1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1





télécharger 34.14 Kb.
titre1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1
date de publication29.10.2017
taille34.14 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
Partie 2 : 1958-1967 : Les années Herzog et la sportivisation de l’EP
Introduction :

1958 : élection du GDG = établissement d’une nouvelle Constitution : 1er janvier 1959 : 5ème Rép.

BERNSTEIN 1989 « « La France des petits » cesse d’être le modèle valorisé par la propagande officielle et l’opinion au profit de notions neuves empruntées au vocabulaire américain de l’expansion économique. La croissance de la production, la rentabilité, l’investissement, la productivité, la compétitivité deviennent des thèmes majeurs dans le discours dominant ».

On parle d’accélération de l’histoire = transformation des valeurs principales de la société.

  • Eco : expansion économique, 30 Glorieuses.

DUMAZEDIER 1962, Vers une civilisation du loisir ?

La conjoncture économique va faire que la société tend vers une transformation des loisirs.


  • Ecole valeur fondamentale :

1959 : Réforme BERTHOIN : scolarité étendue jusqu’à 16 ans

  • Cette expansion de la scolarité transforme le système scolaire.




  • Création 1963 : des Collèges Enseignement Généraux : CEG

A l’époque, au niveau scolaire il existait 2 écoles (école peuple, et « filière favorisée »)


  • Massification de l’enseignement (expansion scolarité et CEG).

1950 : 438 000 élèves

1960 : 795 000

1970 : 2 200 000

Avant 1963 : chiffres pour le secondaire.
BERNSTEIN «  La France du début des 70’s apparait plus éloignées de celle de 1945 que celle-ci pouvait l’être du 19ème siècle. »

On peut parler d’accélération de l’Histoire : en l’espace de 20 ans plus gde transformation que depuis 100ans.



  1. Le sport au service d’une politique de grandeur


Période ou la volonté politique est de mettre en évidence la grandeur de la France = que la France soit représentée comme une grande nation au niveau internationale.

On parle de l’élan Gaullien en ce qui concerne le sport et l’EP (réf. JL Martin 1998).


  1. Vers un ministère de la J et S

Création Met J = 1966 dirigée par MISSOFE.

Avec cette création, la jeunesse et sport bénéficie budget propre = autonomie, fonctionnaires rattachés à ce ministère.

  • dimension importante dans « sportivisation »


Herzog (1958-1966) : Haut commissariat JS et secrétariat JS

=> Implication de +en+ importante de l’Etat pour JS.


  1. Les sports et les enjeux internationaux

En 1958 : on est en période guerre froide.

JO ROME 1960 : France 4 médailles (0 en or).

(1945-1968 : aucun investissement sportif).

Le gouvernement se sert de ces résultats pour activer politique sportive.

Suite JO Rome « Déchéance de la France » (Titre Equipe).

Le journal Le Monde, MARGILLAC 1960 «  On s’est enfin aperçu que ces compétitions engagent le prestige d’une nation, on ne peut plus le nier, on juge un pays sur le nombre de ces médailles Olympiques ».


  1. L’Etat au service du développement du sport

  • Une politique de construction d’installation sportive :

Avant, en France aucun gouvernement politique n’avait envisagé politique de construction sportive.

Réaliser entre 1960 et 1975.

Mise ne place de 3 Lois programmes de construction d’installations :

1960-1965 : 345 millions de Francs

1966-1970 : 1 milliard

1971-1975 : 2.6 milliard

  • toutes les installations actuelles datent de cette époque (1960-70).




  • Développement des formations professionnelles liées au sport

-Aout 1963 : Création des BE d’éducateurs sportifs (BEES)

Le Monde 1963 «  Le sport doit être considéré comme un service publique »

1972 : Organisation du BEES en 3 degrés
(Ordonnance Octobre 1945 va crée la délégation de pouvoir accordé par l’Etat sur les fédérations : L’Etat ne s’en occupe pas mais le contrôle.

Article 1 : Toute compétition sportive ayant pour objet de désigner une association, une équipe, un joueur ou un athlète comme vainqueur régionale ou nationale ou comme représentant de la France doit être autorisé par le ministre de l’EN qui peut déléguer ses pouvoirs à un ou plusieurs groupements ou fédérations déterminés.)

  • Les fédérations sont sous le contrôle de l’Etat par la délégation de pouvoir.

Par cette délégation l’Etat crée un monopole dans les fédérations (ex : FFF unique)
-Création de cadres fédéraux : 1958 : CTN et CTR (conseiller technique nationaux et régionaux), 1962 : DTN (directeur)

=> rémunérés par l’Etat.
Entre délégation pouvoir et cadres fédéraux, c’est l’Etat qui chapote l’organisation du sport.

A partir 60’s on peut parler des métiers du sport.



  1. L’EP au service de la politique sportive ?




    1. Les étapes de la transformation de l’EP




  • 1959 : IO : mettent en évidence la place minoritaire du sport dans ces textes.

Mise en évidence de la méthode suédoise. (Méthode statique structurée autour de l’anatomie avec objectif de développement musculaire harmonieux).

Ces IO rappellent à l’ordre les enseignants.

  • Conservation de la méthode suédoise comme méthode unique : Explication

Economique et réaliste (pas assez d’installations sportives en France pour pratiquer du sport en EP).

Séparation des 2écoles : on considère que pour le peuple c’est mieux de faire méthode suédoise = contrôle idéologique avec méthode suédoise.

Le sport dans sa représentation jusque fin 50’s réservé à une élite.


  • Création en aout 1959 : épreuve obligatoire d’EP au baccalauréat (avant facultatif : sport pratiqué).

Petit à petit le sport pénètre l’EP, oblige enseignants à pratiquer sport.


  • Il existait une ½ journée de plein air : 1961 : ½ journée de sport.

Circulaire juin 1961 «  Ce changement d’appellation marque une ferme intention d’intensifier encore l’effort entrepris en vue de l’initiation et du perfectionnement sportif des élèves ».


  • Les IO de 1962 : Pour l’organisation des activités de sport

On passe donc d’EP à sport.

volonté développer au sein EPS et ½ journée sport, des compétitions interclasses et inter établissement.

« La ½ journée peut être enfin utilisée pour l’entrainement spécialisé ». => logique fédérale.


  • 1965 : Publication de l’Essai de Doctrine du Sport = Borotra.

Texte réaffirme le rôle primordial du sport dans les sociétés modernes notamment au travers de ces enjeux politiques.

Met en évidence nécessité de former une élite sportive et les valeurs éducatives, culturelles et sociales du sport.
France Demain 1966 « Le prof de gym est mort, un nouveau prof est nait qui découvre forme et entraine les nouveaux champions de demain ».



    1. L’EPS par le sport, les IO de 1967


A partir IO 1967 il n’y a plus que le sport qui est le support unique de l’EPS.

On l’appelle surtout « APS ». On parle du sport en tant que modèle culturel.

«  L’EPS doit se faire l’écho sur le plan éducatif de l’importance croissante du sport comme fait de civilisation. »

  • Ce texte répond à un enjeu culturel car il n’était plus possible que l’EPS enseigne des activités plus pratiquées dans la société.

Enjeu idéologique trouvé dans les valeurs véhiculées par le sport : ces valeurs collent au système capitaliste.

Ces IO 1967 en + d’intégrer le sport et de favoriser le sport compétitif, elles sont éducatives. On vise des objectifs sociaux, moraux.

Texte avec 2 faces.

Redéfinition de la notion de santé en EPS : avant ce texte la santé était le renforcement physique. A partir 1967, cette notion de santé se transforme : «  L’EPS se donne comme objet l’acquisition de la Santé qui parait devoir être considéré comme la capacité pour un individu d’ajuster en permanence ces réactions et comportements du monde extérieur » (logique adaptation).



  1. Les IO de 1967, la victoire du courant sportif




  • Courant sportif logique plutôt marxiste (SNEP, FSGT…)

Conception marxiste : à l’école on ne doit enseigner que le réel.

  • Courant psychomoteur : Le Boulch : travail sur la hiérarchisation mentale.

Quand EP = travail intellectuel.

Se développe un courant sur le schéma corporel = prise de conscience du sport.

  • Courant psycho-socio-moteur : Parlebas : considère que le schéma corporel doit se développer dans des « sports » collectifs.


Sur ces courants la c’est le courant sportif qui sera repris dans les IO de 1967. Ce courant sportif organise des expérimentations au sein des établissements scolaires ayant pour l’objet le sport :

  • Corbeille Essonne (1964) : toutes les classes fonctionnent autour du sport et sont organisées en club. On fonctionne sur un mode compétitif.

  • Création République des Sports : J. De Rette : fonctionne sur meme modèle Corbeille Essonne mais son expérience fonctionne sur plusieurs établissements.

FARS (fédération animateurs RS) : met en évidence aspect éducatif du sport = stage de formation Maurice Baquet (1964) : formation l’été pendant 1 mois, formation pour enseignants d’EPS sur utilisation du sport en EP.

  • tous ces éléments pèsent sur le choix du politique dans IO 1967.



  1. Les courants divergents




    1. Le courant de la critique radicale du sport


Création au sein du SNEP de la tendance d’une Manifeste : 1963 : Jean Marie BROHM en 1966, Sociologie politique du sport « Le sport ne fait que transposer au niveau de l’activité non directement productive c’est- à –dire du loisir et du temps libre, la compétition sociale mais sous une forme ludique et aliénée. »

  • Le sport que l’on retrouve dans temps libre et loisir reproduit la compétition sociale observée dans le temps de travail, de manière ludique.

Courant ultra gauche, marxiste.

LAGUILLAUMIE 1968, Pour une critique fondamentale du sport « L’acceptation idéologique politique du sport est une profonde capitulation devant l’ordre bourgeois »

  • Période loisir on pratique encore compétition.


Les courants divergents : Le BOULCH et PARLEBAS par rapport au sport.

Conclusion : En l’espace d’une dizaine années, le sport civil s’est massifié, devenu phénomène de masse. Globalement le sport bénéficie de l’aide de tous les éléments de la société.

ANDRIEU 1998 «  Le sport bénéficie de l’aide des enseignants, de l’aide de l’Etat, de la FSGT, des journaux, de la télévision, du loisir commercialisé. »

MAHEU Rapport sur le Sport de l’UNESCO 1964 «  Le sport est devenu un phénomène social aux dimensions planétaires. »

similaire:

1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1 iconLa Constitution du 4 octobre 1958 (après la révision de février 1996)

1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1 iconLe ce et la liberté du commerce et de l’industrie Chloé Zylberbogen
«il n’y a ni privilège, ni maîtrise, ni jurande, ni limitation à la liberté du commerce et à l’exercice de l’industrie et des arts...

1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1 icon«La Constitution du 4 octobre 1958» Voici un document à connaître, à (re)lire, à (re)découvrir
«, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004»

1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1 iconInstruction obligatoire jusqu’à 13 ans
«L’organisation de l’enseignement public obligatoire gratuit et laïc à tous les degrés est un devoir de l’Etat.» (Constitution du...

1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1 iconBibliographie à l’usage des enseignants
«le méchant» et enfin le retour et la récompense propice à l’établissement d’une nouvelle situation

1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1 iconCandidate à l’élection législative Europe Ecologie les Verts
«il faut consacrer l’argent disponible pour régénérer les réseaux de transport existants, privilégier les infrastructures qui offriront...

1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1 iconMemoire distinct produit en vertu de l’article 61-1 de la constitution du 4 octobre 1958
«le bâtonnier prévient et concilie» les différends d’ordre professionnel. IL ne lui donne pas de pouvoir juridictionnel. IL dit cependant...

1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1 iconI les sources historiques de la Constitution anglaise définissent...
«Acte pour une nouvelle limitation de la Couronne et une meilleure garantie des droits et libertés du sujet.»

1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1 iconCours individuel en 1981 a la position des institutions communautaires
«charte constitutionnelle» de la Communauté. La rédaction de la nouvelle constitution ne changera donc que peu de chose en droit

1958 : élection du gdg = établissement d’une nouvelle Constitution : 1 iconLes concepts d’egalite et d’analogie : la question de la similitude...
«Liberté, Egalité, Fraternité» : la devise de la République Française figurant énoncée à l’article 2 de la Constitution du 4 octobre...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com