Bibliographie. I. Mémoire et thèses





télécharger 55.47 Kb.
titreBibliographie. I. Mémoire et thèses
date de publication12.12.2019
taille55.47 Kb.
typeBibliographie
d.20-bal.com > histoire > Bibliographie
J.-P. Rothschild, directeur de recherches de deuxième classe au C.N.R.S., directeur d'études cumulant à l’École pratique des hautes études, section des sciences historiques et philologiques.
Bibliographie.
I. - Mémoire et thèses :

1) Établissement, traduction et commentaire du texte de Silius Italicus, Punica, XIII, 381-704, Mémoire de maîtrise sous la direction de M. H. Le Bonniec, dactyl., Paris, Université de Paris-IV, 1977, 130 p.

2) Les traductions hébraïques du Liber de causis latin, thèse de troisième cycle élaborée sous la direction de Mme Colette Sirat, dactyl., Paris, Université de Paris-III, 1985, 636 p.

3) Philosophies juives et latines en contact en Italie, (Provence), Espagne, au Moyen-Âge, mémoire et dossier d’habilitation présentés sous le patronage de M. Rémi Brague, Université de Paris-I, 2000.
II. - Livres :

1) Bibliothèque Nationale. Département des manuscrits. Manuscrits samaritains [catalogue], Paris, B.N., 1985, 188 p. in-4°.

2) Tables et index de la Revue des études juives (1980-1999), avec la collaboration d'A. Woog, Louvain-Paris: Peeters, 2003, 348 p. («Collection de la Revue des études juives»).

3-27) [Bibliographie analytique] Bibliographie annuelle du moyen âge tardif, avec la collaboration de P. Sicard, t. 1-25, 1991-2015, t. 26 à paraître en décembre 2016, 650 à 700 pages par an; couronnée par l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en 1992 et en 1999.

À paraître:

[28]) Moïse b. Sabbataï, philosophe mystique, lecteur du Livre des causes et adversaire de la kabbale (Italie, XIVe siècle), [Turnhout, Brepols, 2017 ?], env. 500.000 signes.
III. - (Co-)direction d’ouvrages :

1) J.-P. Rothschild, G.D. Sixdenier (éd.), Études samaritaines... [table ronde de Paris, octobre 1985], Louvain-Paris, Peeters, 1988, 315 p.

2) J.-P. Rothschild (éd.), «Techniques de traduction et histoire des textes» [demi-numéro thématique], Revue d'histoire des textes 24, 1994, p. 291-484.

3) G. Freudenthal, J.-P. Rothschild, G. Dahan (éd.), Torah et science... études offertes à Charles Touati, Louvain-Paris, Peeters, 2001, 284 p.

4) [J.-P. Rothschild (éd.)], Sh. Baruchson-Arbib, La culture livresque des juifs d'Italie du nord à la fin de la Renaissance, traduit de l’hébreu par G. Roth, traduction revue par P. Guez, Paris, CNRS-Éditions, 2001 («Documents, études et répertoires publiés par l'Institut de recherche et d'histoire des textes», 66), «Présentation», p. 7-14 [et révision approfondie de l’ensemble de la traduction ; et indexation, p. 263-291].

5) J.-P. Rothschild, J. Grondeux (éd.), Adolphe Franck, philosophe juif, spiritualiste et libéral dans la France du xixe siècle. Actes de la table ronde tenue à l’Institut de France le 31 mai 2010, Turnhout, Brepols, 2012, 234 p. (« BEHE », 153).
IV. - Séminaire en ligne :

«Les traductions au Moyen Âge et à la Renaissance. Cycle thématique de l’IRHT 2000-2001» [introduction et conclusion du cycle, par J.-P. R., et programme des séances et résumés des conférences, consultables en ligne à http://aedilis.irht.cnrs.fr/traductions].
V. - Traduction de livre :

Amos Funkenstein, La théologie et l'imagination scientifique du moyen âge au XVIIe siècle, Paris, P.U.F., 1995, 480 p. (« Épiméthée »).
VI. - Articles de revues :

A. Histoire des bibliothèques hébraïques

1) «Manuscrits samaritains», Revue d'histoire des textes 11, 1981, p. 419-429.

2) «Une liste de manuscrits hébreux vendus à Florence en 1449», Revue d'histoire des textes 14-15, 1984-1985, p. 377-382.

3) «Deux bibliothèques juives comtadines vers 1630», Revue des études juives 145, 1986, p. 75-102.

4) «Quelques listes de livres hébreux dans des manuscrits de la Bibliothèque Nationale de Paris», Revue d'histoire des textes 17, 1987, p. 291-346.

5) «Listes de livres hébreux: nouveaux documents pour une typologie», ib. 19, 1989, p. 291-339.

6) «Trois manuscrits liturgiques samaritains», Revue des études juives 148, 1989, p. 93-102.

B. Philologie des traductions

1) «Un traducteur hébreu qui se cherche. R. Juda b. Moïse Romano et le De causis et processu universitatis II, 3, 2 d'Albert le Grand», Archives d'histoire doctrinale et littéraire du moyen âge 59, 1992, p. 159-173.

2) «Quelques exemples de la relation de l'artéfact et du texte dans les littératures juives non classiques», dans les actes du colloque: «Artefact and Text in Classical Jewish Literature, Manchester, John Rylands University Library, 28th-30th April 1992», in Bulletin of the John Rylands University Library 75/3, Autumn 1993 [1994], p. 143-158.

3) «Les traductions du Livre des causes et leurs copies», in Revue d'histoire des textes 24, 1994, p. 393-484, demi-volume thématique sur les traductions dirigé par J.-P. Rothschild.

4) «Les étapes d'une appropriation: Donat latin, Donats vernaculaires et deux versions successives du Donat hébreu Re'shit ha-leqah», Helmantica (series hebraica), 52, mai-décembre 2001 [2002], p. 229-274.

5) «Trois points de méthode regardant les traductions latino-hébraïques médiévales, à l’occasion d’un colloque», Revue des études juives 164/1-2, janvier-juin 2005, p.269-273.

C. Études doctrinales

1) «Questions de philosophie soumises par 'Eli Habilio à Shêm Tob b. Shêm Tob, vers 1472», in Archives d'histoire doctrinale et littéraire du moyen âge 61, 1994, p. 105-132.

2) «'Eli Habilio, philosophe juif et traducteur de latin en hébreu (flor. c. 1465-post 1477)», Mediaevalia, 5-6, 1994, p. 9-20.

3) «Philosophie (gréco-arabe), ‘‘philosophie’’ de la Loi, d’après les sources juives médiévales, dans la littérature latine: un bilan provisoire», Medioevo 23, 1997 [1998], p. 473-513.

4) «Alexandre hébreu, ou Micromégas», in «Alexandre, figure de l’incomplétude, actes de la table ronde..., 31 mai 1997, réunis par F. de Polignac», Mélanges de l'École française de Rome. Moyen âge 112/1, 2000, p. 27-42.

5) «Halakha, histoire et "réalité": le cas samaritain», Cahiers du judaïsme 9, hiver-printemps 2001, Devant la loi, p. 4-15.

6) «Le dessein philosophique de Joseph Ibn Shem Tob (Espagne, flor. 1442-1455)», Revue des études juives 162/ 1-2, janv.-juin 2003, p. 97-122.

7) «Shēm Tōb b. Yōsēf ō’ Yōsēf b. Shēm Tōb ? Mehabber M’oznēy ha-‘iyyūn (Sefarad, me’āh t’’w [Joseph b. Shem Tob ou Shem Tob b. Joseph? L’auteur de la Balance de la spéculation (Espagne, XVe s.)]» (en hébreu), Revue européenne des études hébraïques 9, 2003, p. 71-82.

8) «La faute d’Adam dans la polémique des juifs espagnols contre le christianisme à la fin du xive et au xve siècle», Iberia judaica 2, Alcobendas (Madrid), 2010, p. 121-142.

9) «La philosophie dans la prédication du judaïsme espagnol du xiiie au xvie siècle», communication au colloque «Théologie et philosophie en prédication: de Thomas d’Aquin à Jean Calvin», Paris, 5-6 décembre 2013, Revue des sciences philosophiques et théologiques 98/3, 2014, p. 497-541.
Articles dans des volumes collectifs :

Histoire des bibliothèques hébraïques

1) «Une variante de la "Chronique Adler": le manuscrit samaritain 38 de la Bibliothèque Nationale de Paris», in J.-P. Rothschild, G.D. Sixdenier (éd.), Études samaritaines... [table ronde de Paris, octobre 1985], Louvain-Paris, Peeters, 1988, p. 181-192.

2) «Samaritan Manuscripts. A Guide to the Collections and Catalogues», in A. D. Crown (éd.), The Samaritans, Tubingue, Mohr, 1989, p. 771-794.

3) «Autour du Pentateuque samaritain: voyageurs, enthousiastes et savants», in J.-R. Armogathe (éd.), Le Grand Siècle et la Bible (ouvrage couronné par l'Académie des Sciences morales et politiques), Paris, Beauchesne, 1989, p. 61-74.

4) «La liturgie samaritaine: projet d'un répertoire d'hymnes», in A. Tal, M. Florentin (éd.), Proceedings of the First International Congress of the Société d'Études Samaritaines, Tel-Aviv, April 11-13, 1988, [Ramat-Aviv], Chaim Rosenberg School for Jewish Studies, Tel-Aviv University, 1991, p. 261-274.

5) «Les listes de livres, reflet de la culture des juifs en Italie du nord au XVe et au XVIe siècle?», in G. Tamani, A. Vivian (éd.), Manoscritti, frammenti e libri ebraici nell'Italia dei secoli XV-XVI. Atti del VII congresso internazionale dell'AISG. S. Miniato, 7-8-9 novembre 1988, Rome, Carucci, 1991, p. 163-193.

6) «Quelles notions le "grand public" des lettrés chrétiens dans la France du XVIe siècle eut-il de l'hébreu? Enquête parmi les inventaires de bibliothèques», in I. Zinger (éd.), L'hébreu au temps de la Renaissance, Leyde, Brill, 1992, p. 172-196.

7) «Pour évaluer la place des traductions dans la littérature hébraïque du moyen âge occidental», in G. Busi (éd.), We-zo't le-Angelo. Raccolta di studi giudaici in memoria di Angelo Vivian, Bologne, 1993, p. 435-460.

8) «La part des livres dans la succession du médecin juif Bendic de Noves (Avignon, 1507)», in J.-F. Genest, D. Nebbiai (éd.), Du copiste au collectionneur. Mélanges en l’honneur de M. André Vernet, Turnhout, Brepols, 1998, p. 399-413.

9) «Les bibliothèques hébraïques médiévales et l’exemple des livres de Léon Sini (vers 1523)», in G. Lombardi, D. Nebbiai-Dalla Guarda (éd.), Livres, bibliothèques et lecteurs de l'Italie médiévale, Rome-[Paris], ICCU-CNRS Éditions, 2000 [2001], p. 229-261.

10) «Les éditions hébraïques de Jean Mercier et les manuscrits hébreux», in F. Roudaut (éd.), Jean (c. 1525-1570) et Josias (c. 1560-1626) Mercier. L'amour de la philologie à la Renaissance et au début de l'âge classique. Actes du Colloque d’Uzès (2 et 3 mars 2001), Paris, Champion, 2006, p. 43-75.
Inédit :

[«Les manuscrits du Pentateuque samaritain», rapport présenté à Montpellier en juillet 1984 (15 p.)].
Philologie des traductions

1) «Traduire au moyen âge», in J. Glénisson (éd.), Le livre au moyen âge, Paris, C.N.R.S., 1988, p. 155-161.

2) «Motivations et méthodes des traductions en hébreu du milieu du XIIe à la fin du XVe siècle», in G. Contamine (éd.), Traduction et traducteurs au moyen âge [actes du colloque de Paris, mai 1986], Paris, C.N.R.S., 1989, pp. 279-302.

3) «Une pièce tardive à verser au dossier médiéval des Livres des Maccabées», in A. Vivian (éd.), Biblische und Judaistische Studien. Festschrift für Paolo Sacchi, Francfort, etc., Lang, 1990 («Judentum und Umwelt», 29), p. 545-574.

4) «Du latin à l'hébreu: quelques problèmes posés par des traductions médiévales», in G. Sed-Rajna (éd.), Rashi 1040-1990. Hommage à Éphraïm E. Urbach, Paris, Le Cerf, 1993, p. 695-712.

5) «Remarques sur la tradition manuscrite du glossaire hébreu italien du commentaire de Moïse de Salerne au Guide des égarés (en appendice, note sur les glossaires médicaux hébreux; liste de manuscrits hébreux contenant des glossaires)», in J. Hamesse, D. Jacquart (éd.), Lexiques bilingues dans les domaines philosophique et scientifique (Moyen Age-Renaissance), Turnhout, Brepols, 2001, p. 49-88.

6) «Un Donat hébreu», in P. Lardet (éd.), La tradition vive, Mélanges Louis Holtz, Turnhout, Brepols, 2003, p. 193-210.

7) «Le musulman, le juif et le chrétien: retours sur le schéma historiographique de la transmission des savoirs au moyen âge», in M. Pondevie Roumane, F. Clément, J. Tolan (éd.), Culture arabe et culture européenne. L’Inconnu au turban dans l’album de famille (colloque de Nantes — 14 et 15 décembre 2000), Paris, L’Harmattan, 2006 («Histoire et perspectives méditerranéennes»), p. 117-145.

8) «The Hebrew Translation of Ps.-Thomas Aquinas De potentiis animae in the circle of the Ibn Shem Tovs (Spain, ca. 1450-1475)», in G. Busi (éd.), Hebrew to Latin-Latin to Hebrew. The Mirroring of two Cultures in the Age of Humanism. Colloquium held at the Warburg Institute. London, October 18-19, 2004, Berlin, Freie Universität-Turin, Aragno, 2006, p. 89-131.

9) «Contresens ou réécriture? La traduction hébraïque anonyme de la Philosophia de Guillaume de Conches. Une lecture de l'introduction», in J. Hamesse, O. Weijers (éd.), Écriture et réécriture des textes philosophiques médiévaux. Volume d’hommage offert à Colette Sirat, Turnhout, Brepols, 2006, p. 409-428.

10) J. Schlanger, A. Grondeux et alii, Dictionnaire hébreu-latin-français de la Bible hébraïque de l’abbaye de Ramsay (XIIIe siècle), Turnhout, Brepols, 2008 [édition critique de la section des verbes, lettres samekh-quf, p. 48-70; notes philologiques à l’ensemble du texte (avec J. Schlanger), p. 1-192; introduction, points «Ebreus», p. LXI-LXXXI et «Enek.: targum araméen?», p. LXXXI-LXXXVI].

11) «Novitas mundi. Un exemple d’utilisation du Glossaire du latin philosophique médiéval», in O. Weijers, A. Oliva, I Costa (éd.), Les innovations du vocabulaire latin à la fin du Moyen Âge : autour du Glossaire du latin philosophique (philosophie, théologie, sciences). Actes de la table ronde de Paris, mai 2008, Turnhout, Brepols, 2010, p. 109-134.

12) «L’Iter ad Paradisum entre homélie rabbinique, roman, traité d’apologétique et exemplum», dans C. Gaullier-Bougassas, M. Bridges (éd.), Les voyages d'Alexandre au paradis: Orient et Occident, regards croisés, Turnhout, Brepols, 2013 («Alexander redivivus», 3), p. 93-125.

13) «Le Livre des causes du latin à l’hébreu: textes, problèmes, réception», in A. Fidora, H. Hames, Y. Schwartz (éd.), Latin-into-Hebrew: Texts and Studies, t. II, Texts in Contexts, Leyde-Boston, Brill, 2013, p. 47-84.

14) «Les traductions hébraïques du Livre des causes latin. Édition synoptique», dans A. Fidora, H. Hames, Y. Schwartz (éd.), Latin-into-Hebrew: Texts and Studies, t. II, Texts in Contexts, Leyde-Boston, Brill, 2013, p. 289-367.

15) F. Fery-Hue, A. Gudayol, J.-P. Rothschild, F. Zinelli, «En manière de conclusion: quelques orientations pour le travail futur» [conclusions de la journée d’étude «Les traductions latines d’œuvres vernaculaires au Moyen Âge et à la Renaissance», Paris, février 2012], in F. Fery-Hue (éd.), Traduire de vernaculaire en latin au Moyen Âge et à la Renaissance. Méthodes et finalités, Paris, École des chartes, 2013 («Études et rencontres de l’École des chartes», 42), p. 279-302.

16) «Traductions refaites et traductions révisées», dans R. Fontaine, G. Freudenthal (éd.), Latin-into-Hebrew. Texts and Studies, t. I, Studies, Leyde-Boston, Brill, 2013, p. 391-420.

17) «Les deux portraits d'un maître latin dans la littérature hébraïque: Johannes Versoris (Jean Le Tourneur), son œuvre traduite par ‘Eli Habilio (Aragon, années 1470) et son personnage (imaginaire?) chez Salomon Ibn Verga (av. 1508/1520)», dans C. Angotti, M. Calma, M. Teeuwen (éd.), Portraits de maîtres. Mélanges en l’honneur d’Olga Weijers, Porto, Fédération internationale des instituts d’études médiévales, 2013 («Textes et études du moyen âge», 65), p. 309-324.

18) «Quelques philosophes juifs du Moyen Âge tardif, traducteurs ou lecteurs de saint Thomas d’Aquin», dans E. H. Füllenbach, G. Miletto (éd.), Dominikaner und Juden.Personen, Konflikte und Perspektiven vom 13. bis zum 20. Jahrhundert, Berlin, de Gruyter, 2015, p. 25-63.

Sous presse:

«La philologie de combat de Gilbert Génébrard», à paraître sous la direction de G. Dahan dans les actes du colloque «Les hébraïsants français du xvie siècle», tenu à Troyes en septembre 2013.
Études doctrinales

1) «Scientia bifrons. L'ambivalence de la 'hokhmah (sapientia/ scientia) dans la pensée juive du moyen âge occidental après Maïmonide», in I. Craemer-Ruegenberg, A. Speer (éd.), Scientia und ars im Hoch- und Spätmittelalter [actes de la Mediävistentagung de Cologne, septembre 1992], t. II, Berlin, de Gruyter, 1994, p. 667-684.

2) «Motivations et attitudes de la prière: la liturgie samaritaine au témoignage du Livre des lumières dans l'explication des prières», in A.D. Crown, L. Davey (éd.), Essays in Honour of G.D. Sixdenier. New Samaritan Studies of the Société d'études samaritaines. III and IV, Proceedings of the Congresses of Oxford 1990... Paris 1992... with Lectures given at Hong Kong 1993..., Sydney, University of Sydney, Mandelbaum Publ., 1995 («Studies in Judaica», 5), p. 95-106.

3) «Les philosophes juifs d’Espagne au XVe siècle, l’Éthique à Nicomaque et le projet philosophique de Joseph Ibn Shem Tob (étude préparatoire)», in J.Ma Soto Rábanos (éd.), Pensamiento medieval hispano. Homenaje a Horacio Santiago Otero, t. II, Madrid, C.S.I.C., 1998, p. 1289-1316.

4) «La réception de la Rhétorique dans la littérature hébraïque du moyen âge», in G. Dahan, I. Rosier-Catach (éd.), La Rhétorique d’Aristote. Traditions et commentaires de l’Antiquité au XVIIe siècle, actes du colloque d’Aix-en-Provence, juillet 1995, Paris, Vrin, 1998, p. 257-282.

5) «En quel sens on peut parler de "mystique philosophique" dans la philosophie juive du moyen âge occidental», in P. Fenton, R. Goetschel (éd.), Expérience mystique, écriture mystique et philosophie mystique dans le judaïsme et les religions du Livre, Leyde, Brill, 2000, p. 113-129.

6) «Le 'Eyn ha-qore' de Rabbi Joseph b. Shem Tob Ibn Shem Tob: critique de Maïmonide et présence implicite de R. Juda ha-Lévi», in G. Dahan, G. Freudenthal, J.-P. Rothschild (éd.), Torah et science... études offertes à Charles Touati, Louvain-Paris, Peeters, 2001, p. 165-211.

7) «L’enseignement de la philosophie de Maïmonide selon le Sefer ben porat de R. Juda Romano (Italie, XIVe siècle)», in T. Lévy, R. Rached (éd.), Maïmonide, philosophe et savant, (1138-1204) Louvain-Paris, Peeters, 2004 («Ancient and Classical Sciences and Philosophy»), p. 433-462.

8) «Exemples bibliques, talmudiques et philosophiques, exemplarité divine et humaine, dans la philosophie juive du moyen âge», in Th. Ricklin et alii (éd.), Exempla docent. Les exemples des philosophes de l’Antiquité à la Renaissance. Actes du colloque international 23-25 octobre 2003 Université de Neuchâtel, Paris, Vrin, 2006 [2007] («Études de philosophie médiévale», 92), p. 75-93.

9) «La contestation des fins de la politique selon Aristote chez quelques auteurs juifs du moyen âge tardif en Espagne», in V. Syros (éd.), Well Begun is only Half Done: Tracing Aristotle’s Political Ideas in the Medieval Orient (Studies on Arabic, Syriac, Byzantine, Jewish, and Persian-Indian Sources), Tempe, The Arizona Center for Medieval and Renaissance Studies («Medieval and Renaissance Texts and Studies»), 2011, p. 189-223.

10) «Une linguistique de théologiens», in J. Baumgarten, J. Costa, J.-P. Guillaume, J. Kogel (éd.), Hommage à Sophie Kessler-Mesguich, Paris, Université de Paris III, 2012, p. 77-95.

11) Jean-Pierre Rothschild, Jérôme Grondeux [J.-P. Rothschild seul], «Avant-propos», in J.-P. Rothschild, J. Grondeux (éd.), Adolphe Franck, philosophe juif, spiritualiste et libéral dans la France du xixe siècle. Actes de la table ronde tenue à l’Institut de France le 31 mai 2010, Turnhout, Brepols, 2012, p. 5-10.

12) «Le moyen âge dans la philosophie, le Dictionnaire des sciences historiques et philosophiques, Adolphe Franck et quelques autres», in J.-P. Rothschild, J. Grondeux (éd.), Adolphe Franck, philosophe juif, spiritualiste et libéral dans la France du xixe siècle. Actes de la table ronde tenue à l’Institut de France le 31 mai 2010, Turnhout, Brepols, 2012, p. 111-142.

13) «L’exégèse juive médiévale et moderne d’Isaïe 8, 1-8», in M. Arnold, G. Dahan, A. Noblesse-Rocher (éd.), L’exégèse d’Isaïe 8, 1-8, Paris, Éditions du Cerf, 2013 («Lectio divina»), p. 73-111.

14) «Au fondement de la notion de ‘‘pères’’: pourquoi les rabbins ne sont pas les ‘‘pères’’ de la Synagogue», in R. Berndt, M. Fédou (éd.), Les réceptions des Pères de l’Église au Moyen Âge. Le devenir de la tradition ecclésiale. Congrès du Centre Sèvres-Facultés jésuites de Paris, 11-14 juin 2008, Münster, Aschendorff, 2013, t. I, p. 493-511 («Archa Verbi. Subsidia», 10).

15) «L’arbre de la connaissance du bien et du mal et le statut de la philosophie morale chez les auteurs juifs de la péninsule Ibérique au moyen âge tardif», dans M. Arnold, G. Dahan, A. Noblesse-Rocher (éd.), Genèse 2, 17. L’arbre de la connaissance du bien et du mal, Paris, Le Cerf, 2016, p. 105-145.

16) « L’appropriation de l’Éthique à Nicomaque par le judaïsme espagnol : le travail des préfaces (Me’ir Alguadez, Joseph ben Shem Tov Ibn Shem Tov) », Iberia Judaica 8, 2016, p. 61-122.
Sous presse:

«Le traité Abot de la Michna et l’Éthique d’Aristote dans l’Espagne médiévale et la diaspora sefarade», à paraître dans les Mélanges en l’honneur de Roland Goetschel, éd. P. Fenton, S. Valabrègue, [Leyde, Brill, 2014?].

«Aperçus sur le monde et la Terre sainte dans la littérature hébraïque médiévale et moderne», à paraître dans N. Bouloux, A. Dan, G. Tolias (éd.), Orbis disciplinae. Liber amicorum Patrick Gautier Dalché, Florence, sismel («Micrologus»).

Inédits:

«Des politiques tirées de l'Écriture sainte? Éléments de (non-)comparaison entre des exégèses juives et latines», à paraître dans les actes du colloque organisé par R. Goetschel et D. Tollet, «Roi et prophète dans le judaïsme et les religions du Livre. Antiquité et moyen âge», Paris, Sorbonne, mai 1996 (25 p.).

«Littérature juive I: généralités, droit rabbinique, philosophie et théologie, sciences, morale», in D. Boutet (dir.), Guide des études médiévales, Paris, Champion, ca 24 p. (remis en 2001).

«Conclusions II : A. la section hébraïque de l’IRHT et les orientations actuelles des études juives ; B. Quelques différences du statut de l’écriture dans le judaïsme et dans son environnement chrétien occidental», à paraître dans S. Campanini, S. Fellous (éd.), Actes de la journée «Écriture et écritures», Paris, IRHT, 8 novembre 2012 (6 p.).

«Le Liber de causis en hébreu: les traductions – éléments de la réception – quelle influence?», communication à l’Atelier international « Autour du Liber de causis» organisé par O. Boulnois, D. Calma, A. de Libera et D. Poirel, à la Sorbonne, le 5 juin 2013 (11 p.).

Études latines

1) F. Dolbeau, C. Lévy, P. Petitmengin, J.-P. Rothschild, J.-Y. Tilliette, «Les vies latines de sainte Pélagie. II», Recherches augustiniennes 15, 1980, p. 265-304.

2) J.-P. Rothschild, A. Strubel, «Sainte Pélagie dans le De triumphis Christi Antiochenae gestis de Flodoard», in P. Petitmengin (dir.), Pélagie la pénitente. II, Paris, Études augustiniennes, 1984, p. 67-99.

3) «Silius Italicus et l'Etrusca disciplina», in [D. Briquel, Ch. Guittard (éd.)], Les écrivains et l'Etrusca disciplina de Claude à Trajan, Tours, 1995 («Caesarodunum», suppl. 64), p. 105-114.

4) «Un De contrarietatibus in sacra Scriptura attribué à Garnier de Rochefort, tiré du De tropis loquendi de Pierre le Chantre», in J. Elfassi, C. Lanéry, A.-M. Turcan-Verkerk (éd.), Amicorum societas. Mélanges en l’honneur de François Dolbeau, Florence, SISMEL, 2013, p. 741-768.

Inédit:

«La grotte de Pélagie au Mont des Oliviers», à paraître in P. Petitmengin (dir.), Pélagie la pénitente, t. III (ca 1985; 22 p.).
Articles de bibliographie :

1) «L'actualité maïmonidienne», in Communauté nouvelle 38, 1988, p. 205-210.

2) «Tendances des recherches sur le livre hébreu occidental (1989-1991)», Gazette du livre médiéval 19, automne 1991, p. 23-32.

3) «Autour de Gersonide», Revue des études juives 153/3-4, 1994, p. 303-326.

4) «L'état présent de la recherche en philosophie juive médiévale», texte d'une communication donnée à la Société des études juives en mars 2004, Revue des études juives 164/1-2, janvier-juin 2005, p. 251-268.

5) «Halakhah et philosophie en Provence au tournant des XIIIe-XIVe siècles: R. Menahem ha-Meïri selon Moshe Halbertal», Cahiers du judaïsme, automne 2005 (6 p.).

6) «État et perspectives de la recherche sur la halakhah samaritaine», in M. Bar-Asher, M. Florentin (éd.), Samaritan, Hebrew and Aramaic Studies presented to Professor Abraham Tal, Jérusalem, The Bialik Institute, 2005, p. 77*-104*.

7) «Les recherches en philosophie juive médiévale d'après quatre revues d'études juives entre la fin du XIXe et le troisième quart du XXe siècle: maîtrise des techniques et effacement des fins», in S. C. Mimouni, J. Olszowy-Schlanger (éd.), Les revues scientifiques d'études juives: passé et avenir. À l'occasion du 120e anniversaire de la Revue des études juives ("Collection de la Revue des études juives", 38), Paris-Louvain, Peeters, 2006, p. 199-296.

8) «Georges Vajda, bibliographe», in «Hommage à Georges Vajda (1908-1981), Bibliothèque nationale de France, 17 novembre 2008» conférence enregistrée :

http://www.akadem.org/sommaire/themes/philosophie/1/12/module_5539.php, 34 mn.

--) Environ trois cents recensions d'ouvrages dans la Revue des études juives, la Revue de l'histoire des religions, la Revue de philologie, la Revue des études latines, Scriptorium, Arabica, Le Moyen Age.



Divers :

1) «Conférence d’ouverture de M. Jean-Pierre Rothschild, Directeur d’études de langue et littérature hébraïques dans l’Occident médiéval et moderne», in École pratique des hautes études, section des sciences historiques et philologiques. Conférence d’ouverture... 20 novembre 1996, Paris, [École pratique des hautes études, section des sciences historiques et philologiques], 1998, p. 11-38.

2) «Le contenu»… «identifier»… «en hébreu», in P. Géhin (dir.), Lire le manuscrit médiéval, Paris, A. Colin, 2005, p. 202-204 et bibliogr. p. 220-221.

3) [articles d’encyclopédie] «Séminaire israélite de France», «Société des études juives», «Touati, Charles», «Vajda, Georges», in Encyclopedia Judaica2, Detroit, etc.-Jérusalem, Macmillan Reference USA-Keter Publishing House, 2007, t. 18, p 279-280, 721-722; t. 20, p. 72-73, 457-458.

4) «L’enseignement juif dans l’Europe des universités», in É. Vallet, S. Aube, Th. Kouamé (dir.), Lumières de la sagesse. Écoles médiévales d'Orient et d'Occident, Paris, Publications de la Sorbonne, 2013, p. 249-255.

similaire:

Bibliographie. I. Mémoire et thèses iconDans le cinema francais
«travail de mémoire», particulièrement délicat pour ce sujet qui continue à provoquer des controverses violentes, tant les mémoires...

Bibliographie. I. Mémoire et thèses iconAtelier reproduction des theses

Bibliographie. I. Mémoire et thèses iconCH1 – Les mémoires : lectures historiques
«Entre mémoire et Histoire. La problématique des lieux», in Les Lieux de mémoire», nrf, 1984

Bibliographie. I. Mémoire et thèses iconMémoire du Comté de Grignols
«Mémoire du Comté de Grignols», dont l'objet est de participer à la restauration du patrimoine architecturale du village et du Bourg...

Bibliographie. I. Mémoire et thèses iconNote pour l’analyse des theses sur les pnr

Bibliographie. I. Mémoire et thèses iconThèses déposées
«Economie, Organisations, Sociétés» au cours de l’année universitaire 2010/2011

Bibliographie. I. Mémoire et thèses iconLes thèses en rouge et italique ont été soutenues, celles en noir sont en préparation

Bibliographie. I. Mémoire et thèses iconII/ Déficiences de la mémoire

Bibliographie. I. Mémoire et thèses iconBibliographie sur le sujet choisi. Nom, prénom
«démarche de recherche» est à rendre en accompagnement de votre bibliographie sur le sujet choisi

Bibliographie. I. Mémoire et thèses iconCafé-mémoire De Concarneau / Trégunc






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com