Université de bretagne occidentale 19 mai 2006





télécharger 14.07 Kb.
titreUniversité de bretagne occidentale 19 mai 2006
date de publication22.05.2017
taille14.07 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > comptabilité > Documentos
UNIVERSITÉ DE BRETAGNE OCCIDENTALE 19 mai 2006

U.F.R. SCIENCES ET TECHNIQUES 3 heures

L1 Physique


Examen de Mécanique et Relativité


Sans documents, calculatrice permise
Le sujet comporte 7 exercices pour un total de 50 points.

Les exercices sont indépendants ; ils ne requièrent aucun calcul difficile.

Recommandations :

  • Représenter clairement les forces appliquées sur les objets matériels considérés.

  • Obtenir les résultats sous forme littérale avant de faire les applications numériques. Vérifier les dimensions des résultats obtenus.

  • Donnez vos objectifs avant de démarrer un calcul. Transmettez vos conclusions au lecteur par un texte bref.




  1. (5 points) Un cascadeur court sur un toit pour atterrir sur le toit d’un autre building situé plus bas (voir figure).

Prudent, il vous demande s’il peut sauter sachant qu’il connaît la vitesse v0 maximale avec laquelle il peut courir sur le premier toit. Que lui conseillez-vous ? On supposera que sa vitesse initiale est horizontale.

Données : h = 4,8 m ; l = 6,2 m ; v0 = 4,5 m s-1 ; g = 9,8 m s-2.


  1. Une voiture de masse m = 1000 kg se trouve au quart de la longueur AB d’un pont horizontal. Calculez les forces de réactions supplémentaires aux points A et B dues à la présence de la voiture.




  1. (5 points) Une voiture roulant à 50 km/h peut s’immobiliser sur 20 m environ. Supposant que la force appliquée aux freins est indépendante de la vitesse, déterminer la distance d’arrêt lorsqu’elle roule à 100 km/h puis 150 km/h.




  1. (10 points) Les progrès les plus importants en compétition automobile (Formule 1) réalisés après les années 50 sont dues à la présence d’ailerons sur les voitures qui génèrent une portance négative (force dirigée vers le bas) due à l’écoulement de l’air. Cette portance permet de prendre les tournants des circuits à une vitesse bien plus grande qu’auparavant. Pour comprendre pourquoi, on va représenter cette portance négative par une force verticale d’intensité  Cp A v2 où  est la masse volumique de l’air, A l’aire de la section frontale de l’aileron et v la vitesse du vent (donc de la voiture), Cp est un coefficient qui dépend de la forme de l’aileron. La voiture (masse m) se déplace sur une route horizontale, le virage a un rayon de courbure r. On négligera le rôle de la rotation des roues. On appellera  le coefficient de frottement entre les pneus et la route.

    1. Déterminez la dimension de Cp.

    2. Identifiez la force qui permet à la voiture d’effectuer le virage puis écrire la 2ème loi dans les deux directions horizontales et verticales (lorsque la voiture effectue le virage à vitesse constante v).

    3. Calculez la vitesse maximale permise en fonction des paramètres du problème.

    4. Calculez le rapport de l’accélération horizontale maximale à l’accélération de la gravité et indiquez comment le gain d’accélération dépend d’un paramètre sans dimension que l’on discutera.

Données : m = 1000 kg ; A = 2 m2 ; Cp = 2 ;  = 0,7 ; r = 200 m.


  1. (10 points) Il est frappant de constater tous les cratères à la surface d’un corps dépourvu d’atmosphère tel que Callisto (un satellite de Jupiter).

    1. Déterminez l’énergie potentielle d’un météorite de masse m attiré par Callisto de masse MC et situé à une distance important arbitraire r de son centre (on prendra l’énergie potentielle comme nulle à l’infini).

    2. On néglige tous les autres corps du système solaire et on suppose que le météorite a une vitesse négligeable à la distance r. Déterminez la vitesse d’impact à la surface de Callisto de rayon RC et faire l’application numérique lorsque r >> RC.

    3. On peut vraisemblablement supposer que la collision météorite – Callisto est inélastique (choc mou) : déterminez la perturbation de vitesse de Callisto juste avant et juste après le choc.

Données : MC = 1,075 1023 kg ; m = MC/1000 ; RC = 2,4 103 km ; G = 6,67 10-11 m3 kg-1 s-2.


  1. (10 points) Une masse m est accrochée à un cylindre tournant librement autour de son axe horizontal par un fil de masse négligeable enroulé sur le cylindre. Le cylindre de masse M et de rayon R a un moment d’inertie I autour de son axe I = ½ MR2. Calculez l’accélération verticale de la masse m. Entre quelles limites varie-t-elle selon le rapport des masses m/M ?




  1. (5 points) Le soleil a actuellement une rotation propre de période T = 2,3 106 s autour d’un axe passant par son centre. Lorsque tout son combustible nucléaire sera épuisé, il va s’écraser sui lui-même par effondrement gravitationnel pour devenir une étoile à neutron (pulsar) de 33 km de diamètre. On assimilera le soleil à une sphère homogène (masse volumique constante).

    1. Si on suppose qu’il n’y a pas de perte de masse, quelle serait la masse volumique du soleil effondré lui-même ; comparez avec la masse volumique initiale.

    2. Si on néglige les interactions du soleil avec le reste du monde, quelle serait sa période de rotation du soleil dans l’état final ; comparez avec la période initiale.

Données :

      • Le moment d’inertie I d’une sphère homogène de rayon R et de masse M par rapport à un axe passant par son centre est : I = 2/5 MR2.

      • Le volume d’une sphère est : vol = 4/3 R3.

      • Etat actuel du soleil : M = 1,99 1030 kg ; R = 6,96 108 m.




similaire:

Université de bretagne occidentale 19 mai 2006 iconPartir du 1er septembre 2006 (Journal Officiel du 25 mai 2006, décret...

Université de bretagne occidentale 19 mai 2006 iconCirculaire n°dhos/O2/dgas/2C/2006/212 du 15 mai 2006

Université de bretagne occidentale 19 mai 2006 iconDélibération n°2006-130 du 9 mai 2006 décidant de la dispense de...

Université de bretagne occidentale 19 mai 2006 iconPRÉprogramme lundi 22 mai 2006

Université de bretagne occidentale 19 mai 2006 iconMise en conformite des statuts a. S. L. II. Le décret du 3 mai 2006

Université de bretagne occidentale 19 mai 2006 iconInfos hebdo N° 201 – 22 décembre 2006 L'information sur le Net pour les Français de l'Etranger
«bonne, légitime, et importante». La Grande Bretagne a 000 hommes dans le pays. IL s'agit du sixième déplacement de Tony Blair en...

Université de bretagne occidentale 19 mai 2006 iconCompte Rendu de la séance du mois de Mai 2006 du Groupe de Travail Pharmacologie de la sfc

Université de bretagne occidentale 19 mai 2006 iconE b. T. S. Ventes et productions touristiques session 2010 Epreuve : Economie-droit
«Casse et annule (…) l’arrêt rendu le 19 mai 2006 par la Cour d’Appel de Lyon»…

Université de bretagne occidentale 19 mai 2006 iconRéunion de Clôture du 4 mai 2006 à l’espace reuilly (paris XII)
«Cahier de Synthèse du Débat». Ce document indique les têtes de chapitre et les principaux éléments que nous avons entendus sur chacun...

Université de bretagne occidentale 19 mai 2006 iconDécret n° 2006-975 du 1er août 2006 portant code des marchés publics






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com