Préparation opérationnelle à l'emploi collective (poec)





télécharger 90.35 Kb.
titrePréparation opérationnelle à l'emploi collective (poec)
date de publication29.10.2017
taille90.35 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos

uimm manche


CAHIER des CHARGES

Préparation opérationnelle à l'emploi collective (POEC)


Pré qualification

Peintre industriel

Préambuleafficher l\'image d\'origineafficher l\'image d\'origine

Les partenaires sociaux ont souhaité, dans l’accord national interprofessionnel (ANI) du 5 octobre 2009 dans son article 115, permettre la mise en place d’actions collectives en réponse à des besoins identifiés par une branche professionnelle, après avis de la CPNE de la branche.

Dans la continuité de l’ANI, la loi n°2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l’alternance et la sécurisation des parcours professionnels a créé la préparation opérationnelle à l’emploi (POE) dite « collective ». L’article L. 6326-3 du code du travail précise le cadre de la POE collective.

Les partenaires sociaux de la métallurgie, dans le cadre de l’accord national du 1er juillet 2011 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie, ont souhaité favoriser la mise en place de la POE collective pour les métiers industriels en tension.

La POE collective permet à plusieurs demandeurs d’emploi inscrits de bénéficier d’une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par une branche professionnelle.

Ce cahier des charges présente le projet de Pôle Emploi Basse Normandie et ADEFIM Basse-Normandie pour pré-qualifier des demandeurs d’emploi (homme ou femme) au métier de « Assembleur au plan industriel ».

Contexte territorial

Sur le secteur d’activité du département de la Manche et plus particulièrement sur le secteur Sud Manche, des besoins en main d’œuvre sur les métiers de Peintre Industriel apparaissent et notamment au travers des différentes enquêtes de conjoncture réalisées par la Chambre Syndicale de la Métallurgie.

En parallèle d’une croissance des besoins, il est constaté une absence de vivier de personnels qualifiés au niveau des fichiers de Pôle Emploi et des Missions Locales. La pénurie se fait également ressentir au niveau des agences d’intérim.
Objet du Cahier des Charges et intitulé de la formation

L’objet du cahier des charges est la description des besoins, exigences et conditions d’achat de formation par Pôle Emploi Basse-Normandie et ADEFIM Basse-Normandie.

  • Intitulé de la formation :

Pré-qualification Peintre Industriel

  • Nombre de places requises : 6 à 10 stagiaires

Publics visés – Sélection

Les publics visés seront des demandeurs d’emploi non qualifiés ou insuffisamment qualifiés professionnellement dans les métiers ciblés de la peinture industrielle.

Ils seront détectés notamment au travers des ateliers et informations collectives de Pôle Emploi.

Pôle Emploi pourra également utiliser la méthode de recrutement par simulation (MRS)

Les candidats seront sélectionnés par les entreprises adhérentes à l’action avec éventuellement l’organisme de formation en support.

Seront ciblés :

  • Des demandeurs d’emplois issus d’une formation pré-qualifiante aux métiers de l’Industrie ;

  • Des demandeurs d’emplois dont le projet professionnel a été validé dans le domaine d’activité de la peinture industrielle ;

  • Des demandeurs d’emplois ayant des compétences de base dans la peinture industrielle et/ou le traitement de surface ou ayant eu une expérience professionnelle ;

  • Des jeunes issus des missions locales ayant suivi un parcours diplômant de type CAP/BAC Pro dans les métiers de la peinture ou de la carrosserie automobile (diplôme obtenu ou non).

Ils seront positionnés en fonction de leurs aptitudes et leur envie de poursuivre dans ce domaine d’activité par l’acquisition de compétences.
Objectif de la formation

La formation mise en place orientera les candidats vers les métiers de peintre industriel.

Les candidats devront avoir acquis les compétences attendues par les entreprises pour poursuivre, dans le prolongement de la formation pré-qualifiante, un parcours qualifiant (en contrat de professionnalisation) préparant à une certification de type CQPM (Peintre Industriel).

Les compétences visées permettront de réaliser

  • La préparation du poste

  • La préparation des surfaces à peindre

  • La préparation des peintures

  • L’application de peinture selon différents procédés (manuelle ou pistolet)

  • Le contrôle des réalisations

  • L’application des règles de sécurité et environnementales

Si ces objectifs sont atteints et validés par l’obtention du CQPM, une embauche pourra leur être proposée.

Les candidats pourront aussi se diriger vers :

  • L’emploi,

  • La préparation d’un diplôme en apprentissage

Description du contenu de la formation

A l’issue de cette formation pré-qualifiante, les candidats devront avoir acquis les compétences suivantes attendues par les entreprises qui recruteront pour la suite du parcours :

Savoirs techniques :

  • Préparation de surfaces

    • Les différents supports

    • Préparation de surfaces manuelle

    • Grenaillage



  • Choix et préparation des produits

    • Les solvants et peintures

    • Les différents supports



  • Applications

    • Les différentes applications et méthodes



  • Le contrôle des applications

    • Contrôle et réception des préparations de surface

    • Contrôle et réception des épaisseurs sèches et humides des applications (utilisation des outils de contrôle, normes et critères de réception)



  • Environnement sécurité

    • SST, gestes et postures

    • Habilitation et port des EPI

    • Gestion des déchets



  • Habilitations, certifications complémentaires

    •  CACES Nacelle, pontier, ATEX

Afin de permettre l’entrée en emploi à l’issue de la formation, le programme devra contenir des modules de :

  • Connaissance de l’entreprise industrielle

  • Construction du projet professionnel

  • Techniques de recherche d’emploi

Partenariat avec Pôle Emploi

Le partenariat entre Pôle Emploi et l’UIMM Manche est préexistant au travers des réunions de concertation mises en place au niveau régional

De plus, ce partenariat avec Pôle Emploi s’est effectué en relation directe lors de la sensibilisation et la recherche de candidats dans le cadre de positionnement pour intégrer des précédentes formations notamment dans le domaine de l’usinage, de la chaudronnerie et du soudage.

Le projet sera porté par l’ADEFIM Basse-Normandie et Pôle Emploi Basse-Normandie dans le cadre d’un protocole opérationnel de mise en œuvre signé entre les deux parties.

La convention de formation sera établie entre l’organisme de formation et l’ADEFIM Basse-Normandie.
Vu l’article 115 de l’accord national interprofessionnel du 5 octobre 2009 relatif aux actions mises en œuvre pour répondre à des besoins identifiés par une branche professionnelle ;

Vu la loi n° 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l’alternance et la sécurisation des parcours professionnels ;

Vu l’article L. 6326-3 du code du travail relatif à la POE collective ;

Vu la convention cadre nationale entre Pôle emploi et l’OPCAIM signée le 20 mai 2011 ;

Vu l’accord de branche du 1er juillet 2011 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie ;

Vu la décision du conseil d’administration de l’OPCAIM en date du 25 octobre 2011 ;

Vu la délibération n°2011/42 du conseil d’administration de Pôle Emploi du 16 novembre 2011 relative à la mise en place de la POE collective ;

Vu la convention cadre signée entre l’OPCAIM et Pôle Emploi ;
Il est convenu ce qui suit :
OBJET, NATURE, DUREE ET EFFECTIF DE LA FORMATION

En exécution de la future convention signée avec l’organisme sélectionné, celui-ci s’engagera à organiser l’action de formation intitulée « Pré-qualification Peintre Industriel » selon le programme de formation qui sera retenu.
Les bénéficiaires demandeurs d’emploi de l’action de formation seront au nombre de 6 minimum à 10 maximum.

Elle aura lieu :

- d’avril 2017 à fin juin 2017
- pour une durée totale maximale de 400 heures (nombre dheures de formation et d’accompagnement et d’évaluation finale) dont 329 heures de formation minimum en centre,
- dans des locaux qui devront se situer impérativement dans le secteur du Sud Manche

Type de validation et/ou niveau de sortie souhaitée à l’issue de la formation

Les candidats devront être en capacité à réaliser des préparations de surface et des applications :

La mise en place d’une évaluation technique et pratique sera recommandée pour positionner les candidats sur les compétences ciblées en fin de parcours de formation pré-qualifiant dans l’objectif d’un positionnement sur un parcours qualifiant.


Caractéristiques de l’action de formation

L’organisme de formation souhaitant répondre à ce cahier des charges doit préciser :

  • Les modules proposés dans la formation « Pré-qualification peintre industriel » et son environnement en précisant les répartitions temps (heures) par modules et en dissociant les parties théoriques et pratiques ;



  • Les techniques et moyens pédagogiques mis en place pour atteindre ces objectifs en mettant en avant les modalités de l’individualisation des parcours ;



  • Les moyens permettant de suivre l’exécution de l’action de formation (feuilles de présence, préciser s’il y a des séquences pédagogiques en entreprise...) ;



  • Les moyens mis en œuvre pour le suivi et la traçabilité de l’acquisition des compétences tout au long du parcours au regard de l’objectif visé ;



  • Les moyens d’évaluation de l’acquisition des compétences ciblées par chacun des champs de compétence couverts par l’action de formation ;



  • Les modalités de sanction de la formation (attestation de stage, passage de Qualification Soudage, positionnement pédagogique…) ;



  • L’objectif de l’action de formation en termes de compétences constitutives d’un métier inscrit dans la liste publiée par l’observatoire prospectif et analytique des métiers et qualifications de la Métallurgie.

Déroulement et durée :

L’ensemble des précisions suivantes concernant le déroulement pédagogique et matériel de la formation devra figurer sur la réponse remise :

Organisation pédagogique

  • Nombre maximum et minimum de stagiaires par session,

  • Typologie de formation : groupée, modulaire, individualisée, etc.,

  • Modalités d’entrée et de sortie de la formation,

  • Rythme de la formation, durée des modules (en semaines et/ou en heures),

  • Durée totale des heures en centre et en entreprise,

  • Modalités de suivi des stagiaires en cours de formation et en particulier des stagiaires en difficulté,

  • Un bilan intermédiaire doit être impérativement organisé en cours de formation,

  • Une action de sensibilisation au retour à l’emploi doit être développée par les formateurs tout au long de la formation (ce n’est pas qu’un module de technique de recherche d’emploi mais une aide pour une nécessaire prise de conscience par les stagiaires de la finalité de la formation).

Moyens en personnel

Les formateurs doivent avoir les diplômes requis pour cette action et une expérience professionnelle significative dans le domaine. Le soumissionnaire doit indiquer le profil des intervenants retenus pour l’action de formation (formation initiale, continue, expérience, références, métier occupé).

Une attention toute particulière devra être apportée aux capacités relationnelles, et pédagogiques du ou des formateurs qui devront être capables de faire partager leurs connaissances.
Moyens matériels

Le soumissionnaire doit décrire les lieux et locaux où se déroule la formation : adresse, moyens de transport, parking, possibilité de restauration proche, hébergement, etc.

Il doit décrire précisément les moyens matériels adaptés affectés à l’action de formation ainsi que les documents pédagogiques remis aux participants au cours et/ou à l’issue de la formation.

Appel éventuel à la sous-traitance

En cas de sous-traitance de tout ou partie de l’action de formation faisant l’objet du présent appel d’offre, le soumissionnaire devra préciser les modules sous-traités, les références de l’organisme sous-traitant (Nom, adresse, …) ainsi que les moyens en personnel et matériels mis en œuvre dans ce cadre.

Période d’application en entreprise

Le soumissionnaire doit préciser la durée des périodes de stage en entreprise et leur planification dans l’action globale de formation.

Certification et habilitations

Le soumissionnaire doit fournir la liste exhaustive des habilitations, certifications ou qualifications en précisant pour chacune, la nature, la durée de formation, l’organisation de la validation et les coûts associés.

La liste des prestataires pour ces différentes habilitations, certifications ou qualifications devra apparaitre dans la réponse faite.
Modalités de financement

Le financement de l’action sera effectué par l’OPCAIM selon les modalités de prise en charge définies dans le cadre d’une POE Collective.

Les actions de POE collective financées par l’OPCAIM sont susceptibles d’être subventionnées par le FPSPP.

Le soumissionnaire doit préciser le taux horaire facturé par stagiaire ainsi que le coût total de l’action de formation par stagiaire en détaillant les coûts liés à l’évaluation, la formation et les différentes habilitations et certifications.

L’organisme de formation s’engage à ne demander aucune participation financière aux stagiaires.

Engagements

Au-delà des engagements du fait de la prestation, l’organisme de formation devra respecter les engagements induits par la POE collective :

- Faire la publicité du FPSPP auprès des bénéficiaires stagiaires

  • En apposant les logos sur les feuilles de présence par demi-journée

  • En transmettant au bénéficiaire une lettre fournie par l’ADEFIM l’informant du financement FPSPP.

- Informer sans délai les prescripteurs de la POEC lors de toute absence non justifiée d’un des stagiaires.

- Réaliser le suivi de l’insertion dans l’emploi des stagiaires à l’issue de la POE et 3 mois après

  • En remplissant une grille que l’ADEFIM aura formalisée

  • En transmettant à l’ADEFIM les informations récupérées et consolidées.

- Transmettre à Pôle Emploi

  • Les informations nécessaires à l’établissement de l’indemnisation en AREF, de la RFPE et du versement des AFAF

  • Les états de présence mensuels à l’appui du versement de l’AREF et de la RFPE

  • La déclaration en cas d’accident de travail.



Les organismes de formation souhaitant répondre à ce cahier des charges devront communiquer l’ensemble des pièces demandées avant le lundi 13 mars 2017 à :

UIMM Manche

A l’attention de Monsieur Jean Michel GIBON

Secrétaire Général

30 Avenue Maréchal de Lattre de Tassigny

CS 80430

50104 CHERBOURG OCTEVILLE CEDEX


contact@uimm-manche.fr

Toute demande complémentaire d’information devra être adressée par mail à l’adresse ci-dessus.

-------- fin du document --------

UIMM Manche – Cahier des Charges « Pré-qualification Peintre Industriel » Page


similaire:

Préparation opérationnelle à l\Contribution opérationnelle de développement de la ftlv dans l’enseignement...

Préparation opérationnelle à l\Axe prioritaire 1 : l’accès à l’emploi pour les demandeurs d’emploi...
«emploi inclusion» a été élaborée dans le cadre de la préparation du séminaire national de concertation fse qui se tiendra le 27...

Préparation opérationnelle à l\L’opcaim, représenté par sa délégation
«collective». L’article L. 6326-3 du code du travail précise le cadre de la poe collective

Préparation opérationnelle à l\La négociation collective est un Droit à valeur constitutionnelle...

Préparation opérationnelle à l\2015 Date de lancement : 27 mars 2015
«collective». L’article L. 6326-3 du code du travail précise le cadre de la poe collective

Préparation opérationnelle à l\Les politiques territoriales de l’insertion et de l’emploi
«insertion emploi» sur les territoires, politiques de proximité, les Maisons de l’Emploi (mde) et les Plans Locaux pour l’Insertion...

Préparation opérationnelle à l\Pour une autre politique économique, pour l’emploi et les salaires
«sécurisation de l’emploi» et ses accords de maintien de l’emploi qui se multiplient dans les entreprises imposant un véritable chantage...

Préparation opérationnelle à l\Rapport pour une mise en œuvre opérationnelle

Préparation opérationnelle à l\Direction régionale des entreprises, de l’emploi, de la concurrence, de la consommation
«la création, la consolidation, le développement de l’emploi, l’amélioration de la qualité de l’emploi, par le renforcement du modèle...

Préparation opérationnelle à l\Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social
«la création, la consolidation, le développement de l’emploi, l’amélioration de la qualité de l’emploi, par le renforcement du modèle...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com