Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008





télécharger 0.59 Mb.
titreRéunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008
page1/12
date de publication19.01.2020
taille0.59 Mb.
typeRéunion
d.20-bal.com > documents > Réunion
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12
SOCIÉTÉ CENTRALE CANINE

Pour l’amélioration des races de chiens en France

Fédération Nationale agréée par le Ministère de l’Agriculture

Reconnue d’Utilité Publique

COMMISSION NATIONALE d’éducation

ET d’Activités Cynophiles



Réunion à la S.C.C. des Juge le 12 janvier 2008.
Présents C.N.E.A.C. : Jean-Paul PETITDIDIER, Jean-Claude PROY, Jean-Claude METANS, Francis CHEVALIER, Serge FELIX, Jean-pierre GARCIA.

Présents Juges et Directeurs de Courses : ADYNS Olivier, BELFAN Gérard, BETBEDER Béatrice, BOUDIER Marie Jo, BOURASSE Linda, CRESPEL Pascale, DEPARRE Henri, DESHAIES Guy, DREYER Dominique, DUCHEMIN Annie, DUPONT Roger, ERDOS André, FELIX Serge, FELIX Suzie, FOURCOT Hélène, FOURCOT Patrick, GARCIA Michèle, GARCON Patrick, GASDEBLAY Jacques, GAYRAUD Maurice, GENOT Jean-Luc, GORGE Denis, GORGE yollande, GRASSWILL Florence, GRIFFOULIERE Brigitte, GUILLEMARD Christian, GUILLEMARD Marie-Thé, HELLENBRAND Pascal, JARLES Christian, JEAN-CLAUDE Philippe, JOURDEN Maryannic, KIFFER Alain, LEFEBVRE Wilfrid, MAHOUDEAUX Christophe, MERCHIE Jacqueline, MERCHIE Jean-Louis, MEYRIEUX Daniel, MICHEAU Caroline, MOREAU Roger, NAVARET Jean-Claude, OBEUF Catherine, POUPARD Mireille, LEPRETRE Sandra, POWELL David, RAFIN Serge, RENAUD Nicolas, RICHER Patricia, RICOUX Jean-Luc, ROBERT Sylvie, SACCOCIO Christian, SENTOST Gilles, TIMMERMANS Didier, TISSIER Alain, TOURRES Jean-Pierre, TRIVELIN Eric, VANNIER Michel, VASSEROT Jacqueline, VAUZELLE Guy, VIDALE Dominique, NICAISE Alain, MEDAUER Corinne, MADAUER Stève, RAUWEL René,
Souhaits de bienvenue par Jean-Paul PETITDIDIER, qui transmet les bons vœux 2008 du président Gérard ARTHUS.

Précision : Vous êtes juge stagiaire lorsque le dossier est validé par la commission des juges et le comité de la SCC. Avant vous êtes : la première année, candidat à la formation. Puis la deuxième année après avoir suivi et réussi le stage de formation et examen sur 3 jours à la SCC, vous serez élève juge et pourrait faire les assessorats.

Pour juger à l’étranger : il faut être juge qualifié. Le pays qui vous invite doit faire la demande à la S.C.C.. Le club qui invite un juge étranger doit demander à sa régionale de faire la demande à la SCC. La SCC transmettra au pays pour avoir l’accord d’habilitation du juge à pouvoir officier hors de son pays.

Les organisateurs du G.P.F. d’Agility de la S.C.C. doivent faire la demande pour la juge Finlandaise.
1 - Responsable des juges :

Francis CHEVALIER, responsable des juges : « Je tiens à présenter mes vœux et à remercier celles et ceux qui m’ont présenté les leurs.

Arrêt de Jugements : Claude MILLOTTE.
* Nous avons 4 nouveaux juges stagiaires Agility: Béatrice Betbeder, les Landes – Marie Jo PICOT-Boudier, Languedoc-Roussillon - Patrick Garçon, Picardie – Jean Luc RICOUX, Eure.
* Six candidats à la formation d’élèves juges Agility : Josiane GAJDA, Lorraine - Michel PERRAIN, Bretagne – Gérard GERY, Rhône-Alpes – Jacky BLANC, Gironde – Philippe BOUDEVILLE, Nord – Gérard NIZET, Nord.
* Six élèves juges en Assessorats Agility: Michèle GARCIA, Régis DIMEUR, Dominique FABVRE, Guillaume DUBLANCHE, Marc ANDREONI, Jean-Luc DESSAUX.
* Nomination de 7 juges qualifiés en Agility : Roger DUPONT – Serge FELIX – Patricia NEVEU – David POWELL – Nicolas RENAUD - Michel VANNIER – Linda BOURRASSE.
* Nomination de 9 juges qualifiés en Obérythmée : Marie Jo ARGOULD – Annie ATTIAS

Denis GORGE – Yolande GORGE – Florence GRASSWILL – Brigitte GRIFFOULIERE – Sandra LEPRETRE – Mireille POUPARD – Patricia RICHER.
- Vous aurez vos résultats de l’année 2007 personnellement ….. Je tiens à vous informer qu’il - y a une très forte augmentation d’éliminé : 26 juges ont plus de 30 % d’éliminés sur l’année.

Je tiens à remercier comme les années précédentes les organisateurs de nos Finales.

- Une déception, pour la Sélection de la Finale des Jeunes Conducteurs, il y a eu trop d’éliminés dans les épreuves de sélection ….

- Je signale à nouveau que pour les sélectifs, il est obligatoire de dessiner un parcours spécifique : Jeunes Conducteurs et attention au TPS !!!… Il est regrettable que l’an passé vous ne m’ayez pas écouté. ( Serge Félix vous en dira plus)

- Chaque Juge doit avoir sur lui une déclaration d’assurance en cas d’accident sur le parcours (pour les concurrents – feuille téléchargeable )

- Sur les concours, il y a une amélioration d’organisation – le programme de la journée est affiché (ce qui est obligatoire réglementairement, voir règlement d’agility)

- Dans nos finales, il y aura toujours un juge assesseur pour la montée ou la descente de la passerelle.
Activités de nos Juges : Notre trio de tête

- Roger Dupont : 4922 passages

- Jacques Gasdeblay : 4735 passages

- René Rauwel : 4118 passages 

Notre prix citron : toujours détenu par Serge Vimier pour les Juges qui ont jugé plus de mille passages avec 42,3 % d’éliminés

Notre prix orange : Dominique Vidale avec 18,7 %

Dépassement de temps : Christian Saccoccio avec 13,3 %
- Comme vous le savez, j’arrête ma Responsabilité de Coordinateur de Juges que j’assumais depuis le 17 décembre 1991, 17 ans avec vous !!!
- Je tiens à remercier la Commission de la confiance qu’elle m’a donnée - je tiens à préciser que toutes nos réunions se sont passées amicalement – nous avons un Président qui sait prendre position d’une façon claire mais toujours, comme il a su me le dire pas mal de fois, – « je défendrais ce qui est défendable ».

- Croyez que c’est avec conviction que j’ai assumé cette responsabilité à savoir que cette année a été plus difficile …
- Je continuerai mes jugements et les formations.
- Je laisse à Serge RAFIN la continuité, je sais qu’il est apprécié – je le remercie d’avoir accepté ma succession .
JUGES DES FINALES 2008

Championnat de France SCC AGILITY au TOUQUET, Saint Hubert du Nord.

  • Alain Nicaise

  • David Powell

  • Jean Roul

  • Michel Vannier

Grand Prix de France SCC Agility au CREUSOT, Bourgogne.

  • Stève Médauer

  • Linda BouRrasse

  • Daniel Hesenauer

  • Ann Savioja ( Finlande )

Grand Prix de France Obérythmée SCC et Européan en Alsace.

  • Yolande Gorge et Denis Gorge


Grand Prix de France SCC FLYBALL à Cibeins, Rhône Alpes.

  • Juges non désignés


Open Européen :

2008 Allemagne.

2009 Pays-Bas.

2010 Slovaquie.
Open Européen Junior :
2008 : Italie

2009 : Hongrie

2010 : Allemagne

2011 : Tchéquie
Mise en place des tables de réflexions, sur une durée de 3/4 d’heure.
Les sujets de réflexion soumis aux juges d’Agility : Ces sujets ont été soumis à leurs appréciations et études 1 mois avant la réunion.


  1. Le cahier de préconisations :

Analyse des modifications et nouvelles remarques éventuelles.


  1. Le pourcentage d’éliminés:

Il va croissant. Certains juges tournent entre 20 et 25%, d’autres dépassent 40%. Quelles en sont les causes ? Quels sont les remèdes ? Y a t-il un lien avec le niveau mondial de l’Agility française plutôt en baisse. Comment faire cohabiter l’Agility familiale de loisir avec l’Agility sportive de compétition visant le plus haut niveau? Différence de niveau entre les épreuves d’un concours du dimanche, celles d’un sélectif ou d’une finale ?


  1. La place du Juge d’Agility :

Relations avec :

  • Les concurrents, les briefings……Le programme de la journée….etc….

  • Le Club organisateur

  • La CNEAC et la SCC

  • Le règlement, les licences, la loi.

  • La sécurité (déclaration de sinistre)




  1. Le jugement des refus :

Malgré les dernières réunions, il y a encore trop de disparités entre nos jugements

Analyser les principaux cas rencontrés, donner des exemples et conclure.

  • Le tunnel en U

  • Les zones

  • Les changements de trajectoire, dérobades, tours sur lui-même du chien…

  • La position des obstacles en fonction de la trajectoire possible du chien.




  1. Tribune libre :

Tout ce qui n’est pas dans le règlement et dont vous voudriez parler…


  1. Les premiers degrés, les classes Opens (GPF et Open R.C.). :

Sa place dans l’évolution d’une équipe, sa finalité. Les concurrents doivent peut-être apprendre à rester un certain temps en premier degré le temps de « faire ses classes ». Le juge peut-il aider à valoriser cette épreuve ?
Tables de réflexion pour :


  1. JUGES de FLYBALL : Réunion de réflexion autour du responsable national : Gilles SENTOST.

  2. JUGES d’OBERYTHMEE : Réunion de réflexion autour de la responsable nationale : Annie DUCHEMIN.

  3. DIRECTEURS de COURSES : Réunion autour du responsable national : Claude BORGEY.

  4. Chiens d’Attelage et Chiens Visiteurs : Réunion avec Jean-Paul PETITDIDIER.


Voir pour les mails certaines personnes ne reçoivent pas les mails faut-il passer en dehors de cnea.net . Serge FELIX doit vérifier la fiabilité.

Jacques GASDEBLAY remet à Francis le cadeau de l’ensemble des juges.

Moment d’émotion et de remerciements. Francis demande à l’ensemble de surtout garder à l’agility sa convivialité, une de ses raisons d’être.

Jean-Paul PETITDIDIER : « Merci pour ce que tu as fait, Francis un compagnon de la première heure, dans une commission qui nous a donné beaucoup de satisfaction…La commission a souhaité que Francis soit proposé pour la médaille de la SCC qui lui sera remise lors de l’assemblée générale, et lui remet pour son départ à la retraite cynophile une canne à pêche pour occuper ses loisirs ».

Jean-Paul PETITDIDIER, parle du nouveau règlement des juges de la S.C.C. Il précise que 179 races pratiquaient l’agility en 2005. « …Nous en avons actuellement 189 races. Nous devons avoir une vision harmonieuse entre ceux qui veulent faire de l’agility de compétition et ceux qui veulent faire de l’agility loisir. C’est à vous de faire le nécessaire pour que ça se passe comme il faut. Je voudrais vous rappeler que comme il n’existe pas de club d’agility il n’y a pas de juges d’agility, vous êtes tous des juges de la Société Centrale canine. La seule différenciation que nous ferons et qu’il y a des juges du standard et des juges d’utilisation.

Un juge de la SCC ne peut pas adhérer ou participer à une association dissidente. Le juge doit faire un choix où il reste juge de la SCC ou il fait partie d’une association dissidente ».

« …. Si un juge laisse concourir un chien qui peine ou qui souffre, il peut être interpellé et une plainte peut être déposé contre lui. Nous serons obligé pour ne pas être complice d’une sorte de maltraitance des chiens de mettre en place une règle, un chien ne peut pas faire en une journée de concours plus de 8 passages ».

Jacques GASDEBLAY : « Il y a des chiens qui peuvent faire 8 parcours sans problème, mais certains autres ont des difficultés à faire 2 parcours, c’est à nous juge de prendre les bonnes décisions ».

Une nouveauté dans le règlement des juges : La formation continue de nos juges, tous les 5 ans, la SCC va recevoir les juges pour une formation zootechnique, pour les règlements européens concernant le bien être animal et la lutte contre le dopage. Cette formation sera suivie d’une formation par les commissions concernées sur leur propre domaine, changement de règlement, etc….

Guy DESHAIES ; « En agility il y a une chose qui est en train de se répondre c’est l’utilisation d’anti-inflammatoire comment s’affranchir de cela ».

Jean-Paul PETITDIDIER : « Nous allons faire des contrôles pour les championnats, etc…Nous allons diffuser la liste d’une trentaine de médicaments servant au dopage. Si le chien est pris le maître sera sanctionné ».

Les réunions : Nous allons mettre en place à partir de l’an prochain une réunion ou les juges pourront se rencontrer pendant 2 jours pour parler de leurs problèmes. Ce sera un week-end consacré aux juges. Si nous ne voulons pas le faire tous les ans, nous le ferons tous les deux ans et chaque fois qu’il y aura un changement de règlement.

Il y a un changement dans les formations : la formation spécifique à la discipline est faite par la commission ad hoc, elle est accompagnée d’une formation de 3 jours à la SCC, obligatoire, elle aura lieu au mois de juin. Cette formation et unique pour tous les juges par contre l’évaluation par QCM ne sera pas la même pour les juges du standard et les juges d’utilisation.

Secrétariat en exposition : Lorsque vous ferez après deux année de juge stagiaire la demande pour être juge qualifié, il faudra joindre à votre dossier le justificatif d’avoir fait un secrétariat dans une exposition.

Nota : Jean-Claude METANS signale que les 7 et 8 juin 2008 au Championnat de France de standard, la SCC recherche des secrétaires de juges parlant l’anglais ou une langue étrangère, une liste sera faite par la SCC. Ceux qui sont intéressés peuvent s’inscrire auprès de Sandrine MIGLIANO au secrétariat de la SCC.

Au vue des questions posées, les juges doivent prendre connaissance du nouveau règlement des juges de la SCC en téléchargement sur le site.

Jean-Paul PETITDIDIER : « … Le juge doit faire respecter le règlement…Si vous vous trouvez devant des interrogations des problèmes sachez que la Commission est là pour vous aider. Et comme je le dis souvent « je défendrai toujours ce qui est défendable ».
EXTRAITS :

REGLEMENT DES JUGES ET DES EXPERTS CONFIRMATEURS

Ce règlement, validé par le Conseil d'administration de la S.C.C. entrera en vigueur au 1er janvier 2008

Art. 1er : Définition
On appelle juges en cynophilie, les personnes habilitées par la Société Centrale Canine (S.C.C.) à évaluer, au cours de manifestations organisées par la S.C.C. ou par ses membres, les qualités des chiens de race qui leur sont présentés.
Les fonctions de juge sont bénévoles. 
On distingue les juges d’exposition qui apprécient la conformité des chiens au standard de la race et les juges d'utilisation qui apprécient les aptitudes des chiens à l'exécution des tâches auxquelles ils sont destinés.

Art. 6 : Examen probatoire
L’association de race devra informer le candidat qu’il devra, à l’issue de ses secrétariats, subir un examen probatoire et lui préciser les points essentiels qui y seront abordés. Ceci permettra au candidat d’effectuer, au préalable, un travail personnel indispensable à la réussite à cet examen probatoire.               
Le candidat devra répondre par écrit à des questions de :
- morphologie et connaissance du standard ;
- règlements de la cynophilie française.               
Il devra satisfaire à un oral portant sur la description de quelques chiens de la race ou des races concernée(s).               
L’association de race fera passer cet examen probatoire au candidat dès que celui-ci, s’estimant prêt, en aura fait la demande.  L’examen écrit sera organisé par l’association de race, à sa convenance. Il pourra avoir lieu, par exemple, dans les locaux d’une société canine régionale, de préférence dans le cadre d’une exposition toutes races ou bien encore lors d’une exposition nationale ou régionale d’élevage et ce, pour faciliter l’examen pratique. Chaque association de race fournira à la S.C.C. la teneur de l’examen sous forme d’une cinquantaine de questions simples parmi lesquelles cinq ou six seront tirées au sort. 

Barème de l’examen 

Morphologie et connaissance du standard

8 pts

Connaissance des règlements

4 pts

Examen pratique

4 pts

Appréciation de la personnalité et du comportement du candidat

4 pts

Pour être reçu à l’examen probatoire, le candidat doit totaliser au moins 13 points.

Les candidats reçus sont admis à suivre le stage organisé par la S.C.C.

L’association de race concernée enverra au responsable de la formation de la S.C.C., copie du travail personnel et de l’examen probatoire, pour permettre la personnalisation de cette formation.



Art 7 : Formation et examen S.C.C.

Lorsque le candidat a réussi l’examen probatoire, l’association de race concernée doit transmettre, sans délai, le dossier complet à la S.C.C.Date limite d’inscription à la session de formation à la S.C.C. : trois mois avant l’ouverture de la session. Les associations de races devront prendre leurs dispositions pour faire passer suffisamment tôt l’examen préliminaire.               
La formation obligatoire se déroule pendant trois jours dans les locaux de la S.C.C. Des professeurs, désignés chaque année par la S.C.C., complètent les connaissances des stagiaires et répondent à leurs questions. La dernière demi-journée est consacrée à un examen écrit, sous forme de questionnaire à choix multiples et d’une partie rédactionnelle.                
Les copies sont corrigées sitôt l’épreuve terminée. Suit un examen oral, qui a pour but de tester les réactions des candidats, leurs facultés d’expression                
Lorsqu’un candidat fait l’objet d’un rapport trop défavorable lors de la formation, l’association de race qui l’aura présentée pourra faire l’objet d’une observation.               
Un candidat ajourné peut se représenter l’année suivante. Un deuxième ajournement élimine définitivement le candidat. Les copies corrigées et les résultats sont transmis à la S.C.C. qui les conserve dans le dossier du candidat.                

ELEVE JUGE


Les seuils d’admissibilité et d’ajournement seront fixés par le Conseil d’Administration de la S.C.C.               
Si les résultats du contrôle de connaissances sont satisfaisants, il est nommé "élève juge" par le Conseil d’Administration de la S.C.C.

Art. 8 : Assessorat
L'élève juge aide le juge, assiste aux délibérations et effectue des assessorats selon les modalités définies par les associations de race et éventuellement se livre à des jugements parallèles.                
Les assessorats sont destinés à permettre d'acquérir les principes fondamentaux du jugement.               
Ils s'effectuent dans toutes les manifestations organisées par la S.C.C. ou  ses membres affiliés.          





TITRE III
FORMATION DES JUGES D’UTILISATION

PROCEDURE DE NOMINATION

Art. 15 : Candidature
Si, après avoir passé avec succès un examen initial organisé et corrigé par la Commission d’Utilisation compétente, le candidat est accepté il suit la formation théorique dispensée par la S.C.C., sanctionnée par un contrôle des connaissances acquises (à l’aide d’un questionnaire adapté à la fonction proposé par la Commission d’Utilisation concernée) qui permet en cas de succès à la Commission d'Utilisation de nommer le candidat  élève juge. 


Art. 16 : Elève juge
L'élève juge aide le juge qualifié notamment en remplissant les fonctions de secrétaire. Il assiste aux délibérations du jury. Après un nombre de secrétariats définis selon la discipline concernée, l'élève juge doit effectuer des assessorats puis un jugement parallèle, sur le terrain, sans contact avec le juge qualifié, suivant les protocoles établis par chaque Commission d'Utilisation. La Commission d’Utilisation en charge de la discipline concernée peut soit prolonger le statut d'élève juge pendant un an, soit transmettre le dossier à la Commission des Juges de la S.C.C.  Sur rapport de sa Commission des Juges,  le Conseil d’Administration de la S.C.C. statuera.  


Art. 23 : Obligations particulières des juges d'utilisation.
Le juge d'utilisation doit :
- Respecter les directives des commissions concernées par la discipline pour laquelle il a été nommé - interdire l'accès au site du concours à toute personne non autorisée par le règlement ;
- S'assurer que le chien présenté n'outrepasse pas sa capacité physique ;
- Lorsqu’il est chargé de communiquer les résultats à la Commission d'Utilisation concernée, le faire dans les délais fixés par la Commission d’Utilisation concernée).                
Les juges d’utilisation doivent également connaître les éléments de base du standard des races qu’ils ont à juger en épreuves de travail et vice-versa pour les juges de standard. Sont considérées comme épreuves d’utilisation toutes les épreuves liées à une utilisation du chien, agréées par la S.C.C. et concourant à la sélection. Y sont assimilées toutes les épreuves régies ou agréées par la S.C.C. qui visent à parfaire les relations entre le chien, l’homme et la société, notamment par éducation, activités ludiques, usages particuliers (agility, obéissance, obéissance rythmée, fly- ball, cani-cross...) (cf. annexe 1)

Francis CHEVALIER demande au responsable des tables de réflexions de venir présenter leurs propositions :
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008 iconAu cours de la réunion du 10 janvier 2008

Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008 iconReunion du conseil municipal du jeudi 26 juin 2008
«Electricité» – Avenant Signature – Autorisation. – Question reportée suite à la décision de la Commission d’Appel d’Offres réunie...

Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008 iconDélibération n° 2008-175 du 16 juin 2008
«edvige» et d’un projet de décret portant modification du décret n° 91-1051 du 14 octobre 1991 relatif aux fichiers gérés par les...

Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008 iconReunion du 12 decembre 2008

Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008 iconRéunion du 23 septembre 2008

Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008 iconL’efficacite de la decision du juge
«la chose des parties» et que le juge se borne à trancher un différend sur le fondement du débat qui a été créé par les parties à...

Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008 iconRéunion des Délégués syndicaux du 14 janvier 2016

Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008 iconSynthèse et conclusions de la réunion du 5 juin 2008
«Favoriser l’accès et le retour à l’emploi des personnes qui en sont le plus éloignées»

Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008 iconSanctions et contrôles des différents modes de transports de personnes...

Réunion à la S. C. C. des Juge le 12 janvier 2008 iconRéunion de présentation générale de la procédure au 139, rue de Bercy...
«dépenses complètes» dans Chorus dans la version finale du gestionnaire par les gestionnaires ministériels après validation de la...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com