Journée du 23 mai





télécharger 16.42 Kb.
titreJournée du 23 mai
date de publication29.10.2017
taille16.42 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
Journée du 23 mai

Les membres de l’EHIC présenteront leurs recherches « en cours ». Chaque intervention durera environ 25 minutes et sera suivie d’une discussion d’environ dix minutes. Les horaires pourront changer en fonction du déroulement de la journée. Les résumés des interventions se trouvent à la page suivante.

9.00 COLIN Philippe (Limoges) : Territorialité, nation et décolonisation épistémique dans: Los pensamientos del Indio que se educó en las selvas colombianas (Les pensées de l’Indien qui s’est éduqué dans les forêts colombiennes) de Manuel Quintin Lame.
9.40 ESPIET-KILTY Raphaële (UBP) : Le gouvernement de coalition et la Big Society.
10.20 WHITTON Timothy (UBP) : La pratique référendaire : mythes et réalité.
11.00 Pause café
11.20 FOURCHES Marc (UBP) : La problématique des référendums dans les territoires dépendants. Le cas des îles Malouines.
14.00 GARBAYE Linda (UBP) : La participation politique des femmes en Amérique du Nord au 18e siècle.
14.40 GOURIEVIDIS Laurence (UBP) : Patrimonialisation de la mémoire de l’émigration en Ecosse: vers une mémoire transnationale?
15.20 GROSCLAUDE Jérôme (UBP) : Loi et religion au Royaume-Uni : union de circonstances?
16.00 OUAKED Said (Limoges) : La politique d'immigration aux Etats-Unis à l'épreuve du soft-power.

COLIN Philippe (Limoges)

En 1939, l’activiste indigène Manuel Quintín Lame rédige son manifeste et testament politique - Les pensées de l’Indien qui s’est éduquée dans les forêts colombiennes - dans lequel, à travers une recomposition historique, il proclame son droit à l’auto-représentation et revendique la légitimité des luttes indigènes pour le territoire. Nous nous intéresserons tout particulièrement à l’expression discursive de la territorialité et à la manière dont elle
remet en cause les représentations hégémoniques du territoire. Il s’agira de comprendre comment la « topo-graphie » de Lame, loin de constituer l’expression d’une territorialité ethnocentrée et essentialiste, constitue avant tout une intervention dans la sphère publique nationale et l’affirmation d’un « savoir soumis » décolonial.
ESPIET-KILTY Raphaële (UBP)

Après trois élections générales perdues, le Parti conservateur était face à un choix simple : continuer à suivre, sans grandes variantes, la ligne politique adoptée par Margaret Thatcher en 1979 et risquer une quatrième défaite ou redessiner ses contours idéologiques. C’est ce deuxième choix qui a été fait par le parti et son nouveau leader élu en 2005, David Cameron. La Big Society, son projet phare lancé publiquement en 2009 en pleine campagne électorale est certainement la meilleure illustration de cette volonté de se démarquer du Thatchérisme puisque l’affirmation qu’il existe une société et que celle-ci est grande est évidemment la réponse au célèbre « there is no society » de Margaret Thatcher. L’étudier permet donc de définir la ligne politique, ici essentiellement sociale, du Parti conservateur de David Cameron et pose nécessairement la question de son renouveau. J’aimerais vous présenter mon travail concernant ce dernier point ainsi que mon projet d’étudier la Big Society trois ans après. Mon objectif est de dresser le bilan d’un projet qui semble aujourd’hui moribond et de tenter de comprendre les raisons de cet échec.
WHITTON Timothy (UBP)

Les 6 & 7 juin 2013 aura lieu à la MSH de Clermont-Ferrand un colloque intitulé « La pratique référendaire et l’idéal démocratique européen ». Ce colloque fait suite à une réflexion sur la place réservée au référendum dans les Îles Britanniques.

Dans l’appel à contribution nous avons invité les participants à réfléchir sur le sens que nous pourrions donner au référendum dans l’espace européen étant donné qu’il est souvent perçu comme « l’horizon indépassable de l’idéal démocratique ». Dans cette présentation je souhaiterais faire un tour d’horizon de la question pour dessiner les contours des interrogations auxquelles ce colloque pourrait apporter quelques réponses.
FOURCHES Marc (UBP) 

Le référendum a été un des instruments privilégiés des politiques de décolonisation. Perçu comme l’essence même de la démocratie, il a permis dans de nombreux cas une évolution des statuts des territoires par la puissance symbolique dont il est paré dans le cadre du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Toutefois, plusieurs exemples montrent que le référendum est un instrument plus difficile à mettre en œuvre qu’il ne paraît dans un contexte de décolonisation résiduelle.

Les îles Malouines représentent un cas particulier qui permet d’éclairer le débat sur deux aspects fondamentaux des changements de statut des territoires : la définition du périmètre qui englobe les personnes à interroger et le conflit entre intégrité territoriale et droit à l’autodétermination.
GOURIEVIDIS Laurence (UBP)

Le but de cette présentation est d'explorer la mémorialisation de l'émigration des Highlanders en Ecosse au 19ème siècle à travers deux vecteurs mémoriels: les musées et les monuments. Dans l'histoire des Highland Clearances, les changements démographiques, en particulier
l'émigration de la population paysanne, constituent un enjeu majeur - émigration forcée ou volontaire ; marque d?un esprit d'entreprise ou fuite éperdue d’une population désemparée? Les points suivants seront abordés : Quelle est la mémoire préservée dans ces représentations ? Quels sont les groupes sociaux impliqués dans ces projets de mise en mémoire ? Quel est le rôle des politiques socio-culturelles écossaises ?
GROSCLAUDE Jérôme (UBP)

L’influence de la religion (chrétienne) sur la société britannique est bien connue et difficilement contestable. Ma recherche s’intéresse à une illustration particulière de cet état de fait : les relations à double sens qui existent entre loi et religion. Je me propose de mettre en lumière ces jeux d’influence réciproque, ainsi que les tensions qu’ils ont pu engendrer, à travers deux objets de recherche que je poursuis actuellement : la répression de la sodomie en Angleterre (XVIe-XXe siècles) et la réaction de la société anglaise à l’essor de l’unitarisme (c’est-à-dire à la négation du dogme chrétien fondamental de la Trinité divine) aux XVIIIe et XIXe siècles. Ces deux questions nous permettront de voir dans quelle mesure, en Angleterre, la loi agit dans le domaine religieux, de même que la religion influence la loi.
OUAKED Said (Limoges)

Joseph S. Nye, écrivait en 2010 que la présence d’immigrés est un vecteur de puissance pour les États-Unis1. L’ancien sous-secrétaire à la défense de Bill Clinton considère qu’une Amérique moins ouverte et moins accueillante, comme cela a été le cas depuis plus d’une décennie, affaiblit le pouvoir d’attraction du pays. Or, le concept de soft power, sur lequel repose désormais en partie la politique étrangère américaine, fait de ce pouvoir d’attraction (par opposition à sa force de coercition) un élément fondamental dans la capacité des États-Unis à susciter l’adhésion des pays étrangers dans la poursuite d’objectifs favorables aux Etats-Unis.

Cette communication vise à analyser les éléments du soft power, appliqués à la politique d’immigration. Nous reviendrons donc sur les objectifs concrets de la politique américaine dans ce secteur depuis dix ans et tenterons de déterminer comment l’analyse de Nye éclaire la situation politique américaine en matière d’immigration.


1 Joseph S. Nye, “The Future of American Power, Dominance and Decline in Perspective”, Foreign Affairs, November/December 2010.

similaire:

Journée du 23 mai iconDocument d’aide a l’animation de la journee de randonnee
«région» de Le Temple afin que les candidats de L’UC4 du cqp asa puissent bâtir un commentaire efficace et enrichissant de leur journée...

Journée du 23 mai iconPartir du 1er septembre 2006 (Journal Officiel du 25 mai 2006, décret...

Journée du 23 mai icon«Les Cahiers des Charges en lotissement» La présente note ne prétend pas au «rigorisme»
«caution juridique» de sa part lors de son intervention le 27 mars 2009, à la journée organisée sur ce thème par l’Atelier d’Urbanisme...

Journée du 23 mai iconJeux gratuit sans obligation d’achat du 30 mai 2015
«Votre maman va adorer les fleurs», opération qui se déroulera le 30 mai de 14h à 18h

Journée du 23 mai iconAssemblée nationale
«convention alpine»), votés le 19 mai 2005 et promulgués le 20 mai 2005 (Loi n°2005-492)

Journée du 23 mai iconTravailler une journée de plus gratuitement pour que les personnes
«relative à la solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées», les autorités gouvernementales veulent...

Journée du 23 mai iconArticle publié le : dimanche 02 mai 2010 Dernière modification le : dimanche 02 mai 2010
«Todos somos Arizona»: les opposants à la loi sur l'immigration manifestent aux Etats-Unis

Journée du 23 mai icon5. Modalités de participation au Jeu
«Société Organisatrice»), organise du 5 mai au 15 mai 2017 inclus, un jeu sans obligation d’achat avec tirage au sort intitulé «Gagnez...

Journée du 23 mai iconComme chaque année l’asbca organise «La Brocante des îles» et la...
«La Brocante des îles» et la réussite de la journée dépend de toutes les bonnes volontés

Journée du 23 mai iconJournée régionale






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com