Montpellier notre ville / n ° 3





télécharger 0.68 Mb.
titreMontpellier notre ville / n ° 3
page7/14
date de publication19.01.2020
taille0.68 Mb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   14

p24-25
Vies de quartier

Croix d’argent

Estanove - Pas du Loup -

Tastavin - Mas Drevon -

Lepic - Croix d’argent -

Bagatelle - Puech d’argent
Légende photo colonne :

Le M Tour s’est arrêté au gymnase Marcel-Cerdan le mercredi 9 mars. Les handballeurs du MAHB ont ainsi pu montrer leur talent devant une centaine d’enfants.



le billet de

votre élue

Marlène Castre,

adjointe déléguée au quartier
« Découvrir le parc Montcalm, c’est l’occasion de sortir en famille»

Le parc Montcalm est une véritable chance pour notre quartier. Les promeneurs nombreux qui s’y retrouvent le week-end notamment, nous laissent à penser que nous avons bien fait de l’ouvrir au public. J’invite tous ceux qui ne s’y sont pas encore rendus à découvrir ce poumon vert municipal de 26 hectares. C’est l’occasion de sortir en famille, de pique-niquer, de faire du sport… Une banderole indique son entrée, rue des Chasseurs, vous ne pouvez pas la rater !

Je vous rappelle aussi que toutes les idées sont les bienvenues pour le faire vivre. Ce parc est le vôtre, profitez-en. N’hésitez pas à contacter le Conseil consultatif de quartier (06 22 08 37 06) pour faire entendre vos suggestions. Cette instance a pour but de donner la parole aux citoyens, pour qu’ils s’expriment sur ce qui les concerne. S’exprimer, c’est participer ; en toute liberté, c'est-à-dire démocratiquement.
Contact

Marlène Castre,

Maison pour tous Albert-Camus

118, allée Maurice-Bonafos

Tél : 04 67 69 93 47

Chargée de mission :
Séverine Itier / 04 67 34 87 31
severine.itier@ville-montpellier.fr
Article 1

L’Espace famille propose chaque mois un atelier cuisine sur le thème de la découverte et accueille les habitants autour des repas confectionnés. L’occasion de se retrouver et d’échanger.

Accras et massalé

À l’Espace famille, on organise un déjeuner ouvert à tous, pour découvrir les cuisines étrangères. Un jeudi par mois, les savoirs s’échangent. Et on se retrouve devant un bon repas. Ce 24 février, c’est Sylvia qui est aux manettes de l’atelier Cuisine du monde. L’île de la Réunion est à l’honneur. Au menu : accras de morue, massalé de poulet et salade de fruits exotiques.
Une cuisine neuve et fonctionnelle

Sylvia n’est pas seule à s’affairer. Elle est aidée notamment par Fatima et Liliane qui en profitent pour apprendre ces nouvelles recettes. Liliane a découvert toute la matinée le savoir-faire de Sylvia. « J’admire sa façon de gérer la bonne marche des opérations. De main de maître. » La tâche est délicate, en effet. Il s’agit de préparer le déjeuner pour une vingtaine de personnes ! Car depuis que cette activité a été mise en place, elle rencontre beaucoup de succès. Les inscriptions au repas abondent et l’Espace famille doit même refuser du monde. « Nous disposons d’un budget de 100 € pour faire les courses, précise Sylvia. Il faut donc aller au plus simple. Et dès 8h, tout le monde est sur le pont. Il faut qu’à midi le repas soit prêt, les ustensiles nettoyés et la cuisine rangée ».

C’est dans la salle entièrement équipée de l’Espace famille que se fait la cuisine et se tient le repas. Son aménagement et l’achat de l’électroménager ont été entièrement financés par les crédits de proximité, alloués par le Conseil consultatif de quartier. La structure socioculturelle y a trouvé une salle à vivre. « Cet atelier permet un échange de savoirs, explique Laure Ouedraogo, l’animatrice. À tour de rôle, les habitantes du quartier proposent de faire un repas typique, soit de leur pays d’origine, soit d’une culture qu’elles connaissent bien. La table est ouverte contre une participation de 6 €. Les bénéfices servent à organiser des sorties familiales ». La dernière en date a été une journée à la montagne qui a permis aux plus petits de découvrir la neige.
Un lieu de vie

12h15. Les premiers convives arrivent. Ce jour-là, il y a notamment Lucette, Giselle et Monique. Elles ont découvert ce drôle de restaurant par l’intermédiaire du club de loisirs Jacqueline-Maillan, situé non loin, rue Georges-Brassens. C’est l’occasion pour elles de découvrir des plats et de rencontrer du monde. Autour de la table, elles côtoient, entre autre, une retraitée férue d’informatique mais également une étudiante qui travaille sur le quartier. Rien de tel qu’un bon repas pour être de bonne humeur, l’ambiance est joyeuse et on apprécie visiblement le contenu de son assiette.

La “bouffe” étant un art partagé par beaucoup, l’Espace famille propose un autre atelier cuisine. Il est hebdomadaire et n’a pas de thème particulier. Son résultat n’est pas public. À l’Espace famille, ça sent donc souvent très bon dans les couloirs. Lieu de vie, cette structure socio culturelle bat depuis 2004 au rythme du quartier. Agrandie dernièrement, elle offre une multitude de conseils, de services, d’occasion de rencontres. Pour les découvrir, il suffit juste de pousser la porte.


Infos : Espace famille. 191 rue Louis-Aragon.
04 67 27 43 92. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h30 et 13h30 à 18h. Arrêt Croix d’Argent (bus n°6).
Photo :

Le prochain repas du monde aura lieu le 21 avril. Le Maghreb y sera à l'honneur.

.
Article 2

Le comité Bagat’elles est né au début de l’année. À l’origine se trouvent des mamans du quartier qui fourmillent d’idées.
Notamment, la création d’une bibliothèque d’habitants.

Motivées par leur quartier

«On se croisait tous les jours devant l’école de nos enfants et nous avons sympathisé. Et puis, un jour, devant un thé, on a eu l’envie de créer le comité de quartier. » C’est ainsi, tout naturellement, qu’Alexia Oukhira s’est trouvée propulsée à la présidence du comité Bagat’elles en janvier. Entourée de Véronique Gerbier, Estelle Rodriguez, Isabelle Roels et Estelle Cochet, la jeune femme est motivée pour concrétiser de nombreux projets.

En trois mois d’existence, le comité a déjà mis en place plusieurs actions, notamment une bibliothèque d’habitants. Chaque membre du comité met à disposition les livres qu’il possède. La liste est disponible à la maison pour tous Colucci. Un répertoire des compétences est également proposé. Chacun indique son domaine de prédilection…libre à chacun ensuite d’y faire appel.
Des projets à long terme

Mais le grand projet qui mobilise actuellement le comité est la fête de quartier du 11 juin. « Nous planchons sur la construction d’un four en plein air, précise Alexia. Nous inviterons les habitants à participer à un atelier confection et cuisson du pain ».

Le comité a pour projet, l’année prochaine, d’instaurer de l’aide aux devoirs ou un atelier d’écriture. Ce sont des idées qui doivent mûrir avant d’être réalisées. « On y mettra le temps qu’on aura. Pour le moment, nous nous débrouillons par nous-mêmes. Nous sommes épaulées par la maison pour tous Colucci qui met une salle à notre disposition pour nos réunions. L’essentiel est de réunir les bonnes volontés. Nous sommes toutes très motivées et avons envie de développer nos activités. Nous avons créé une adresse mail spécifique au comité ». Et pour ceux qui n’ont pas internet, un cahier de liaison est ouvert dans le hall de la maison pour tous.


Infos : Comité Bagat’elles.
Bagat_elles@voila.fr
Photo :

Le comité crée des liens entre les habitants.
Agenda

Les manifestations signalées par


  sont gratuites
Maison pour tous Michel-Colucci
04 67 42 52 85


Truc et Trocs. Soirée d’échanges le 12 avril à 20h, autour du film Transition 1.0, de la dépendance au pétrole
à la résilience locale.
Inscription obligatoire.

Atelier jardin le 17 avril à 14h avec l’association État des lieux. Installation d’une spirale aromatique.
Maison pour tous Albert-Camus
04 67 27 33 41


Les conviviales. Les soucis de Fifine aux secrets du village ! Un one man show comique le 8 avril à 19h30. Une peinture du marché paysan où cancans, critiques acides et secrets de commères pleuvent comme à Gravelotte ! Fifine a son franc-parler, est parfois crue et tout le monde en prend pour son grade. Surtout Gaston, son mari !
Brèves

La mairie annexe ouvre le 14 avril

La mairie annexe Tastavin sera officiellement inaugurée le 14 avril à 12h30. Proche de la maison pour tous Albert-Camus, située dans l’ancien club house de rugby, elle dispose de deux guichets et d’un bureau concentrant les principales démarches (impôts, Cram, inscriptions scolaires…).
Tournoi de hand à Montcalm

C’est sur le terrain de hand du parc Montcalm que s’est déroulé le tournoi inter-centres de loisirs de handball. Estanove et Savary recevaient, le 3 mars,
à domicile, Jules-Verne et Mercouri. Les 120 enfants, répartis en huit équipes ont été chaleureusement soutenus par la troupe de Pom-Pom Girls, présente pour supporter les joueurs.
Encadré

Mort pour ses idées

Le 5 mars, Hélène Mandroux, entourée de nombreux élus a rendu hommage à la mémoire de Jacques Roseau, assassiné rue du Mas-de-Lemasson en 1993.

La cérémonie s’est déroulée devant la stèle érigée contre le stade Sabathé, sur les lieux où le porte-parole du Recours-France est tombé sous les balles, au volant de sa voiture.
Travaux sur l’avenue de Toulouse

La section de l’avenue comprise entre le rond-point Flandres-Dunkerque et la rue des Chasseurs est en travaux. Il s’agit de refaire la couche de bitume passablement dégradée. Auparavant, les concessionnaires des différents réseaux procèdent au remplacement et à l’enfouissement de leurs ouvrages, afin de supprimer les consoles en façades des bâtiments, ainsi que les vieux poteaux en béton.
Fin des travaux cet été.


.........................................................................................................................
p26-27
Vies de quartier

Hôpitaux facultés

Aiguelongue - IUT - Malbosc -

Hauts-de-Saint-Priest - Plan des Quatre-Seigneurs - Vert-Bois
Légende photo colonne :

Le carnaval a réuni le 10 mars, 150 enfants des centres de loisirs du quartier (Aiguelongue, La Fontaine, Verne), des associations PEP 34, Fabulos Droles et du Foyer La Cardabelle.



le billet de

votre élu

Philippe Thinès,

adjoint délégué au quartier
« Rendez-vous les 23, 24 et 25 avril au parc Méric pour la 2e ZAT »

Le carnaval de l’école Teresa, en collaboration avec les habitants du quartier, a été un véritable succès. De nombreux parents d’élèves et enfants se sont retrouvés pour parcourir le quartier, accompagnés d’une fanfare. Ils ont partagé ce moment de joie et de bonne humeur avec les riverains. Bravo à tous pour ce temps de convivialité qui perpétue la tradition des carnavals des écoles d’Hôpitaux-Facultés.

Dans le même esprit, les représentants des parents d’élèves sont invités jusqu’au 8 avril, à venir déjeuner dans les
restaurants scolaires. Cette initiative de la ville permet à de nombreux parents de voir le fonctionnement
du service municipal de la restauration, d’apprécier la qualité des 9 000 repas servis quotidiennement
et de partager un repas dans la cantine de leurs enfants.

La 2e ZAT, la zone artistique temporaire, aura lieu du 23 au 25 Avril dans le parc Méric. Pendant trois jours, du lever au coucher du soleil, ce sera l’occasion de découvrir cet espace autrement, d’apprendre son histoire et de faire connaître ce lieu à tous les Montpelliérains.
Contact


Philippe Thinès,
Maison pour tous Albert-Dubout

1071 avenue de la Justice-de-Castelnau

Tél : 04 67 52 28 95

Chargé de mission :
Christophe Boutet / 04 67 34 87 60
christophe.boutet@ville-montpellier.fr
Article 1

Installation sportive de Veyrassi. Avec ses 200 licenciés, le club de football américain Les Hurricanes s’implique auprès des jeunes du quartier, notamment dans le cadre de stages sportifs proposés pendant les vacances scolaires.

Un football très américain

En allant sur les installations sportives de Veyrassi, on se croirait presque aux États-Unis. Steve, qui est arrivé en janvier de l’Oregon, donne les consignes de jeu en anglais : kick off ! (pour désigner le coup pied d’engagement), ou encore touch down (lorsqu’il y a franchissement de l’en-but avec le ballon), sont les quelques termes qui fusent sur le terrain. Cette après-midi, des joueurs du club des Hurricanes initient, dans le cadre des stages proposés par le service municipal des sports, des néophytes âgés de 10 à 16 ans, des "rookie", comme les Américains appellent les débutants. C’est le principe : un licencié amène un copain pour lui faire découvrir ce sport, le temps d’une semaine. Cela fonctionne plutôt bien. « C’est un dérivé du rugby, un jeu de gagne terrain qui se joue à 11 joueurs contre 11 », explique Steven, un senior venu s’entraîner également ce jour-là. Il a longtemps pratiqué le basket, mais depuis, a été séduit par l’ambiance du football américain. « Chaque joueur a un rôle précis et toutes les corpulences trouvent leur place ». Un avis que partage aussi le président des Hurricanes, Dario Viallet. « J’ai testé, depuis mon enfance, de nombreux sports, le foot, le rugby, le hockey sur glace, mais le football américain est pour moi, le meilleur sport de contacts. Il allie la puissance physique à l’intelligence tactique. Pour se défouler, il n’y a pas mieux ! Et puis, c’est comme le jeu d’échecs, il faut établir une série de tactiques pour faire avancer la balle ».
Un potentiel
avec 70 cadets


Président depuis septembre dernier, Dario Viallet met sa passion au service des Hurricanes, un club très impliqué au Plan des Quatre-Seigneurs sur les installations de Veyrassi. « Nous accueillons une centaine de jeunes du quartier qui viennent s’entraîner mais aussi profiter du matériel de musculation mis à leur disposition ». Le club compte 70 licenciés de 14 à 16 ans qui participent au championnat cadet, auquel il faut ajouter une section en devenir, avec ceux âgés de 12 ans ; puis une quarantaine de juniors (16-19 ans) et 70 seniors, qui évoluent en D2. « Notre objectif, précise Dario Viallet, être en élite dans les prochaines années, mais cela suppose que le club se professionnalise, qu’on puisse recruter un manager et disposer d’un club house et de tribunes pour accueillir le public. En attendant, nous avons misé sur l’accueil de deux jeunes américains, Steve et Bryan. Ils sont venus renforcer nos équipes seniors. En échange de la prise en charge de leur hébergement, ils encadrent les stages d’initiation et les entraînements. C’est un pari sur l’avenir. Le football américain, grâce aux réseaux sociaux, bénéficie d’un effet de mode. Les effectifs du club sont passés de 145 à 200 cette saison. Et l’espoir est devant nous, avec 70 cadets, on a un vrai potentiel pour l’avenir !» 


Infos : 06 14 81 96 46
et http://les-hurricanes.free.fr
Photo :

Les licenciés initient les jeunes pendant les vacances scolaires.
Article 2

Parc zoologique de Lunaret. Une plaque a été dévoilée le 24 mars en hommage aux Harkis qui ont participé aux premiers aménagements du zoo.

Les pionniers du zoo

C’est une page de l’histoire de Montpellier qui a été dévoilée avec la pose d’une plaque rendant hommage aux Harkis qui ont travaillé au zoo. En 1963, le domaine de Lavalette, qui avait été cédé par un bail à l’Ecole nationale d’agriculture, est restitué à la ville de Montpellier. Dès l’année suivante, est créé le parc de Lunaret, du nom de l’ancien propriétaire donateur de ces espaces. La municipalité procède alors à la sauvegarde du domaine. Le projet avait été confié au professeur François Doumenge, adjoint au maire de l’époque. Ce dernier, féru de biologie, entrevoit tout de suite la merveilleuse opportunité de créer un parc animalier, avec en point d’orgue, de vastes enclos pour permettre aux animaux de vivre dans un milieu naturel. Pour la direction du parc, il fait appel à Marcel Gallet, fils du directeur du zoo d’Alger. Aussitôt arrivé à Montpellier, il va mettre toutes ses connaissances au service du zoo. Les nombreux aménagements, comme les allées et les enclos ont ainsi été réalisés notamment par des Harkis, dont certains étaient logés sur place ou à proximité. « Nous étions une cinquantaine à travailler sur le parc, se souvient l’un d’eux. Il fallait creuser les fossés, couper les arbres… Le travail était dur, mais il y avait une grande camaraderie». Et puis il y avait Marcel Gallet, confident de ses employés. À sa mort en 1995, ce sont les Harkis qui ont porté son cercueil.

Lors de cette cérémonie, le maire de Montpellier s’est adressée aux familles venues nombreuses. « Aujourd’hui de nombreux enfants et petits-enfants travaillent au zoo, ils ont repris le flambeau. Vous pouvez être fiers de vos pères qui ont travaillé ici », a-t-elle ajouté. 

Photo :

Un hommage rendu au travail accompli.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   14

similaire:

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n° 373 • décembre 2012

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n° 367 • avril 2012

Montpellier notre ville / n ° 3 iconEr d’Aragon. Chaque case du jeu de l’oie installé dans le hall de...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconAction publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains...
...

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa Panacée: Ouverture du centrede culture contemporaine de Montpellier
«oui». Vincent et Bruno se sont mariés, le 29 mai, à l’Hôtel de Ville de Montpellier, inaugurant la toute nouvelle loi du mariage...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com