Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h)





télécharger 199.56 Kb.
titreAtelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h)
page3/4
date de publication13.02.2018
taille199.56 Kb.
typeAtelier
d.20-bal.com > loi > Atelier
1   2   3   4

REGARDE AVEC MES YEUX

Un cartel invite le visiteur à se mettre dans la situation d’une personne malvoyante au marché. Pour découvrir comment une vision parcellaire ou trouble rend le quotidien plus difficile : atteinte de la vision centrale (DMLA : dégénerescence maculaire liée à l’âge), vision tubulaire (rétinopathie pigmentaire), hémichamp visuel (accident vasculaire cérébral) ou vision trouble (cataracte). Grands ou petits, valides ou personnes en fauteuil, tous peuvent faire cette expérience en regardant à travers l’œilleton.

Animation réalisée avec le concours de l’association Valentin Haüy.


50% des personnes de plus de 60 ans développent une cataracte.
400 000 opérations ont lieu chaque année.




La DMLA touche 30 % des personnes de plus de 75 ans.
« Nous avons découvert des handicaps qui ne se voient pas, mal entendre ou mal voir, par exemple, c’est terrible ! Pour faire son marché, ça peut être dangereux et on est gêné pour communiquer… et les autres ne s’en rendent même pas compte ! ».
S’OUVRIR AUX PERSONNES HANDICAPEES MENTALES


Environ 30 % des Français concernés par un problème plus ou moins grave de santé mentale (troubles anxieux, de comportements, de l'humeur ou liés aux addictions) / 1% des Français touché par un trouble psychique pouvant entrainer un handicap.
Les personnes handicapées mentales veulent pouvoir participer à tous les aspects de la vie sociale, comme tout un chacun : éducation, formation, travail, loisirs, culture, vacances… L’exposition se fait le relais de leurs attentes et met en valeur le pictogramme conçu par l’Unapei pour signaler les lieux, les services, les produits accessibles aux personnes en situation de handicap mental mais aussi à un plus large public : personnes handicapées psychiques, en situation d’illettrisme, certaines personnes âgées...

Information conçue avec le concours de l’Unapei.

COMPRENDRE LE HANDICAP PSYCHIQUE

Le handicap psychique a pour origine une maladie psychiatrique (schizophrénie, troubles bipolaires, autres psychoses…) ou un accident (traumatisme crânien). L’enjeu de l’insertion des personnes handicapées psychiques dans la société est essentiel. Les GEM (groupes d’entraide mutuelle) sont une des réponses que nous avons souhaité valoriser.

Information conçue avec le concours de l’Unafam.

TROUBLES PSYCHIQUES : STOP AUX IDÉES REÇUES !

Plus que tout autre handicap, le handicap psychique fait l’objet de nombreuses idées reçues. Pour bousculer ces idées reçues et lever les peurs, une silhouette grandeur nature invite les visiteurs à s’interroger sur 4 idées reçues et à découvrir une réalité souvent ignorée.

Information conçue avec le concours de la FNAPSY.


La prévalence de l’autisme est passée de 1/2000 naissances à 1/150 en 10 ans.
AUTISME : L’ENJEU D’UN DÉPISTAGE PRÉCOCE

La précocité du diagnostic conditionne, en partie, l’évolution de l’enfant autiste et ses chances de progression. L’exposition Handicap et Dépendance se fait le relais du Collectif Autisme pour informer sur les signes d’alerte et permettre ainsi aux parents concernés d’agir précocement afin de compenser au mieux le handicap de leur enfant.
Information conçue avec le concours du Collectif Autisme.

L’exposition en détail

POUR UN AUTRE REGARD

Quelques conseils pour aider les visiteurs à trouver les bons mots ou les bonnes attitudes à adopter envers les personnes en situation de handicap.

LE QUIZ
Pour tester ses connaissances en début ou en fin de visite.
Quelques exemples :
- Quelle est la première cause sévère de handicap moteur, acquise sans traumatisme, chez les sujets jeunes ?
- Pour être aisément accessibles aux personnes en fauteuil roulant, à quelle hauteur doivent être placés les interphones, sonnettes, boutons d’appel d’ascenseur, poignées de porte… ?
- Quels troubles caractérisent la maladie d’Alzheimer ?

3. Les maladies invalidantes


Les maladies invalidantes représentent 60% de l’ensemble des situations handicapantes, entre 20 et 60 ans.
QUAND LA MALADIE DEVIENT HANDICAP

La loi de 2005 reconnaît qu’un trouble de santé invalidant constitue un handicap, au sens où il peut faire subir à une personne, dans son environnement, une limitation d’activité ou une restriction de participation à la vie en société. Peu identifiées comme sources possibles de handicap, certaines maladies peuvent pourtant engendrer de grandes difficultés dans la vie personnelle et professionnelle.


1 personne sur 3 est susceptible d’être confrontée à une maladie invalidante au cours de son parcours professionnel.
Un grand nombre de maladies peuvent être concernées : maladies cardio-vasculaires, asthme persistant sévère, maladie de Crohn, hépatite, diabète, insuffisance rénale, VIH, cancer…

MALADIES INVALIDANTES ET EMPLOI

Les maladies invalidantes génèrent souvent une fatigabilité accrue et des absences répétées. Toutefois, par peur que la maladie leur fasse perdre leur emploi, certains salariés tentent de maintenir le même rythme, parfois jusqu’à la mise en péril de leur santé. Il est donc important que les salariés sachent qu’il existe des dispositifs tenant compte de leur état de santé : autorisation d’absence, aménagement de poste, mi-temps thérapeutique, protection contre le licenciement… De nombreux témoignages permettent de mieux comprendre l’impact de la maladie au travail.

VIVRE AVEC UNE MALADIE INVALIDANTE

Les maladies invalidantes retentissent sur la qualité de vie des personnes touchées : difficultés de suivi de la scolarité, d’une formation, risque de perte d’emploi par inaptitude au poste de travail, refus d’assurance ou d’emprunt, repli sur soi et difficultés dans toutes sortes d’activités nécessaires à l’équilibre personnel.

4. Accessibilité et aménagement

Handicap et vie sociale

La loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » sensibilise la société civile et les employeurs à la problématique de l’accessibilité pour tous et définit les moyens de la participation des personnes handicapées à la vie de la cité. A connaître absolument…
L’exposition en détail

ICI ET MAINTENANT, VIVRE TOUS ENSEMBLE

Ces vidéos mettent en scène différentes personnes en situation de handicap (moteur, auditif, visuel, mental, psychique ou polyhandicap) pour sensibiliser les visiteurs aux difficultés qu’elles peuvent rencontrer au quotidien : monter un escalier, prendre le bus, demander des renseignements, trouver une place de parking réservé…

Vidéos réalisées par l’association Airelles Vidéo en collaboration avec une vingtaine d’associations de personnes handicapées et avec le soutien de la ville d’Aix-en-Provence.

LES CAMERAS CACHEES DE L’APFg:\clients\actif\klesia\3- archives\2012\5- logistique villes\3- rennes\photos rennes expo 2012\arriver 14h basdef\_mis5011.jpg

Méconnaissance, incompréhension, discrimination… Les personnes en situation de handicap y sont souvent confrontées dans leur vie quotidienne. Des caméras cachées, tournées dans une agence de voyage ou lors d’une visite d’appartement à louer, illustrent ces difficultés vécues au quotidien.

Module adapté aux personnes ayant des déficiences auditives.
Vidéos prêtées par l’APF, partenaire de l’exposition.

g:\clients\actif\klesia\3- archives\2012\5- logistique villes\3- rennes\photos rennes expo 2012\arriver 14h basdef\_mis5094.jpg


UN LOGEMENT ADAPTE A CHACUN

Le handicap ou la dépendance conduisent souvent à repenser le domicile.

Du simple rangement aux adaptations techniques, des petites astuces au réagencement des pièces, les visiteurs pourront trouver un grand nombre de conseils grâce à 2 animations interactives et pédagogiques.




L’APPARTEMENT TEMOIN

Le visiteur entre dans l’appartement témoin et navigue d’une pièce à l’autre pour découvrir, à hauteur de fauteuil, les installations spécifiques qui rendent ce lieu accessible à une personne en fauteuil roulant manuel ayant l’usage de ses membres supérieurs.

Animation développée par KLESIA à partir des fiches de l’ANAH et avec le soutien de l’APF.



LA MAISON VIRTUELLE

Cet outil indique les risques domestiques quotidiens attachés à une pathologie donnée et offre des conseils pour en éviter tout danger. Après avoir sélectionné la pathologie (maladie d’Alzheimer, DMLA ou maladie de Parkinson) puis le type d’incapacités de la personne, le logiciel permet de donner des conseils adaptés, pièce par pièce, objet par objet.

Animation développée par le laboratoire Novartis (entreprise adhérente de KLESIA).
L’exposition en détail

jeu des 8 erreurs 2


DES RUES ACCESSIBLES… CHERCHEZ L’ERREUR !
Les visiteurs, grands et petits, sont invités à trouver les 8 erreurs qui nuisent à l’accessibilité des personnes handicapées moteur, en positionnant des aimants sur cette grande illustration métallique. Un classeur donne les réponses et quelques conseils supplémentaires.

« Thibault*, qui est paraplégique, nous a montré qu’une poubelle mal placée, un couloir trop étroit, une chaussée trop haute, des pavés, des escaliers ou des distributeurs de billets inadaptés sont de gros problèmes pour lui. » * Thibault Prêtre est membre de l’équipe régionale sociale de KLESIA pour la région Rhône-Alpes.

VIVRE LA VILLE EN 3D
Le visiteur prend place dans un fauteuil roulant pour une simulation 3D de déplacement en milieu urbain. Le joueur utilise les touches d’un clavier pour avancer, reculer, tourner, en fonction des obstacles qui se présentent. Plus facile à dire qu’à faire !

Jeu développé par l’AFM, organisatrice du Téléthon.

« Dans le jeu vidéo, il fallait faire l'effort de bien diriger le fauteuil pour ne pas heurter de voitures en stationnement. Mais il fallait surtout faire attention aux crottes de chien et aux chewing-gums qui se collent aux pneus et aux mains. »

OBJETS INSOLITES ! g:\clients\actif\klesia\2- 2013\5- logistique ville\4- marseille\photos marseille 13\img_5478.jpg

Une montre, un téléphone, des couverts… Des objets de notre quotidien… Pourtant, ceux qui sont présentés sur ce panneau ne sont pas tout à fait comme les autres. Au visiteur de deviner leurs spécificités et les handicaps pour lesquels ils ont été conçus, en associant les pictogrammes aimantés aux objets correspondants. Un classeur fournit les réponses et apporte des commentaires.


Savez-vous que la télécommande de votre téléviseur a été conçue à l’origine pour une personne handicapée ? Cet objet est pourtant aujourd’hui utilisé par des milliards de personnes dans le monde. C’est la preuve, une fois de plus, que faciliter la vie de nos concitoyens les plus fragiles peut bénéficier à tous. (Extrait du classeur « Objets insolites »)



Taux de demandeurs d’emploi parmi les personnes handicapées ayant une reconnaissance administrative de leur handicap = 20% (deux fois plus que la moyenne de la population générale)

5. Handicap et emploi

AMELIORER L’ACCES A L’EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

Après avoir fait le point sur les chiffres de l’emploi pour les personnes reconnues handicapées, l’exposition rappelle la loi du 11 février 2005 qui réaffirme et renforce l'obligation d'emploi d'au moins 6 % de personnes handicapées, y compris dans le secteur public.

Quelles sont les personnes concernées ?

Comment les entreprises peuvent-elles répondre à cette obligation ?

Quel bilan ?L’exposition en détail

¼ de la population en emploi se déclare handicapée.
QUAND LE HANDICAP SURVIENT EN COURS DE CARRIERE

85% des déficiences sont acquises après 15 ans. Point sur les raisons qui peuvent conduire chacun d’entre nous à vivre une situation de handicap.

REPERES HANDICAP EMPLOI

Comment s’orienter ? A qui s’adresser ? A qui demander de l’aide ?

Cette borne multimédia permet de repérer en quelques clics les acteurs principaux pouvant conseiller et aider les personnes en situation de handicap dans leur parcours professionnel ainsi que les entreprises dans leurs démarches liées à l’emploi de ces personnes.

6. La dépendance au grand âge


1,2 million de personnes âgées de 60 ans et plus sont reconnues dépendantes.
LA dépendance AU GRAND AGE


55% des Français âgés de 40 à 65 ans ont déjà été confrontés à la dépendance d’un proche.
Si l’espérance de vie en bonne santé augmente, 6 à 7% des personnes âgées sont malgré tout confrontées à la dépendance. En très grande majorité, les Français souhaitent rester chez eux quand arrive le grand âge. Le Plan Solidarité Grand Age prévoit de développer et d’adapter une offre de soins et de services à domicile pour permettre aux personnes âgées de conserver leur cadre familial habituel le plus longtemps possible. Point sur les solutions proposées.

LES Français ET LA PERTE D’AUTONOMIE / dépendance

L’OCIRP (Organisme Commun des Institutions de Rente et de Prévoyance), présente ici les résultats du baromètre de la dépendance 2009, mené avec France Info et le Monde, auprès des Français âgées de 40 et 65 ans : « Vous et la perte d’autonomie / dépendance ».


8,3 millions de personnes aident de façon régulière un de leurs proches pour raison de santé ou de handicap
7. Les aidants familiaux

LES AIDANTS FAMILIAUX ONT AUSSI BESOIN D’ETRE AIDES


L’aide aux aidants familiaux homologuée dans le Plan 2 des Services à la personne (mars 2009)
La prestation de conseil, de soutien, d’accompagnement des aidants familiaux est ajoutée à la liste des activités de services à la personne bénéficiant d’avantages fiscaux.
Un espace pour mieux comprendre qui sont les aidants familiaux, la nature de l’aide qu’ils apportent à leur parent en situation de handicap ou de perte d’autonomie, leurs besoins… Habitués à apporter une aide à un membre de leur entourage en situation difficile, les aidants familiaux pensent rarement à demander de l’aide pour eux-mêmes. Des solutions existent pourtant : aidants professionnels auprès de la personne aidée ; conseil, information et formation pour l’aidant ; solutions de répit… https://encrypted-tbn2.google.com/images?q=tbn:and9gctzu1h4gbfh3ojavx6qy6lcb4sbbp5g3c4pa0a7b-tpbmqhkf0n
MALADIE D’ALZHEIMER ET FORMATION DES AIDANTS

Un focus est consacré à la maladie d’Alzheimer et à la mise en œuvre par France Alzheimer avec le soutien de KLESIA, de formations destinées aux aidants familiaux de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.
1   2   3   4

similaire:

Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h) iconRapport aux institutions des parents d’enfants en situation de handicap 62
«structures d’action médico-sociale précoce» sont prévues pour l’accueil d’enfants «chez qui un handicap aura été décelé ou signalé»...

Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h) iconAtelier pour personnes en situation de handicap

Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h) iconPôle revendicatif secteur coordination des luttes
«Vaucluse-température 49°3». tractage devant le medef à 7 heures, 10h 12h ag des territoriaux au Centre de gestion

Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h) icon«les conditions réelles de l’implication des enfants de 6-11 ans...

Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h) iconDécret n° 2002-884 du 3 mai 2002 relatif aux centres de vacances,...
Art. R. 180-27. L'organisateur d'un centre de vacances ou d'un centre de loisirs adresse la demande d'autorisation mentionnée au...

Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h) iconLoi handicap, 10 ans après Le temps des actes concrets et ambitieux dans une approche inclusive
«un texte peu ambitieux, qui n’est pas à la mesure des attentes des personnes en situation de handicap»

Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h) iconAuparavant, les parents d’enfants en situation de handicap étaient...
«expert» du handicap pour se positionner dans un rapport de «domination» avec les parents. Ces derniers se sentaient d’une part responsables...

Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h) iconRapport de l’atelier II l’atelier II «Réformes en matière de droit...
«Réformes en matière de droit de famille: Bilan de la situation des droits des femmes» organisé, Dans le cadre du séminaire

Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h) iconDiscrimination des personnes en situation de handicap au travail
«les personnes sans handicap sont deux fois plus souvent employées, que les autres» (cité par Breitenbach, 2004, p. 136)

Atelier n°1 : Accès aux loisirs des enfants en situation de handicap (10h à 12h) iconVoyager avec un chien guide au royaume-uni
«faire les ajustements raisonnables» nécessaires en matière d’accès au locaux mais aussi aux services. L’accès ne peut être refusé...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com