Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville





télécharger 351.9 Kb.
titreTable des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville
page3/21
date de publication31.10.2017
taille351.9 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   21

Présentation du territoire et du quartier des Fougères

  1. Présentation globale du territoire

Situation géographique de la ville d’Avon




A environ 60 km de Paris, la commune d’Avon se situe en Seine-et-Marne (77), au cœur de la forêt de Fontainebleau, qui borde la ville au Nord et au Sud. La ville est bordée à l’Ouest par la ville de Fontainebleau, à laquelle elle est étroitement imbriquée, et à l’Est, par la Seine.

La ville d’Avon est membre de la Communauté de Communes du Pays de Fontainebleau (CCPF), composée à ce jour de cinq communes : Avon, Bourron-Marlotte, Fontainebleau, Recloses et Samois-sur-Seine, totalisant une population de 34 274 habitants selon le recensement de l’INSEE de 2011. C’est un territoire contrasté, avec deux communes au profil urbain, Fontainebleau et Avon, composée chacune de plus de 14 000 habitants, et trois autres communes au profil plus «résidentiel», comptabilisant au total environ 5 500 habitants.

Malgré la taille importante du cœur urbain que forment Fontainebleau et Avon, le développement urbain est particulièrement contraint. En effet, la CCPF se situe au centre d’une des plus importantes forêts de l’Ile-de-France, celle de Fontainebleau, forte de 250 km². La Seine borde les franges Est d’Avon. Au centre de Fontainebleau et bordant l’Ouest d’Avon, le château et ses espaces verts occupent plus de 1,5 km², les emprises militaires (anciennes casernes et ancien siège de l'état-major des forces alliées) occupent également une part importante de l’agglomération.

Situation géographique des Fougères


Le quartier des Fougères se situe à l’extrémité nord-est de la commune d’Avon. Il est bordé au nord par la route de Samois, la voie de chemin de fer et par la forêt, à l’est par la commune de Samois-sur-Seine, où s’implante une entreprise d’optique (Corning), au sud par l’avenue du Général de Gaulle, et à l’Ouest par l’avenue Dorion. Le quartier est à moins de 800 mètres de la gare ferroviaire de Fontainebleau-Avon.


  1. Les caracteristiques socio-demographiques clées pour appréhender le quartier au regard de son environnement

  1. Quelques chiffres clés pour qualifier la démographie

Une agglomération dont la population diminue, essentiellement du fait d’un solde migratoire négatif


En 2011, la commune d’Avon comptait 14 084 habitants selon l’INSEE, contre 14 708 habitants pour Fontainebleau. La CC du Pays de Fontainebleau comptabilise au total 34 274 habitants.



Le territoire intercommunal connaît une baisse démographique puisque l’on comptait 35 553 habitants en 1999. Cette baisse concerne surtout Fontainebleau (-0,5% par an sur la période 1999-2010) et dans une moindre mesure Avon (-0,03%). Elle s’explique par un solde migratoire négatif, que ne compense pas le solde naturel.

Le quartier des Fougères compte moins de 2 000 habitants


L’IRIS d’Avon Nord compte, selon l’INSEE 2010, 2 036 habitants, soit près de 15% de la population avonnaise. L’IRIS s’étend toutefois sur une emprise plus large que celle du quartier des Fougères. Selon les indicateurs transmis par le CGET, la population habitant spécifiquement aux Fougères s’élève à 1 879 habitants. Les habitants du quartier sont surpris de ce nombre d’habitants. Ils ont, à plusieurs reprises, indiqués un nombre supérieur.

L’IRIS d’Avon Nord a connu une baisse de sa population depuis 1999, où elle comptait alors 2 260 habitants, soit une diminution moyenne annuelle de -0,94% par an entre 1999 et 2010, cette perte de population est proportionnellement plus marquée que sur les autres IRIS avonnaises.




Population en 1999

Population en 2010

Croissance moyenne annuelle 99-10

Avon Nord

2260

2036

-0,94%

Avon Centre

3980

4362

0,84%

Avon Ouest

1689

1876

0,96%

Avon Est

3509

3287

-0,59%

Avon Sud

2588

2423

-0,60%

Avon

14026

13984

-0,03%

CC du Pays de Fontainebleau

34 599

35 553

-0,25%


52% des habitants d’Avon-Nord sont des femmes, une proportion un peu moindre que sur le reste du territoire


L’IRIS d’Avon Nord compte 1 062 femmes et 973 hommes. La part des femmes y est globalement moins élevée que les moyennes communale (57%) et intercommunale (53%).
  1. Une population jeune et plus familiale que sur le reste de l’intercommunalité mais des personnes seules néanmoins nombreuses

La population du quartier est jeune, bien davantage que sur le reste de l’agglomération




Plus du quart de la population de l’IRIS Avon Nord a moins de 15 ans, contre 18% aux échelles avonnaise et intercommunale.

Les classes d’âges actives en début de parcours sont globalement mieux représentées que les classes d’âges de plus de 45 ans. La proportion de personnes âgées est nettement plus faible à Avon Nord qu’ailleurs dans l’intercommunalité. Seulement 7% de la population de l’IRIS est âgée de 75 ans et plus, contre 10% à l’échelle avonnaise et 11% à l’échelle intercommunale.

Les écarts d’âges entre hommes et femmes sont peu marqués mais on constate toutefois que les femmes âgées de 75 ans et plus sont plus de deux fois plus nombreuses que les hommes de la même tranche d’âge, ce qui n’est toutefois pas propre à Avon Nord puisque la même tendance s’observe à l’échelle intercommunale et dans une moindre mesure à l’échelle communale.

La structure familiale des ménages habitant le quartier se démarque un peu du reste du territoire




Les ménages composés d’une seule personne sont majoritaires sur Avon Nord puisqu’ils représentent 42% des habitants, mais cette proportion reste néanmoins parmi les moins élevées de l’intercommunalité. Les couples sans enfant(s), représentant 18% des ménages, sont aussi plutôt moins nombreux qu’ailleurs.
A l’inverse, les couples avec enfant(s) sont proportionnellement nettement plus nombreux qu’ailleurs, représentant près du tiers des ménages d’Avon Nord. La proportion de familles monoparentales se situe dans la moyenne locale.
Parmi les ménages composés d’une seule personne, 61% d’entre eux sont des femmes à Avon Nord, contre 62% à l’échelle d’Avon et 59% à l’échelle de la CC du Pays de Fontainebleau.

Parmi les occupants du parc social conventionné1 (91 logements sur les 762 logements du quartier), le profil des occupants est assez peu différent de celui du reste du parc social présent sur l’intercommunalité :

  • 49% des occupants sont des personnes seules, dans une proportion légèrement supérieure à celle de l’ensemble du parc social de l’intercommunalité (47,5%) ;

  • 12% des occupants sont des familles monoparentales, dans une proportion moindre à celle de l’ensemble du parc social de l’intercommunalité (16%).

En revanche, les occupants du parc social des Fougères sont globalement un peu plus jeunes que parmi le reste du parc social de l’intercommunalité : 22% des titulaires des contrats de location ont plus de 60 ans parmi les logements sociaux des Fougères, contre 30,4% à l’échelle intercommunale.
  1. Les ménages habitant les Fougères ont un revenu moyen nettement inférieur à ceux du reste du territoire




Selon les données de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP), le revenu médian par unité de consommation des ménages habitant l’IRIS Avon Nord est de 12 211€, contre 21 188€ à l’échelle d’Avon.



Ressources des ménages par rapport aux plafonds PLUS (locatif social standard)

Occupants du parc social du quartier des Fougères

Occupants du parc social présent sur la CCPF

Ressources compatibles avec le PLAi (locatif très social)

Inférieures à 20%

27%

16%

De 20 à 59%

40%

43%

Ressources compatibles avec le PLUS (locatif social)

De 60 à 89%

25%

29%

De 90 à 99%

5%

4,3%

Ressources compatibles avec le PLS (locatif intermédiaire)

De 100 à 129%

2%

6%

Ressources au-dessus des plafonds pour accéder au parc social

Supérieure à 130%

1%

1,3%



Exemples des plafonds de ressources d’accès au parc social « PLUS »

En Ile-de-France hors Paris et communes limitrophes

1 - Une personne seule

23 127 €

2 - Deux personnes

34 565 €

3 - Trois personnes

41 550 €

4 - Quatre personnes

49 769 €

Parmi les occupants du parc social, les ménages disposent de ressources très faibles, davantage encore que les occupants du parc social de l’ensemble de l’intercommunalité. Ainsi, plus du quart des ménages locataires du parc social des Fougères disposent de ressources inférieures à 20% des plafonds du PLUS, contre 16% pour l’ensemble des ménages du parc social.

La proportion de ménages occupant le parc social disposant de ressources supérieures aux plafonds du PLUS est très marginale.

  1. Des prestations sociales mobilisées

Les habitants des Fougères bénéficient largement des prestations de la CAF


L’IRIS d’Avon Nord compte 471 allocataires, couvrant 1 405 habitants. La commune d’Avon compte 2 188 allocataires, couvrant 6 112 habitants. Sur l’IRIS d’Avon Nord, 69% de la population est couverte par au moins une prestation de le la CAF, contre 44% à l’échelle de la commune.

La proportion d’allocataires isolés est de 29% sur l’IRIS Avon Nord, contre 31% à l’échelle communale. Les couples avec enfant(s) représentent près des deux tiers des allocataires, tendance similaire à celle d’Avon. Les familles nombreuses sont davantage représentées puisqu’elles correspondent à 36% des allocataires de l’IRIS Avon Nord contre 23% à l’échelle communale. En revanche, les familles monoparentales sont proportionnellement un peu moins nombreuses : 26% des allocataires de l’IRIS Avon Nord contre 31% à l’échelle de l’ensemble d’Avon.

La mobilisation des prestations sociales exprime la précarité des ménages du quartier


40% des allocataires du quartier des Fougères ont un revenu constitué au moins à 50% de prestations sociales. Cette proportion est parmi les plus élevées pour les quartiers prioritaires d’Ile-de-France. Toutefois, cette proportion est aussi plus élevée à l’échelle de la CC du Pays de Fontainebleau (20%) qu’à l’échelle régionale (15%).

La proportion des allocataires du quartier dont 100% des revenus sont issus des prestations sociales est comprise entre 15% et 20%, moyenne supérieure à celle observée à l’échelle intercommunale (12%) mais dans la moyenne de celle observée sur les quartiers prioritaires d’Ile-de-France.

Une part importante des allocataires des Fougères bénéficient du RSA


A l’échelle d’Avon, 17,5% des allocataires bénéficient du Revenu de Solidarité Active (RSA). Cette proportion est nettement plus marquée à l’échelle de l’IRIS Avon Nord puisque 29% des allocataires en bénéficient.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   21

similaire:

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconTable des matières I. Introduction II. Généralités

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconTable des matières Les pratiques innovantes : introduction

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconBmw media Information 12/2004 Page L a nouvelle bmw table des matières. La nouvelle bmw (résumé)

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconTable des matieres (avec modifications post-impression et soutenance) Page N° introduction 1

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconRésumé maj du résumé : 20-12-2009
«table des matières» suivi de «enter» et vous serez au «début» de la table des matières

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconLe programme 147 «Politique de la ville»
«Politique de la ville» vise à améliorer les conditions de vie des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville...

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville icon1/ Une dégradation des conditions de vie 2/ L’évolution de la délinquance
«Les Terriers» un des enjeux majeurs de la nouvelle politique de la ville. Le critère retenu est le plus simple, le plus violent...

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconLe programme 147 «Politique de la ville»
«Politique de la ville» n’est qu’un des éléments de la politique conduite au bénéfice des quartiers en difficulté et à laquelle chacun...

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconTable des matières
«podium» ou «superstar» – ou au contraire à donner une place toujours plus grande aux marchés de niche ?

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconHistoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort
«American's Secret Establishment an introduction to the order of Skull and Bones» en 1986. Une nouvelle édition de son "oeuvre majeure"...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com