03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot !





télécharger 171.53 Kb.
titre03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot !
page1/5
date de publication22.05.2017
taille171.53 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5
03.06.2015 : 365. LA MENTHE : A cultiver dans son jardin ou en pot ! :

Anti-douleur :

, traumatismes et même douleurs dentaires, optez pour l’huile essentielle de menthe! 'Son effet froid (dû au menthol) anesthésie la peau. Elle est aussi décongestionnante et antispasmodique ce qui permet de contenir l’inflammation et de réduire la douleur', explique Christine Cieur-Tranquard, docteur en Pharmacie et auteur de La Pharmacie Familiale au naturel.

En pratique

En premiers soins, en cas de choc, coup, entorse ou douleur musculaire:

Appliquer 1 à 3 gouttes d’HE de menthe poivrée pure (seulement s’il s’agit d’une petite zone) et masser. 3 fois par jour maximum.

Pour une utilisation régulière: diluer 1 goutte d’huile essentielle dans une cuillère à soupe d’huile végétale, sans dépasser 9 gouttes par jour. On peut aussi utiliser la menthe fraîche en cataplasme, mais elle est moins efficace que l’huile essentielle, puisque beaucoup moins concentrée.

Contre les douleurs dentaires et/ou les gencives douloureuses: imbiber un coton-tige d’une à deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée. Appliquer sur la gencive ou autour de la dent.

Contre les douleurs intestinales: 1 à 2 cuillères à café rases de feuilles de menthe fraîche ou séchée pour 150 ml d’eau bouillante. Verser l’eau sur la menthe, laisser infuser 10 minutes puis filtrer. Boire 2 à 3 tasses par jour jusqu’à ce que les douleurs passent.

Contre-indications: l’huile essentielle de menthe est toxique pour les bébés et déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes âgées. En cas de doute, demander conseil à un médecin. En cas de réaction allergique, s’adresser à un médecin.

A noter: les bienfaits de la menthe sur le syndrome de l’intestin irritable est reconnue par l’Organisation mondiale de la santé et par l’Agence européenne du médicament

Facilite la digestion :

menthe stimule la digestion, réduit les ballonnements, flatulences et éructations, calme les nausées et les douleurs intestinales', explique Christine Cieur-Tranquard, docteur en pharmacie.

En pratique

Ballonnements, digestion lente, éructations, flatulences: 1 à 2 cuillères à café rases de feuilles de menthe fraîche ou séchée pour 150 ml d’eau bouillante. Verser l’eau sur la menthe, laisser infuser 10 à 15 minutes puis filtrer. Boire une tasse après le repas.

Contre la nausée: boire 3 tasses par jour maximum de l’infusion détaillée ci-dessus (de préférence entre les repas).

Contre la colique: mélanger 3 gouttes d'HE de menthe à une cuillère à café de miel et avaler. Ne pas dépasser 9 gouttes par jour.

En cas de manque de fer :

La carence en fer est fréquente, surtout chez les femmes. Or, le fer est indispensable à la formation des globules rouges qui transportent l’oxygène. Pour se prémunir d'une carence, ajouter de la menthe à votre alimentation quotidienne. C’est une très bonne source de fer!

En pratique: séchée ou fraîche dans vos plats, en salade ou en infusion, ne pas hésiter à intégrer la menthe au quotidien!

A noter: pour faciliter l’absorption du fer par l’organisme, il faut l’associer à la vitamine C. En clair, accompagner la menthe avec des oranges, du kiwi....

Apaise les démangeaisons :

urticaire, zona, herpes... 'Comme la menthe est calmante et antidouleur, elle apaise les démangeaisons et les affections dermatologiques douloureuses', explique Christine Cieur-Tranquard, docteur en pharmacie

Contre le mal de tête :

essais cliniques ont mis en évidence l’effet analgésique de la menthe contre les maux de tête (provoqués par une tension nerveuse) (1) (2). Ce bienfait est de plus reconnu par l’OMS et l’Agence européenne du médicament.

En pratique:

En évitant bien les yeux, masser les tempes et le front avec une à deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée (à diluer dans une huile végétale pour les peaux sensibles).

Ou

Utiliser des compresses humides imprégnées de quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, toujours en évitant les yeux. Renouveler l’opération une fois, si besoin

24.05.2015 : 364. Guide des aides pour rénovations en 2015 :

aides-financières-2015

24.05.2015 : 363.

Pour chaque pays, découvrez un ou plusieurs remèdes de grand-mère


Pour chaque pays on peut relever un ou plusieurs remèdes de grand-mère caractéristiques avec un rôle fondamental dans la culture, l'histoire, l'agriculture ou l'économie du pays. Cette liste est un classement subjectif proposé par Creapharma, il ne se veut pas exhaustif et peut évoluer avec le temps pour inclure de nouveaux remèdes et pays, notamment en fonction de vos commentaires (à laisser tout en bas).

Europe

France:
- Teinture de lavande
- Bain de lavande
La lavande est peut-être la plante médicinale la plus caractéristique de l'Hexagone, surtout vu de l'étranger.  On l'utilise pour ses propriétés médicinales en phytothérapie mais aussi en cosmétique et parfumerie, par ex. sous forme d'huile essentielle.

Guadeloupe (France):
Lire sous Amériques ci-dessous

Italie et Vatican:
- Tisane de vigne rouge
La vigne a joué un rôle-clé dans la culture de nombreux pays méditerranéens. On a choisit l'Italie notamment à cause de la symbolique exercée par le vin de messe dans l'Eglise Catholique, qui reste une institution très puissante à l'échelle mondiale (surtout dans les pays à majorité chrétienne). Bien entendu le vin exerce aussi un rôle très important dans la culture culinaire italienne. Relevons ici que c'est surtout l'aspect culturel et religieux de la vigne qui nous a fait choisir cette plante. Plus d'informations sur l'effet médical de la vigne rouge

- Eau de mélisse
Ce remède est une recette d'origine italienne, très efficace contre les troubles digestifs.

Suisse:
- Sirop de bourgeons de sapin
Les sapins sont fréquents dans les alpes suisses, au printemps on peut facilement préparer un sirop contre la toux à base des bourgeons de sapin.

Royaume-Uni:
- Tisane de houblon
Le houblon a été une plante importante dans l'histoire du Royaume-Uni, elle a donné le goût amer typique à la bière. En phytothérapie, on l'utilise en tisane contre les troubles du sommeil et l'anxiété.

Espagne:
- Huile d'olive (ex. contre la peau sèche sous forme de remède de grand-mère)
L'Espagne est le plus grand producteur au monde d'huile d'olive. Cet aliment est toujours plus valorisé par les médecins et contribue, même en temps de (post)crise, à la prospérité d'une partie de l'Espagne. Des très grandes régions comme l'Union Européenne, les Etats-Unis, le Brésil et des grands pays d'Asie consomment beaucoup d'huile d'olive espagnole.

Russie:
- Soupe au chou
- Cataplasme de chou
Le chou joue un rôle important dans la culture russe comme aliment de base mais aussi pour préparer des remèdes naturels. N'oublions pas que la Russie, en dehors peut-être de Moscou et quelques autres grandes villes, reste un pays émergent avec d'importantes poches de pauvreté surtout dans les campagnes. La préparation de remèdes de grand-mère est donc souvent une nécessite économique.

Amériques (continent américain)

Etats-Unis:
- Soupe ou bouillon de poulet
Probablement le remède le plus typique des Etats-Unis, pour la célèbre Mayo Clinic (une institution médicale de référence mondiale) la soupe de poulet aurait un effet prouvé contre les refroidissements. 

- Sirop d'échinacée
- Décoction d'échinacée
L'échinacée était déjà connue des Indiens (peuples natifs). Toujours selon la Mayo Clinic, c'était dans les années 2010 de loin la plante médicinale la plus vendue aux Etats-Unis, suivie par le ginseng et le ginkgo. Quand on sait le froid qu'il peut faire dans de nombreux états américains en hiver, c'est assez logique. L'échinacée permettrait de soigner le refroidissement et la grippe. Certaines controverses existent toutefois concernant son efficacité scientifique.

Mexique:
- Gel d'aloé
L'aloé pousse au Mexique comme dans de nombreux autres pays tropicaux. On aurait aussi pu citer bien sûr l'agave, plante médicinale typique de ce pays d'Amérique centrale.

- Lotion de piment
Le piment ou poivre de Cayenne pousse dans des régions chaudes comme au Mexique et dans le reste de l'Amérique du Sud. L'utilisation de pommade à base de poivre de Cayenne peut s'avérer très efficace lors de rhumatisme et en particulier en cas de maux de dos, comme l'a montré une étude canadienne réalisée en 2006.

Guadeloupe (France):

- Jus d'ananas
Christophe Colomb a découvert l'ananas en 1493 à son arrivée sur l'Île de la Guadeloupe. Le mot ananas provient de la langue amérindienne « naná naná » qui veut dire « parfum des parfums ».

Brésil:
- Jus d'acérola
L'acérola, consommé sous forme de jus, amène une quantité importante de vitamine C. L'acérola est une plante typique du Brésil.

- Jus d'orange
Comme le Brésil est le plus grand producteur au monde de jus d'orange, nous avons choisi ce pays, mais nous aurions aussi pu prendre la Floride. Cet état américain est aussi un très grand producteur mondial de jus d'orange.

Pérou:
- Décoction de lapacho
Le lapacho est une plante médicinale utilisée surtout contre les mycoses et parfois en prévention du cancer (des controverses existent sur cette indication, lire ci-dessous), se présente souvent sous forme de décoction.

Argentine et Uruguay:
- Maté (thé de maté)
Cette plante est absolument essentielle à la culture argentine et uruguayenne, il s'agit d'une véritable boisson nationale. On aurait pu choisir aussi certains états du sud du Brésil (Rio Grande do Sul par ex.) ou le Paraguay. Les effets du maté sont assez similaires avec le café, cette plante d'Amérique du sud présente des propriétés médicinales très intéressantes et a un côté social très important.

Afrique

Afrique du Sud:
- Teinture-mère de pelargonium
Efficace pour soigner la bronchite, cette plante est l'une des plus efficaces. Pour montrer son origine sud-africaine, elle porte aussi le nom de géranium du Cap. A consommer de préférence en teinture-mère ou gélules (capsules).

- Thé rouge
Le nom est trompeur, car le thé rouge n'appartient pas à la famille du thé. Cette plante est aussi connue sous le nom de rooibos. On l'utilise contre l'insomnie en tisane par exemple.

Maroc:
- L'huile d'argan
L'arganier est un arbre spécifiquement marocain, il vit en moyenne entre 125 et 150 ans, on le trouve surtout entre Essaouira et Sousse le long de l'Atlantique, ainsi que sur les versants sud du haut Atlas et de l'Anti Atlas.
Depuis quelques années, cette plante est connue dans le monde entier, notamment à cause de l'intégration de l'huile d'argan dans de nombreux produits cosmétiques, avec bien entendu le travail des multinationales au niveau marketing. Certains y verront une heure de gloire pour l'argan et d'autres la triste puissance du capitalisme globalisé, enlevant du charme à cet arbre très important de la culture marocaine.

- Tisane de menthe poivrée
- Décoction de menthe poivrée
Au Maroc, la tisane de menthe est une véritable tradition. La tisane de menthe poivrée est excellente pour la santé, avec des effets scientifiquement prouvés contre certains troubles digestifs comme le syndrome du côlon irritable.
  1   2   3   4   5

similaire:

03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot ! icon23. 05. 2015 : 365. une cause peu connue de la mauvaise haleine

03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot ! iconAgreenium : quelles ambitions, quels projets ?
«Jardin Jardin» aux Tuileries, FranceAgriMer et l’interprofession horticole ont dévoilé une liste de plantes attractives pour les...

03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot ! iconProgramme Classe première stmg sciences de gestion
«production de jeux de plein air». Ces jeux de jardin en plastique (bac à sable, toboggans, cabanes diverses, mini piscine…) complètent...

03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot ! iconParu dans Actualités Sociales Hebdomadaires: N° 289 6 du 06/02/2015
«Une bonne loi dans son contenu, sa philosophie et son esprit», affirme Arnaud de Broca, secrétaire général de

03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot ! icon01. 06. 2015 : 365. La dépression agit sur l'adn et non l'inverse !
«Mais moi, j’ai toujours eu une excellente digestion !» Tant mieux, mais est-ce que ça durera ?…

03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot ! iconDu néolithique à aujourd'hui, la stratégie du déplacement
«cultiver» des céréales et autres plantes indispensables à leur alimentation afin d'avoir plus de régularité dans leur approvisionnement...

03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot ! iconRÉDuire, recycler, RÉutiliser et le jardin aura le sourire !

03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot ! iconPlaisance, la ville aux 2 bastides
«avortée» a néanmoins fixé définitivement le site de la bourgade sur la rive concave d’un méandre de l’Arros. Son parcellaire est...

03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot ! iconEn cas de carrière tardive ou incomplète, le rachat de trimestres...

03. 06. 2015 : 365. La menthe : a cultiver dans son jardin ou en pot ! iconModele / mettre en place l’entretien de retour apres absence dans son etablissement
«bleu turquoise» représente la possibilité pour l’établissement, d’adapter le texte en fonction de son statut (public/privé) et de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com