Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique.





télécharger 65.7 Kb.
titreRésumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique.
page1/4
date de publication19.05.2017
taille65.7 Kb.
typeRésumé
d.20-bal.com > économie > Résumé
  1   2   3   4
Affectivité et sentiment en économie politique : Cartas sobre los obstáculos que la naturaleza, la opinión y las leyes oponen a la felicidad pública du comte de Cabarrús (1795)

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. Nous insistons en particulier sur le recours aux sentiments dans l’écriture d’une des œuvres de référence du premier libéralisme espagnole les Cartas sobre los obstáculos que la naturaleza, la opinión y las leyes oponen a la felicidad pública du comte de Cabarrús (1795).

Resumen : El siguiente trabajo estudia la emergencia de la economía política en España y sus relaciones con la retórica. Enfocamos en particular el uso de los sentimientos como procedimiento en la escritura de una obra que es una de las referencias mayores del primer liberalismo español, las Cartas sobre los obstáculos que la naturaleza, la opinión y las leyes oponen a la felicidad pública del conde de Cabarrús (1795).

Longtemps considéré comme un homme pratique et non comme un théoricien, Cabarrús n’en demeure pas moins un représentant original de la Ilustración1. Comme le souligne J.A. Maravall, le fondateur du Banco de San Carlos se distingue par un éclectisme théorique qui, loin de lui être propre, n’est que le reflet des hésitations idéologiques des composantes du despotisme éclairé. Dans une certaine mesure, sa pensée économique se retrouve dans les Cartas sobre los obstáculos que la naturaleza, la opinión y las leyes oponen a la felicidad pública (1795).

L’intérêt de cette œuvre réside d’abord dans sa forme. En effet, contrairement aux pratiques déjà établies par les sciences économiques à l’époque (avec quelques spécificités hispaniques qu’il convient de prendre en compte), le texte se présente comme un ensemble de quatre lettres adressées à deux destinataires.

Ensuite, de l’aveu même de l’auteur, l’écriture et la rhétorique qui se mettent en place semblent plus proches du discours littéraire que du discours scientifique. En effet, l’introduction, rédigée en 1808 au moment de la première publication, insiste sur la sensibilité d’esprit et l’imagination au service d’idées exactes, situant ainsi l’œuvre à mi-chemin entre l’imagination, les sentiments et la raison.

Cependant, ces sentiments qui fondent l’analyse économique et politique sont loin d’être une simple rhétorique, ils constituent le fondement d’une pensée qui s’affirme comme l’expression de lois naturelles.

1. De l’économie politique dans l’Espagne des Lumières

1.1. L’économie politique, origine et constitution


L’économie politique, considérée comme une branche des sciences économiques, est au départ issue des théories mercantilistes, les premières à envisager l’activité économique d’un point de vue laïc dans la perspective des affaires publiques. Les historiens de l’économie considèrent que cette science commence à émerger au XVIe siècle. Elle essaie de répondre en particulier à l’interrogation que suscite la hausse des prix engendrée par l’arrivée de l’or des Amériques. Au-delà de cette conjoncture, les réflexions portent sur les mesures à adopter à l’échelle nationale afin d’augmenter la richesse de la nation.

Dans le processus de formation, l’histoire du syntagme a de l’importance, tout comme celui du substantif-pivot ‘économie’. En français, on fait généralement remonter cette science au traité d’Antoine de Montchrestien Traité d’économie politique (1615). Cependant, les travaux sur le syntagme font apparaître que son sens contemporain remonte à l’époque des physiocrates et de l’encyclopédie, avec des occurrences nettes dès 17552.

En castillan, le terme economía est d’abord associé à la bonne administration d’un patrimoine familial dans le premier dictionnaire de l’Académie espagnole de 1732 et jusqu’à l’édition de 1783, qui ne font que reprendre le sens de l’étymon grec3 :

Administration et distribution honnête et prudente des revenus et des biens temporels : appelée communément intendance et gouvernement des maisons et des familles afin de ne pas gaspiller le patrimoine4.

À partir de 1791, la référence au patrimoine familial disparaît, dans une définition identique à la précédente mais tronquée de la seconde partie, c’est l’ « administration honnête et prudente des biens temporels »5. Cependant, il faut attendre l’édition de 1817 pour que le syntagme economía política apparaisse. C’est « une science traitant de la richesse des nations, des causes de son augmentation ou de sa diminution »6.

Dans la même édition, le terme economista est défini comme « celui qui comprend exactement les règles et les projets d’économie. Politicae œconomicae peritus »7.

L’analyse philologique, complétée par une consultation du CORDE (CORpus Diacrónico del Español), révèle que la première occurrence du syntagme dans son sens contemporain se retrouve deux fois sous la plume de Jovellanos en 1777, dans une lettre à Campomanes. Ce document est d’une grande importance pour la définition de l’économie politique espagnole. En effet, Jovellanos y décrit les textes des arbitristas des XVIe et XVIIe (Sancho de Moncada, Martínez de la Mata, Álvarez Osorio, Fernández Navarrete) comme des traités d’économie politique, démontrant, si besoin était, que les prémisses de cette science se trouvent dans la péninsule très précocement et qu’elle possède des racines nationales profondes.
  1   2   3   4

similaire:

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. iconActivité par laquelle l’homme produit ses moyens d’existence
«les relations nées au moment du travail». G. Friedman présente la sociologie du travail comme «l’étude de toutes les collectivités...

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. iconLa présentation qui suit reprend les extraits essentiels du dossier...
«coût du travail». Un transfert sur la csg, et donc avec une augmentation de celle-ci, n’est toutefois pas complètement exclu

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. iconRésumé Cette étude comparative sur la politique d’accès aux documents...
«Au même titre que les usages d'Internet en font un nouvel outil d'expression, de mobilisation et de dénonciation, est-ce pour autant...

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. iconRésumé Le travail temporaire est apparu en France dans les années...
«Choisir l’intérim : sous quelles conditions ?», Socio-Économie du Travail n° 29 (Économies et Sociétés, tome xli/12), décembre 2007,...

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. iconRésumé L’objet de cette communication est de proposer un travail...
«valise», un concept flou et multidimensionnel. De plus, ce travail met en relief, l’aspect contingent de la performance liée au...

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. iconDispositif emergence ess cooperative
«Emergence ess» a pour but de proposer un accompagnement spécifique dans la création, le développement d’entreprises ess. L’enjeu...

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. iconL’entreprise entretien des relations diverses avec son environnement....
«ou par ricochet», indirectement, les distributeurs loyaux. IL y a donc une interaction qu’on peut qualifier de naturel entre le...

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. icon2016 – sujet d’ÉCO/droit métropole septembre – Partie Économie
«Quelle est l'économie qui a du sens, qui crée des emplois non délocalisables ? C'est l'économie sociale et solidaire», s'est félicitée...

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. iconRésumé Le vote par Internet est aujourd’hui une réalité en cours...

Résumé : Le travail qui suit est une étude sur l’émergence de l’économie politique en Espagne et de ses relations avec la rhétorique. iconRésumé de l’ouvrage
«biens-services», élaborés par des structures de production partenariales amorçant ainsi une transition vers un équilibre de concurrence...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com