1preambule





télécharger 0.66 Mb.
titre1preambule
page3/9
date de publication19.05.2017
taille0.66 Mb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9

2.44ème BALISE : une gestion progressive et programmée des compétences



La professionnalisation de l’élève a lieu tant en établissement de formation qu’en entreprise. Aussi, la logique de formation consiste à former l’élève à des compétences professionnelles, et pour cela, de faire varier les situations et les contextes d’apprentissage :

  • En établissement de formation : varier les contextes en travaillant dans des situations professionnelles différentes (cf le référentiel d’activités professionnelles de chaque diplôme) et en utilisant des supports professionnels issus de chaque contexte :

    • Entreprises artisanales et commerciales,

    • Grandes et moyennes surfaces (GMS),

    • Grossistes, semi-grossistes,

    • Industries agro-alimentaires,

    • Restauration hors foyer,

    • Traiteur,

  • En entreprise : travailler dans un seul contexte professionnel, varier les entreprises (donc les contextes) quand l’élève a attesté de la maitrise de certaines compétences dans un cadre donné.


Côté pratique : on peut estimer que l’année scolaire comprend 5 périodes inter-vacances, en moyenne de 6 semaines chacune. Pour donner toute leur place à ces périodes sur un plan pédagogique, on peut estimer en outre que chacune de ces périodes peut être subdivisée en deux (d’une durée chacune de 2 à 3 semaines).

Exemple : année scolaire 2009 - 2010


1

2

3






4

5

A ce stade, il est impératif de positionner les semaines de PFMP afin de pouvoir anticiper sur la répartition des compétences par périodes.
Face à l’ensemble des compétences à maitriser du socle professionnel, il convient de :

    • hiérarchiser les compétences par ordre de priorité voire par niveau de difficulté.

Pour illustrer ce propos, il peut s’agir par exemple de cibler des compétences à développer dès la période d’accueil des élèves et des apprentis, au prétexte qu’elles sont indispensables en début de formation.

Exemple : dans les référentiels des baccalauréats professionnels dans les métiers de l’Alimentation, la compétence C2.1 Mettre en œuvre les mesures d’hygiène, de santé et de mise en sécurité, ou encore la compétence C4.1 Communiquer avec la hiérarchie, les membres de l’équipe ….
Il peut s’agir également des compétences qui nécessitent une certaine maturité professionnelle, ou tout au moins des pré-requis (sous forme de connaissances et de compétences).

Exemple : la compétence C1.2. Définir les besoins humains, matériels, commerciaux et financiers ne peut être travaillée ni en 2nde, ni en 1ère professionnelle, mais davantage en Terminale professionnelle, de même que la compétence C3.7. Contrôler les conditions de commercialisation et de facturation des produits (prix, produit, distribution, publicité, promotion).
Pour autant, il est important de spécifier que certaines de ces compétences ne peuvent être positionnées à une période donnée de la formation, tout simplement parce qu’elles semblent transversales à l’ensemble de la formation. Elles seront ainsi systématiquement traitées en formation, que ce soit en établissement ou en entreprise. C’est le cas par exemple de la compétence C2.5.2 Fabriquer ou encore de la compétence C2.5.4 Réaliser les cuissons.

Par contre, leur contenu peut être hiérarchisé par niveau de difficulté ou ordre de priorité.
A NOTER : Il est important de spécifier que si une compétence est positionnée à une période de l’année comme objectif de formation, cela n’exclut pas la poursuite du travail sur les autres compétences précédemment développées. Le fait de positionner une compétence à une période donnée indique qu’une attention particulière doit être donnée à cette compétence sur cette période et par l’ensemble des acteurs de la formation.


    • Ordonnancer chacune de ces compétences par rapport au planning des périodes prévisionnelles de formation, et sur l’ensemble du cursus :

De manière schématique, cela peut se représenter ainsi (à partir des exemples donnés précédemment) :


CAPACI-TÉS




REFERENTIEL DE CERTIFICATION
COMPÉTENCES TERMINALES

2nde pro.

1ère pro.

Tle pro.

1ère période

2ème période

3ème période

4ème période

5ème période

1ère période

2ème période

3ème période

4ème période

5ème période

1ère période

2ème période

3ème période

4ème période

5ème période

C1

ORGANISER


C1.1. Déterminer les mesures d’hygiène, de santé et de mise en sécurité














































C1.2. Définir les besoins humains, matériels, commerciaux, financiers































x













C1.3. Collecter, traiter et organiser l’information (fabrication – vente des produits, création – reprise – croissance d’entreprise, …), proposer et argumenter














































C1.4. Préparer les espaces de travail














































C1.5. Identifier les éléments de la qualité














































C1.6. Planifier le travail dans le temps et dans l’espace














































C2

RÉALISER

C2.1. Mettre en œuvre les mesures d’hygiène, de santé et de mise en sécurité

x











































C2.2. Déconditionner, conditionner














































C2.3. Réceptionner - stocker














































C2.4. Peser, mesurer, quantifier

x











































C2.5. Préparer, transformer, fabriquer














































C2.6. Présenter et valoriser les produits














































C2.7. Vendre, facturer, encaisser














































C2.8. Maintenir en état les postes de travail, les matériels, les locaux, les équipements et les outillages














































C2.9. Appliquer les procédures de la démarche qualité














































C2.10. Réagir aux aléas (risques, accidents, défauts de production…) et mener des actions correctives














































C3 CONTRÔLER

C3.1.Contrôler les matières premières et leurs conditions de conservation














































C3.2. Contrôler la mise en place et le rangement des postes de travail, du matériel et des locaux














































C3.3. Vérifier :

  • l’hygiène corporelle et vestimentaire,

  • les opérations de nettoyage et de désinfection des postes de travail, des outillages, des matériels, des locaux














































C3.4. Vérifier le bon fonctionnement des appareils utilisés et de leurs dispositifs de sécurité














































C3.5. Contrôler l’évolution des produits tout au long du processus de fabrication / transformation jusqu’à la commercialisation














































C3.6. Contrôler la conformité de la production














































C3.7. Contrôler les conditions de commercialisation et de facturation des produits (prix, produit, distribution, publicité, promotion)































x













C3.8. Détecter les anomalies














































C3.9. Vérifier l’application des actions correctives














































C4

COMMUNIQUER



COMMERCIALISER



C4.1. Communiquer avec les membres de l’équipe la hiérarchie, des tiers (fournisseurs, clientèle, personnels des services d’urgence, d’organismes financiers et interprofessionnels, …)

x











































C4.2. Animer une équipe














































C4.3. Communiquer à l’aide des technologies de l’information et de la communication














































C4.4. Commercialiser les produits, conseiller




















































Périodes de PFMP (simple proposition qui ne se veut pas être une préconisation)



Quand cela est possible, il est également possible de prévoir un regroupement des compétences constitutives d’une unité ou d’une partie d’une unité de diplôme.



    • Identifier pour chaque période un centre d’intérêt commun :

Il est important de trouver une cohérence dans le regroupement par période de compétences professionnelles. Cette cohérence peut être donnée par la détermination d’un centre d’intérêt commun.

Par exemple, pour les compétences identifiées comme prioritaires en période d’accueil (la compétence C2.1 Mettre en œuvre les mesures d’hygiène, de santé et de mise en sécurité, ou encore la compétence C4.1 Communiquer avec la hiérarchie, les membres de l’équipe ….), il peut s’agir de :

« Education aux comportements professionnels responsables ».


1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

1preambule icon1Préambule
«Logement» réalisés à destination des ménages reconnus prioritaires au titre du droit au logement opposable






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com