Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis»





télécharger 328.68 Kb.
titreExam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis»
page1/10
date de publication21.05.2017
taille328.68 Kb.
typeExam
d.20-bal.com > économie > Exam
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

http://eco.um1.free.fr

Histoire de la pensée économique

Alain Marciano

Exam : question de cours  réponse précise

Citation à commenter  voir méthodologie

Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale

Le terme physiocrate vient du grecque, il a été composé à partir du terme « Physis » qui signifie « nature », et de « kratos » qui veut dire puissance. Ca repose sur l’idée de la puissance de la nature : la richesse vient de la nature, et donc de l’agriculture.

Le terme a été inventé par un physiocrate français qui s’appelle Dupont De Neumours. Et la physiocratie c’est une école de pensée qui est typiquement et uniquement française. Elle n’a eu lieu qu’en France, ne s’est développée qu’en France, et il n’y a que des physiocrates français. Par ailleurs, elle est limitée dans le temps puisque sa durée de vie a été relativement courte, entre 1756 et 1780 environ. Toutefois, elle a eu une importance relativement grande, par son impact sur d’autres économistes, en particulier sur Adam Smith (il a été influencé par les physiocrates), sur Marx. C’est chez les physiocrates que l’on trouve les origines de la comptabilité nationale.

En fait la physiocratie marque la naissance de l’économie politique, c-a-d d’une conception de l’économie comme discipline qui permet d’expliquer le fonctionnement des sociétés, la vie politique. On ne s’intéresse plus uniquement à l’économie au sens stricte du terme, mais à l’économie dans la société, dans la politique, dans les institutions.

Remarque : Le terme économie politique a été utilisé pour la première fois en 1615 par un économiste français (Montchrétien) dans un ouvrage « Traité d’économie politique ». C’est intéressant parce que le terme d’apparait qu’une seule fois dans le livre (dans le titre). Mais entre 1615 et 1756, ce terme n’est plus utilisé. On recommence à utiliser ce terme avec les physiocrates. A la fin, c’est Adam Smith qui va vraiment inventer le concept d’économie politique (la développer etc…)

Il y a 2 personnages particulièrement intéressants chez les physiocrates :

  • François Quesnay (le plus important)

  • Mirabeau



  1. La critique du mercantilisme :

L’époque ou écrivent les physiocrates c’est l’époque du règne de Louis XV en France, et Quesnay était le médecin de Louis XV. Ca va avoir un impact sur certaines de ses idées, il envisage la circulation des richesses dans une économie comme la circulation du sang dans un corps humain.

Louis XV a régné de 1723 à 1774, c’est la période qui précède la révolution française (important), et d’une certaine façon la période dans laquelle écrivent les physiocrates est une période de crise. Cette crise est triple :

    • Crise budgétaire : L’Etat français est très endetté et toutes les tentatives pour renflouer les finances publiques ont échouées.

    • Crise politique : Cette crise politique est une conséquence de la crise budgétaire, mais est aussi liée à la fin de la guerre de 7 ans, qui a duré de 1756 à 1763, et à l’issue de cette guerre, la France perd toutes ses colonies américaines (canada, Louisiane), ses colonies en Inde, ce qui évidemment renforce la crise des finances publiques, et affaibli le pouvoir politique.

    • Une crise agricole : Une crise de subsistance, il y a eu beaucoup de mauvaises récoltes qui ont entrainé des famines. Il faut garder à l’esprit qu’à cette époque-là, les gens se nourrissent principalement de pain. Donc la question du prix du blé est une question centrale parce que dès que le prix du blé augmente, les gens meurent de faim.

Pour les physiocrates, cette triple crise n’est pas le signe que la France est pauvre, mais montre que la France est mal gérée. Il y a un des physiocrates qui s’appelle Herbert qui publie un ouvrage en 1755 qui s’intitule « essai sur la police générale des grains » (police des grains = réglementation des prix du grain). Herber calcule que la France pouvait produire de quoi nourrir 31 millions d’habitants, alors que la population à l’époque était estimé à environ 18 millions de personne. Ce qui veut dire que ce n’est pas un problème de richesse, c’est un problème de gestion, et pourquoi est-ce qu’il y a un problème de gestion ?

Pour les physiocrates, le problème de gestion vient des mercantilistes, donc la crise à été provoquée par les mercantilistes.

Définition Mercantilisme : auteurs : Colbert, Montchretien. C’est une doctrine qui met l’accent sur le commerce comme un moyen de créer des richesses. Pour eux, c’est le commerce, l’échange, qui crée de la richesse. Et la richesse pour les mercantilistes, se mesure de façon monétaire. Pour le mercantilisme français, le commerce est central, mais aussi l’industrie. C’est le commerce et l’industrie qui créent de la richesse. Evidemment, l’agriculture dans cette approche vient en second plan, elle est considérée comme secondaire, ou en tout cas n’est pas considérée comme un moyen de créer de la richesse.

Pour les physiocrates, cette approche de l’économie est totalement fausse parce qu’elle met l’accent sur le superflue (le commerce et l’industrie), et elle oublie ce qui est nécessaire (l’agriculture). Par conséquent, pour sortir de cette crise, il faut renverser la logique mercantiliste et donner à l’agriculture la place centrale et mettre le commerce et l’industrie au second plan.

Ils ne sont pas les premiers à avoir ces idées-là. Le premier à avoir présenté cette distinction entre superflue et nécessaire (commerce et l’industrie / agriculture) c’est un économiste français du 17iem siècle qui s’appelle Pierre le Pesant de Boisguillebert. Dans un ouvrage de 1695 « le détail de la France sous le règne présent ». Il dit que la richesse vient de l’agriculture, et l’erreur des mercantilistes, l’erreur de Colbert, est d’avoir oublié l’agriculture. Par ailleurs, il dit que la richesse ne se mesure pas par l’importance de la masse monétaire, mais dans les biens qui sont produits. Il a donc une conception matérielle de la richesse (la richesse c’est un ensemble de bien, pas une quantité d’argent). Autre élément très important : Boisguillebert propose une représentation de l’économie sous la forme d’un circuit (la circulation des richesses dans l’économie permet de faire fonctionner cette économie). Pour faire circuler les biens, il faut laisser la liberté du commerce, et la liberté des échanges. C’est pour ça qu’on retrouve l’idée de libéralisme, il est fondamental de laisser circuler les biens crée par l’agriculture selon les physiocrates. Cela se traduit par une formule qui est très connue : « Laissez faire, laissez passer ». Donc pas de réglementation, pas de contrôle du commerce, pas de protectionnisme.

  1. Les principes économiques de la physiocratie



  1. La théorie du produit net.

C’est une théorie qui est inventé par Quesnay. Il part de l’observation du fonctionnement d’exploitations agricoles en établissant une comptabilité de ces exploitations. Il élabore une comptabilité de ces exploitations, et dans cette comptabilité il invente un certain nombre de notions comptables. Les deux notions les plus importantes sont les notions de produit brut et de produit net.

  • produit brut mesure la richesse du pays.

  • Et le produit net mesure la différence entre la richesse qui est obtenue par la production (richesse produite), et la richesse qui est dépensée pour produire.

Quand Quesnay parle de richesses, il parle de richesses matérielles (comme Guillebert). Il écrit : « les richesses d’une nation ne se règlent pas par la masse des richesses pécuniaires ». Ce n’est pas la quantité de monnaie qui existe dans une économie qui permet de dire si cette économie est riche ou pas, c’est la quantité de bien disponible.

Dans cette logique-là, l’industrie et le commerce ne créent pas de richesses, parce qu’elle ne crée pas de bien. La classe des producteurs, la classe des artisans, des industriels et de commerçants, est appelée par Quesnay la classe stérile. Stérile au sens où elle ne crée pas de richesse matérielle.

Exemple : Un menuisier qui fabrique une table ne crée pas de richesse, parce qu’il ne crée pas de matière, la quantité de matière qu’il y a dans la table est exactement la même que la quantité de matière dans le bois utilisé pour créer la table. Les artisans se contentent de transformer les biens.

Le produit net de cette classe stérile est égal à 0, parce que la richesse qui est créée a la même valeur que ce qui a été dépensé pour créer cette richesse.

La seule classe productive, la seule classe qui crée des richesses, c’est l’agriculture. C’est la seule classe qui crée un produit net positif. Parce que le travail de l’agriculteur est, d’après les physiocrates, complété par le travail de la nature. Plus précisément (Nemours) : « Dieu est le seul producteur ».

Il reste une troisième classe qui est importante : La classe des propriétaires fonciers (les agriculteurs ne sont pas propriétaires). Cette classe n’est pas non plus une classe productive (produit net = 0).

La classe des propriétaires et la classe stérile jouent un rôle dans le fonctionnement de l’économie, même si leur produit net est nul, parce qu’elles contribuent à faire circuler les richesses.

Comment ces trois classes fonctionnent ensemble ? voir tableau économique.

  1. Le tableau économique (Quesnay).

Le tableau économique décrit le circuit que suivent les richesses à la fois matérielles et monétaires dans l’économie. Cette idée de circulation des richesses est inspirée de la circulation du sang dans le corps humain. Boisguillebert avait déjà proposé une représentation de l’économie sous la forme d’un circuit, et un autre économiste (Cantillon) a aussi proposé une représentation de l’économie sous la forme d’un circuit.

L’un de ceux qui a été inspiré par Quesnay et son tableau économique est Marx. Par ailleurs, on peut dire que toute la comptabilité nationale trouve ses origines dans le tableau économique. C’est un tableau qui est donc assez intéressant parce qu’il a inspiré des économistes importants, des idées importantes.

La première formulation du tableau économique date de 1758. La deuxième version (la plus courante) date de 1766, et c’est devenu la version de référence parce qu’elle introduit une notion importante qui est la notion d’avance.

Les avances, ce sont les ressources qui sont nécessaires à la production. Il distingue 2 types d’avances :

  • Les avances primitives : C’est ce que les économistes appellent maintenant le capitale fixe (les machines, les immeubles, tout ce dont on a besoin de fixe pour produire).

  • Les avances annuelles : Ce qu’on appelle le capitale circulant (matières premières)

Il introduit un troisième concept, qui est le concept de reprise. Les reprises ce sont les ressources qui sont prélevées pour reconstituer des avances (forme d’amortissement).

_________________________________ Fin séance 1 ______________________________________

Remarque : Ce tableau économique ne représente que les flux c.-à-d. la circulation de l’argent et la circulation de matière. Tout le capital fixe, qui sert à produire, n’est pas représenté dans le tableau économique.

Explication du schéma sous forme de tableau :




Classe productive

Classe propriétaire

Classe stérile

5 milliards  dans l’économie, distribué comme ça :

2 milliards

2 milliards

1 milliard




Représente les avances annuelles

Ce sont des revenus (qu’ils tirent de la location de leurs terres)

Avances annuelles.

Dépenses :




Ces 2 milliards de revenu des propriétaires proviennent d’un paiement qui a été fait l’année précédente par les agriculteurs. Pour Quesnay, les propriétaires répartissent leur revenu en 2 type de dépenses : 50% d’achats faits aux agriculteurs, et 50% a la classe stérile. Il s’agit d’un flux sortant, c’est de l’argent que les propriétaires dépense, et il s’agit d’un flux monétaire (c’est de l’argent).




Donc ici les agriculteurs reçoivent 1 milliard des propriétaires




La classe stérile reçoit 1 milliard des propriétaires.







La classe stérile utilise cet argent pour acheter 1 milliard aux agriculteurs (des matières premières nécessaires à la production) et 1 milliard pour acheter de la nourriture.




Donc les agriculteurs gagnent encore 2 milliard en flux monétaire.

La classe productive a gagné 3 milliards.

La classe productive va utiliser le milliard qu’elle a reçu des propriétaires pour acheter des biens auprès de la classe stérile.

Il lui reste 2 milliards, qui vont être utilisés pour louer les terres aux propriétaires (rente).
















Le 1 milliard restant (sous forme de matière première) va être utilisé par la classe stérile pour reconstituer les avances annuelles pour la période d’après.




Enfin, les 2 milliards d’avance des agriculteurs restant vont servir d’avance annuelle pour l’année suivante.







Les 2 milliards d’avance annuelle c’est du capital circulant, quelque chose utilisé pour produire.

Et il faut bien voir qu’il y a parfois 1 milliard en flux monétaire, et parfois c’est en flux réel (marchandise).

Autre façon de le voir : La classe agricole met en vente 3 milliards de produits agricole, achetés pour 1 milliard par les propriétaires (subsistance), 1 milliard par les stérile (subsistance) et 1 milliard pour les stérile (matières premières).

Les propriétaires ont un revenu de 2 milliard, qui provient de la rente payée par les agriculteurs. Ils vont dépenser cet argent en achetant 1 milliard de subsistance aux agriculteurs, et 1 milliard de biens a la classe stérile

La classe stérile a 1 milliard d’avance annuelle (matière première qu’elle va utiliser pour produire). Elle va utiliser ce milliard pour acheter des subsistances à la classe productive, ensuite elle va gagner 1 milliard des propriétaires, qu’elle va dépenser en achat de matières premières à la classe productive. Donc il reste 1 milliard de matières premières à la classe stérile, qui va constituer son avance annuelle pour la période suivante.

Il faut voir chaque milliard comme des recettes mais aussi des dépenses, d’une part des biens produits et de l’argent reçu de la vente des biens. Il y a un équilibre entre les flux entrants et les flux sortants pour chaque classe.

On peut aussi représenter le même tableau sous la forme de flux monétaires et de flux réels. (bleu flux réel, rouge flux monétaires).

Pr

1 milliard de biens de subsistance 1 milliard de produits manufacturés

Rente 2 milliards

Achats de subsistance (1 milliard) achat d’1 milliard

A Achat d’1 milliard de produit manufacturés S

1 milliards de produits manufacturés

Achat d’1 milliard de biens de subsistance + 1 milliard de matières premières

1 milliard de biens + 1 milliard de matières premières

Le bouclage du circuit est assuré par la classe des propriétaires (ce qui permet d’équilibrer le tableau). En effet, c’est assuré par les 2 milliards qu’ils dépensent à
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis» iconImpôt est l'acte de puissance publique par excellence. Vient du terme...

Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis» iconContrairement aux politiques conjoncturelles (actions économiques...

Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis» iconLes sources de financement à cours terme

Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis» iconMaitre du monde ! Notre volonté profonde est de faire Ta volonté,...
«Pourquoi as-tu honte ? C’est pour cette dignité que tu as été choisi !». La question se pose pourquoi Aharon ne se sentait pas à...

Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis» iconOpération par laquelle une entreprise acquiert des biens de production...
«intérieur» signifie que le pib ne comptabilise uniquement les valeurs ajoutées des unités de productions qui résident sur le territoire,...

Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis» iconLes concepts d’egalite et d’analogie : la question de la similitude...
«Liberté, Egalité, Fraternité» : la devise de la République Française figurant énoncée à l’article 2 de la Constitution du 4 octobre...

Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis» iconRÉsumé et conclusion du sujet
«la doctrine du créationnisme» et elle a son ennemie dans «la doctrine de l'évolution»

Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis» iconCours de Philosophie Licence 1
«La question et la réponse». IL est conçu comme une introduction à la philosophie par le biais d'un exercice des formes élémentaires...

Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis» iconGrand Paris et Aix-Marseille-Provence
«territoires» qui ont été créés par la loi maptam et qui pourraient devenir à terme des collectivités à part entière avec des périmètres...

Exam : question de cours  réponse précise Citation à commenter  voir méthodologie Chapitre 1 : Les Physiocrate et la naissance de la doctrine libérale Le terme physiocrate vient du grecque, IL a été composé à partir du terme «Physis» iconLa bibliométrie, qu’est-ce que c’est ?
«Science citation Index» sur le modèle du «Shepard’s Citation»= une collection de publications régulières qui regroupe toutes les...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com