Programme limfaso 2013-2015





télécharger 216.57 Kb.
titreProgramme limfaso 2013-2015
page1/4
date de publication20.12.2019
taille216.57 Kb.
typeProgramme
  1   2   3   4



COMPTE-RENDU TECHNIQUE ET FINANCIER

Appel à projets triennal 2013-2015 de soutien à la coopération décentralisée

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL

Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats

Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales


  1. PRÉSENTATION DU DOSSIER DÉPOSÉ


Intitulé du projet : Programme LIMFASO 2013-2015

Partenariat géographique : Partenariat en faveur de l’Afrique Subsaharienne, Madagascar, des Comores et Haïti.

Thématique(s) éligible(s) : Agriculture, alimentation, eau et assainissement, tourisme durable et valorisation du patrimoine, développement des services publics locaux, mobilité et développement, égalité homme-femme et droits des femmes.



  1. INFORMATIONS SUR LEs responsables du projet




Région NOUVELLE-AQUITAINE

Région du PLATEAU CENTRAL

Projet déposé par : Nathalie Brousse-Mestre
Région française : Région Nouvelle-Aquitaine

Adresse : 14, rue François de Sourdis

Code postal : 33077

Ville : Bordeaux

Nom et qualité de son représentant légal :

Alain ROUSSET, Président
Prénom et nom du contact : Sylvain DAVILA
Fonction du contact: Chargé de mission coopération

Téléphone : +33 5 87 21 30 33

Courriel : s-davila@laregion-alpc.fr

Projet déposé par :
Pays : Burkina Faso

Etat/province : Région du Plateau Central

Adresse postale : BP 508

Ville :Ziniaré

Nom et qualité de son représentant légal :

Edmond ZIDA, Président
Prénom et nom du contact : Kouka Gansonré
Fonction du contact: Secrétaire général

Téléphone : (00226) 25 41 01 68

Courriel : ganskouka@yahoo.fr

COMMUNUATE DE COMMUNES DE L’OUBRITENGA




Projet déposé par :
Pays : Burkina Faso

Etat/province : Oubritenga

Adresse postale : BP 475

Ville : Ziniaré

Nom et qualité de son représentant légal :

Soumaïla SINARE, Président

Prénom et nom du contact : Soumaïla SINARE
Fonction du contact: Président

Téléphone :

Courriel : sinasoum@yahoo.fr







  1. Descriptif du projet DÉPOSÉ




Résumé :

Le projet LIMFASO est un programme de coopération pluri-acteurs entre la Région du Plateau Central, la Communauté de Communes de l’Oubritenga et la Région Nouvelle-Aquitaine. Trois axes principaux de coopération ont été identifiés : Le développement économique durable ; L’aménagement durable du territoire et le développement des services publics ; Le renforcement de la gouvernance.




  1. Compte-rendu technique




Le partenariat a-t-il été satisfaisant au cours des différentes phases du projet ?

Le partenariat, sur la période 2013-2015, a été marqué par de nombreux aléas externes qui n’ont pas permis de mettre en œuvre le projet dans des conditions optimales:

  • Insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 ayant entrainé la dissolution des conseils des collectivités territoriales burkinabè jusqu’au 31 mai 2016 ; le processus électoral ayant été retardé par une tentative de coup d’Etat en septembre 2015

  • De nouveaux élus régionaux installés en juillet 2016 et communautaires en août 2016, soit quelques mois avant la fin du programme,

  • La loi NOTRe ayant entrainé la création de la région Nouvelle-Aquitaine,


Cependant, la gouvernance structurée du programme a permis à des acteurs de la société civile de prendre naturellement des responsabilités et d’assurer une certaine continuité dans les actions de coopération.
Au sens où le partenariat est relativement bien structuré, mêlant acteurs publics et privés locaux, il peut être considéré comme satisfaisant dans la mesure où il a déployé ses pleines capacités en période « normale » et a su s’adapter dans un environnement instable.

Quel est l'état d'avancement du projet ? Les actions envisagées ont-elles été conduites ? Quelles sont celles qui, le cas échéant, ont été annulées ou remaniées ? Pourquoi ?

Le programme de coopération a soutenu la réalisation de 145 projets, que l’on peut caractériser comme suit :

  • Les actions en faveur de la société civile ont été conduites de manière privilégiée durant l’absence des élus locaux

  • Les actions en direction des collectivités territoriales n’ont pas pu être mises en œuvre dans leur intégralité, en raison des facteurs politiques et sociaux externes (absences d’élus locaux pendant 1 an et demi)


Les actions relatives au soutien à la formation professionnelle ont été remaniées, notamment en raison du coût important induit par le projet de base.
Les actions relatives au développement des énergies renouvelables ont également été redirigées, à défaut d’avoir pu identifier un partenaire technique susceptible de porter ces actions.

Comment s’articule la complémentarité de ces actions avec d’autres projets ?

Le volet eau et assainissement du programme, en matière de gestion Intégrée des Ressources en Eau, s’articulent avec la coopération institutionnelle de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et de l’Agence de l’eau du Nakambé, mais également avec la coopération japonaise (qui a contribué à créer les associations d’usagers de l’eau).

Sur le plan institutionnel, le programme est coordonné avec le projet Solidar Suisse, visant à appuyer l’expression démocratique et la participation citoyenne aux affaires publiques.

Au niveau agricole, les actions sont complémentaires avec celles de la coopération italienne (LVIA) qui intervient plus particulièrement sur l’investissement et le projet Solidagro de la coopération belge en faveur de l’agroécologie.

Quelle communication a été engagée en France ?

Communication institutionnelle

  • Réalisation d’une infolettre de mi-parcours

  • Présentation du programme aux élus de nouvelle-Aquitaine


Communication Web

  • 323 « amis » sur le profil facebook du programme.

  • 39 publications sur le journal Facebook « Lim Faso »

  • 13 articles sur le site web de la MDH, 24 articles sur l’Agence de presse du Burkina (AIB);


Couverture médiatique

  • Couverture presse des initiatives portées par les acteurs Nord (11 articles).

Quelle communication a été engagée dans le pays partenaire ?

Communication institutionnelle

  • Réalisation d’une infolettre de mi-parcours

  • Présentation du programme aux nouveaux élus du Plateau Central (régionaux et communaux)

  • Présentation du programme aux délégations spéciales (équipes municipales et régionales installées autour de préfet en vue d’assurer la gestion courante des affaires locales pendant la période de transition politique).


Communication Web

  • 323 « amis » sur le profil facebook du programme.

  • 39 publications sur le journal Facebook « Lim Faso »

  • 13 articles sur le site web de la MDH, 24 articles sur l’AIB


Couverture médiatique

  • Couverture radio des initiatives portées par les acteurs Sud (2 émissions radio).

Quels sont les impacts visibles du projet?

Nouveaux emplois, nouveaux marchés, nouveaux acteurs privés ?

Quels impacts environnementaux et impacts sociaux ?

En matière de genre et développement, quels indicateurs de résultats paritaires, quelle amélioration de l’égalité entre les femmes et les hommes ?

Impacts économiques

  • Constitution d’un réseau de partenaires privés (entreprises) souhaitant s’engager dans la promotion des énergies renouvelables au plateau Central

  • Mobilisation d’acteurs de l’accompagnement des opérateurs économiques en vue d’une implication future dans le partenariat (CCI Nouvelle-Aquitaine, CCI du Burkina, Initiative France, CRESS)

  • Soutien à des entreprises locales et à l’emploi au Plateau Central (restaurateurs, formateurs, cabinets d’études, entreprises du BTP, des énergies, maintenanciers…)

  • Les filières agricoles spéculations locales, exploitées en agroécologie, s’affirment clairement sur le plan économique régional (sorgho, niébé, oignons). Elles donnent lieu à l’élaboration de projets de filières beaucoup plus volumineux et à vocation économique.


Impacts environnementaux

  • Le couvert végétal de la région du Plateau Central est régénéré (régénération naturelle assistée des espaces forestiers)

  • Les acteurs publics et privés ont pris conscience de la nécessité d’animer une politique de gestion raisonnée et efficace des ressources en eau

  • Les villes de Ziniaré et Boussé se dotent d’études de caractérisation des déchets et lancent des politiques de gestion des déchets,

  • Une centrale solaire pilote, à votation pédagogique, a été installée à la maison de l’amitié (Ziniaré). Elle a vocation à servir de base d’étude pour la création d’un plan de déploiement des énergies renouvelables en milieu rural.



Impacts sanitaires et sociaux

  • Le service hospitalier de Ziniaré améliore ses conditions de prise en charge obstétricale, diminue les risques de maladies nosocomiales et diminue ses coûts de fonctionnement en réalisant les analyses biomédicales en interne.

  • Les hygiénistes, en charge du contrôle de la qualité de l’eau, sont mieux outillés pour détecter des situations sanitaires délicates et activer des plans de prévention

  • 9887 habitants de la région du Plateau Central sensibilisées aux questions d’hygiène et d’assainissement, dont 1787 enfants


Impacts culturels et patrimoniaux

  • Les projets de coopération culturelle apportent de nouvelles approches en matière de sensibilisation et sont désormais systématisés

  • Un circuit touristique est créé et valorisé au niveau du ministère du tourisme

  • Le site touristique de Laongo est enrichi de 17 nouvelles œuvres de sculpture sur granit


Impacts sur la gouvernance

  • La démarche intercommunale est désormais un acquis pour les élus et cadres locaux

  • Le SIG est perçu, par les élus et cadre territoriaux, comme un outil efficace de planification et gestion du territoire

  • Le Conseil régional du Plateau Central joue un rôle central dans l’animation des politiques de coopération décentralisée

  • Les outils de pilotage du développement du Plateau Central (Plan régional de Développement et Plan annuel d’Investissements) sont conçus et évalués de manière participative.

  • Les animations, autour des questions de développement, et notamment au Burkina Faso, ont attirées 1854 habitants de Nouvelle-Aquitaine.


Genre

  • 15 projets économiques portés par des organisations féminines soutenus et suivis

  • Les responsables des structures bénéficiaires de soutiens financiers font participer au minimum 30% de femmes aux activités de formation.

  • 1870 personnes sensibilisées à l’égalité homme-femme dans le cadre d’une caravane de théâtre-forum animée par des acteurs du Nord et du Sud.
  1   2   3   4

similaire:

Programme limfaso 2013-2015 iconProgramme d’action 2013-2018

Programme limfaso 2013-2015 iconNote bts igen mathématiques Rentrée 2013
«conception et réalisation de carrosserie» : jo du 23 avril 2013, bo du 23 mai 2013 et Référentiel

Programme limfaso 2013-2015 icon6. Programme de travail du cries 2015-2016 (retour sur la consultation) 28

Programme limfaso 2013-2015 iconAu sein de l’Université de Montpellier
«Hyper-cours», 1er éd. 2007, 2e éd., 2009, 3e éd. 2011, 4e éd. 2013, 5e éd. 2015 avec le professeur Marie-Pierre Dumont-Lefrand

Programme limfaso 2013-2015 iconActualités du ccah lancement du programme Aides au Projets Vacances 2015 pour les esat

Programme limfaso 2013-2015 iconProfesseur à l’Université de Montpellier
«Hyper-cours», 1er éd. 2007, 2e éd., 2009, 3e éd. 2011, 4e éd. 2013, 5e éd. 2015 avec le professeur Marie-Pierre Dumont-Lefrand

Programme limfaso 2013-2015 iconLe Programme Local de l’Habitat 2010-2015 de la communauté d’agglomération...

Programme limfaso 2013-2015 iconN°2013-065 r le 23 aout 2013 reglementation provisoire de la circulation et du stationnement
«Grimpée de Saint-Héand» le dimanche 1er septembre 2013 entre les Communes de la Fouillouse et de Saint-Héand

Programme limfaso 2013-2015 iconRapport annuel de l’Observatoire de la laïcité 2014-2015
«journée nationale de la laïcité» le 9 décembre de chaque année et faisant des recommandations pour le 9 décembre 2013

Programme limfaso 2013-2015 iconEn savoir plus sur cet article
«, pour les années scolaires 2013-2014 et 2014-2015, un fonds» sont remplacés par les mots : «un fonds de soutien»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com