Rapport d’activite





télécharger 206.77 Kb.
titreRapport d’activite
page1/4
date de publication13.02.2017
taille206.77 Kb.
typeRapport
d.20-bal.com > documents > Rapport
  1   2   3   4







RAPPORT D’ACTIVITE

2014

C&s : 30 rue Boucry 75018 Paris – chetiensida.infos@gmail.com – 01 46 07 89 81 www.chretiens-sida.org

06/06/2015


Présentation

De par sa spécificité et ses ramifications dans les différents réseaux religieux, Chrétiens & sida encouragée par les pouvoirs publics depuis 1991, a mis en place une approche et un travail dans les communautés religieuses, sur la prise de conscience des enjeux spirituels, religieux et sociaux face à l'épidémie du VIH-sida et des IST en incluant la santé sexuelle, qui permet d’appréhender la sexualité de façon globale et positive.

Présent en métropole et dans deux départements français d’Outremer, 2014 a vu la réalisation d’actions menées par ces groupes locaux en cohérence avec la lutte contre le VIH et les discriminations. C&s remercie les personnes salariés et bénévoles de contribuer à leur accomplissement.

Depuis cette année nous partageons nos locaux avec deux associations PARI-T et Afrique Avenir qui œuvrent dans la lutte contre le VIH en direction, respectivement, des publics transgenres et migrants subsahariens

Aujourd’hui nous sommes tous confrontés à la baisse des subventions, la raréfaction des bénévoles, la disparition d’associations, la banalisation du VIH et sa chronicité. Peu à peu, le paysage se modifie et nous devons créer du lien entre structures afin de mutualiser nos compétences respectives. Nos différences ne sont pas un danger pour chacune de nos structures, mais un « plus » qui nous permet d’enrichir nos connaissances, d’être en relation avec d’autres pour des actions en complémentarité qui correspondent à la diversité des publics croyants et non croyants.

Nous remercions nos partenaires associatifs et institutionnels du soutien qu’ils nous témoignent depuis de nombreuses années.

Axes de travail :

Chrétiens & sida a défini 2 axes de travail en lien avec ses engagements, en Métropole et dans les DFA :

Prévention et accompagnement : trois objectifs opérationnels

  • Formation/information

  • Lutter contre les discriminations et faciliter la parole

  • Accompagner une démarche personnelle et responsable en matière de santé, de sexualité et de réduction des risques.

Animation de l’association : trois objectifs opérationnels

  • Assurer la cohérence de l’association et sa visibilité auprès des partenaires

  • Enrichir sa réflexion, pour accompagner l’évolution observée de la pathologie VIH, IST, hépatites et des comportements à risques.

  • Accompagner les groupes locaux dans leurs actions

1/ Prévention et accompagnement : portés par les groupes locaux 

Nature des actions :

Interventions auprès de jeunes dans des établissements scolaires confessionnels ou non, mais aussi lors de rassemblements, lors de forums : groupes d’Avignon, Quimper, Lyon, Versailles, Paris, Saint-Martin, Kourou

Actions de prévention-information lors de soirées œcuméniques et ou veillées de prières : groupes de Saint-Etienne, Lyon, Paris Poitiers, Guadeloupe

Accompagnement et accueil de Personnes Vivant avec le VIH (visites à domicile, soutien dans les démarches, rencontres conviviales, sorties, accueil dans un local : groupes de Perpignan, Quimper, Avignon, Guyane

Accompagnement au dépistage en Guyane, Saint-Martin, Quimper

Organisation de rencontres/groupes de paroles femmes notamment migrantes. Paris, Kourou

Formation des responsables religieux en Guadeloupe (avril) et formation organisée à Lyon sur le thème "la place du corps dans le judéo-christianisme" à l'initiative de Chrétiens et sida et de DUEC (Devenir Un En Christ) en février. La Bible au risque du corps et de la sexualité

Actions de solidarité : banque alimentaire à Perpignan, Quimper

Participation à la journée caribéenne du dépistage (Guyane et Saint-Martin) et aux actions de dépistage hors les murs

Tenue de stand à différentes manifestations nationales ou régionales, forum locaux, conscientisation en paroisses et lycées : 1er décembre, journées Sidaction, dans les DFA, et en Métropole). 

Actions avec la CEAF (communauté des Eglises d’expressions africaines de France).

Collaboration avec la fédération protestante et quelques pastorales de la Santé

Cycle de formation axé sur la sexualité et morale chrétienne à l’Institut Catholique, ouvert aux associations partenaires à Paris

Participation à des formations (en interne ou organisées par les partenaires) voir détail paragraphe plus bas

Missions d’évaluation des actions et de soutien, Guadeloupe et à Paris lors de l’AG

Journal trimestriel, lettre interne (l’Esperluette), réalisation d’affiches spécifiques pour la Guyane et Saint Martin et de plaquettes pour la Guadeloupe.

Journées nationales : AG délocalisée à Perpignan en 2014

Journée DFA en juin à Paris

4 CA par an

Aide à la gestion des groupes locaux tout au long de l’année

EXTRAITS des RAPPORTS d’ACTIVITES des GROUPES de C&S de 2014

Groupe de LYON

1) Actions en direction du public chrétien :

Dans le rapport d'activité 2012, nous annoncions l'organisation à Lyon d'une réflexion de fond sur les positions des Eglises sur la sexualité en général, afin de déceler les origines des discours pouvant provoquer l’homophobie, et donc des conduites à risque favorisant la contamination par le virus du sida, en particulier au sein des familles. Le travail préparatoire à cette réflexion, commencé en 2012, devait déboucher au printemps 2013, mais finalement c'est le 1er février 2014 qu'a eu lieu, dans les locaux du sanctuaire Saint Bonaventure une rencontre animée par Nicole Fabre pasteur de l’Eglise réformée, et Pierre Lathuilière, prêtre catholique sur le thème : « La Bible au risque du corps et de la sexualité ». Cette rencontre s'adressait aux membres des associations organisatrices, (c'est-à-dire Chrétiens et Sida et Devenir Un En Christ) et de la communion Béthanie, mais aussi par exemple aux parents ou aux personnes directement concernées, et le recrutement n'était pas limité à l'agglomération lyonnaise. Un compte rendu plus détaillé de cette réunion est paru dans l'Esperluette n° 24 de Juillet 2014.

Comme chaque année à l’occasion de la journée internationale de lutte contre le sida du 1er décembre, nous avons organisé le 1er décembre dans le sanctuaire Saint Bonaventure une veillée de prière œcuménique sur le thème « De la confiance à l'espérance » qui a rassemblé 50 personnes, et a été suivie d’un moment convivial. Cette veillée était organisée en collaboration avec les associations Devenir Un en Christ et David et Jonathan et avec la communion Béthanie, et a donné lieu à une interview sur RCF-Fourvière.  D'autre part elle s'insérait dans la prière pour la paix mensuelle organisée par la famille franciscaine. Nous nous sommes félicités de cette collaboration et de l'accueil reçu au sanctuaire.

2) Action en direction des structures ecclésiales.

Notre groupe entretient des relations de confiance et continues avec le SEDICOM (service diocésain de communication de l’Eglise catholique) qui relaie en permanence toutes nos initiatives (prières mensuelles, actions à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida) aussi bien sur le site internet du diocèse que dans le journal diocésain « L’Eglise à Lyon ». En ce qui concerne les Eglises réformées, d’une part, notre association a son local dans une dépendance de l’Eglise réformée de la rue Lanterne, et d’autre part nous diffusons nos informations par l’intermédiaire de la Newsletter des luthériens et réformés.

3) Activités propres à l’association :

Organisation tous les mois, dans les locaux de l’association, d’une prière œcuménique, qui rassemble une dizaine de participants qui peuvent être ou non membres de l’association, qui peuvent être malades ou non.

Réunions de travail du groupe en particulier en vue de préparer l’action du 1er décembre, puis la journée du 1er février 2014.

4) Action auprès des malades.

Pour des raisons de santé du principal intervenant, l'action auprès des malades de la maison d'Hestia été très ralentie cette année, sans s'arrêter complètement : elle s'est limitée à l'accompagnement d'un malade aveugle à des cours de braille. D’autre part le suivi sous forme de rencontres et d’écoutes organisé à la demande, souvent à l’occasion des prières mensuelles mentionnées au paragraphe 3, s'est poursuivi mais de manière modeste.

Bénévoles actifs : 3

Nombre de réunions du groupe de Lyon chrétiens et sida en 2014 : six

Nombre de réunions de préparation du 30 novembre : six.

Nombre de prières hebdomadaires : neuf

Interventions à Hestia : une quarantaine

Groupe de QUIMPER

1) Le local

Les bénévoles, au nombre de 5 ou 6, épaulés par un secrétariat à temps partiel (contrat CUI), assurent une permanence régulière au siège du groupe, où sont accueillis personnes touchées et proches. Environ 90 personnes par mois passent au local.

Le groupe a mis en place un service d’accompagnement pour les démarches d’ordre médical, administratif ou juridique. Certains bénévoles visitent à domicile les personnes qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas se déplacer.

Les personnes suivies sont invitées et formées à prendre des responsabilités au sein du groupe, selon leurs désirs et leurs capacités, particulièrement à la permanence, à la distribution de l’aide alimentaire ou à l’organisation de temps conviviaux. Elles participent également à des actions extérieures telles que la prévention en milieu scolaire et étudiant, la Journée mondiale de lutte contre le sida ou celle du refus de la misère, au Sidaction ou au Corevih

Certaines personnes touchées plus précarisées peuvent bénéficier d’une aide aux déplacements ou aux repas, de vêtements ou, parfois même, d’argent

Des réunions organisationnelles ou des rencontres à thèmes, des temps de convivialité, des repas festifs et des sorties, où se retrouvent bénévoles et personnes touchées, sont organisés régulièrement. Une célébration est proposée à l’occasion du 1er décembre. Un bulletin assure le lien entre les personnes qui fréquentent le local et celles qui ne peuvent le faire régulièrement.

2)Information et prévention

En milieu scolaire : une vingtaine de groupes dans 4 établissements, soit environ 350

En milieu hospitalier : témoignages de 2 PVVIH et d’1 bénévole devant 105 étudiants

Au forum des Solidarités pour 150 lycéens du privé

Lors de la Journée Mondiale pour 60 apprentis et 250 lycéens

3) Partenariats institutionnels VIH

L’accompagnement des PVVIH nécessite des relations suivies avec le Réseau VIH mais aussi des liens avec l’ARS et le COREVIH.

4) La journée mondiale de lutte contre le SIDA.

Préparée de longue date par un collectif regroupant plusieurs partenaires, dont la ville de Quimper (CCAS), le Centre Hospitalier de Cornouailles (Réseau VIH, CIDDIST-CDAG), l’IFSI, la CPAM, la Mission Locale, le Lycée Chaptal, la Maison des Adolescents, l'Association Chrétiens et Sida., elle s'est déroulée en deux temps : le 25 novembre pour des jeunes en apprentissage et le 04 décembre pour des lycées.

L’animation était assurée par des étudiants de BTS et des élèves infirmiers encadrés par des professionnels de santé ou des bénévoles de Chrétiens et Sida.

Dans différents ateliers et sous forme ludique ont été abordés les thèmes suivants : les conduites à risques, la prévention, le dépistage, la vie avec le VIH …

Au total, plus de trois cents jeunes ont participé à cette journée.

Par ailleurs, plusieurs personnes séropositives de notre association ont répondu à des journalistes de deux radios (RCF Rivages Vannes et France Bleue Breizh-Izel)

5) Partenaires associatifs

L’association mène des actions communes avec plusieurs partenaires associatifs : la Banque Alimentaire, ATD Quart Monde, Aides.

Mention particulière à la ville de Quimper : travail régulier avec les élus municipaux, les membres du CCAS, le bureau des sports, l’espace associatif. Une aide logistique est accordée chaque fois qu’il en est besoin et la subvention annuelle accordée à l’association contribue grandement à équilibrer le budget.

6) Relations avec les Eglises

D’après la charte de Chrétiens et Sida, notre association veut contribuer à ce que les Eglises prennent toutes leurs responsabilités dans l’épidémie du Sida en sensibilisant et en informant les croyants.

Le groupe de Quimper participe aux réunions de La Pastorale de la santé. Cette structure regroupe des mouvements de laïcs qui réfléchissent à différents problèmes touchant à la précarité ou à la santé et mettent en œuvre des actions pour apporter une aide aux personnes en difficultés.

Nous avons pu constater que, peu à peu, le regard porté sur notre association et sur les personnes séropositives a changé.

Pour le 1er décembre, nous organisons une célébration. Cette année, la cérémonie s’est déroulée à la chapelle St Laurent (paroisse d’Ergué Armel) et a réuni une quarantaine de personnes.

La cérémonie a été suivie du verre de l’Amitié : moment propice aux échanges conviviaux.

7) Communication

L’une de nos préoccupations est de communiquer sur ce que nous proposons, ce que nous faisons ; nous privilégions trois cibles :

  • le public, que nous essayons d’informer par des communiqués périodiques ou des articles de presse dans les journaux Ouest-France ou le Télégramme, par des documents affichés à l’hôpital de Quimper, par notre participation aux journées de collecte de la banque alimentaire, du refus de la misère, aux enquêtes du Credoc (être présent, c’est communiquer), par la publication d’un bulletin trimestriel tiré à cinquante exemplaires

  • les établissements scolaires auxquels nous envoyons propositions, informations

  • les Eglises, avec la publication de nos coordonnées dans l’annuaire du diocèse, les informations et témoignage publiés dans le bi mensuel Quimper et Léon et celles données lors des rencontres de la Pastorale de la Santé

  • à l’occasion de la Journée Mondiale de Lutte contre le Sida, par des informations répercutées par le Parvis, un feuillet qui touche l’ensemble paroissial de Quimper, les communications faites lors des célébrations, les témoignages des membres de l'association sur deux radios locales

8) Formation

Des membres de l’association ont participé :

  • à la Journée Patients organisée à Vannes par le COREVIH

  • à plusieurs réunions de réflexion sur l'ETP en partenariat avec AIDES et le Réseau VIH.

  • à une réunion sur la vie affective et sexuelle

9) Projets 2015

  • participation à l'atelier ARS sur la vie affective et sexuelle prévue le 20 janvier.

  • préparation et participation à la journée Patients prévue le 28 février.

  • organisation d'ateliers ETP (AIDES et Réseau VIH).

  • participation à la formation de l'IREPS « Analyser ses pratiques, en éducation et promotion de la santé ».


Groupe de PERPIGNAN

A Perpignan, au 19 rue Vauban, notre local est ouvert 3 fois par semaine.
Le public :

Les malades atteints de sida ou d’hépatite chronique active invalidante, ceux qui n’ont pas su faire face à leur maladie, dans une solitude affective très grande, dans une impossibilité à gérer leur vie, ainsi que leur maigre revenu, souffrant de problèmes psychiques ou d’une addiction incontrôlée.

Nous sommes une dizaine de bénévoles qui essayons de les écouter, de les aider et surtout de les aimer.

Les discussions sont collectives ou individuelle, selon la nature de leur demande.
Nos objectifs :

L’accueil, l’écoute et l’accompagnement :


  • L’accueil au local de l’association au centre-ville 3 fois par semaine l’après-midi autour d’une collation ou d’un goûter.

Les discussions se font en groupe ou individuellement nous essayons d’avoir une écoute personnelle, les problèmes de nos accueillis étant tellement divers


  • Les sorties avec repas au restaurant ou grillade en plein air 3 à 4 fois dans l’année. Pour nos accueillis c’est un réel plaisir de manger au restaurant.

Les subventions ayant baissé, nous faisons maintenant :

  • des grands goûters chaque mois pour fêter les anniversaires, nous avons la chance d’avoir des pâtissières hors pairs comme Nicole qui nous gâtent beaucoup.

  • Accompagnement à un pèlerinage à Lourdes de 4 jours Nous prenons avec nous 4 à 5 de nos accueillis pour cette grande sortie d’été,

  • Accompagnements au cinéma le dimanche

  • permanence une fois par semaine à l’hôpital, sur la demande du chef de service au SMIT.

  • Informations chez les jeunes lycéens sur les risques liés à la maladie et les moyens de prévention


Nous fêtons ensemble les grandes fêtes, Noël, Pâques,
Le 1er décembre, nous nous sommes retrouvés avec l’hôpital et 12 autres associations pour organiser une soirée dans une grande salle de la ville : stands, dépistage, information, chorale et musique très...très bruyante et cependant une soirée très agréable par la fraternité, la sérénité au milieu de cette foule.
  1   2   3   4

similaire:

Rapport d’activite iconRapport d’activité

Rapport d’activite iconRapport d’activité

Rapport d’activite iconRapport d’activite

Rapport d’activite iconRapport d’activite

Rapport d’activite iconRapport d’activité 2015

Rapport d’activite iconRapport d’activité 2010

Rapport d’activite iconRapport d'activite 2014

Rapport d’activite iconRapport d’activité 2013

Rapport d’activite iconRapport d’activité 2012

Rapport d’activite iconRapport d’activité 2016






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com