Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés





télécharger 46.29 Kb.
titreGénérale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés
date de publication17.05.2017
taille46.29 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos


Dossier de presse

Conférence de presse du 6 novembre 2008

Action handicap,

Générale de Santé s’engage !





Contacts presse 
Gérard BENEDETTI Marie ROUX de LUZE

Directeur de la communication Chargée des Relations Presse

Tél. : 01.53.23.14.14 Tél. : 01.53.23.14.16 / 06.08.50.91.49

g.benedetti@gsante.fr m.rouxdeluze@gsante.fr
MISSION HANDICAP :

Latifa ZEMMOURI

Responsable projets

Tel. : 01.53.23.14.31




Edito
« Générale de Santé est le premier groupe privé français de soins et services à la santé, et s’efforce de proposer depuis sa création en 1987 une offre de soins originale, associant excellence médicale et efficience de l’organisation.
Générale de Santé place l’engagement en matière d’emplois de personnes handicapées comme un facteur dynamique de développement de sa politique de ressources humaines. Très tôt consciente du retard général dans l’accueil des salariés handicapés, la société s’est engagée à renforcer l’intégration des personnes handicapées.
Aujourd’hui, Générale de Santé vous présente le premier bilan des actions menées en 2007 dans le cadre du « PROJET HANDICAP » et réaffirme la pérennité de ses engagements et les actions prévues pour les deux années à venir. »

Georges Ichkanian,

Directeur des ressources humaines


Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil
et de l’intégration des travailleurs handicapés.


Une démarche volontaire d’entreprise responsable

à l’origine du « projet handicap »

Générale de Santé affiche une ambition forte de devenir un modèle dans l’emploi des personnes handicapées
La situation de l’emploi des personnes handicapées en France et dans le milieu médical

La situation de l’emploi des personnes handicapées en France met en évidence la difficulté des entreprises à les intégrer. L’expérience prouve que les freins au développement de l’emploi de personnes handicapées se nourrissent d’abord d’a priori plutôt que de véritables obstacles objectifs sur la compatibilité entre l’emploi et le type de handicap.
Cette situation est encore plus sensible dans le milieu médical, où les formations et le métier de soignant sont contraints par une réglementation stricte. Par anticipation des risques d’impasses pour les apprenants, les écoles de soins d’infirmiers n’intègrent que très rarement des élèves handicapés dans leurs cursus.
La loi

Une loi pour faciliter l’action

La loi 87-517n du 10 juillet 1987 et la loi 2005-2002 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, entrée en application au 1er janvier 2006, réforme en profondeur les obligations des employeurs à l’égard des personnes en situation de handicap et insiste sur la mise en place de mesures destinées à favoriser leur accès dans la vie professionnelle. Pour encourager à signer des accords, cette loi privilégie l’initiative prise par l’entreprise en lui permettant d’utiliser les situations.
Un constat

En 2007, Générale de Santé employait 450 personnes handicapées qui correspondaient à un décompte de 542 « Unités Bénéficiaires ».

Ce taux d’emploi de 3,1% de travailleurs handicapés situait le groupe dans la moyenne nationale malgré le contexte professionnel très spécifique.
Une volonté

Générale de Santé souhaite atteindre l’objectif de 6% d’emploi de personnes handicapées fixé par la loi, soit 450 personnes handicapées supplémentaires.

A cette fin, le groupe a signé le 28 février 2008, un accord avec les organisations syndicales.
Cette volonté répond à la détermination du groupe d’encourager la diversité, l’accompagnement et la place de chacun dans l’entreprise ; ces valeurs qui animent l’ensemble des collaborateurs du groupe sont au centre de cet ambitieux projet et porteur de sens pour son identité.
En effet, Générale de Santé dont le métier est l’accueil et le soin des personnes, place l’insertion du handicap au cœur de ses préoccupations éthiques. « Ainsi, plus qu’une obligation légale, Générale de Santé veut mettre cette mobilisation au cœur de sa responsabilité sociale d’entreprise, en développant dès aujourd’hui une démarche proactive, visible de tous et partagée par chacun » déclarait Antonino Ligresti, Président du Conseil de Surveillance du groupe le 28 février 2008, à l’occasion de la signature de cet accord.

Générale de Santé s’engage dans un véritable projet d’entreprise
Générale de Santé entend montrer son engagement par la mise en œuvre concrète, cohérente et durable dans le temps d’une politique responsable en faveur de l’emploi des personnes handicapées.
Cela se concrétisera par un travail de sensibilisation et d’information auprès de chacun de ses collaborateurs, pour que le regard porté sur le handicap et l’emploi des personnes handicapées change et par un ensemble de mesures concrètes.
Générale de santé veut ainsi faire passer un message clair par Georges Ichkanian, son DRH groupe :

« Les compétences des salariés handicapés trouvent toute leur place sur l’ensemble des métiers dans

tous les établissements du groupe. »
Un projet d’entreprise qui se traduit par des mesures concrètes sur deux axes:

Impliquer les acteurs de l’intégration
Sensibiliser 

Grâce à des campagnes de communication et de formation dont l’objectif est de modifier en profondeur le regard porté sur le handicap.
Il s’agit de focaliser l’attention de chacun sur la personne et ses compétences et non sur le handicap.
Former 

Les personnels du groupe et les praticiens bénéficieront d’une formation spécifique adaptée à leur responsabilité et à leur rôle dans l’accueil du personnel handicapé.
550 journées de formation pour le personnel, 250 journées de formation pour sensibiliser l’ensemble du management et 450 journées de formation à disposition des personnes handicapées recrutées sont prévues au cours de ces trois prochaines années.
Accompagner 

Chaque arrivée d’une personne handicapée fera l’objet d’une analyse des besoins d’aménagement. Les moyens de compensation préconisés ou souhaités seront mis à disposition par l’entreprise au travers du budget de la mission handicap.

Générale de Santé prend l’engagement d’étudier chaque situation de personne handicapée et de construire une solution de maintien optimisée pour la personne et pour l’entreprise
Mettre en œuvre une démarche collective avec des partenaires impliqués

Associer

L’implication des organisations syndicales est fondamentale pour lever les obstacles pratiques. Générale de Santé a signé un accord avec les partenaires sociaux le 28 février 2008 afin de concrétiser cette volonté par un cadre d’action.
Ils sont des partenaires privilégiés tout au long de la mise en œuvre de cet accord et participeront aux différentes instances de suivi. Ils sont engagés à agir localement pour que les progrès soient visibles de tous.
L’une des pistes ouvertes par Générale de Santé est de travailler plus étroitement avec les directions d’IFSI afin qu’elles puissent intégrer des étudiants handicapés pour permettre au groupe de les accueillir en stage, puis de les recruter.

Développer

Le développement de partenariats sera privilégié, notamment avec les organismes de formation attribuant les diplômes nécessaires à l’exercice des métiers de santé. Le groupe signera des conventions avec des cabinets de recrutement spécialisés afin de multiplier les sources de candidatures des personnes handicapées.
De la même façon, Générale de Santé fera appel à des partenariats de proximité avec les différents acteurs locaux de l’emploi : ANPE, Cap Emploi, associations d’insertions…

Elargir

De plus, Générale de Santé s’engage à augmenter le volume d’affaires confié aux entreprises du secteur adapté afin de contribuer à l’emploi direct des personnes handicapées.
Un responsable du service achat sera missionné pour développer une réelle expertise sur les entreprises du secteur adapté afin d’informer chacun des 206 établissements du groupe de toutes les possibilités de sous-traitance et d’achats auprès de ces structures.
Générale de Santé proposera des stages de réinsertion professionnelle à des travailleurs issus du milieu protégé dans le cadre d’un projet d’insertion en milieu de travail ordinaire, sur des sites pilotes.

Dans le cadre des objectifs fixés par l’accord, le groupe Générale de santé prend contractuellement l’engagement
de recruter au moins 90 travailleurs handicapés sur les trois prochaines années. Nos ambitions sont d’aller très au-delà de cet engagement.



Des premiers résultats encourageants
Après seulement quelques mois de mise en place de l’accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des personnes handicapées, les premiers résultats montrent déjà la forte réactivité des managers et collaborateurs du groupe à se mobiliser :
Le recrutement en moins de six mois de 25 personnes handicapées en CDI, 14 en CDD de plus de 6 mois dont 7 en contrat d’alternance de 1 an (chiffres en date du 30/10/08).
27 membres du personnel ont nouvellement fait état de leur statut de travailleur handicapé depuis le premier plan de communication.
Un partenariat a été mis en place en région Rhône-Alpes avec différents intervenants (AFPA, UPE, Cap Emploi,…) pour créer une formation en alternance dédiée aux personnes handicapées, aux métiers de «brancardier » et « d’agent des services hospitaliers ».
Une personne handicapée a intégré définitivement un de nos établissements, après avoir commencé son intégration via une entreprise du secteur adapté. Elle bénéficie aujourd’hui d’un contrat CDI au poste de préparateur en pharmacie.
La région Bourgogne au sein du groupe est en cours d’élaboration, avec différents partenaires, d’un programme de formation aux métiers soignants (Aide Soignant(e)) ouvert aux personnes handicapées. Générale de Santé prendra en stage les personnes handicapées intégrées dans le cursus et accompagnera les efforts faits par les différents intervenants.
Générale de Santé, 1er groupe privé français
de soins et services à la santé

Premier groupe privé de soins et services à la santé, avec 20 000 salariés et 5 200 praticiens libéraux qui interviennent dans plus de 200 établissements, le Groupe est présent sur l’ensemble de la chaîne de soins : médecine-chirurgie-obstétrique, cancérologie, soins de suite et de réadaptation, santé mentale, diagnostic et soins à domicile.
Générale de Santé développe une offre de soins originale associant excellence médicale et efficience de l’organisation; offre une prise en charge globale avec un accompagnement personnalisé, avant, pendant et après l’hospitalisation, qui prend en compte toutes les dimensions du patient; participe aux missions de service public de santé et au maillage sanitaire du territoire.
206 établissements et centres qui représentent 

20 000 salariés (ETP), dont 6 500 infirmier(e)s et 3 800 aide-soignant(e)s

5 200 praticiens libéraux

15 400 lits, places et postes

2 250 000 patients accueillis

302 000 passages aux urgences dans 26 établissements

33 000 naissances

(chiffres au 31/12/2007)
Les chiffres clés sur l’emploi des personnes handicapées

450 personnes reconnues « travailleurs handicapés » salariées GÉNÉRALE DE SANTÉ

542 unités bénéficiaires comptabilisées sur la DOETH 2007

3,1% taux d’emploi de personnes handicapées 2007

442 personnes handicapées à embaucher pour atteindre l’obligation d’emploi

25 CDI ont été signés avec des personnes handicapées

7 CDD de plus de 6 mois ont été signés avec des personnes handicapées

7 contrats d’apprentissage ont été signés avec des personnes handicapées

7 aménagements de poste sont en cours de traitement ou réalisés

26 salariés ont fait part de leur statut TH à l’entreprise depuis l’accord
Repères

4,5% Taux d’emploi en France dont 2,7% dans le secteur privé (chiffres 2005)

3,7% Taux d’emploi hôpital public (chiffres 2005)


similaire:

Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés iconPsa : la tension monte entre les syndicats et la direction
«passage en force», «sans concertation», qui «provoque une grave crise sociale au sein de psa». «La cfe-cgc n’hésite pas à affirmer...

Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés iconLes modifications du projet de loi par rapport à l’accord du 11 janvier 2013
«les règles en matière de conflit d’intérêt (partenaires sociaux exerçant un mandat ou ayant un lien avec l’organisme assureur candidat)»....

Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés iconRésumé Le gouvernement Tunisien a pris depuis longtemps des mesures...

Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés iconDéclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés au titre...

Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés iconAvec 5 millions de dollars, dans les salons du palace new-yorkais...
«impact mesurable» sur la situation financière du Groupe Carlyle. En effet un système de cloisonnement des filiales permet de préserver...

Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés iconRecueil des actes administratifs
«amicale des malades et handicapes de la region havraise et des stomises»; signé : le Secrétaire Général pour les Affaires Régionales...

Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés iconFévrier 2008 29 février 2008 Bêtiser du 29 février 2008

Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés iconLes conclusions de la commission des affaires sociales
«baluchonnage» québécois (article 37) tout en demandant, dans le rapport annexé, le lancement d'une concertation avec les partenaires...

Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés iconPolitique nationale d'accueil et d’intégration des personnes étrangères primo-arrivantes

Générale de santé a signé le 28 février 2008 avec ses partenaires sociaux un accord en faveur de l’accueil et de l’intégration des travailleurs handicapés iconArticle 1 – Définition de la plage horaire du travail de nuit
«encadrement du travail de nuit» de la loi n° 2001. 397 du 9 mai 2001 relative à l’égalité professionnelle entre les hommes et les...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com