Rapport d'activité de la commission accessibilité de la c f p s a a





télécharger 159.09 Kb.
titreRapport d'activité de la commission accessibilité de la c f p s a a
page1/4
date de publication27.02.2020
taille159.09 Kb.
typeRapport
d.20-bal.com > documents > Rapport
  1   2   3   4
CONFEDERATION FRANCAISE POUR LA PROMOTION SOCIALE

DES PERSONNES AVEUGLES OU AMBLYOPES

Rapport d'activité de la commission accessibilité de la C F P S A A

pour l’année 2013

La Commission Accessibilité est composée de représentants des associations suivantes :

Auxiliaires des Aveugles représentée par Nelly Radet, François Condello; FAF (Fédération des Aveugles de France) représentée par Thierry Jammes, Thérésa Da Mota, Gabriel REEB; Rétina France représentée par Christophe Maier et André Pruvot; SPS (Société de Promotion Sociale) représentée par Gilles Bisson, Joeb Fidaly et Stéphane Largeau; UNAKAM (Union Nationale des Masseurs Kinésithérapeutes Aveugles et Malvoyants) représentée par Joël Betton et Claude Bensoussan ; Voir Ensemble représentée par François Lanier ; APEDV (Association de Parents d’Enfants Déficients Visuels) représentée par Yannick Rault ; FFAC (Fédération Française des Associations de Chiens guides d'aveugles) représentée par Marc Blondot ; Braille et Culture représentée par Serge Pichot ; Association aveugles et malvoyants de la Manche représentée par Christine Réfuveille ;
Experts auprès du président : Jean Bouillaud, Jean-Paul Bonroy, Philippe Laguilliez


La commission agit en faveur des personnes déficientes visuelles et procède à des échanges inter- associatif afin d’harmoniser et d’appuyer les demandes essentielles des uns et des autres.

En introduction à ce rapport synthétique, la commission comme elle l’avait fait en 2012 exhorte les présidents d’associations et les administrateurs de la CFPSAA à déclarer l’accessibilité du cadre bâti, du transport public et de la voirie, comme l’une de leurs priorités. En effet, sans autonomie dans la cité, les personnes déficientes visuelles ne peuvent être intégrées comme le prévoit la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

La commission accessibilité s’est réunie le : 12 septembre 2013.
De nombreuses réunions téléphoniques se sont tenues avec les différents membres de la commission.

Les Groupes de travail accessibilité CFPSAA :
A : AD’AP (Agenda d’accessibilité programmée) et chantier normatif

Thierry Jammes, Gabriel Reeb et Philippe Laguilliez ont défendu ardemment les intérêts des personnes déficientes visuelles dans ce dossier.

Nous vous invitons à consulter la newsletter spéciale de la CFPSAA du 18 février 2014 à l’adresse suivante : http://cfpsaa.fr/spip.php?article1233 qui reprend l’ensemble des négociations.

Ces dernières ont été âpres et nous laisse un goût amer même si certaines avancées ont été obtenues.

B : CNCPH : (Conseil National Consultatif pour les Personnes Handicapées).

Commission 1 : projets et arrêtés : Thierry JAMMES et Jean BOUILLAUD.
Cette commission 1 dépend du CNCPH et étudie les textes réglementaires touchant de près ou de loin au handicap. Elle a un avis consultatif.

Février 2013 :

  1. Projet d'arrêté relatif aux conditions d'accessibilité de véhicules terrestres à moteur des catégories M1 et N1 aux personnes à mobilité réduite

  2. Projet d'arrêté relatif à l'accessibilité des lieux de travail

Mars 2013 :

  1. Projet de décret portant extension et adaptation à Mayotte du code de la construction et de l'habitation (partie réglementaire) ainsi que divers décrets relatifs au logement

  2. Etude du rapport Campion et proposition d’avis

Avril 2013 :

  1. les enjeux de la Convention internationale de l’ONU par rapport à l’accessibilité

  2. la stratégie européenne 2010-2020

  3. la question d’un Acte européen sur l’accessibilité

  4. la résolution du Sénat rejetant l’adoption d’une directive européenne sur l’accessibilité des sites internet


Mai 2013 :



  1. Analyse de l’arrêté relatif aux reports de l’application de certaines dispositions du règlement (UE) n°181/2011 concernant le droit des passagers dans le transports par autobus et autocar (PJ1)


Septembre 2013 :



  1. Examen des textes soumis à avis :

  • Le projet de décret relatif à l'accessibilité des logements destinés à l'occupation temporaire ou saisonnière dont la gestion et l'entretien sont organisés et assurés de façon permanente, modifiant les articles R. 111-18-2 et R. 111-18-6 du code de la construction et de l’habitation et introduisant un article R.111-18-7 dans le code de la construction et de l’habitation

  • Le projet d'arrêté fixant les dispositions relatives à l’accessibilité des logements destinés à l’occupation temporaire ou saisonnière dont la gestion et l’entretien sont organisés et assurés de façon permanente définis aux articles R. 111-18-1, R 111-18-2 II et R.111-18-7 du code de la construction et de l’habitation

  • Le projet d'arrêté modifiant l'arrêté du 1er août 2006 dont l'objectif est de prendre en compte la spécificité des dispositions relatives à l'accessibilité des logements destinés à l'occupation temporaire ou saisonnière


Octobre 2013 :



  1. Projet de loi de finances pour 2014 > taux de TVA applicable aux travaux de rénovation dans les logements sociaux


Novembre 2013 :

  1. Point sur les textes relatifs aux logements temporaires,

  2. Information sur les concertations lancées par la Délégation Ministérielle à l’accessibilité (chantier Ad’ap et normatifs)


C : Transports :

  • SNCF : coordinateur : Stéphane LARGEAU.
    Christine REFUVEILLE, Gabriel REEB

COMPTE-RENDU DU GROUPE DE TRAVAIL SNCF Par Stéphane Largeau

Voici en quelques lignes les grands moments et travaux du GT SNCF durant l'année 2013

En janvier, nous avons eu un conseil où nous ont été présentés les SIV (Système d'Informations Visuelles) qui équiperont les TGV Euro-Dupleix de l'Est de la France. La taille des caractères et le contraste était bien respectés. Ces écrans d'information seront placés à l’extrémité des salles voyageurs. Ces écrans délivreront l'information en vocal. En effet, ce qui sera écrit seront les messages qui étaient annoncés actuellement par le chef de bord et avec ce procédé, ce sera l'écran qui délivrera toutes les informations pour tout le monde y compris tous les types d'handicaps.

Suite à la problématique du placement avec le chien-guide dans les TGV sous le siège, nous avons été tester dans un laboratoire l'ergonomie de futurs sièges. Nous avons émis le souhait pour un certain modèle qui répondait bien à nos attentes, aussi bien pour y mettre le chien-guide, que pour la numérotation des places et le respect des contrastes des différents équipements par exemple : la tablette, le porte-gobelet, la prise...

En mars, nous avons fait le même travail que pour les TGV Euro-Dupleix au sujet des SIV TER.

En mai, nous avons fait la visite de l'IDBUS. Un nouveau mode de transport de la SNCF. Vous pouvez partir sur un certain nombre de destinations à moindre coût. Ce bus très confortable répond bien à nos attente en termes d'accessibilité. Normalement, il doit y être installé un SIV vocalisé car aujourd'hui, il n'est que visuel. Le siège est réglable et équipé de prise électrique. Pour le placement du chien-guide, il est conseillé de réserver les places 31 et 32 car c'est à ces places que l'on peut y rentrer le chien sous le siège. En termes de tarification, il n'y a pas de gratuité pour l'accompagnateur. Ce bus a pour destination des villes européennes mais il dessert quelques villes françaises.

Suite à notre demande, la SNCF a lancé une expérimentation pour le placement du voyageur et de son chien-guide. La démarche consiste à voyager en 1ère classe avec son billet de seconde à la place PMR si cette dernière est disponible. L'expérimentation s’est déroulée sur la ligne Paris/Montpelliers du 15 mai au 15 septembre. Nous ne manquerons pas de vous faire connaître la suite qui va y être apportée.

En juin, nous avons été invités à tester le prototype de la nouvelle borne libre-service (BLS) qui équipera les gares pour l'achat ou l'échange d'un billet grandes lignes et TGV. Elle répond mieux à nos attentes par rapport aux autres prototypes que nous avions testés. Il reste quelques points sur lesquels nous attendons des modifications et de simplifications. Dans l'ensemble, une bonne avancée avec nos remarques prises en compte lors des derniers tests. En conseil, nous avons travaillé sur un tableau référentiel sur l'importance des différents équipements à bord d'un train.

En juillet, nous avons fait la visite du nouveau TER Régiolis dans les usines d'Alsthom. Bon produit, pour lequel les recommandations du train laboratoire et de la STIPMR ont été prises en compte aussi bien sur les toilettes universelles, que les contrastes de tous les éléments du train et même la localisation des portes par une balise sonore déclenchable avec la télécommande. Pour le placement du chien d'assistance, il peut se loger sous tous les sièges. Après tous ces points positifs, il reste quand même beaucoup de problèmes.

- La localisation des boutons d'ouvertures des portes à l'intérieur et à l'extérieur ;

- La localisation et le repérage des portes à l'extérieur. En effet, c'est aujourd'hui les régions qui choisissent les couleurs de la carrosserie du matériel roulant sans se soucier du contraste visuel demandé pour les malvoyants.

- C'est aussi dommage que la localisation des portes par des balises sonores soit une option que beaucoup de régions ne veulent pas pour une question de surcoût.

En conclusion sur le TER, l'accessibilité reste une option.

Aujourd'hui, nous sommes en attente de réunion avec la direction, car nous avons soulevé de nombreux points qui nous sont restés sans aucune réponse de la part de la SNCF et que l'accessibilité pour les déficients visuels n'est pas pris en compte systématiquement. Ci-dessous vous trouverez les questions.

Questions en attentes de réponses lors de notre rendez-vous avec les différents responsables de la SNCF.

A. Quelle suite va être donnée après l'expérimentation chien-guide sur Paris/Montpellier ? Ce dispositif sera-t-il déployé sur les autres lignes comme nous vous le demandions ?

B. Un point sur l’accessibilité des sites et applications de la SNCF. Quelle accessibilité pour aujourd’hui et pour demain et pourquoi ceci n’avance pas.

C. Où en sommes-nous de la vocalisation des tableaux d'affichage d'horaires ? Quelles perspectives de déploiement au sein du réseau.

Ecrans d’informations à hauteur d’yeux : Quelles perspectives de déploiement au sein du réseau.

Nous attendons des réponses pour Transilien et SNCF.

D. Nous constatons aujourd’hui une discrimination des personnes déficientes visuelles. En effet, aujourd’hui dès qu’une gare est créée ou rénovée, à l’ouverture au public, les éléments techniques concernant la déficience visuelle ne sont pas ou peu présents. Ils arrivent toujours à contretemps (6mois – un an), pourquoi ?

E. - Difficultés pour trouver le bouton de déverrouillage des portes, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur sur certains matériels roulants.

- Y a-t’ il possibilité de généraliser l'ouverture automatique de l'ensemble des portes lors de l'arrêt, et maintien du verrouillage de l'ensemble des portes côté voie ?

F. guidage et balisage aux abords des espaces de vente de billets,

Qu'en est-il du déploiement de l'espace de vente testé en 2011 ? Si le projet a changé, quel est-il ? Pourquoi n’avons-nous pas été consultés?

Qu'en est-il des aménagements des espaces de vente équipé de guide-fil et ceux à guichet unique (comme dans les petites gares) avec le numéro d'attente papier et sur écran ?

G. Maintenance des outils de guidage et de sonorisation

- Où en est-on sur la maintenance des BEV, des bandes de guidage qui se détériorent très vite sous le flux du passage des voyageurs? Est-ce un problème de pose ou d'une mauvaise qualité de matériaux ?

-Des balises sonores qui se déclenchent plus ou moins rapidement selon la temporisation et selon le type de télécommande ?

H. L’agent au guichet de vente n’a pas la possibilité de réserver accès plus pour les personnes déficientes visuelles hormis pour les personnes en fauteuil. Pourquoi ? Dans son logiciel il n’est prévu que cela. Par conséquent il précise aux aveugles qu’il faut se présenter 45 minutes avant le départ à l’accueil PMR.

I. Dans certaines gares, la flèche sonore indique accueil alors que le visuel indique informations. Il serait nécessaire de réfléchir à une harmonisation pour savoir comment on appelle l’accueil PMR.

J. Pourrions-nous avoir un calendrier fixant les différentes étapes du déploiement des aménagements en gare et de la mise en service des différents matériels qui ont fait l'objet de tests auxquels nous avons participé ?

K. Salles d’attente

Nous constatons aujourd’hui que la tendance est de réserver quelques sièges parmi d’autres aux personnes handicapées. Ceci a pour conséquence de demander à la personne handicapée et au service d’accompagnement de se battre pour faire libérer le siège.

Par ailleurs, nous vous rappelons que vous nous demandez d’être au minimum de 30 à 45 minutes avant le départ et d’attendre bien sagement sur ces sièges que le service vienne nous prendre en charge. Nous pourrions espérer avoir comme par le passé des sièges en sécurité et au calme ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Cette décision a été prise sans concertation.

Sur le second semestre, nous avons eu un certain nombre de réunions et de visites tests. Voici quelques lignes sur ces différents événements.

Transilien a organisé un Hackathon ce deuxième semestre avec plusieurs réunions. Le Hackathon consiste à réunir des développeurs d'applications et des personnes handicapées. Première partie: recensement des besoins des PMR en matière de transport (par exemple: l'annonce sur mobile du prochain train avec son heure de départ, le numéro de la voie et sa destination). Deuxième partie: Les développeurs créent une application de leur choix en fonction de nos besoins en 48 heures. Troisième partie : Présentation des différents projets qui seront soumis à l'évaluation d'un jury à la suite de quoi il ressort 3 lauréats. Le projet retenu qui peut concerner les déficients visuels est HACKCESS ANGELS. Une application mobile permettant de mettre en relation les personnes à mobilité réduite qui ont besoin d’aide dans leur déplacement avec des agents en gare.

La relation entre le voyageur et l’agent se fait par Bluetooth. L’agent peut localiser sur le plan de la gare la localisation du voyageur afin de répondre à ses besoins. Faciliter l’aide humaine.

Le 10 septembre, nous avons eu notre Conseil Consultatif dans le nouveau siège de la SNCF à St-Denis.

La CFPSAA a relancé le sujet sur le problème d’ouverture des portes de train sur le côté voie ; on nous a répondu que sur le matériel neuf cette problématique a bien été prise en compte et qu’il n’est plus possible d’ouvrir une porte sur les voies. Par contre, en ce qui concerne le matériel roulant existant, aucune modification ne sera apportée. Pour ce dernier, la CFPSAA demande d’annoncer le côté de la descente.

Autre sujet abordé par la CFPSAA, les écrans à hauteur d’yeux. On nous informe qu’une expérimentation aura lieu au quatrième trimestre 2013 afin d’évaluer la lisibilité par une personne malvoyante, la lisibilité par les voyageurs lambda et les risques de vandalisme. La CFPSAA a proposé d’installer ces écrans près des points d’information voyageurs et d’assistance voyageurs handicapés afin d’éviter la dégradation.

Nous avons aussi demandé qu’un référent accessibilité numérique soit nommé au sein de la SNCF afin d’avoir un seul interlocuteur pour les problèmes d’accessibilité au niveau des sites internet et des applis mobiles.

Le 24 septembre. Nous avons fait la visite du nouveau TER Régio 2N dans l'usine Bombardier à Crespin. Après avoir fait le tour de la voiture, nous sommes extrêmement déçus. Beaucoup d’éléments ne correspondent pas à nos attentes. Le seul point positif sont les toilettes UFR.

Une fois à l’intérieur de la rame, un voyageur déficient visuel rencontre beaucoup de problème aussi bien au niveau du confort que de l’accessibilité. En premier lieu, les places réservées pour les personnes à mobilité réduite sont proche de la porte. Le problème de ces dernières comme pour toutes les autres est que l’on ne peut pas installer son chien-guide dessous. Dans la partie à étages, la gaine de climatisation côté fenêtre empêche le déploiement de la tablette car on est obligé de mettre sa jambe dessus ce qui rend l’ouverture impossible. Côté couloir, le porte-bagages du haut est très en avant d’où le risque de se cogner la tête. Les affichages à hauteur d’yeux sont bien lisibles.

Par contre, il n’est pas prévu de sonorisation des portes comme sur le Régiolis afin de repérer aisément la porte et son bouton d’ouverture. Nous avons demandé à la SNCF de mettre en avant l’autre matériel roulant qui correspond beaucoup mieux à nos attentes auprès des Conseil Généraux.

Le 4 octobre. Nous avons eu une commission où on nous a présenté les nouveaux points d'Informations. Il faut oublier le terme Accueil à la SNCF qui est remplacé par le sigle I qui signifie Information. Dans certaines gares, il y aura des points d'informations matérialisés comme aujourd'hui et dans d’autres gares, ils seront matérialisés par un kiosque mobile d'où le problème de localisation. Dans les grandes gares, on pourra y trouver ces deux types d'aménagements. Dans ce dernier cas, ils n'ont pas la même fonction. Le point fixe continuera à accueillir les voyageurs ayant un besoin d'accompagnement.

Le 10 décembre. J'ai participé aux tests de l'automate de vente Transilien. L'an dernier, nous avions eu une première approche de cet automate où nous avions émis beaucoup de souhaits et de préconisations. Lors de ce test, j'ai pu constater que tout ce que l'on avait signalé avaient bien été prises en compte. Tous les éléments sur l'appareil sont bien identifiables et la logique des différentes étapes lors de la commande de voyage est très bien faite. Ces tests étaient les derniers avant la mise en production. Cet automate sera déployé durant la fin de l'année 2014.

Pour l'année 2014, nous continuerons à suivre les dossiers et à assister aux différentes réunions et tests. Ce que je peux dire, aujourd'hui, c’est que nous sommes également consultés pour tout ce qui concerne le multimédia (site internet, mobile et applis).
  1   2   3   4

similaire:

Rapport d\Rapport d'activité de la commission accessibilité de la c f p s a a

Rapport d\Site de la Commission accessibilite de la Confédération Française...
«de simplification des normes applicables aux collectivités locales» du sénateur Eric dolige, suite attendue de son rapport de commande...

Rapport d\De la Commission Accessibilite du cnpsaa

Rapport d\Du rapport de la commission Varinard

Rapport d\Rapport d’activite

Rapport d\Rapport d’activité

Rapport d\Rapport d’activité

Rapport d\Rapport d’activite

Rapport d\Rapport d'activite 2014

Rapport d\Rapport d’activité 2015






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com