Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville





télécharger 351.9 Kb.
titreTable des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville
page5/21
date de publication31.10.2017
taille351.9 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   21

Cadre de vie et Habitat


Sur ce thème en particulier, la perspective d’un diagnostic en marchant qui engagé en 2015, avec le concours d’un cabinet retenu par le CGET dans le cadre d’un marché public national, permettra de compléter les premiers éléments d’analyses apportés ci-après.

Le diagnostic en marchant vise l’observation du quartier par une balade, mobilisant des habitants, techniciens, élus, ou encore acteurs du quartier, durant laquelle les atouts, faiblesses, difficultés et enjeux sont discutés. Cela permet ensuite de fixer des objectifs collectifs, formalisés dans une convention dans laquelle s’engagent les partenaires.
  1. Presentation urbaine du quartier





  1. Un quartier de « grand ensemble » enclavé, se démarquant de son environnement urbain immédiat

Un quartier essentiellement résidentiel mais quelques commerces et services présents en lisière de l’avenue du Général de Gaulle


Le quartier des Fougères est essentiellement résidentiel : il est composé de huit immeubles d’habitation construits au début des années 1960. L’essentiel des logements est situé en retrait de l’avenue du Général de Gaulle, axe principal bordant le sud du quartier. Le long de cette avenue, sont implantés notamment plusieurs petits commerces et locaux commerciaux actuellement vides ainsi qu’un groupe scolaire, un gymnase, un city stade et une moyenne surface alimentaire.

Un fonctionnement urbain « hors la ville »


La partie résidentielle du quartier est constituée de sept « barres » allant du R+5 au R+10, et d’une « tour » en R+11. Cette dernière, sur dalle, surplombe l’avenue du Général de Gaulle, et marque l’entrée sud-ouest du quartier, constituant une limite physique forte entre les Fougères et le reste de la ville. C’est avant tout cette construction sur dalle qui donne une impression de « tour », alors même que l’immeuble n’est pas beaucoup plus haut que les autres immeubles du quartier. De même, en bordure sud-ouest du quartier, un immeuble de 150 mètres de long, succédé par un second immeuble de 100 mètres de long, contribuent à fermer le quartier vis-à-vis de l’avenue Dorion, cette impression de fermeture se renforce par la présence quasi-continue de clôtures côté Fougères et par la présence d’un lotissement clos par des murs de l’autre côté de l’avenue Dorion.

L’essentiel de l’urbanisation à proximité des Fougères est constitué d’un tissu pavillonnaire et de petits collectifs, avec de petits espaces verts clos, tandis que le quartier des Fougères est implanté sur un vaste espace vert, parsemé d’arbres à grands développements, avec un espace central de verdure de plus de 36 000 m², traversé uniquement par des cheminements piétons et clos dans son ensemble par des grillages.
  1. L’organisation des déplacements : des points de difficultés mais aussi des atouts



Une trame viaire peu lisible depuis l’extérieur du quartier


Il n’existe aucune voie routière traversante à l’échelle du quartier. Les points d’accès routiers sont peu nombreux, confidentiels et peu visibles depuis l’extérieur. Sur l’avenue du Général de Gaulle, axe majeur autour du quartier, le seul accès dessert le parking situé à l’arrière du bâtiment A (photo ci-contre) et débouche sur l’avenue Dorion. Cet accès n’est pas matérialisé spécifiquement par rapport à l’avenue du Général de Gaulle, seul un panneau de signalisation indique la chapelle.

En revanche, les trois autres points d’entrée sont davantage matérialisés vis-à-vis de l’avenue Dorion et de la route de Samois. Il n’existe aucun point d’accès à l’est du quartier, totalement et en bordure duquel se situe une entreprise privée.

Des stationnements insuffisants et des problématiques d’usages


Il existe historiquement moins d’une place de stationnement par logement, ce qui constitue une difficulté pointée par les copropriétaires et le syndic principal. Le projet de résidentialisation de la résidence, porté par les copropriétaires, prévoit la réalisation de plus de 150 places supplémentaires sur le quartier.

Des problèmes d’usage des stationnements sont également pointés :

  • utilisation des parkings de la résidence par des personnes extérieures au quartier, notamment du fait de la proximité de la gare ;

  • phénomène de voitures « ventouses » problématique en termes de stationnement et pour l’image du quartier.

Des cheminements piétons nombreux dans le quartier mais diversement matérialisés et peu qualitatifs


Les cheminements piétons sont nombreux à l’intérieur du quartier. En revanche, aux franges du quartier, quelques difficultés peuvent être soulignées :

  • Le chemin reliant le centre du quartier à l’avenue du Général de Gaulle et à l’abri bus traverse l’école et n’est donc ouvert qu’aux heures d’entrée et de sortie d’école ;

  • Un chemin « de fait » peut être observé en lisière nord-ouest du quartier, avec un point de sortie au niveau du grillage, ce dernier ayant été découpé pour permettre le passage ;

  • L’accès aux commerces en bordure ouest de l’avenue du Général de Gaulle présente d’un côté un dénivelé léger et de l’autre des escaliers, ce qui peut rendre difficile l’accès pour les personnes à mobilité réduite. Par ailleurs, la construction de murs bloquant les circulations piétonnes entre le centre commercial et la résidence ont largement modifié les temps de parcours piétons et ont contribué à renfermer le quartier sur lui-même


La question des cheminements sera approfondie dans le cadre du diagnostic en marchant.

Une très bonne desserte en transports en commun


Le quartier des Fougères est desservi par 5 des 7 lignes de bus du réseau urbain Aérial. Un arrêt de bus se trouve sur l’avenue du Général de Gaulle, à proximité du groupe scolaire des Terrasses. Ce réseau permet de relier la gare de Fontainebleau-Avon, ainsi que les autres quartiers d’Avon et le centre-ville de Fontainebleau. Il a toutefois été souligné la difficulté pour les habitants de rejoindre le centre-ancien d’Avon et aussi l’absence de trajet direct (descente du bus nécessaire en gare de Fontainebleau-Avon) vers Fontainebleau.

Parallèlement, le quartier se situe à un quart d’heure à pied de la gare SNCF, qui relie la gare de Fontainebleau-Avon à Paris (gare de Lyon) en moins de 45 minutes. Cette proximité est un réel atout pour le quartier, largement mis en avant par les habitants.
  1. Espaces privés, espaces publics : quels aménagements ? Quelles qualités ? Quels usages identifiés ?

L’essentiel des espaces du quartier sont privés


L’ensemble résidentiel, regroupant les bâtiments A, B, C, D, E et F, couvre une surface de 87 224 m². Cet espace privé est accessible librement, par les différents points d’entrée routiers et piétons identifiés précédemment. L’ensemble est clos par des grillages.

Les commerces en pied du bâtiment A, accessibles depuis l’avenue du Général de Gaulle, appartiennent à cet ensemble, ils fonctionnement néanmoins de façon assez cloisonnée avec le reste du quartier.

L’école, le city stade et le gymnase appartiennent à la municipalité d’Avon et couvrent une surface de 10 000 m². L’école est accessible principalement depuis l’avenue du Général de Gaulle mais aussi depuis le cœur du quartier par un accès piéton.

La surface commerciale « DIA » est implantée sur une parcelle privée de 3 920 m².

La qualité des espaces résidentiels et les usages


Le quartier est aéré, majoritairement composé d’espaces verts, formant un ensemble d’une certaine unité. Le patrimoine paysager est un réel avantage du quartier : la vue depuis les appartements, les pelouses et leur utilisation sont autant d’atouts résidentiels.

La résidence des Fougères est installée au cœur d’un vrai parc dont l’espace central est le poumon vert du quartier.

Au centre de cet espace est planté un cèdre qui est devenu un lieu de prière musulman et cette appropriation pose aujourd’hui des questions. Il serait sans doute opportun d’aborder cette question au sein du Conseil Citoyen et de mettre en place une médiation autour de cet espace devenu un espace cultuel.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   21

similaire:

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconTable des matières I. Introduction II. Généralités

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconTable des matières Les pratiques innovantes : introduction

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconBmw media Information 12/2004 Page L a nouvelle bmw table des matières. La nouvelle bmw (résumé)

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconTable des matieres (avec modifications post-impression et soutenance) Page N° introduction 1

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconRésumé maj du résumé : 20-12-2009
«table des matières» suivi de «enter» et vous serez au «début» de la table des matières

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconLe programme 147 «Politique de la ville»
«Politique de la ville» vise à améliorer les conditions de vie des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville...

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville icon1/ Une dégradation des conditions de vie 2/ L’évolution de la délinquance
«Les Terriers» un des enjeux majeurs de la nouvelle politique de la ville. Le critère retenu est le plus simple, le plus violent...

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconLe programme 147 «Politique de la ville»
«Politique de la ville» n’est qu’un des éléments de la politique conduite au bénéfice des quartiers en difficulté et à laquelle chacun...

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconTable des matières
«podium» ou «superstar» – ou au contraire à donner une place toujours plus grande aux marchés de niche ?

Table des matières Introduction Une nouvelle génération de la politique de la ville iconHistoire du nouvel ordre mondial et de la franc-maçonnerie la fraternité de la mort
«American's Secret Establishment an introduction to the order of Skull and Bones» en 1986. Une nouvelle édition de son "oeuvre majeure"...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com