Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres





télécharger 26.75 Kb.
titreLe livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres
date de publication22.12.2016
taille26.75 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
Le livre de Ruth.

I - INTRODUCTION.

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres.

Selon les bibles le livre de Ruth se trouve

- soit dans les livres historiques qui suivent le Pentateuque (Josué Juges, Ruth, Samuel 1 et 2, Rois 1 et 2 , Chroniques 1 et 2), donc entre le livre des Juges et le premier livre de Samuel,

- soit plus vers la fin du Premier Testament, entre le livre des Proverbes et celui de Daniel.

Le premier choix s'appuie sur le fait que le début du livre de Ruth dit "Au temps des Juges une famine survint dans le pays": l'histoire racontée se situe à l'époque des Juges.

Le second choix correspond à l'idée qu'il s'agirait d'un livre rédigé après le retour de l'Exil, qui serait, au moins pour une part un "conte", et non un récit historique.

Il faut se souvenir que les famines ont souvent une signification, un sens :

- Dans la Genèse, c’est la famine survenue en Egypte qui permet à Joseph de retrouver ses frères. Dans l'Evangile c’est la famine tombant sur le fils prodigue qui lui permet de rentrer vers son père.

- La famine est aussi vue comme une punition:

Or dans le livre des Juges, le mot Torah ("Loi") ne figure pas, donc c’est une période sans Loi, chacun faisant ce qu’il estime bon de faire.

Cette famine là, qui a lieu à "Bethléem" ("La maison du pain") va permettre l’entrée dans le peuple saint d’une femme étrangère, d'une femme idolâtre, et donc sa conversion. De plus ce récit nous donne les origines de la famille du Roi David, qui est considéré comme ayant été le Sauveur du peuple, le Messie.

S'il s’agit d'un livre rédigé après l'Exil, il s'oppose directement au livre d’Esdras, de la même époque, qui demande le renvoi par les juifs de toutes leurs femmes étrangères (et de leurs enfants).

Les noms retenus pour les différents protagonistes sont très symboliques, ce qui serait un argument en faveur du fait qu'il s'agit d'un conte:

Elimelek : "mon Dieu et roi".

Noémie : "agréable". Mais elle se fera appeler Mara (comme les eaux amères) pour signifier son amertume d’avoir perdu son mari, ses deux fils et donc aussi la ou les terres qu'ils possédaient à Bethléem.

Ruth signifie "l’amie, la douce" ou "indulgente, compatissante".

Orpa, la bru qui n’a pas suivi Noémi : "celle qui tourne le dos(raide)",

Killion le mari de Ruth, qui est mort: "destruction",

Mahlon celui de Orpha, mort également : "langueur".

Booz : "le courage est en lui".

Dans la bible hébraïque, ce livre figure en tête de la collection des cinq Rouleaux (Megillôt), qui sont lus lors des fêtes juives . Il est lu à la Pentecôte ("Chavouot") qui est la fête de la moisson (thème très prégnant de ce livre), qui célèbre la sortie du désert et surtout le don de la Loi.

La Loi a été donnée et reçue à l’Horeb, puis réacceptée par le peuple lors de l’entrée dans la terre d'Israël (cf Josué 24, le pacte de Sichem). Mais ce qui se passe durant le livre des juges montre que l’idolâtrie est omniprésente, qu’elle est la cause de tous les échecs de possession de la terre et que seuls les juges qui rétablissent le culte du Seigneur sont capables d’être des sauveurs. Pour les rabbins l’absence de loi est symbolisé par la famine. Elle touche la sphère de la production, et est un véritable désordre. Avec Ruth, Booz et leur descendant David, le peuple reprend le chemin de la Loi.

Certains rabbins, en étudiant le texte hébreu du livre de Ruth, disent que le départ d’Elimélek vers les terres de Moab ne serait pas dû seulement à la famine, mais à son désir de protéger ses richesses : il serait parti avec sa femme, ses fils et son blé, sans se préoccuper des conséquences. Sa mort et celle de ses fils peuvent alors être interprétées comme une punition de son geste.

Le fait que Ruth soit une Moabite (descendante des filles de Lot, neveu d’Abraham) n’est pas neutre: plusieurs textes (Dt 23,4, Ne13,1) interdisent la conversion des Moabites : « L’Ammonite et le Moabite ne seront pas admis à l’assemblée du Seigneur;même leurs descendants de la dixième génération ne seront pas admis à l’assemblée du Seigneur, et cela pour toujours ». Mais certains rabbins, jouant un peu sur les mots, notent que les textes parlent "du" Moabite (homme...) et non pas de "la" Moabite…L’idée est aussi que Ruth par son mérite a forcé la porte et qu’on a modifié la loi pour elle.

Lois intervenant dans le livre de Ruth : le rachat et le lévirat :

Le rachat est une loi de réversibilité économique. Ruiné j’ai dû vendre ma terre pour pouvoir subsister, mais je pourrai la racheter au prochain jubilé.

Dans l'évangile de Matthieu (ch.22 v.24) les Sadducéens interrogent Jésus sur une femme qui a eu 7 maris successifs: un frère doit épouser la veuve de son frère mort sans enfant. C'est la loi du "Lévirat".

Le lévirat est « la relève du nom du mort ». Elle permet le rachat des biens du défunt pour les remettre plus tard à son fils issu du mariage léviratique (ce qui explique que le parent appelé par Booz se récusera) et elle court-circuite la loi du rachat (jubilé). Une veuve sans enfant recherche donc un "racheteur".

Booz dans ce texte fonctionne comme un lévir plus que comme un Goël (mot employé dans le livre de Job, au sens de rédempteur).

Livres et textes utilisés ci-dessus:

- Le Midrash Rabba sur Ruth, Gallimard.

http://www.interbible.org/interBible/ecritures/exploration/2010/exp_100216.html (très court)

http://judaisme.sdv.fr/traditio/shavouot/ruth.htm approche juive du texte et de la fête.

http://www.bibliquest.org/HR/HR-ETUDES-at08-Ruth.htm analyse presque juxtalinéaire.

II- Etude par chapitres

CHAPITRE 1.

Versets 1-7.

Une famine en Bethleem pousse Elimelek à s’établir en Maob avec sa femme et des deux fils. Ceux ci épousent des femmes étrangères, mais n’ont pas de descendance. Après la mort de ces derniers, elle décide de rentrer chez elle, mais elle est veuve et sans descendance ce qui est un très mauvais statut, entraînant la pauvreté (voir la réaction de Jésus qui ressuscite le fils de la veuve du village de Naïm, qui justement est sans descendance).

Versets 8-15.

Noémi pousse ses belles filles à rester dans le pays de leurs pères pour pouvoir y trouver un nouveau mari. Elle fait référence à la loi du lévirat pour dire que compte tenu de son âge, elle ne peut plus avoir d’enfant (de fils qui pourrait épouser les belles filles) et que même si cela advenait, elles seraient trop âgées pour enfanter de ce fils. Elle pense que cela est une punition, que la main du Seigneur s’est levée contre elle. Orpha s’en retourne mais Ruth reste avec Noémi.

Versets 16-22

Si l’on pense à la question des disciples de Jean le Baptiste à Jésus, "où demeures tu ?", la phrase dite par Ruth à Noémi prend un autre sens. Ruth est peut être séduite par la religion de sa belle-mère et veut se convertir : « Où tu iras, j’irai, où tu demeureras je demeurerai ; ton peuple sera mon peuple, ton Dieu sera mon Dieu » est une phrase de disciple.

Leur retour à Beethléem met la ville en émoi, et Noémi peut montrer sa désolation, son amertume. Elle, "l’eau douce" est devenue de l’eau amère, de l’eau de discorde. Elle était partie pleine (un mari, peut être du blé, et surtout des fils), elle revient vide (sans mari, ni fils, ni descendance). La phrase « Le Seigneur a témoigné contre moi » donne à Dieu le rôle qui sera celui du Satan dans le livre de Job, mais indique que du haut du ciel Dieu voit.

CHAPITRE 2

Verset 1

On apprend que Noémi a au moins un parent du côté de son mari : Booz, mais on ne connaît pas l’étroitesse du lien de parenté, si ce n’est que celui ci pourrait être un « racheteur ».

Versets 2-7

Ruth va tenter sa chance en allant glaner, mais rien ne prouve qu’on la laissera faire. Il faudra qu’elle trouve grâce aux yeux du propriétaire du champ. Elle va glaner sur un des champs de Booz qui est absent à ce moment là. Lorsqu’il arrive, il remarque cette inconnue et demande qui elle est. On peut remarquer que la salutation de Booz aux moissonneurs est une bénédiction ("le Seigneur est avec vous" qui est la bénédiction de l’Ange en Luc 1, 28).

Versets 8- 13

Booz, non seulement permet à Ruth de rester sur cette parcelle, mais recommande qu'elle soit bien traitée. Elle tombe face contre terre (prosternation) un peu comme si Booz était le roi (dans le Midrash, Booz est présenté une figure de Dieu). Ce qu’elle lui répond est à nouveau évocateur du texte de l’annonciation. On voit que Booz est plein de la présence du Seigneur au quel il fait référence sans cesse.

Versets 14- 23

Ruth partage le repas de Booz (qui lui donne une bouchée trempée comme Jésus avec Judas, ce qui est un signe d’amitié et d’hospitalité). Elle revient chez Noémi avec une belle quantité de grains. Ruth fait toute la récolte (orge et blé) chez Booz.

CHAPITRE 3

Versets 1-5

Noémi pense que Booz pourrait être un mari pour Ruth, Elle pousse donc Ruth à se mettre à son avantage (il ne faut pas oublier que les Moabites étaient des idolâtres, donc, au sens de la Bible, vivant dans la prostitution) et de rejoindre Booz qui va passer la nuit sur l’aire de battage de l’orge. Noémi ne dit pas à Ruth ce qu’elle devra faire, mais dit "Il" te fera savoir lui-même ce que tu devras faire, ce qui peut très bien faire référence à Dieu.

Versets 6-18

L’obéissance est payante… Ruth se couche aux pieds de Booz, qui s'aperçoit de sa présence pendant la nuit. Elle lui dit" Etends sur ta servante le pan de ton manteau, car tu as droit de rachat"; Booz fait l'éloge de la fidélité de Ruth à Noémi (qu'elle sauvera ainsi de la misère). Il indique qu'un autre parent est plus proche que lui, mais s’engage à épouser Ruth si toutefois l’autre parent (dont on découvre l’existence) ne veut pas d’elle ; Ruth part au petit matin (entre chien et loup pour ne pas être vue ou reconnue) elle emporte dans son manteau 6 mesures d’orge que Booz y a placées. Il est possible que 6 désigne ici la plénitude (création du monde en 6 jours).

CHAPITRE 4

Versets 1-6

Rencontre juridique entre Booz et le parent qui aurait un droit de rachat sur la terre d’Elimelek. Ce dernier refuse: il ne veut pas épouser Ruth, car cela l’obligerait à considérer ce fils comme l’héritier d’Elimelek et il perdrait finalement le champ après l'avoir acheté.

Verset 7-8

Quand on devient propriétaire d’une terre, on pose le pied dessus (sa sandale). Ici le proche parent qui aurait pu poser sa sandale sur la terre de Noémi refuse la proposition et donne symboliquement sa sandale. On peut penser ici au passage de l’exode où Dieu demande à Moïse de retirer sa sandale (le lieu où Dieu réside n’est pas la propriété de l’homme).

Versets 9-12

Devant témoins Booz acquiert la main de Ruth ainsi que toutes les propriétés d’Elimelek et de ses fils. Il s’engage à les donner au fils de Ruth (loi du lévirat).

Versets 13-17

Ruth engendre Obed, qui est mis sur le sein de Noémi. On peut entendre cela comme si cet enfant était celui que Noémi aurait pu avoir avec Booz si elle avait été en âge de concevoir, et que cet enfant là est un peu comme les enfants engendrés quand la femme légitime ne pouvait pas avoir d’enfant (Sarah et Agar).

Il faut d’ailleurs noter que Booz est présenté comme descendant de Pereç, fils incestueux de Juda (Gn 38,27), par une application bien particulière de la même loi du lévirat!

Dans la généalogie de Jésus en Matthieu, Pereç (ou "Phares") et Booz figurent également, ainsi que Tamar et Ruth.

similaire:

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres iconJ. Paoletti : Les trois premiers chapitres du livre de la Genèse

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres icon17 Programme Assos pour vos activités
«Le livre qui court», une bibliothèque participative, dont le but est de partager les livres qu’on aime

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres iconCommuniqué de Presse de la Filpac cgt (Fédération des industries...
«grandes enseignes» et détruit le réseau de librairies indépendantes qui fait la qualité et la diversité de la distribution du livre...

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres iconI. IL est inséré avant le livre Ier du code rural et de la pêche...
Art. L. – I. La politique en faveur de l’agriculture et de l’alimentation, dans sa double dimension européenne et nationale, a pour...

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres iconLa substance des evangiles
«voilà ce que me dit le livre; ce qui me frappe dans le livre; ce que je retiens comme leçon; etc.»

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres iconLa Politique/Livre I livre I de la societe civile. — De l’esclavage....
«qu'ils mangeaient à la même table»; et Epiménide de Crète, «qu'ils se chauffaient au même foyer»

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres iconChoisir un livre : sophie van der linden
«album[S]» édité aux éditions du Rouergue qu’elle a écrit en collaboration avec Olivier Douzou (architecte graphiste) : livre qui...

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres icon1. L’authenticité des livres de la Bible
«le livre de la loi de Moïse» (Jos 31; 2Ro 14. 6), «la loi de Moïse» (1Ro 3; 2 Chr 23. 18; Dn 11) et «le livre de Moïse» (Nh 13....

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres iconPropositions d’amendement à l’article 13 du projet de loi de santé
«n’assure pas la prise en charge des personnes relevant de soins psychiatriques en application des chapitres II à IV du titre Ier...

Le livre de Ruth est un livre court : 4 chapitres iconCe livre est né de L ‘imagination de quelques passionnés de Maserati....






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com