Montpellier notre ville / n ° 3





télécharger 0.68 Mb.
titreMontpellier notre ville / n ° 3
page5/14
date de publication19.01.2020
taille0.68 Mb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

Photo 3

Médecine. Hélène Mandroux aux côtés des professeurs Jean-Bernard Dubois, Guy de Thé et Henri Pujol, ont ouvert les 4e journées francophones de lutte contre le cancer, qui se déroulaient les 17 et 18 mars,
à la salle des rencontres de l’Hôtel de Ville.
Photo 4

Photographie. Michaël Delafosse, adjoint au maire délégué à la culture a ouvert l’exposition Aires de jeu, champs de tensions : figures de la photographie urbaine en Europe depuis 1970. À voir jusqu’au 24 avril au Pavillon populaire.
Photo 5

Vie de quartier. Le 24 mars, l’association Mare Nostrum a convié les habitants à l’apéritif d’accueil donné en l’honneur de la Cité Judiciaire Méditerranée. Cette dernière est ouverte depuis janvier, rue de Tarragone. Un moment de convivialité partagé par Jérémie Malek, le président de l’association, le maire de Montpellier, Hélène Mandroux, l’adjoint à la démocratie de proximité, Patrick Vignal et le président du Tribunal d’instance de Montpellier, Jean-Louis Reynaud.
Photo 6

Parc Montcalm.
Le maire, ses adjoints et les Montpelliérains ont inauguré le 5 mars le nouveau parc municipal. 26 hectares d’espaces verts ouverts au cœur de la Croix d’Argent.
Photo 7

Journée internationale des droits des femmes.
Le 8 mars, à la Maison pour tous Léo-Lagrange, Hélène Mandroux était aux côtés de l'adjointe aux droits des femmes, Françoise Prunier et d'André Vézinhet, président du Conseil général. Ils ont assisté à l'intervention du Centre d’information sur les droits des femmes (CIDF), sur le thème Un si long chemin des femmes vers l'égalité.
Photo 8

International. Des élèves flamands de Courtrai en Belgique étaient en stage à Montpellier du 20 au 25 mars. Ces jeunes néerlandophones ont pu améliorer leurs connaissances en français. Ils ont été reçus à la Maison des relations internationales, le 23 mars, par la Ville et l'association Atomium sur Lez Montpellier.
Photo 9

Solidarité. Inauguration le 16 mars à la galerie Saint-Ravy de la Quinzaine de sensibilisation à la situation des sans papiers, organisée par le Réseau éducation sans frontières.
Photo 10

Financement Jeunes. L’espace Montpellier Jeunesse a reçu les 33 lauréats des bourses du brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (Bafa). La Ville a participé au financement de leur formation à hauteur de 200 euros.

.........................................................................................................................
p18
La ville évolue

Tribune politique

La majorité municipale

Émotion et inquiétude après le tsunami japonais

Max Lévita, président
du groupe socialiste - mouvement des citoyens et apparentés


Suite à la catastrophe japonaise, nos premières pensées vont aux victimes et à leurs familles. Maintenant, c’est le temps de l’inquiétude par rapport au risque nucléaire notamment dans notre pays, 2e au monde en nombre de réacteurs nucléaires, après les USA. Ce risque ne peut et ne doit pas être minimisé. Sans verser ni dans le catastrophisme, ni dans la quiétude, nous ne devons pas être “rassurés”, mais informés, car nous avons des centrales vieillissantes, connaissant des problèmes de maintenance. Il est important de connaître l’état précis de tous les réacteurs, leur durée de vie et les risques spécifiques de chacun, afin que les incertitudes soient levées. Le drame japonais, au-delà de l’émotion humaine qu’il procure à chacun, doit permettre à notre pays de débattre sur le devenir de notre politique énergétique à l’heure où le gouvernement porte un coup fatal à la filière photovoltaïque et indique de fait son désintéressement pour les énergies renouvelables.
Boycotter le débat
sur la laïcité


Michel Passet, président du groupe communiste

En lançant ce débat, l’UMP entend chasser sur les terres du front national. Alors que sa politique entraîne une grave crise sociale, qui est responsable des exaspérations des extrêmes.

La question essentielle c’est d’assurer la cohésion de notre société multiculturelle.

La cohésion sociale pose la question des valeurs que nous voulons partager. Quelle république veut-on ? Le démantèlement de notre pacte social mis en place par le Conseil national de la résistance est-il républicain ? La casse des services publics, la privatisation des services de santé, est-ce républicain ?

Nous devons aller à la conquête de véritables valeurs républicaines, proposer un idéal partagé, nous opposer à tout débat favorisant la montée de tous les communautarismes.

Le groupe communiste appelle tous les élus de la Ville à boycotter un débat dangereux, opposé aux valeurs du “Vivre ensemble à Montpellier”.
Le Groupe centriste MoDem - PRG

Marc Dufour, président du groupe centriste MoDem - PRG

Texte non communiqué
Le drame japonais Jacques Touchon,
président du groupe
des non-inscrits


Le Japon vient d’être frappé par une terrible épreuve. La conjonction d’un séisme violent et d’un tsunami dévastateur a détruit des villes entières et fait des milliers de victimes. Un drame auquel les Japonais font face avec une maîtrise remarquable. Par ailleurs, l’atteinte successive de centrales nucléaires vient dramatiquement aggraver le problème. Dans l’immédiat, la situation japonaise impose la solidarité. Celle-ci s’organise déjà au niveau des états, mais il appartient aussi aux villes d’y participer. Le groupe des non-inscrits soutiendra le maire dans toutes les actions qui pourront être proposées en ce sens. Mais le drame japonais nous impose un travail de réflexion sur la balance bénéfices /risques du nucléaire civil. Cette réflexion doit être menée par l’ensemble des citoyens pour permettre (ou imposer) aux politiques de prendre des décisions allant dans le sens de l’intérêt des citoyens et non pas dans l’intérêt d’une quelconque stratégie politico-économique.
L’opposition municipale

Projet urbain : l’opposition en première ligne

Jacques Domergue,
président du groupe UMP NI et Gauche moderne


À l’instar de nombreuses autres grandes municipalités, la ville de Montpellier vient de lancer une réflexion sur son devenir dans les 30 prochaines années. À l’heure où notre ville s’endort, où les grands projets semblent faire partie du passé, il est plus que nécessaire de redonner une ambition à la 8e ville
de France.

Nous espérons que cette démarche ne se transformera pas, une fois de plus, en une hypocrite action de communication à la gloire de la majorité municipale mais qu’elle sera une réelle réflexion collective, associant l’ensemble de la population. Nous resterons très vigilants sur ce point. Gérard Lannelongue, conseiller municipal, mène depuis de nombreux mois une action de prospective sur les grandes orientations urbanistiques de Montpellier de demain. Associé à un groupe d’experts indépendants, il participera, au nom du groupe de l’opposition municipale à l’ensemble des travaux du projet urbain. Transports, urbanisme, économie, environnement,… voilà tant de sujets sur lesquels nos propositions sont jusqu’à présent restées vaines, faute de la moindre écoute de la part du maire de Montpellier. Si vous souhaitez participer à cette démarche, nous vous invitons à nous faire part de vos observations et propositions pour notre ville.

Les conseillers municipaux d’opposition se tiennent à votre disposition. Vous pouvez nous contacter et prendre rendez-vous : 

04 67 85 78 96  ou groupe.umpni.montpellier@gmail.com
Sortons du nucléaire Jean-Louis Roumégas,
pour le groupe Europe-Ecologie-les Verts et NPA-FASE


L’énergie nucléaire est la technologie la plus destructrice jamais créée par l’homme. Les morts d’Hiroshima, de Nagasaki et de Tchernobyl en attestent formellement.

Aujourd’hui, la catastrophe de Fukushima nous rappelle à cette réalité.

Le Japon aura payé en 65 ans le pire prix de l’atome.

En France, les réacteurs nucléaires vieillissent et se fragilisent. En 2006, 739 “incidents” ont eu lieu sur le parc nucléaire. Et qui peut prétendre protéger ces réacteurs de la menace d’une catastrophe naturelle d’ampleur comme le Japon ? D’un attentat terroriste ? À tout moment, un accident nucléaire pourrait dévaster irréversiblement notre pays : est-ce acceptable ?

Il est temps de demander un grand débat national et un référendum sur la question du nucléaire en France et en Europe.

Contribuables en colère

Martine Petitout,
indépendante


Si vous souhaitez comprendre pourquoi Montpellier est la grande ville la plus taxée, consultez http://pagesperso-orange.fr/ach34.

Vous pouvez faire part de vos doléances sur vos impôts locaux et leur utilisation, par mail :
ach34@wanadoo.fr

ou par tél. 04 67 03 44 44
Les articles signés n’engagent que leurs auteurs et aucunement la rédaction. La délibération du conseil municipal du 2 avril 2008

prévoit un espace consacré à l’expression des conseillers municipaux n’appartenant pas à la majorité municipale, à proportion de leur représentation.

.........................................................................................................................
p19
Vies de quartier

L’image du mois
Port Marianne. Le bassin Jacques-Cœur prend des airs printaniers.
En plein cœur de ville, des pêcheurs y viennent taquiner le goujon.
.........................................................................................................................

p20-21
Vies de quartier

Montpellier centre

Figuerolles - Les Arceaux -

Boutonnet - Les Beaux-arts -

Les Aubes - Antigone -

Gambetta - Comédie - Gares -

Centre Historique
Légende photo colonne

    La fédération des aveugles et handicapés visuels de France
    et son président, Vincent Michel, ont lancé le Tour de France
    de l'accessibilité, le 15 mars à Montpellier.


le billet de votre élue

Magalie Couvert

adjointe déléguée au quartier

« J’encourage les initiatives des comités et associations de quartier. »

Avec l’arrivée des beaux jours, j’encourage les initiatives des comités et associations de quartier, qui créent des animations et fêtes pour partager des moments de convivialité entre voisins et amis. Ces manifestations permettent de faire des rencontres et d’accueillir les nouveaux arrivants. Je vous invite aussi à profiter des parcs et jardins et à essayer les nouveaux agrès sportifs, mis en place entre le lac de l’Esplanade et le Corum, par le service des espaces verts. Ces appareils de fitness s’adressent à tous les âges et ne nécessitent pas d’avoir une condition physique de grand sportif pour les utiliser. Ils sont en libre accès.

Après avoir cultivé son corps, quoi de mieux qu’un petit détour par le Pavillon Populaire pour découvrir l’exposition photographique Aires de jeux, champs de tensions.

La Ville offre de multiples occasions de se divertir, se cultiver ou s’oxygéner. Profitez-en !
Contacts

Magalie Couvert / 04 34 88 76 84

Hôtel de Ville, 1 place Francis-Ponge

Fanny Dombre-Coste / 04 67 34 88 05

Maison de la Démocratie,

16 rue de la République

Chargée de mission :
Sabrina Dridi / 04 67 34 71 76
sabrina.dridi@ville-montpellier.fr
Article 1

Les travaux de réaménagement de la rue du Faubourg-Boutonnet commencent ce mois-ci. Ils dureront 13 mois et seront exécutés en deux tranches, pour réduire au maximum les nuisances pour les riverains et les commerçants.

Coup d’envoi pour le faubourg Boutonnet

Ça y est ! Le premier coup de pelle du réaménagement de la rue du Faubourg-Boutonnet est donné ce mois-ci. Ces travaux viennent compléter un aménagement plus large, commencé en 2008, avec la rénovation et l’agrandissement de la place Krasucki, puis l’an dernier par la réfection totale de la rue Marie-Caizergues et la création de places de stationnement, de voies cyclables et de larges trottoirs.

La première phase des travaux débutera sur la partie basse, comprise entre la rue Abbé-de-l’Epée et la place Krasucki jusqu’en novembre 2011. Le chantier s’arrêtera quelques semaines avant les fêtes de fin d’année pour offrir un accès plus aisé aux commerces. Il reprendra ensuite sur la partie haute de la rue (du carrefour avec la rue Abbé-de-l’Epée à la rue du Colonel-Marchand) et se terminera fin mai 2012.

Chacune des tranches sera réalisée sur le même planning. Elles débuteront par les travaux réalisés par les concessionnaires des réseaux (télécommunication, gaz, électricité, eaux) qui nécessiteront de faire de larges tranchées au milieu de la rue. « Des passerelles temporaires seront installées au dessus de ces dernières, afin de faciliter les accès piétons aux riverains et aux commerces. Ceci, sans avoir à faire de grands détours, précise Serge Fleurence, adjoint au maire délégué à la qualité de l’espace public. Une fois ces travaux réalisés, il ne restera plus que les finitions, avec les travaux de voirie, qui, pour la 1re tranche, seront finis en novembre ».

Une fois réaménagée, la rue du Faubourg-Boutonnet sera beaucoup plus agréable pour les piétons, avec des trottoirs élargis qui permettront aux personnes en fauteuil et aux parents avec poussette de mieux circuler et d’accéder plus confortablement aux commerces. Ce qui était difficile auparavant. « Nous avons pris le temps de mener une concertation fructueuse avec les habitants et les commerçants à l’occasion de nombreuses réunions, pour expliquer et trouver des solutions avec les gens qui habitent là, explique Fanny Dombre-Coste, adjointe au maire déléguée au quartier. Je les remercie d’avoir été présents et de s’être mobilisés pour faire avancer les choses ensemble ».

Côté automobilistes, le chantier va nécessiter la fermeture de la rue. Pour les riverains, il sera possible d’accéder au quartier, grâce à une déviation mise en place par la rue Saint-Vincent-de-Paul et la rue Marie-Caizergues, dont le sens sera inversé. Pour les autres, ils pourront prendre l’avenue de la Justice-de-Castelnau et rattraper l’avenue François-Delmas (ancienne route de Nîmes). 


Coût des travaux :
1 400 000 €, financés à 43% par la Ville,
35% par l’Agglomération et 22% par Véolia.
Photo :

Avec la zone 30 et les travaux réalisés, le quartier sera plus agréable pour les piétons et les cyclistes.
Article 2

Clerondegambe célèbre le printemps en organisant une
journée placée sous le signe du végétal dans la ville, le 16 avril.

La ronde des fleurs

Pour la 3e année, Place aux fleurs ! revient à Rondelet. Le samedi 16 avril, le comité de quartier Clerondegambe organise son marché annuel aux plantes et propose, avec la Ville et la CCI, des animations sur la place Rondelet.

Plus qu’un marché traditionnel, cette journée rassemblera les habitants autour des plantes et mettra en lumière la place du végétal dans la cité.

De 8h à 14h, pépiniéristes et horticulteurs vendront leurs plantes. Le service des espaces verts de la Ville présentera ses actions en matière environnementale et donnera des conseils aux habitants. À leurs côtés, la Société d'horticulture et d'histoire naturelle de l'Hérault, les associations Passe-Muraille et PAVE. Elles proposeront des jeux sur la reconnaissance des plantes, un atelier de découverte pour les enfants… Une sélection d'ouvrages, sur le thème des plantes et de la nature dans la ville, sera présentée, ainsi que les activités du jardin partagé Clemenceau avec Pavé et les écoles du quartier. Une tombola gratuite sera organisée par les commerçants. Le tirage aura lieu aux alentours de midi.

Place aux fleurs est un peu le lancement de la saison de Clerondegambe, pour profiter de la place Rondelet dans sa configuration la plus conviviale !

Sur sa lancée, l’association sera aussi présente le 7 mai, toujours sur la même place, lors de la braderie. Elle y organisera aussi, le 21 mai, un forum des associations. 

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

similaire:

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n° 373 • décembre 2012

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n° 367 • avril 2012

Montpellier notre ville / n ° 3 iconEr d’Aragon. Chaque case du jeu de l’oie installé dans le hall de...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconAction publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains...
...

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa Panacée: Ouverture du centrede culture contemporaine de Montpellier
«oui». Vincent et Bruno se sont mariés, le 29 mai, à l’Hôtel de Ville de Montpellier, inaugurant la toute nouvelle loi du mariage...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com