Un arbre de la laïcité





titreUn arbre de la laïcité
date de publication09.01.2019
taille9.5 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
Un arbre de la laïcité

Venons-en à l’essentiel, comme l’écrit René Char : «  N’avez-vous pas besoin de jeunes arbres pour reboiser votre forêt ? ». Nous voici ici rassemblés en cette matinée du 9 Décembre pour célébrer la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation des Eglises et de l’Etat, une des colonnes de la République, un des piliers de l’Etat Laïque, une de ces grandes lois fondamentales qui structurent de manière durable. Rappelons ses principes -Titre premier- Article premier : La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public. Article 2 : La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l’Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes ». Ce 9 Décembre 1905, les députés donnaient à la République le socle laïque qui lui assurerait un fonctionnement démocratique fondé sur la liberté de conscience, l’égalité de tous les citoyens devant la loi commune, la fraternité. C’est aussi l’occasion de dire que la République est « indivisible, laïque, démocratique et sociale ». La loi de 1905 est le fruit d’un long processus. Bien avant 1789, l’Ardéchois, François-Antoine Boissy d’Anglas affirmait une volonté affirmée et répétée de voir s’établir une très nette séparation entre la sphère du privé de la famille et des sentiments naturels avec celle du public, le lieu du politique. Victor Hugo, le 15 Janvier 1850, prononce à l’Assemblée un grand manifeste de la laïcité scolaire et civile : «  En matière d’enseignement, l’Etat n’est et ne peut pas être autre chose que laïque…Je veux l’enseignement de l’Eglise en dedans de l’Eglise et non au dehors… En un mot, je veux, je le répète, ce que voulaient nos pères, l’Eglise chez elle et l’Etat chez lui ». L’émancipation laïque requiert un double affranchissement des deux domaines du politique et du religieux et non une négation de l’un au profit de l’autre. La laïcité n’est pas une option, ni une opinion, ni une conception métaphysique comme les religions, ni une philosophie à côté des religions. La laïcité n’est pas la religion des « sans religion ». La laïcité n’est pas à côté des religions, elle est ailleurs. Cet arbre de la laïcité que nous plantons à Soyons, aujourd’hui, évoque les mots de Jean-Jacques Rousseau : « …C’est en plein air, c’est sous le ciel qu’il faut vous rassembler et vous livrer au doux sentiment du bonheur…Plantez au milieu d’une place un piquet couronné de fleurs et vous aurez une fête. Faites mieux encore : donnez les spectateurs en spectacle, rendez-les acteurs eux-mêmes, faites que chacun se voie et s’aime dans les autres, afin que tous soient mieux unis ».Cet arbre succède aux arbres de la Liberté que nos ancêtres plantèrent pour l’avènement de la 1ère République et pour celui de la Seconde République en 1848. Présentement, comment ne pas évoquer le poète Adonis, dont la lucidité éclaire notre horizon : «  Les arbres de mon village sont poètes/Ils trempent leur pied/ Dans les encriers du ciel » et les conseils que nous prodiguait un ami de notre Fédération, Jean-Pierre Gelly, en 2011 « …Il faut bien choisir son arbre…Ce doit être un arbre qui se dresse haut et droit pour être visible de loin et servir de repère, mais pas de ces arbres grandiloquents qui cherchent à dominer de toute force. Son tronc doit être lisse afin que son écorce ne laisse pas pénétrer de parasites, mais qu’elle soit assez souple pour que les amoureux y gravent leurs initiales… Il faut et ça se complique, qu’il y ait un beau feuillage, d’une teinte qui ne soit pas criante, mais bien intégrée à son entourage, ni terne, ni flamboyante. Ce feuillage doit propager une ombre subtile qui protège en laissant passer la lumière, très important la lumière… elle favorise les fleurs. Ne fais pas ton choix dans les arbres au feuillage persistant, ce sont des orgueilleux qui semblent contrecarrer l'ordre, mais qui lâchent des feuilles chaque jour. Il faut passer le râteau à tout moment sous l’arbre de la laïcité. Pour le planter il te faut faire un large trou, suffisamment profond pais pas trop. Ameublis bien le lit que tu fais. Il faut que ses racines s’étendent bien à plat, lorsqu’elles s’enfoncent trop droit l’arbre ne résiste pas aux vents. Et il aura besoin de résister aux vents !...L’eau est nécessaire. Son choix aussi est grave. Tu la prends claire, fraîche, pure, non polluée par ses rives gauche ou droite, ni par son écoulement ou par son ciel. Mais ne va pas noyer ton arbre, il doit aussi apprendre à trouver seul ses ressources pour pouvoir traverser les ans. Enfin, et le plus sage sans doute, tu peux le planter ni seul, ni que pour toi. Un arbre à soi cela n’a pas de sens. Celui qui ne plante un arbre que pour lui, se trompe. L’arbre a besoin du nombre. Voilà ce que devrait un arbre de la laïcité. Tu vois que ce ne sera pas facile. Mais s’il pousse bien il peut changer la maison des hommes. » Qu’ajouter à ces brassées de lumières ? Simplement, la raison d’être de notre mouvement, la Ligue de l’enseignement, qui va fêter l’an prochain, ses cent-cinquante printemps, avec la recommandation de son fondateur, Jean Macé : « Notre chemin à tous, Ligue de l’enseignement est forcément le même : faire penser ceux qui ne pensent pas ; faire agir ceux qui n’agissent pas ; ne pas faire des élections, mais des électeurs ; faire des hommes et des citoyens »

Le président de la Fédération des œuvres laïques de l’Ardèche - Gilbert Auzias –Soyons- Mercredi 9 Décembre 2015

similaire:

Un arbre de la laïcité iconLorsque vous achetez un arbre chez Florissant Arbre cadeau, la transaction...

Un arbre de la laïcité iconNos sources (liste non exhaustive) : Pour la France et la Turquie
«La laïcité à l’épreuve des droits de l’homme» et «Brève histoire de la laïcité en France», in Jean Baubérot (dir), La laïcité à...

Un arbre de la laïcité iconRapport annuel de l’Observatoire de la laïcité 2014-2015
«journée nationale de la laïcité» le 9 décembre de chaque année et faisant des recommandations pour le 9 décembre 2013

Un arbre de la laïcité iconRapport de la Commission de réflexion sur la laïcité, 15 décembre 2003. (Paragraphe 2)
«laïcité de combat», ce qui constitue une rupture salutaire avec ce qui a été prôné ces dernières années par quelques élus

Un arbre de la laïcité iconRéglementations, textes en vigueur & les Droits de l'Arbre

Un arbre de la laïcité iconDiapo 1 : Page d’introduction «Un geste ici, un arbre pour Haïti»

Un arbre de la laïcité iconLa laïcité est un terme désignant une conception politique, selon...
«Il s’agit en réalité d’une “laïcité positive” qui garantisse à tout citoyen le droit de vivre sa foi religieuse avec une liberté...

Un arbre de la laïcité iconLa laïcité, actualité et histoire d’une idée, Bernard jolibert
«de faire vivre ensemble des hommes qui ont des croyances différentes, voire des croyances à la limite de l’incompatibilité…la laïcité,...

Un arbre de la laïcité iconCommission de réflexion sur la laïcité

Un arbre de la laïcité iconLaïcité – Religions Radicalisation Plateforme wtf






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com