Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement»





télécharger 0.68 Mb.
titreEssais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement»
page1/18
date de publication06.07.2017
taille0.68 Mb.
typeEssais
d.20-bal.com > histoire > Essais
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   18

Cahiers du CESAT n°7

Janvier 2007



Sommaire


Éditorial

Le bagage tactique de l’officier

Général de corps d’armée Elrick IRASTORZA
Le mot du Comcesat

Général de division Jean-Paul BALERIN
Un penseur militaire

Comte Jacques de GUIBERT

par Monsieur Thierry WIDEMANN
Articles généraux

De l'intérêt de l'histoire militaire: une vision d'outre-manche


par le Colonel GAULIN

L'école malienne de maintien de la paix

par le Colonel Pascal FACON

Nouvelle donne stratégique

et nécessité d’un « troisième pied du tabouret »

par le Général de division (2°s) Eric de La Maisonneuve

L’Asie centrale

extraits rédigés par Monsieur Guillaume JEU

La Force de Réaction Rapide et la Brigade Multinationale

par le Colonel P.AUGUSTIN
Libres opinions1

Après l’assassinat d’Anna Politkovskaia…mafias russes et cie


par le Lieutenant-colonel GERVAIS

Europe, démographie et immigration


par Monsieur le Professeur Christian MARCHAL

Marche turque


par Madame le Professeur Françoise Thibaut

Crise et pensée militaire

par le Général de division (2°s) Eric de La Maisonneuve

L’asymétrie : perspectives et dangers

par le Lieutenant-colonel Thierry LAVAL

Libres réflexions sur l’écriture…


par le Chef d’escadrons PELTIER

L'appui indirect au profit de la bataille de reconnaissance de la brigade


par le Major J P CRESSWELL

Après la guerre : le Moyen-Orient en recomposition

synthèse du Lieutenant-colonel GERVAIS


Le droit international et la guerre aujourd’hui

par le Lieutenant-colonel Jérôme CARIO

À propos de culture historique


par le Général (2°s) Guy MARIOTTI

Réflexions sur l’imbrication des mondes militaire et civil


par l’Ingénieur général hors classe Louis-Alain ROCHE

On a aimé

Parier pour la paix, du Général Jean COT

La République face au communautarisme, de A. SFEIR et R. ANDRAU

Essais sur la Chine de Simon LEYS

L’ « ensauvagement » de Thérèse DELPECH


La guerre d’Espagne et ses lendemains de Bartolomé BENNASSA


  • Avis de Stagiaires

La guerre, la ville et le soldat (CBA POISBEAU, 118ème promotion)

Le mythe de la guerre-éclair (Major britannique BEDFORD, 117ème promotion)

Perspectives tactiques (CES Thibault de BRÉBISSON)



Le bagage tactique de l’officier
Général de corps d’armée Elrick IRASTORZA,

Major général de l’armée de terre.
La « guerre totale » selon CLAUSEWITZ n’est plus d’actualité, tout au moins sur le continent européen. « La guerre parmi les populations », pour reprendre l’expression du général Rupert SMITH0, lui a succédé. La puissance classique fondée sur la supériorité technologique et les moyens de destruction ne suffit plus à obtenir la victoire et l’usage indiscriminé de la force s’avère souvent contre-productif.

Dans ce nouveau contexte, face à un ennemi qui évolue délibérément dans les milieux les plus complexes, « égalisateurs de la puissance classique », en zone urbaine comme dans les zones refuges ou difficiles d’accès, la manœuvre tactique à tous les échelons reprend alors tout son sens.
Contrairement à certaines idées reçues, la nouvelle typologie des crises n’a nullement tué les principes de l’action militaire tels que Foch les avaient décrits. Elle a rendu plus que jamais nécessaire leur ré-appropriation par chacun d’entre nous, enrichie des pré-requis actuels comme la légitimité de la mission, la gradation des effets ou la maîtrise des effets collatéraux, pertes subies et dommages infligés.
Dans la gestion des crises telles que nous la vivons aujourd’hui, la préoccupation première du chef en opération est de chercher en permanence à conserver sa liberté d’action pour remplir sa mission, par anticipation et non en réaction. Pour cela, il lui faut absolument percer le brouillard de la crise, rendu plus épais que jamais par l’imprévisibilité de la menace et le cloisonnement des milieux (physiques mais aussi culturels ou idéologiques).

Les moyens technologiques lui permettront de collecter l’information, mais c’est l’homme seul, par son intelligence, qui permettra de convertir le flot d’information en avantage. Sur un théâtre complexifié par le jeu des acteurs non militaires, le chef doit conserver sa capacité d’anticipation pour conduire et surprendre,  pas seulement pour réagir  imposant à l’adversaire ses objectifs sur le terrain et le rythme de ses actions.
C’est pourquoi il est essentiel en opération d’entretenir à tout niveau de la hiérarchie un éveil permanent aux évolutions toujours possibles des situations. Bien logiquement, il est indispensable en amont de mettre l’accent sur ce principe dans la formation et la préparation de nos officiers.
Dans les faits, la conquête puis la conservation de la liberté d’action sur l’adversaire est indispensable : cette lutte sans merci exige de se poser les bonnes questions, y compris celles qui dérangent, car comme VO NGUYEN GIAP et quelques autres nous l’ont montré à nos dépens, il ne faut jamais dénier à l’adversaire le droit d’être plus intelligent et d’appliquer lui aussi, à sa manière, les principes de la guerre : ce serait une erreur lourde de conséquences que d’étendre à l’intelligence humaine les principes de dissymétrie et d’asymétrie.
La liberté d’action se travaille, car exception faite d’une petite poignée d’as de la tactique, elle se ramène le plus souvent au choix entre quelques procédés bien huilés et parfaitement maîtrisés.

A cette fin, l’enseignement dispensé aux officiers de l’armée de Terre tout au long de leur parcours professionnel doit permettre d’acquérir de véritables référentiels. C’est pourquoi trois principes vont guider la nouvelle structuration de l’enseignement tactique nécessaire à notre armée professionnelle :

  • Enseigner la tactique au plus tôt et densifier son contenu ;

  • Former « un niveau au-dessus » en dispensant un enseignement sur la manœuvre du niveau supérieur de responsabilité ;

  • Accroître la pratique et la mise en situation, pour qu’à l’heure de l’action, au moment du choix des armes face à une situation opérationnelle donnée, le chef dispose d’une large palette d’options entre lesquelles il devra trancher pour obtenir l’effet final recherché en agissant comme NAPOLEON à AUSTERLITZ ou le capitaine commandant un sous-groupement tactique interarmes au fin fond de l’Afrique, au bon endroit, au bon moment avec les moyens et le tempo appropriés.


Ce véritable « bagage tactique » ne peut s’improviser au dernier moment ; il se prépare intellectuellement dans nos écoles. Le CESAT doit demeurer un de ces pôles d’excellence en matière d’enseignement des fondamentaux. Car les défis de demain sont clairement identifiés, il est essentiel pour notre armée de Terre de préserver unité et cohérence dans l’enseignement de la tactique au service d’une même finalité opérationnelle : continuité dans la formation de nos officiers, cohérence entre l’enseignement dispensé et les emplois tenus ; recherche de synergie avec les écoles « sœurs » de l’armée de l’air, de la marine voire de la gendarmerie, autant de gages d’une meilleure efficacité interarmées.


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   18

similaire:

Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement» iconL’hypothèse de la normalisation de l’urbanisation chinoise
«l’exotisme» qui entoure les villes chinoises; un constat sur lequel avait abouti Jean-Luc Domenach au sujet de la Chine en général...

Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement» iconEssais thérapeutiques Définition
«les essais ou expérimentations organisés et pratiqués sur l’être humain en vue du dvpt des connaissances biologiques et médicales...

Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement» iconLa loi sur le divorce en Chine

Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement» iconPour ou contre l’experimentation animale ?
«pré-cliniques», où la molécule est évaluée, sélectionnée et testée sur des animaux avant de passer à la phase d’essais sur l’homme.(Cf...

Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement» iconL’évolution de la règlementation européenne sur les essais cliniques

Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement» iconMalthus, 18-19ème siècle : «Essais sur les principes de population»

Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement» iconLa vie secrète de la cour de chine

Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement» iconHistoire de l'édit de l'empereur de la Chine

Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement» iconMa mission en chine (1893-1897)

Essais sur la Chine de Simon leys l’ «ensauvagement» iconLes Oiseaux de la Chine. Atlas






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com