Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9





télécharger 204.14 Kb.
titreIii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9
page1/8
date de publication08.07.2017
taille204.14 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8









Mémoire de Yvan RAYMOND

CAPA-SH Option G Session de 2005


Paradoxes, ruptures, entre deux :

La trilogie identitaire





« Nous évoluons, nous donnons un sens à la vie, nous découvrons la sécurité intérieure

en comprenant et en résolvant tout seuls nos problèmes personnels et non pas en

écoutant les explications des autres.» A propos des contes de fées Bettelheim

Psychanalyse des contes de fée – Col. Réponses

Éditions Robert Laffont - 1976.







Introduction 4

I. La rupture identitaire: 5

II. Paradoxe institutionnel: 7

III.Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9

IV.Paradoxes des réponses face à la difficulté scolaire: 11

V. Ruptures, entre deux et paradoxes dans la remédiation 13

Conclusion 33

38



Introduction


Paradoxe, rupture, entre deux. Faut-il définir ces trois termes ?

Pour parodier une formule de Léo Ferré, nous pourrions dire que chacun d’eux crée « un malaise aussitôt qu’il est dit ». En effet, le premier m’invite à affronter des idées contradictoires, à concilier l’inconciliable…. le second me prédit sans nul doute la souffrance d’une perte, d’une déchirure….et le dernier me laisse entrevoir la nécessité d’une recherche permanente d’équilibre, de positionnement... le tout caractérisant très bien, à mon avis, le domaine dans lequel je dois acquérir ma nouvelle identité professionnelle.

Dès les premières semaines de formation et de terrain, j’ai ressenti un malaise diffus s’insinuer en moi, non seulement sur le plan professionnel mais également dans le champ plus vaste de la personne privée. En fait, je me trouvais comme plongé dans un océan de doutes, d’ambiguïtés…dans lequel j’allais peut-être, sans doute même, me noyer. J’avais neuf mois pour construire tant bien que mal la coque de ma nouvelle identité professionnelle, neuf mois pour me doter également d’une boussole !

« Il n’y a pas de bon vent pour celui qui ne sait pas où il va. » Sénèque

Les voiles, elles, devraient se tisser naturellement dans l’expérience de chaque cas singulier…..
Les enfants en difficulté scolaire ont eux aussi leur océan : celui du mal-être et de l’incompréhension, du manque de désir et de la perte de confiance… et risquent chaque fois de se faire emporter par des lames de fond et des déferlantes. Bien sûr chaque élève peut, à un moment ou à un autre, ressentir le mal de mer ou craindre la traversée pour différentes raisons. Mais certains d’entre eux savent de façon plus ou moins diffuse ce que le voyage, bien que long et difficile, va leur apporter: ils peuvent donc se lancer, bon gré mal gré, dans l’aventure. D’autres, par contre, sont dans le brouillard le plus épais, et n’ont qu’un regret : celui d’avoir été contraints d’embarquer, d’autant plus qu’ils savent ne pas savoir nager !

Je croyais naïvement, au début, que le rééducateur, tel un sauveteur, pouvait avec son brevet de maître spécialisé, sa bonne volonté, son île institutionnelle…, secourir le naufragé (cette conception est-elle au final tellement éloignée de la représentation qu’ont encore beaucoup de maîtres de notre fonction ?)…..C’était bien évidemment ignorer le métier de rééducateur, ignorer que le sujet en perdition doit en quelque sorte apprendre à nager seul, à travers l’aide rééducative, pour retrouver le désir essentiel de remonter sur le bateau. « Concevons l'enseignant comme un accompagnateur, l'enseignant spécialisé comme un guide, mais renonçons en tous cas à prêter à ce dernier les traits d'un sauveteur.» (José Seknadje Askenazi, 1992, p17)

Pour mener à bon port mon projet professionnel, il m’a semblé avant tout nécessaire de gagner en visibilité, de dissiper les brumes. J.C.Barat (1990) nous dit que « l’enfant a besoin d’un regard exprimant la confiance que l’on a en lui parce qu’on l’a pour soi » (p44). Comment pourrais-je être contenant, rassurant, étayant…bref être rééducateur si je ne faisais pas au préalable ce travail de mise en confiance sur moi-même ? Il m’est dès lors apparu judicieux d’utiliser l’espace et le temps de réflexion que représentait la réalisation du mémoire pour parvenir à détecter, analyser, mettre en relation les éléments porteurs, par nature, d’une charge anxiogène, afin de pouvoir les mettre à distance, les accepter en tant que tels et, à terme, pouvoir les assimiler.

Quels sont les paramètres qui rendent la quête d’identité si difficile pour un rééducateur et comment ce dernier peut-il les intégrer pour réussir sa mutation ?
Dans un aller-retour permanent entre les apports de la formation et les premières expériences du terrain, je définirai d’abord la rupture identitaire à laquelle j’ai dû faire face, puis m’intéresserai au paradoxe institutionnel sur lequel repose notre fonction, avant d’orienter résolument mon travail sur les divers paradoxes, ruptures et entre deux liés d’une part à l’apprentissage et d’autre part au champ de la rééducation lui-même. Je fais l’hypothèse que ce travail me permettra de clarifier à la fois ma position, mes ressentis, ma pratique… et, par là même, de mieux accepter, de mieux vivre le changement qui doit immanquablement s’opérer en moi…pour pouvoir me glisser dans ma nouvelle peau.

« Je est un Autre » Rimbaud (15 mai 1871)
  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9 iconRecherche de solution 14
«analyser quantitativement une transformation d’énergie mécanique dans une situation donnée.» (Pda, 2013). Dans le cas ci-présent,...

Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9 iconAssociation d’intérêt général loi – 1901
«entre deux», cet espace entre deux humains, un enfant (qui sera peut être à son tour un parent), et son parent (qui garde au fond...

Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9 iconIii- l’école, enjeu majeur pour les partisans de la laïcité sous la iiième République
«main dans la main» de 1852 à 1859. Cette alliance sera remise en cause par la politique italienne de Napoléon III

Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9 iconL Es lois de newton
«force» et «vitesse», mais entre «force» et «variation de vitesse» entre deux dates

Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9 iconLa frontiere entre quartier nord et quartier sud
«gronchon», 22, pour deux petites minutes dans mes bras … Décrispez les mâchoires, vous serez moins «crampé». Rire métallique

Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9 iconArts, ruptures et continuités

Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9 iconQuels sont les paradoxes de l’agriculture brésilienne ?
«Faim Zéro» des dizaines de programmes sociaux qui vont de la construction de citernes dans des zones de sécheresse, au crédit rural...

Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9 iconLe cours de physique est détaillé en 9 chapitres
«iii- l’air qui nous entoure Lien entre agitation thermique et température» du programme de physique de la classe de seconde à l’aide...

Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9 iconLe quatre février, deux rencontres, a priori sans relation entre...
«entreprendre au Pluri’elles, femmes et actrices de l’ess». La deuxième, de manière plus implicite, à l’initiative de la mutuelle...

Iii. Paradoxes, ruptures et entre deux dans l’apprentissage: 9 iconMythes et paradoxes de l’histoire économique






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com