Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement





télécharger 22.1 Kb.
titreCommission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement
date de publication16.05.2017
taille22.1 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos





Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement

Présentation du projet HOPE in Stations et du livret « Voisins de Gare »

J
Sommaire

  1. Tour de table

  2. Présentation de l’ANSA

  3. Le projet HOPE in Stations

  4. L’action sociétale de la SNCF

  5. Label Paris Europe : livret « voisins de gares »
eudi 13 janvier 2011



  1. Thierry CHAINBAUX

    SNCF, Pôle Sociétal

    Patrick JUD

    SNCF, Référent Social HOPE

    Thierry VENIN

    SNCF, assistant du référent social HOPE (anciennement détaché dans l’association « Aux Captifs, la Libération)

    Jean-Louis LIENARD

    Conseil de Quartier Saint-Denis – Paradis

    Membre du CA de la régie de quartier du Xème

    Elfie COMIN

    Animatrice du Conseil de Quartier Saint Vincent de Paul - Larriboisière

    KAY BONOMI

    Membre de la Commission Solidarité Interquartiers

    Conseil de Quartier Aqueduc-Louis Blanc

    Georges MASSE

    Conseil de Quartier Saint-Denis- Paradis

    Joëlle HARDY

    Membre de la Commission Solidarité Interquartiers

    Conseil de Quartier Château d’eau - Lancry

    Emmanuel CONQUER

    Membre de la Commission Solidarité Interquartiers

    Sylvie LE BARS/Lucie ASSMANN

    Agence Nouvelle des Solidarités Actives
    Tour de table



  1. Présentation de l’ANSA

L’Ansa est une association loi 1901, fondée en janvier 2006, dont l’objectif est la lutte contre la pauvreté. Elle fut crée dans le prolongement d’un rapport de la Commission «Famille, vulnérabilité, pauvreté», présidée par Martin Hirsch, qui proposait 15 résolutions pour engager des politiques volontaristes et éradiquer la pauvreté en une génération.

Dans une démarche d’expérimentation sociale, Solidarités actives met en œuvre des programmes innovants, avec les collectivités locales et les pouvoirs publics.

En France et en Europe, les 40 chargés de mission salariés, bénévoles et stagiaires de l’Ansa réalisent des actions locales visant à réduire la pauvreté et appuyer le retour à l’emploi.

Les programmes sont élaborés étroitement avec les collectivités locales et les bénéficiaires pour lesquels ils sont conçus.

Les projets étant destinés à faciliter et amplifier la démarche d’insertion sociale et professionnelle des personnes concernées, l’Ansa associe systématiquement les populations en difficulté à la construction des dispositifs qui les concernent. En mettant en place des dispositifs d’évaluation, Solidarités actives cherche à promouvoir une véritable culture du résultat et à rendre plus efficaces les dépenses sociales.

  1. Le projet HOPE in Stations

Le projet HOPE in stations est un projet européen de coopération entre entreprises ferroviaires, pouvoirs publics et associations. Il vise à renforcer le rôle de la Gare et de ses partenaires dans la prise en charge des personnes sans-abri. Lancé à l’initiative de l’Agence nouvelle des Solidarités actives, HOPE associe sept pays (France, Belgique, Allemagne, Belgique, Italie, Pologne, Espagne et Luxembourg) et reçoit le soutien de la Commission européenne au titre des - Projets Transnationaux en matière d'Expérimentation Sociale.

Les partenaires

Le projet comprend les gares de Paris, Bruxelles et Rome (Paris Nord, , Bruxelles Central, et Roma Termini). Les gares de Madrid, Varsovie, Berlin Zoologischer Garten et Luxembourg sont également partenaires associés à cette démarche collaborative.

Les objectifs

HOPE propose de tester et d’évaluer l’impact de la création, dans chaque gare, d’un référent social chargé de favoriser la prise en charge coordonnée des personnes sans abri. A Paris, cette fonction est assumée, depuis mai 2010, par M. Patrick JUD (SNCF).

Afin de mesurer l’impact d’un tel dispositif, deux vagues d’enquêtes seront menées à un an d’intervalle, l’une avant et l’autre après la mise en place de l’action (juin 2010 puis juin 2011).

Missions du référent social

  • Mise en place d’une base de données commune des interventions des partenaires (associations, agents de la compagnie ferroviaire)

  • Coordination des maraudes

  • Programme de formation à l’errance à destination des agents en gare

  • Focus Groups : groupes de travail visant à recueillir l’avis des personnes en errance elles-mêmes

  • Lieu unique d’accueil et d’orientation géré par le référent social, pouvant être mis à disposition des associations pour des réunions ponctuelles.

En parallèle à ces chantiers communs à l’ensemble des gares partenaires, M. Patrick JUD a également organisé une « semaine solidarité en gare », durant la quelle des expositions onté organisées en gare ainsi qu’un forum réunissant les agents SNCF et les associations actives sur le secteur. Dans cette même logique de mobilisation des cheminots, une collecte de vêtements a été organisée auprès des employés de la gare.

  1. L’action sociétale de la SNCF

La SNCF a, de longue date, instauré des actions dans le domaine de l’Insertion par l’Activité Economique. Dans chaque région, il existe un correspondant Citoyenneté & Solidarité qui coordonne, entre autres, les actions d’insertion socioprofessionnelle mises en œuvre par la SNCF.

Elle met par exemple en place des action avec l’aide des « chantiers-école » qui donnent lieu, en partenariat avec des entreprises d’insertion, à la remise en état de petites gares (Points d’Arrêt Non Gérés), d’espaces de voies ferrées, de locaux. Début 2011, au total, 135 chantiers d’intégrations sont en cours sur le territoire français.

Elle met également en œuvre des actions de prévention éducative et de lutte contre la récidive.

  1. Label Paris Europe : livret « voisins de gares »

En annexe au projet HOPE in Stations, l’ANSA a développé, grâce au financement de la SNCF et de la Ville de Paris (Label Paris Europe) et en partenariat avec la coopérative sociale italienne Europe Consulting, un projet de sensibilisation des usagers et voisins des gares à la question de l’errance.

Ces livrets ont notamment été distribués lors de la semaine Solidarité en Gare du Nord, puis mis à la disposition des associations qu’il met en valeur.

Il serait à présent intéressant que les citoyens s’en saisissent directement, par l’intermédiaire des conseils de quartier.

Décision : Les prochains conseils de quartiers prévus sont le 25 (Saint Vincent de Paul – Lariboisière) et 27 janvier (Château d’eau-Lancry). Les ordres du jour étant déjà fixés, le livret ne fera l’objet que d’une rapide évocation.

Les prochaines sessions seront plus spécifiquement dédiées au thème de l’errance en gare.

Project for European Commission, Employment, Social Affairs and Equal Opportunities DG

similaire:

Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement iconCommission solidarité-citoyenneté

Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement iconXème Forum International des Jeunes

Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement iconBaum, Notaire à paris (2ème arrondissement), 1 Rue Lulli, conseil...
«sci arnold promotion», société civile immobilière de construction vente au capital de 000,00 € dont le siège est à paris (1er arrondissement),...

Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement iconArrondissement de Compiègne

Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement iconArdèche arrondissement de privas

Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement iconPacte Civil de Solidarité
«droit de la famille». Le Pacte civil de solidarité (pacs) est, en France, une forme d'

Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement iconDepartement de la marne arrondissement d’epernay

Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement iconArrondissement de blois c onseil municipal

Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement iconLes tribunaux départementaux ou d’arrondissement

Commission Solidarité Interquartiers – Xème arrondissement iconRapports au conseil géNÉral de saône-et-loire
«un recul de la décentralisation» et appelait à l’attribution aux Départements d’une fraction de la Contribution Sociale Généralisée...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com