Le xxe





télécharger 19.17 Kb.
titreLe xxe
date de publication25.10.2016
taille19.17 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos

Le XXe siècle, Histoire et civilisation Thématique no 36

Chapitre 8 - Les relations entre les pays riches et les pays pauvres


L’apartheid
En Afrique du Sud, entre 1948 et 1991, l’apartheid (mot afrikaans dérivé du français signifiant « séparation, mise à part ») était une politique dite de « développement séparé » affectant la population selon des critères raciaux ou ethniques dans des zones géographiques déterminées. La politique d'apartheid se voulait l'aboutissement institutionnel d'une politique et d'une pratique jusque là empirique de ségrégation raciale en place depuis la fondation de la colonie du Cap en 1652.655px-apartheidsignenglishafrikaans
Quatre groupes raciaux hiérarchiquement distincts


Blanc

Ce sont principalement les descendants d’immigrants européens arrivés dans le pays à partir de 1652.

Lors de la mise en place de l’apartheid, ils formaient 21% de la population.

Afrikaners (60 %), principalement d'origine néerlandaise, ils parlent afrikaans. On les appele parfois les Boers.

Anglophones (40 %), principalement d'origine britannique.

Indiens

Ce sont les descendants des travailleurs agricoles recrutés en Inde à partir de 1860 engagés dans les plantations de canne à sucre.

Lors de la mise en place de l’apartheid, ils formaient 3% de la population.

Coloured

Ils sont issus du métissage entre les blancs et les noirs.

Lors de la mise en place de l’apartheid, ils formaient 9% de la population.

Noirs

Ils se répartissent entre une dizaine d'ethnies. 80% de la population noirs vie dans les campagnes.

Lors de la mise en place de l’apartheid, ils formaient 67% de la population.




Les principales lois d'apartheid
Le but de cette politique raciale est d'officiellement et institutionnellement assurer le « développement séparé » des communautés, sans que l'une exploite une autre, selon les mots de son théoricien, le docteur Verwoerd. L'Afrique du Sud serait une « communauté de nations » distinctes. Tous les individus sont systématiquement catégorisés sur la base de leur appartenance à un groupe racial ou ethnique.



Loi sur l'interdiction des mariages mixtes

Interdit les mariages entre les blanc et les non blancs.

Loi d'immoralité

Pénalisant les relations sexuelles entre blanc et non blancs.

Loi de classification de la population

Distinguant les individus selon leur race. Elle est déterminé selon l’ascendance la moins avantageuse. (métis + blanc = métis)

Loi de suppression du communisme

Permettant d'interdire tout parti politique catalogué comme communiste par le gouvernement.

Loi d'habitation séparée

Répartissant racialement les zones urbaines d'habitation.

Les centres-villes, ainsi que les quartiers les plus développés et les mieux équipés, étaient généralement interdits aux populations de races non-Blanches

Loi sur les laissez-passer

Faisant obligation aux Noirs ayant plus de 16 ans d'avoir sur eux un laissez-passer qui stipulait s'ils avaient une autorisation pour être dans un quartier qui interdit par la Loi d'habitation séparée

Loi d'éducation bantoue

Concernant le programme scolaire des Noirs.

Loi sur les commodités publiques distinctes

Ségrégant les toilettes, fontaines et tous les aménagements publics.

les panneaux « Whites only » devenus obligatoires se multiplient dans tous les lieux publics du pays.

Loi de relocalisation des indigènes

Permet de déplacer les populations noires vivant en zones déclarées blanches.

Loi sur le travail et les mines

Formalisant la discrimination raciale dans le monde du travail.

Loi sur la promotion de gouvernements noirs autonomes

Créant les bantoustans (homelands) sous administration des non Blancs. Ces territoires sont réservés aux noirs.

Loi de citoyenneté des Noirs des bantoustans

Retirant la citoyenneté sud-africaine aux Noirs issus de communautés ethniques relevant de bantoustans déjà créés.

Décret sur l'Afrikaans

Obligeant toutes les écoles, mêmes noires, à dispenser en afrikaans tous les enseignements de maths, de sciences sociales, d'histoire et de géographie du niveau secondaire.



La fin de l’apartheid

L'apartheid a été progressivement réformé en Afrique du Sud durant les années 1980 avec l'instauration de droits politiques aux Indiens et aux métis avant d'être aboli en 1991.apartheid

Sous la pression de l'opinion occidentale (accompagnée de pressions économiques, notamment en provenance des États-Unis), de la contestation interne, de l'agitation de plus en plus incontrôlable dans les cités noires (les ghettos), et également de la pression démographique, l'apartheid est assoupli à partir de 1984 sous le gouvernement de Pieter Willem Botha.

Toutes les lois de l’apartheid sont finalement abolies en 1991.

Après plusieurs années de négociations constitutionnelles, les premières élections multiraciales se déroulent en avril 1994, débouchant sur l'élection de Nelson Mandela, premier président noir de la République d'Afrique du Sud.
Les images sont libres de droits.
« Apartheid » dans Wikipédia (2011). Site consulté le 29 mars 2011. Adresse URL : http://fr.wikipedia.org/wiki/Apartheid

Marc-Olivier Mailhot marc-olivier@mailhot.ca

Collège Reine-Marie htttp://www.marc-olivier-mailhot.com

similaire:

Le xxe iconExposition architecureset patrimoines du xxe siècle
«architectures et patrimoines du xxe siècle en Loire-Atlantique». Celle-ci est mise à disposition des collectivités et organismes...

Le xxe iconDe la république romaine à «l’entreprise citoyenne» de la fin du...
«l’entreprise citoyenne» de la fin du xxe siècle, l’histoire de la notion de citoyen a suivi les attentes politiques de chaque époque....

Le xxe iconLa chanson française au xxe siècle

Le xxe iconLa place des femmes dans la vie politique et sociale en France au xxe siècle

Le xxe iconAvec l’avènement de la société de consommation (seconde moitié du...

Le xxe iconLa rue parisienne comme espace musical réglementé (xviie-xxe siècles)
«chef d’œuvre» à l’issu d’un apprentissage, ce qui exclue aussi les ménétriers étrangers et de passage

Le xxe iconLe corpus des idées françaises : des apparences constructrices de réalité au début du xxe S
«messianisme» français, selon le mot d’Albert Salon, est puissant, conscient, réfléchi

Le xxe iconLes différents états de «croyance» d’une personne
«religion» change. À titre d’exemple : «zōng jiào» n’est inventé qu’à la fin du xxe siècle, en Chine et ne recouvre pas le sens européen...

Le xxe iconLes organisations de planteurs de caoutchouc indochinois et l’Etat...
«d’obtenir, pour le plus grand bien de l’économie générale de la France, un prompt rétablissement de la production des plantations...

Le xxe icon12 leçons sur l’Europe
«États-Unis d’Europe», selon la formule de Victor Hugo, correspondait à un idéal humaniste et pacifique. Les tragiques conflits qui...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com