L’usage abusif des réseaux sociaux numériques





télécharger 12.81 Kb.
titreL’usage abusif des réseaux sociaux numériques
date de publication11.02.2017
taille12.81 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > droit > Documentos
L’usage abusif des réseaux sociaux numériques :

addictions et conséquences
Que sont les réseaux sociaux numériques ?

Le terme désigne un site Internet permettant à l’internaute de s’inscrire et d’y créer une carte d’identité virtuelle qui est appelée le plus souvent « profil ». Le réseau est dit « social » en ce qu’il permet d’échanger avec les autres membres inscrits sur le même réseau : des messages publics ou privés, des liens hypertexte, des vidéos, des photos, des jeux, etc. L’élément obligatoire d’un réseau social est de pouvoir ajouter des « amis ». Parmi les plus utilisés, il y a MySpace, Twitter et Facebook qui est le numéro 1 des réseaux sociaux sur Internet. Il permet à toute personne possédant un compte de créer son profil et de publier des informations sur elle-même.

Les usages abusifs et les addictions

Certaines personnes font un usage abusif des réseaux sociaux : le droit à l’image n’est pas toujours respecté. Il est interdit de poster des photos, des vidéos d’une personne tierce sans son autorisation préalable sur un réseau social. Florine a pris des photographies avec des amis qui en ont pris aussi et elles ont été postées sur Facebook sans son autorisation. Grâce aux réseaux sociaux, un rassemblement peut être organisé n’importe où et n’importe quand. A Nantes, le 13 mai 2010, un apéro géant lancé « anonymement » sur Facebook a dégénéré : 1 mort et plusieurs blessés. Sur des réseaux sociaux du type de Facebook, un type d’espionnage particulier existe : un employeur peut consulter le profil de ses employés.

On parle d’addiction quand on ne peut plus se passer d’un produit ou d’un comportement malgré les effets nocifs sur sa santé ou sur sa vie sociale. Les gens souffrant d’une addiction aux réseaux sociaux ne peuvent s’empêcher de raconter leurs moindres faits et gestes : ce qu’ils mangent, ce font de leur journée.

Facebook est derrière Google au niveau des sites les plus visités en 2010. 4 millions de Français passent plus d’une heure par jour sur Facebook. Les réseaux sociaux sont partout : Smartphone, tablettes, ordinateurs personnels et ceux utilisés dans le cadre du travail au bureau.

Comment protéger la vie privée ?

Les réseaux sociaux constituent aujourd’hui une évolution du journal intime en public. Il est maintenant presque banal de livrer des informations personnelles et d’observer la vie des autres utilisateurs. Les Français se plaignent de plus en plus du manque de sécurité sur les sites internet, alors qu’ils sont les principaux acteurs de leur insécurité. Les réseaux sociaux sont également responsables de courriels publicitaires indésirables.
La sécurité permet de se protéger, dans les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Myspace, etc. Il faut prendre des précautions.

Quelques précautions à prendre quand on est inscrit sur des réseaux de communication :

  • Se renseigner sur les paramètres avant de s’y inscrire

  • Configurer les paramètres de confidentialité

  • Ne pas partager son mot de passe avec ses amis

  • Bien se déconnecter avant de quitter la page

  • Vérifier que le site demande l’accord pour qu’il cède les données à ses partenaires

  • Ne pas insulter ou juger les autres si on ne veut pas avoir de problèmes avec la justice. L’anonymat n’existe pas Il faut surveiller ses propos.

  • Cacher les informations personnelles comme l’adresse, le numéro de téléphone.


Les risques si on ne se sécurise pas :

  • Nous pouvons avoir des problèmes en dehors des réseaux sociaux

  • Nous pouvons être virés de notre travail

  • Si on ne se sécurise pas, nous pouvons perdre le contrôle de notre compte.

Les parents doivent s’assurer que nous ne faisons pas n’importe quoi.

A a laissé ses paramètres de confidentialité en tout public et écrit sur son mur qu’elle part en vacances à telle date. C le voit, il va chez elle à cette date et cambriole sa maison. Autre exemple : une personne A a publié un e vidéo. A a un ami B qui visionne la vidéo et décide de la publier à son tour … et ainsi de suite. La vidéo de A peut être connue par Z, qu’elle ne connait pas du tout.

La dernière Miss Lorraine en date s’est faite destituer de son titre suite à la publication de photos compromettante d’elle-même sur un réseau social.
La vie professionnelle :

L’article 9 du code civil dispose que « chacun a droit au respect de sa vie privée ». Ainsi, en principe, un fait relevant de la vie privée ne peut jamais faire l’objet d’une sanction. Cependant la cour de cassation a jugé que des faits relevant de la vie privée, tels que des conversations privées, peuvent être sanctionnées par l’employeur s’ils ont un lien avec l’activité professionnelle et qu’ils causent un trouble objectif à l’entreprise.

Témoignage :

En octobre 2007, Kévin Colvin, stagiaire à l’Anglo-Irish bank, a été remercié par son employeur suite à l’envoi d’un courriel à son supérieur afin de l’informer d’un « événement familial » l’empêchant de venir travailler alors que le lendemain ce dernier a découvert sur son profil facebook des photographies du stagiaire déguisé en fée lors d’une soirée d’Halloween arrosée.

Charte :

Une charte a été crée pour contrer les dérives liées aux réseaux sociaux.

Conclusion

Légalement, les salariés ont le droit de critiquer leurs employeurs dans la limite de l’obligation de loyauté de l’injure et de la diffamation. Cependant, tout dépend de la nature des propos et du contexte dans lequel ils ont été tenus.

L’employeur ne peut sanctionner un salarié pour des éléments tirés de sa vie privée, une correspondance privée ou en violation de la loyauté de la preuve. Dans ce contexte, jusqu’à nouvel ordre, les internautes doivent être prudents et s’éviter de publier sur les réseaux sociaux et sur facebook.
964 mots, 5 686 caractères

similaire:

L’usage abusif des réseaux sociaux numériques iconCharte d'usage de l'Internet, des réseaux et des services multimédias au sein de

L’usage abusif des réseaux sociaux numériques iconCommunication et réseaux sociaux

L’usage abusif des réseaux sociaux numériques iconIa-ipr evs académie de Grenoble
«La formation scolaire comprend un enseignement progressif et une pratique raisonnée des outils d’information et de communication...

L’usage abusif des réseaux sociaux numériques iconCharte pour le bon usage de l’informatique et des reseaux
«André Malraux» à Allonnes déclare avoir pris connaissance de la présente charte, en approuve les termes et m’engage à la respecter...

L’usage abusif des réseaux sociaux numériques icon1. 1«Les Etablissements de santé et les établissements médico-sociaux...
«Les Etablissements de santé et les établissements médico-sociaux dans les traités des malades peuvent disposer d’une ou plusieurs...

L’usage abusif des réseaux sociaux numériques icon12 Conseil Montpelliérain
«Facebook» et autres réseaux sociaux, dont beaucoup n’ont sans doute pas estimé le pouvoir de mobilisation

L’usage abusif des réseaux sociaux numériques iconRapport entre le dps et le dpa
«l’altération» de la vérité est condamnable, en matière d’abus sociaux où est réprimé un «usage»

L’usage abusif des réseaux sociaux numériques iconLogement abusif : le gouvernement veut des sanctions immédiates pour les propriétaires

L’usage abusif des réseaux sociaux numériques iconRésumé Cet article questionne l’impact du mode de gouvernance des...

L’usage abusif des réseaux sociaux numériques iconConcours photo Nuits Romanes 2014
«#JustMakeIt» autorise Conrad à utiliser gratuitement ses photos sur tout support de communication (sites web, réseaux sociaux, newsletters,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com