pour valider le Master un étudiant doit avoir suivi au moins 50% de ce parcours (dont le S1) à Lyon. Ceci implique que l'un des 3 stages devra être fait dans un laboratoire du PRES de Lyon. De plus, afin de favoriser la mobilité, nous proposons qu’il soit impossible pour un étudiant de faire ses 3 stages de laboratoire dans la même équipe, avec le même encadrant ; en d’autres termes l’étudiant ne pourra pas faire plus de deux stages dans le même laboratoire.
Les conditions d’attribution du Diplôme du Master et de Maîtrise sont précisées à la fin de ce document.
Le tableau ci-dessous résume le parcours proposé
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr) iconM. Prof. Dr. Yayla

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr) iconRemise à la rue des sdf à Lyon : les 20 millions promis par Duflot envolés
«plan froid», au plus tard fin juin. Certains ont déjà retrouvé la rue. A lyon, la préfecture a nommé cela la «décélération»

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr) icon1. L’Etat a annoncé son intention de procéder à la cession de sa...
«Participation») au capital de la société Aéroports de Lyon (la «Société»). 3

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr) iconProgramme ens lyon 2014

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr) iconAdresse : 10 quai Saint Vincent 69 001 Lyon

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr) iconSandrine soubielle, Chantal fauche, Denis jaunie, Chantale pharaon,...
«Le conseil municipal détermine le nombre des adjoints au maire sans que ce nombre puisse excéder 30 de l'effectif légal du conseil...

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr) iconChez cimade 33, rue Imbert Colomès 69001 lyon tél 04 78 28 47 89

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr) iconSalle Sainte-Croix, paroisses de Presqu’ile Sud à Lyon

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr) iconRésumés des communications
«Nouvelles techniques de reproduction, genre et parenté», Lyon, 14-15 Novembre 2011

Chantal Rabourdin-Combe (Prof. Ucb; rabourdin@cervi-lyon inserm fr) iconLa société AxéCité Zenprod immatriculée au Registre du Commerce de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com