12 Conseil Montpelliérain





télécharger 266.81 Kb.
titre12 Conseil Montpelliérain
page1/8
date de publication21.05.2017
taille266.81 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8
TIPTOP 45

Printemps 2011
GAY PRIDE

Mêmes droits pour tous

4 JUIN 2011

Sommaire

A la une

4 Contributeurs

5 Éditorial

6 ZAT Méric

8 Projet Urbain
Les news

9 Pass’Culture

10 Friends

12 Conseil Montpelliérain

de la Jeunesse

14 Livre en ville

20 Boutographies

22 Un jour ailleurs

22 L’Ouvre Tête
In city

26 Mémos

28 L’observance médicale

29 Biodiversité

31 Smiley

32 Campus

33 Dans la peau d’un

chercheur

34 Mission Locale

36 Éclaireurs de France

37 International
Move

40 Espace Montpellier

Jeunesse

44 Illustration Bruno Grasser

45 Lutte olympique

48 Kader Amzert

49 Arts

50 Cie Primesautier

54 Festival Hybrides

56 Le Skeleton Band

58 Multimédia

59 L’essentiel

contributeurs

CHARLOTTE RIVOLLIER

Etudiante en 3e année de communication globale des entreprises à l’Iscom. Souhaite poursuivre son diplôme l’an prochain à Paris. Passionnée par les métiers artistiques et culturels. Elle a réalisé un stage de trois mois au sein de la rédaction de Tiptop. L’occasion de perfectionner ses techniques de rédaction et… de photographie.

charlotte.rivollier@iscom.org

p. 9, 32, 42, 46, 48 et 52
Julien Revenu

Dessinateur de presse basé à Montpellier. Commente l'actualité internationale avec une bonne dose de sarcasmes. Collabore avec Marianne, Bakchich et Midi Libre. S'investit auprès des institutions et des associations pour communiquer autour de thèmes de société tels que l'écologie. Du dessin de reportage à la bande dessinée, il tente de donner un aperçu sensible du monde contemporain et de ses contradictions.

www.julienrevenu.net • julienrevenu.blogspot.com

postmaster@julienrevenu.net

p. 24
Bruno Grasser

Originaire de Strasbourg, il a étudié la communication et les arts appliqués et poursuit aujourd’hui son travail aux Beaux Arts de Montpellier. Il mêle dans sa pratique, technique artisanale et nouvelles technologies. Opérant une synthèse de formes et de couleurs où la figure est omniprésente. En projet, un court-métrage vidéo/animation inspiré d’une série de dessins.

http://brunoatwork.carbonmade.com

bruno.grasser@laposte.net • 06 34 48 14 38

p. 44
Vous aussi, vous avez envie de faire partie de l’équipe artistique d’un prochain numéro ?

Envoyez votre candidature par mail à : journal@ville-montpellier.fr

éditorial

édito

Hélène Mandroux

Maire de Montpellier
En moins de cent jours, de Tunis au Caire, la pression populaire a eu raison de régimes injustes et autoritaires. En première ligne de cette rébellion, les jeunes. Cette génération « Facebook » et autres réseaux sociaux, dont beaucoup n’ont sans doute pas estimé le pouvoir de mobilisation.

Plateformes de l’information, forums de débats, ont déclenché une véritable lame de fonds, réclamant plus de justice, le respect de droits fondamentaux et de droits sociaux, comme l’accès au logement et au travail…

Il serait bon que les plus hauts responsables de notre pays, prennent également la mesure des difficultés d’une grande partie de notre propre jeunesse. Où nombre de diplômés ne se voient offrir que précarité et déclassement. Et les plus fragiles, l’aumône d’un Revenu de Solidarité Active (RSA)…

Pour rester en permanence au contact des jeunes et de leurs aspirations, nous avons créé à Montpellier, un Conseil Montpelliérain de la Jeunesse, dont la deuxième mandature vient de se mettre en place. Lieu de construction et de participation à la vie citoyenne, il rassemble des jeunes venus de tous horizons : lycéens, étudiants, jeunes actifs, en recherche d’emploi, en formation.

Pour que la voix de tous puisse être entendue. Et nous aide à construire une société plus juste et plus égalitaire.

THÉMA

PARC MÉRIC LE MIROIR VERT

Ancien domaine familial du peintre montpelliérain Frédéric Bazille (1841-1870),

le Parc Méric accueille du 23 au 25 avril, la 2e édition des Zones Artistiques Temporaires.
C’est sans doute le paysage montpelliérain qui aura eu le plus d’impact dans le domaine des arts plastiques. Simplement parce que tout au long de sa courte carrière, Frédéric Bazille n’a eu de cesse d’en représenter la beauté, au gré de nombreux paysages et scènes de famille, exposés aujourd’hui dans tous les plus grands musées du monde. De Genève à Cincinnati, en passant par le Musée d’Orsay et bien sûr, le Musée Fabre.
Acquis par la Ville en 1992, l’ancien domaine familial du peintre est aujourd’hui l’un des joyaux verts de Montpellier. Un magnifique parc de 12 hectares, situé dans le quartier de l’Aiguelongue, et déclinant au fil des saisons la beauté de ses différents paysages : prairie fleurie, petit bois, jardin à l’anglaise, rives du lez… Réserve de biodiversité, Méric est un espace ouvert, accueillant un public mixte de promeneurs, joggeurs, amoureux de nature, observateurs de la flore et de la faune…
En décidant d’organiser à Méric, du 23 au 25 avril, la 2e édition des Zones Artistiques Temporaires, la Ville de Montpellier poursuit sa logique d’introduire l’art dans des espaces publics inédits. Court-circuitant les schémas conventionnels de création, de production, de diffusion et de relation aux publics. Une rupture, qui prend à Méric un écho singulier. Les historiens se rappellent en effet que c’est depuis le Domaine, alors propriété d’un certain Aymeric d’Etienne, que Louis xiii bombarda la ville pendant les Guerres de Religion. Et c’est également depuis ce même domaine, que Frédéric Bazille s’attacha à combattre les préjugés familiaux, refusant de troquer sa blouse de peintre, contre celle de médecin, jugée plus honorable. Avant de s’en prendre par la suite au système des jurys et des Salons, et d’occuper avec ses amis Monet, Manet, Renoir, Sisley, une place importante au cœur d’un mouvement en train de naître : l’Impressionnisme.
Au petit jeu du miroir et des ressemblances, on aurait tendance à cautionner l’opinion d’Olivier de Labrusse, professeur d’histoire et géographie qui voit plutôt en Frédéric Bazille un peintre « réaliste ». Expliquant devant sa classe, lors d’une sortie au Domaine organisée dans le cadre d’une section Création Activité Artistique, à quel point le peintre avait eu à cœur de ne jamais trahir son modèle. S’il fausse un peu les perspectives, il s’applique à en restituer minutieusement les détails, même depuis son atelier Parisien : l’Église Saint-Sauveur de Castelnau, le petit mur, l’épandou, les lauriers roses, les platanes, les peupliers blancs… Même l’eau du Lez, dont il peint l’étonnante turbidité liée au calcaire qu’elle contient…
Le mot de la fin, revenant à une jeune élève qui, invitée à comparer sur le site, les différences et ressemblances, entre les tableaux de Bazille et la réalité, choisit de pointer un doigt en l’air et de s’exclamer : « Et le ciel. Il est toujours bleu ! ».

23 au 25 AVRIL - ZAT MÉRIC

Braséros, promenades musicales et chorégraphiques, artistes siffleurs dialoguant avec les oiseaux, dégustations d’infusion de coquelicots… Du 23 au 25 avril, la deuxième édition des Zones Artistiques Temporaires investit le Domaine de Méric pour trois jours d’émerveillement et de surprises non stop. Parcours poétique, sensible et décalé. Avec une vingtaine d’artistes pour tourner les pages de cet album champêtre, organisé du petit matin jusqu’à la tombée du soir. Installations, danse, performance, musique, contes, poésie, mais aussi pique-nique, balades ludiques… Floraison exceptionnelle dans l’ancienne demeure du peintre Frédéric Bazille.

Domaine de Méric / rue de Ferran / tramway ligne 2, arrêt Saint-Lazare

Info ZAT • http://zat.montpellier.fr

ZIG ZAG

projet urbain

projet humain
Avec ses grands projets et ses équipements structurants, Montpellier, capitale régionale devenue métropole, rayonne sur un territoire de plus en plus large et se doit de relever

de nouveaux défis.
Ce tournant impose de revisiter le projet urbain : que sera notre ville dans 30 ans ? Dans quelle cité voulons-nous vivre demain ? Déjà profondément ancrée dans la modernité, la ville a su développer une économie dynamique et prometteuse : l’économie de la connaissance avec l’enseignement supérieur et les organismes de recherche, l’économie touristique appuyée sur une offre culturelle d’exception… Aujourd’hui, le développement durable et les innovations technologiques constituent de véritables enjeux pour demain : quelles sont les nouvelles fonctions, les nouveaux services que la ville doit offrir à ses usagers ? Comment vont-ils s’organiser dans l’espace urbain ? Comment assumer attractivité et respect des valeurs de partage, de proximité, en refusant l’exclusion ? Le projet urbain initié par la Ville est avant tout humain : il s’agit de créer un environnement capable d’améliorer le bien-être de tous et de renforcer le lien social.
Réunions thématiques

Plusieurs séries de rendez-vous thématiques autour du Projet Urbain vont être proposées aux Montpelliérains afin de les impliquer dans la grande réflexion menée autour de l’avenir de leur ville. Au cours des prochains mois, des conférences-débats permettront de réfléchir et échanger sur plusieurs thèmes : culture dans la ville, écologie, mobilité, service aux citoyens, travail et habitat… Les résultats de ces échanges entre experts et citoyens, permettront de nourrir ensuite le travail des équipes de concepteurs du Projet Urbain. Un débat qui trouve son prolongement sur le blog spécialement mis en place.

www.projet-urbain.montpellier.fr
Photographiez la biodiversité des forêts

À l’occasion de la fête de la biodiversité (voir article p. 29), la Ville de Montpellier organise un concours photo. Forêts urbaines, méditerranéennes, tempérées, tropicales… Du 1er au 17 avril, envoyez vos clichés d’arbres, plantes, animaux… Les meilleures images seront exposées les 20 et 21 mai sur

l’Esplanade Charles de Gaulle. Mode d’emploi et règlement sur www.montpellier.fr

les news

friends tapage dossier mirage buzz esprit d’asso
Appel a médiateur

Étudiante en cinéma à Paul Valéry, Lou, 22 ans, fait partie de l’équipe de médiateurs, recrutés par le Crous de Montpellier, pour diffuser le Pass’culture. Pass’culture ? Une carte de 9 € pour tous les étudiants de moins de 30 ans. Mis en place par le Crous et soutenu financièrement par la Ville de Montpellier, ce dispositif offre, pendant un an, des tarifs réduits pour vos sorties : cinéma, concerts, théâtre… Pour la rentrée 2011-2012, le Crous recherche de nouveaux candidats. « Un boulot très enrichissant au niveau culturel et relationnel », qui ne demande qu’un jour et demi de formation. L’opportunité d’assister à de nombreux spectacles, et de faire des rencontres. « On discute toute la journée de bons plans. Et inversement, parfois c’est d’autres étudiants qui nous renseignent sur les shows à aller voir. » En un mot : convivialité ! Pour rejoindre l’équipe : transmettre CV + lettre de motivation avant le 10 Juin 2011 inclus auprès des kiosques Pass’culture ou par courrier : Crous de Montpellier / Service culturel • 2, rue Monteil - 34033 Montpellier cedex 01 • www.crous-montpellier.fr

Friends

ARTITSHOW

Initiative •• Laura Bethmont, Audrey Leroy et Maud Masson, trois étudiantes de Sup de Com, ont mis sur pied la première édition d’Artitshow, une exposition de jeunes talents proposée à l’Espace Montpellier Jeunesse. Agés de 19 à 26 ans, ces artistes, représentant tous les courants de la création (stylisme, graff, illustration, collage…) ont été

sélectionnés sur appel à concours. Un projet qui devrait se renouveler l’année prochaine.

06 80 41 01 73 • artitshow@gmail.com
FESTIVAL CAMPUS

Musique •• Du 26 au 29 avril, l’association MUST organise la deuxième édition de son festival étudiant

Complot du Campus. Quatre soirées autour de la musique et des arts de la scène, organisées sous chapiteau, sur la pelouse de l’UM2, en partenariat avec plusieurs acteurs de la vie associative et culturelle de l’Université Montpellier 2. Avant-première le jeudi 21 avril au Baloard. Projet soutenu par la Bourse Initiatives Jeunes de la Ville de Montpellier. 

myspace.com/assomust
L’ÉCOLE DE SAABA

Solidarité Internationale ••

Ne manquez pas les deux soirées organisées à l’Espace Jacques 1er d’Aragon (quartier Port Marianne), le 8 avril et le 20 mai à 20h30. L’occasion de financer un beau projet porté par trois étudiants de Montpellier, Ingrid, Maximilien et Guillemette : la construction d’une classe dans la petite école de Saaba au Burkina Fasso. L’un des pays les plus pauvres au monde. Au programme de ces deux soirées : théâtre, spectacle africain, conteur… Un projet soutenu par la Bourse Initiatives Jeunes de la Ville de Montpellier.

Facebook – L’École de Saaba
SEBOCARTON

Artisanat •• Depuis deux ans, Sébastien Guyon pratique sur Montpellier la création de meubles en carton. Une activité qu’il enseigne au cours de nombreux ateliers. Le prochain stage aura lieu pendant les vacances de Pâques à la Maison pour tous Frédéric-Chopin (quartier Beaux-Arts). Tables de chevets, meubles d’appoint, étagères CD, une manière originale et peu onéreuse de se meubler, respectueuse de l’environnement, puisque réalisée à partir de matériaux recyclés. Retrouvez les créations de Sébastien au Salon Créativa (Parc Expo), du 24 au 27 mars.

http://sebocarton.wordpress.com
ROYAL FIGUEROLLES

Projet Éducatif •• L’an dernier, Valentin Pointillart a travaillé en collaboration avec l’association Taou pour la création sonore d’un défilé de marionnettes géantes organisé à Figuerolles. Étudiant en sound design et pratiquant la musique depuis plus de huit ans, il a eu l’idée de poursuivre l’aventure. En illustrant un conte conçu et récité par les enfants du quartier : L’étrange et incroyable mariage de la princesse Opaline. Un CD autoproduit, de 12 titres, réalisé avec les enfants à l’occasion de petits ateliers organisés sur le temps périscolaire. À découvrir à l’occasion d’un événement organisé les 14 et 15 juin à la Chapelle Gély. Projet soutenu par la Bourse Initiatives Jeunes de Montpellier.
PASSION SHAKESPEARE

Théâtre •• L’amour, l’ivresse, la musique... et la magie shakespearienne, au programme de La Nuit des Rois mis en scène par Aurélia Gonzales, qui sera présenté du 29 au 31 mai au Trioletto dans le cadre du festival In Vitro. Un spectacle proposé par la Cie 6 Pieds sous Terre 2 doigts au dessus, formée en grande partie d’anciens élèves du Conservatoire d’art dramatique de Montpellier et soutenue par la Cie U Structure Nouvelle. Projet lauréat de la Bourse Initiatives Jeunes de Montpellier.

Tapage

CMJ CONSEIL MONTPELLIÉRAIN DES JEUNES

Le nouveau Conseil Montpelliérain des Jeunes est en place depuis le 24 février.
Créé en février 2009, le Conseil Montpelliérain des Jeunes (CMJ) est une assemblée consultative rassemblant des jeunes de tous horizons. Renouvelé tous les deux ans, par appel à candidature, il est ouvert à tous les jeunes de 16 à 29 ans qui résident, travaillent ou étudient à Montpellier. Pleinement associé à l’avenir de la Ville de Montpellier, sa mission est d’examiner toutes les questions relatives à la jeunesse et d’être force de propositions. Les travaux du CMJ sont organisés en commissions et peuvent aborder différents secteurs des problématiques jeunesse : emploi, environnement, transports, sécurité, santé… Parmi les réflexions menées par le CMJ, autour des jeunes majeurs sans papier ou de l’aide à la mutuelle santé, on peut retenir parmi les actions concrètes du CMJ, la création de la Bourse d’aide au permis de conduire, qui permet aux jeunes ayant de faibles revenus, de bénéficier d’une aide individuelle d’un montant de 200 €. Pour mener à bien ses actions, le CMJ reçoit le soutien de 9 conseillers municipaux et d’un groupe de travail de 20 personnes issues du tissu associatif, institutionnel et universitaire, reconnues au titre de leur expertise.
50 JEUNES CONSEILLERS POUR AMÉLIORER LA VIE DES JEUNES
L’un des gros axes de travail du premier CMJ a été l’élaboration du cahier des charges de la Cité de la Jeunesse, un futur équipement souhaité par la Ville de Montpellier, qui devrait regrouper sur un seul site, des lieux d’animations, de convivialité, mais aussi des services d’information, d’orientation, de formation à destination de tous les jeunes de Montpellier. À l’occasion de l’installation du nouveau CMJ, le 24 février dernier, à l’Hôtel de Ville, une présentation du projet de Cité de la Jeunesse, a été réalisé par Aymeric de Martin de Vivié, membre du CMJ et rapporteur du projet. Le CMJ 2011-2013 est constitué de 50 jeunes : 26 filles et 24 garçons, lycéens, étudiants, demandeurs d’emploi ou salariés. 17 d’entre eux, issus du premier Conseil, ont souhaité prolonger l’expérience au cours de cette deuxième assemblée.

INFOS

04 88 34 75 07 •
  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

12 Conseil Montpelliérain iconReunion du conseil municipal / conseil d’administration / conseil syndical en date du

12 Conseil Montpelliérain iconReunion du conseil municipal du 25 juillet 2014
Par délibération citée en référence, votre Conseil Municipal a désigné quatre Conseillers Municipaux et quatre personnes extérieures...

12 Conseil Montpelliérain iconLe conseil, sur proposition du maire/president, le conseil decide

12 Conseil Montpelliérain iconJacques biot, président du conseil d’administration de l’école des...

12 Conseil Montpelliérain iconProcès-verbal de la séance spéciale du conseil dûment convoquée tenue...

12 Conseil Montpelliérain iconProcès-verbal de la séance extraordinaire du conseil dûment convoquée...

12 Conseil Montpelliérain iconConseil municipal du 29 septembre 2016
«Monument Historique» par la cnmh et que le Conseil doit en faire la demande auprès de cette commission

12 Conseil Montpelliérain iconAdopte en conseil municipal/ conseil communautaire/…

12 Conseil Montpelliérain iconCréation du Conseil Consultatif Ville et Handicap
«Conseil consultatif ville et handicap» (ccvh). Ce conseil aura un rôle consultatif et non décisionnel, et est une instance de participation...

12 Conseil Montpelliérain iconDeliberation du conseil communautaire
«maptam» prévoit que l’intérêt communautaire est dorénavant déterminé à la majorité des deux tiers du conseil de communauté






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com