Cours de Licence de "régime de l'obligation"





télécharger 101.76 Kb.
titreCours de Licence de "régime de l'obligation"
date de publication06.03.2020
taille101.76 Kb.
typeCours
d.20-bal.com > droit > Cours



UNIVERSITE PANTHEON-SORBONNE-IDAI Année 2016--2017

Cours de Licence de "régime de l'obligation" de

Mme le Professeur M. BEHAR-TOUCHAIS

---------------------------------------------------------------------

PLAN

Ière Partie. - EXTINCTION DE L'OBLIGATION
Titre 1: EXTINCTION DES OBLIGATIONS PAR LA SATISFACTION DU CREANCIER
Chapitre 1: Extinction des obligations par la satisfaction directe du créancier
Section I) Le Paiement

§1) La réalisation du paiement

A) les parties au paiement

1) le solvens = celui qui paye

a) le paiement par le débiteur

b) le paiement par un tiers

2) l' accipiens = celui qui reçoit le paiement

a) le paiement fait au créancier

b) le paiement fait à un tiers ayant pouvoir de le

recevoir

B) L'objet du paiement

1) Identité de l'objet du paiement et de l'objet de

l'obligation

a) le principe

b) les frais

2) Indivisibilité du paiement

a) principe

b) exceptions

-dette due par un seul débiteur

-dette due par plusieurs débiteurs

C) Les circonstances du paiement

1) le lieu du paiement

2) le moment du paiement

a) le paiement anticipé

b) le paiement tardif

c) les délais de grâce

3) les obstacles au paiement

4) les modes de paiement

§2) Les effets du paiement

A) L'effet libératoire des différents modes de paiement

1) le paiement par chèque

2) le paiement par virement

3) le paiement par inscription en compte courant

B) La portée de la libération: l'imputation des paiements

1) en présence d'une dette unique

2) en présence de plusieurs dettes
Section II) La protection contre le non-paiement

§1) L'exécution forcée

A) L'exécution forcée directe

1) Obligations de donner

2) Obligations de faire et de ne pas faire

B) L'exécution forcée indirecte

1) l'astreinte judiciaire

2) les clauses d'astreinte?

§2) La mise en oeuvre des accessoires du droit de créance

A) Protection contre les actes du débiteur

1) l'action paulienne

a) les conditions de l'action paulienne

b) les effets de l'action paulienne

2) les droits d'opposition

a) multiplication des droits d'opposition

b) exemple de l'opposition au partage

B) Exercice par le créancier des droits de son débiteur: l'action oblique

1) conditions de l'action oblique

2) effets de l'action oblique

C) Exercice par le créancier d'un droit propre: l'action directe en paiement

1) généralités sur l'action directe en paiement

2) la théorie de la double limite

3) la distinction des actions directes parfaites et des

actions directes imparfaites

Section III) Le paiement indu

§1) Conditions de fond de l'action en répétition de l'indu

-le paiement doit avoir existé

-le paiement doit être indu

-faut-il une erreur du solvens?

-quid d'une faute du solvens?

-l'absence de destruction du titre par l'accipiens

§2) Mise en oeuvre de l'action en répétition de l'indu

A) Les parties à l'action

1) qui peut agir en répétition de l'indu?

2) contre qui peut-on agir en répétition de l'indu?

B) Le délai de prescription de l'action

§3) Les effets de l'action en répétition de l'indu


Chapitre 2: Extinction des obligations par la satisfaction indirecte du créancier
Section I) La compensation

§1) La compensation légale

A) Les conditions objectives de la compensation légale

B) La nécessité d'invoquer la compensation légale

1) Droit ancien : un automatisme relatif

-Le caractère a priori automatique de la compensation

légale

-la relativité de l'automatisme de la compensation

légale

-Le fondement de la nécessité d'invoquer la

compensation légale

2) Droit nouveau : abandon de l’expression « de plein droit »

C) Le transfert d'une créance compensable

1) cession de droit commun d'une créance compensable dont l'extinction n'a pas encore été opposée

2) cession par bordereau Dailly d'une créance compensable dont l'extinction n'a pas encore été opposée

3) transfert par subrogation d'une créance compensable dont l'extinction n'a pas encore été opposée

§2) La compensation judiciaire

A) Compensation de dettes connexes

1) la notion de connexité

a) l'admission de la connexité entre les obligations

nées d'un même contrat

b) l'admission de la connexité entre les obligations

nées d'une opération économique globale

2) Les effets de la connexité

a) La mise en oeuvre judiciaire de la compensation de

dettes connexes

b) L'opposabilité de la compensation de dettes

connexes en cas de transfert de la créance

compensable

c) La possibilité d'invoquer la compensation de dettes

connexes même après le jugement d'ouverture d'une

procédure collective

B) Compensation judiciaire stricto sensu

§3) La compensation conventionnelle
Section II ) La confusion

§1) La notion de confusion

§2) les effets de la confusion

Section III) La novation

§1) Différents types de novation

A) La novation par changement de débiteur

B) La novation par changement de créancier

C) La novation par changement de l'obligation

1) Changement de l'objet de l'obligation

2) Changement de cause

3) Changement des modalités de l'obligation

§2) Conditions de la novation

§3) Effets de la novation
Section IV) La dation en paiement

§1) Nature juridique de la dation en paiement

§2) Régime juridique de la dation en paiement


TITRE 2: EXTINCTION DES OBLIGATIONS SANS SATISFACTION DU CREANCIER:
Chapitre 1: Renonciation à la satisfaction: remise de dette
Section I) La remise de dette en dehors des procédures organisées

§1) la preuve de la remise de dette

§2) Les effets de la remise de dette

A) A l'égard des codébiteurs solidaires

B) A l'égard des cautions solidaires
Section II) La remise de dette dans le cadre des procédures organisées

§1) Remise de dette et plan de redressement (Loi de 1985 et de 2005)

A) Particularisme de cette remise de dette

B) Effets de cette remise de dette

§2) Remise de dette et plan de sauvegarde (Loi du 26 juillet 2005)

§3) Remise de dette et plan de surendettement

Chapitre 2: Perte du droit à la satisfaction
Section I) Perte de son droit par un créancier négligent

§1) Perte du droit par suite d'une déchéance

A) Déchéance pour défaut de déclaration



  1. le domaine de l'extinction de la créance non déclarée

    1. Redressement et liquidation judiciaires (régime antérieur à la loi de sauvegarde du 26 juillet 2005)

    2. Procédure de rétablissement personnel (liquidation judiciaire civile)

    3. Liquidation de la succession en cas d’acceptation à concurrence de l’actif net

2) La portée de l'extinction de la créance non déclarée

a) A l’égard de la caution

b) A l’égard du débiteur d'une garantie financière professionnelle

c) A l’égard du codébiteur solidaire

B) Déchéance du droit aux intérêts pour inexécution

d'une obligation d'information

1) Déchéance pour défaut d'information,

indépendamment de la défaillance du débiteur

a) déchéance encourue par le seul créancier

professionnel

b) déchéance encourue par tout créancier

2) Déchéance pour défaut d'information, en cas de

défaillance du débiteur

a) déchéance encourue par le créancier professionnel

b) déchéance encourue par le bailleur

c) déchéance encourue par tout créancier d'une dette

professionnelle
C) Déchéance du droit aux intérêts pour défaut de vérification de la solvabilité de l’emprunteur
§ 2) La prescription extinctive

  1. La nature de la prescription extinctive

  1. Distinction de la precription extinctive et de la prescription acquisitive

  2. Distinction des délais de prescription et des délais préfix

  3. Controverse sur l’objet de l’extinction : la prescription éteint-elle le droit ou l’action ?




  1. Le délai de la prescription extinctive

  1. La durée du délai de prescription

  2. Calcul du délai

  1. point de départ du délai

–actioni non natae non praecriptibitur

-contra non valentem agere non currit praescriptio

  1. Computation du délai

  2. Suspension du délai

  3. interruption du délai

-causes d’interruption

-effets de l’interruption


  1. Le mécanisme de la prescription extinctive

  1. La nécessité d’opposer la prescription extinctive

  2. La possibilité d’une action préventive pour faire constater une prescription

  3. La possibilité de renoncer à la prescription


Section 2) Perte de son droit par un créancier diligent

§1) Cause générale : l’impossibilité d’exécuter

§2) Causes spéciales

A)La purge des dettes en cas de clôture de la liquidation judiciaire pour insuffisance d’actif (article L 643-11 du code de commerce)

B) L'effacement des dettes du débiteur surendetté insolvable (art. L 331-7-1 et L332-5 et s. du code de la consommation)

C) L’effacement des dettes dans le rétablissement professionnel (article L 645-11 du code de commerce)


IIème partie.- CIRCULATION DE L'OBLIGATION
Titre 1: LES OPERATIONS TRANSLATIVES
Chapitre 1: le transfert des créances
Section I) Le transfert par cession

Sous-section I) La cession de créance de droit commun

§1) Conditions de la cession de créance de droit commun

A) Cessibilité de la créance

B) Condition de forme

1) le passé : les cessions de créances antérieures au 1er octobre 2016 , actes consensuels soumis à des formalités d’opposabilité

1.1) Les deux formalités alternatives prévues par l’ancien article 1690 du

code civil

a) la signification au débiteur cédé

b) l'acceptation du débiteur cédé dans un acte

authentique

1.2) les tiers prévus par l’ancien article 1690 du code civil

a) le débiteur cédé

b) les ayants-cause à titre particulier

c) les créanciers chirographaires

2) Le présent : les cessions de créances postérieures au 1er octobre 2016, actes solennels

a) Ecrit requis à peine de nullité

b) Opposabilité aux tiers

§2) Les effets de la cession de créance de droit commun

A) L'opposabilité des exceptions

B) Le transfert des accessoires

C) La garantie due par le cédant

D) La charge des frais de la cession

Sous-Section II) La cession simplifiée de créances

§1) Le mécanisme de la cession par bordereau Dailly

A) Les conditions de l'opération

1) les conditions de la cession

a) qualité des parties

b) créances concernées

c) formalisme de la cession simplifiée

d) incidence d'une procédure collective

2) les conditions de la notification facultative de la

cession (ex Art.5 loi Dailly devenu art. L 313-28 du code monétaire et financier)

3) les conditions de l'acceptation facultative de la

cession (ex Art. 6 loi Dailly devenu art. L 313-29 du code monétaire et financier)

B) Les effets de l'opération

1) Transfert des créances à la date du bordereau

2) Opposabilité des exceptions en l'absence

d'acceptation

3) Garantie du cédant

4) Recouvrement des créances cédées

§2)Les différents conflits liés à la cession des créances par

bordereau Dailly

A) Conflit avec un créancier pratiquant une procédure

civile d'exécution

1) conflit avec un créancier ayant pratiqué une saisie-

attribution de la créance

2) conflit avec un créancier ayant pratiqué une saisie

conservatoire de la créance

B) Conflit avec d'autres bénéficiaires de procédés de

transmission de créances

1) conflit avec un factor subrogé

2) conflit avec une autre cessionnaire Dailly

C) Conflit avec le titulaire d'une action directe (renvoi)

D) Conflit avec le vendeur sous réserve de propriété, tiers

revendiquant

E) Conflit avec le banquier réceptionnaire des fonds
Section II) Le transfert par subrogation personnelle

§1) Conditions de la subrogation personnelle

A) La subrogation conventionnelle

1) Subrogation consentie par le créancier (a. 1346-1 nouveau du C.civ))

2) Subrogation consentie par le débiteur (a. 1346-.2 nouveau du C.civ.)

B) La subrogation légale

1) Droit antérieur : les différents cas de subrogation légale

a)Subrogation au profit de celui qui est tenu au paiement

-subrogation de l'article 1251.3° du c.civ.

-Subrogation de l'article 1251.2° du c. civ.

b) Subrogation au profit de celui qui n'est pas tenu au paiement

- subrogation de l'article 1251.1° du c.civ.

- subrogation de l'article 1251.4° du c.civ.

2) Droit nouveau : un seul cas

§2) Les effets de la subrogation personnelle

A) L’opposabilité de la subrogation

B) L'effet translatif de la subrogation

1) le transfert de accessoires

2) l'opposabilité des exceptions

C) La limite: Nemo contra se subrogasse censetur


Chapitre 2: Le transfert des dettes
Section I) Les contours de la cession de dette de l’article 1327 du code civil

§1) La formation de la cession de dette

§2) Les effets de la cession de dette

  1. Effets quant à la libération du cédant

  2. Opposabilité de la cession de dette au créancier

  3. Opposabilité des exceptions

  4. Sort des sûretés


Section II) L’utilité de la cession de dette de l’article 1327 du code civil ?

  1. Faible utilité de la cession de dette là où en avait besoin

  1. Defeasance ou defaisance

  2. Clause de transfert de passif environnemental

B) Faible utilité de la cession de dette de l’article 1327 du code civil substitut de la délégation
Chapitre 3 : La cession de contrat ( succinct)

Titre 2: LES OPERATIONS ATTRIBUTIVES
Chapitre 1: la délégation
Section I) La spécificité de la délégation
Sous-section I) Diversité de la délégation

§1) Différents types de délégation

A) Délégation parfaite et délégation imparfaite

B) Délégation certaine et délégation incertaine ?

§2) Différentes fonctions de la délégation

1) Absence d'obligation préexistante

2) Existence d'une obligation du délégant envers le

délégataire

3) Existence d'une obligation du délégué envers le

délégant

4) Existence d'une obligation à la fois entre le délégant

et le délégué et entre le délégant et le délégataire

§3) Différents domaines d'application
Sous-section II) Comparaison de la délégation avec

d'autres notions

1) Délégation et mandat de payer

2) Délégation et indication de paiement

3) Délégation et cession de créance

4) Délégation et "cession de dette" ou de contrat

5) Délégation et stipulation pour autrui

6) Délégation et garantie autonome
Section II) Le droit commun de la délégation: la

délégation imparfaite ou simple

§1) Conditions de la délégation imparfaite

1) le consentement du délégant

2) l'engagement du délégué

3) l'acceptation du délégataire

§2) Effets de la délégation imparfaite

A) Rapport délégant-délégué

1) Avant l'exécution de la délégation

2) Après l'exécution de la délégation

B) Rapport délégant-délégataire

1) Indépendance des obligations du délégant et du

délégué vis à vis du délégataire

2) Unicité de la créance du délégataire

C) Rapport délégué-délégataire

1) Inopposabilité des exceptions par le délégué au

délégataire

2) Droits du délégataire en cas d'inexécution par le

délégué de son obligation
Section III) La spécificité de la délégation parfaite ou

novatoire

§1) Condition spécifique de la délégation parfaite

§2) Effets spécifiques de la délégation parfaite

1) rapport délégant-délégataire

2) rapport délégant- délégué

3) rapport délégué-délégataire

Chapitre 2: la stipulation pour autrui

Section I) Conditions de validité de la stipulation pour autrui

§1) Conditions découlant de sa nature d'acte juridique

A) Application des règles de droit commun

B) Intention de stipuler pour autrui

1) Manifestations de l'intention de stipuler pour autrui

2) Intention de conférer un droit, non une obligation

§2) Rattachement à un contrat principal

§3) Conditions relatives à la personne du tiers bénéficiaire

A) Stipulation au profit d'une personne déterminable

B) Stipulation au profit d'une personne future

C) Désignation ultérieure du tiers bénéficiaire

Section II) La consolidation du droit du tiers

§1) Absence de révocation du stipulant

A) Auteur de la révocation

B) Modalités de la révocation

1) Le moment de la révocation

2) La forme de la révocation

C) Effets de la révocation

§2) Acceptation par le bénéficiaire

A) Auteur de l'acceptation

B) Moment de l'acceptation

C) Manifestations de l'acceptation
Section III) Rapports juridiques nés de la stipulation pour autrui

§1) Droit du bénéficiaire

A) Droit direct

B) Droit issu du contrat

§2) Droit du stipulant

IIIème partie: Les obligations complexes
Titre 1: OBLIGATIONS COMPLEXES A SUJET MULTIPLES
Chapitre 1: La solidarité passive

Section I) Les sources de la solidarité passive

§1) La volonté des parties

A) Exigence d'une volonté expresse en matière civile

B) Présomption de solidarité en matière commerciale

§2) La loi

A) Cas de solidarité légale fondés sur une communauté d'intérêt

B) Cas de solidarité légale fondés sur une volonté de crédit

C) Cas de solidarité légale fondés sur une faute commune

D) Cas de solidarité légale fondés sur la protection du Trésor Public

Section II) Les effets de la solidarité passive

§1) Les rapports entre le créancier et les codébiteurs solidaires: l'obligation à la dette

A) Les effets principaux de la solidarité passive

1) Conséquences de l'unité d'objet

a) 1ère conséquence: le créancier peut réclamer le paiement à l'un quelconque des débiteurs

b) 2me conséquence: le paiement fait par l'un quelconque des codébiteurs les libère tous

2) Conséquences de la pluralité de liens obligatoires

a) 1ère conséquence: chaque obligation peut être assortie de modalités qui lui sont propres

b) 2ème conséquence: les effets de la solidarité sont atténués au décès du codébiteur solidaire par la division de sa dette

c) 3ème conséquence: un coobligé poursuivi peut opposer au créancier des exceptions que ne pourrait pas invoquer un autre codébiteur

B) Les effets secondaires de la solidarité passive

1) Le fondement des effets secondaires de la solidarité passive

2) La détermination des effets secondaires de la solidarité passive

a) Effets prévus par la loi

b) Effets dégagés par la jurisprudence

§2) Les rapports entre les codébiteurs solidaires: la contribution à la dette

A) Division de la dette entre les codébiteurs

B) Recours du codébiteur solvens

§3) Extinction de la solidarité


Chapitre 2: Obligation in solidum

Chapitre 3: Indivisibilité
Titre 2: OBLIGATIONS COMPLEXES A SUJET UNIQUE
Chapitre 1: Modalités de l'obligation

terme et condition
Chapitre 2: Obligation naturelle
Chapitre 3: Obligations réelles

similaire:

Cours de Licence de \"régime de l\Régime général des obligations
«se sont les règles qui gouvernent les obligations une fois nés» Malory. Certains auteurs comme Flour, Aubert et Savaux, parlent...

Cours de Licence de \"régime de l\I- les licences restaurant et les licences de vente à emporter
«petite licence restaurant», de la «licence restaurant» mais aussi de la «petite licence à emporter» et de la «licence à emporter»...

Cours de Licence de \"régime de l\Cours de M. le professeur Vincent tchen licence 1 semestre 1 (2015-2016)...

Cours de Licence de \"régime de l\Qu’est ce que cette obligation d’emploi ?
«bénéficiaires de l’obligation d’emploi», permettant aux entreprises de déclarer les salariés qui en bénéficient afin de s’acquitter...

Cours de Licence de \"régime de l\Le décret du 9 mai 2012 précité, a réformé le régime applicable aux...
«lorsque l’agent ne peut accomplir normalement son service, notamment pour des raisons de sûreté, de sécurité ou de responsabilité,...

Cours de Licence de \"régime de l\Tout comme l’obligation solidaire, elle concerne une pluralité de...

Cours de Licence de \"régime de l\Licence pro mpmétro Eléments de cours
«0» défaut. C’est un moyen d’analyse statistique permettant l’amélioration des procédés de production par une meilleure connaissance...

Cours de Licence de \"régime de l\L’obligation d’entretien des enfants majeurs
«d’entretenir et d’élever leurs enfants» (article 203 du code civil). L’obligation d’entretien des enfants n’est pas réciproque à...

Cours de Licence de \"régime de l\Supplément au contrat de services microsoft
«l'abonné sous licence». À condition que vous respectiez tous les termes du présent Supplément, vous êtes autorisé à installer et...

Cours de Licence de \"régime de l\§ Distinction entre le régime matrimonial primaire et le régime matrimonial secondaire
«régime matrimonial» impliquait, par essence, la conclusion d’un mariage, parce que le législateur ne se préoccupait de réglementer...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com