Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais,





télécharger 47.98 Kb.
titreBulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais,
date de publication26.10.2016
taille47.98 Kb.
typeBulletin
d.20-bal.com > loi > Bulletin

N°22 ---------------- Décembre 2010

Bulletin d’information du syndicat SUD du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine


Les chiffres
J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires…

Mais, je préfère reprendre ce dicton « les chiffres valent mieux que les longs discours ».

C’est donc à vous, fidèles lectrices et lecteurs, de vous faire votre propre opinion après la lecture des chiffres ci-dessous.

  • 1591,5 milliards : c’est l’endettement de la France arrêté au 30 septembre 2010.

  • 45,4 milliards de remboursement de cet endettement pour 2011 : c’est devenu le 1er poste de dépenses du budget de l’État.

  • 147 milliards : c’est le montant de l’endettement de la Sécurité Sociale repris depuis 1996 par la CADES (Caisse d’Amortissement de la Dette Sociale). En 2009, 2010 et 2011, ce sont plus de 44 milliards d’euros de déficit qui vont être transférés à la CADES pour être amortis dans les années à venir !

  • 72 milliards : c’est ce que l’Etat a prévu transférer avant 2018 à la CADES pour tenir sa promesse d’équilibre des comptes suite à la réforme des retraites.

  • 172 milliards : cette somme ressort d’un rapport de la Cour des Comptes pour chiffrer le montant des avantages accordés aux grandes entreprises (allègements d’impôts et de cotisations sociales).

  • 1,772 milliards d’euros ont été déclarés en dons par plus de 5 millions de foyers fiscaux en 2009.

  • 1,75 milliards d’euros ont été versés aux traders pour l’exercice 2009. La presse spécialisée annonce une augmentation d’environ 50% pour 2010.

  • 240 millions d’économies vont être réalisées en supprimant l’effet rétroactif des demandes d’aides pour les nouveaux locataires (APL), incidence surtout pour les foyers les plus modestes.

  • 176 millions dépensés pour l’achat et l’aménagement de l’avion présidentiel. Il en coûtera 49 millions par an pour son entretien.

  • 114 millions de budget pour l’Élysée pour 2010 alors que 30 millions étaient affectés sous Chirac.

  • 90 millions de dollars pour le sportif le mieux payé en 2009 : Tiger Woods.

  • 65 millions pour l’achat d’un yacht : opération réalisée par Martin Bouygues.

  • 6 millions d’euros vont être économisés, en 2011, par la suppression de l’AME (Aide Médicale d’État), soins gratuits pour les personnes étrangères résidents en France.

  • 9 millions de personnes auraient renoncé à se soigner correctement suite aux déremboursements des soins instaurés ces dernières années. Combien en 2011 avec la mesure ci-dessus ?

  • 4,2 millions de chômeurs en France et le Centre d'analyses stratégiques table sur une reprise particulièrement lente sur le front de l'emploi. Avec seulement 513.000 créations de postes, le marché du travail retrouvera tout juste son niveau d'avant-crise à l'horizon 2015, prédit l'institution gouvernementale dans une étude.

  • 656 100 salariés avaient un contrat d’intérimaires à la fin octobre soit + 24% en 1 an.

  • 31 600 postes de fonctionnaires seront supprimés en 2011 (non remplacement de départs en retraite).

  • 14,5 millions de bénévoles en France.

  • 605 euros de budget moyen par français pour Noël 2010 soit - 4% par rapport à 2009 ...Bon Noël quand même.

COMITÉ D’ENTREPRISE


Le plan de formation et la Charte de objectifs : Les 2 traditionnels dossiers de fin d’année :

Le plan de formation 2011 : 2 axes majeurs retenus pour le plan 2011 :

  • L’adaptation au poste de travail : l’évolution des emplois ou maintien dans l’emploi des salariés.

  • Le développement des compétences des salariés par des formations individualisées par direction.

Une large majorité des élus du CE a donné un avis favorable au plan de formation 2011 suivant, là, les conclusions de la commission formation chargée, en collaboration avec le service formation de la DRH, du suivi de la politique de formation de l’entreprise. La qualité du travail effectué et du dialogue au sein de cette commission a une nouvelle fois été mise en avant.

En revanche cette attitude d’écoute et de prise en compte des remarques du personnel n’est assurément pas la qualité première de la Direction Commerciale .Nous l’avons une nouvelle fois constaté lors de la présentation de la Charte des Objectifs 2011. Quelque soit l’origine des questions, propositions, demandes d’aménagement, aucune prise de considération, voire même du mépris.

Mépris pour les collègues des DP qui tout le long de l’année « remontent » les demandes des collègues de l’encadrement et des commerciaux sur notamment le méthode de calcul des objectifs et la non prise en considération de l’aspect qualitatif du travail fourni,

Mépris à l’égard des collègues qui se sont librement exprimés lors de la formation MAC 2 sur l’impossibilité de concilier un service client de qualité avec un niveau aberrant de rendez vous à assumer avec la réduction de la fonction assistance, la mise en route laborieuse de RCC et la non mise en place de l’équivalent AGRI PRO.

Mépris des engagements pris par la Direction Générale concernant la nécessaire concertation entre l’encadrement et les assistants sur la fixation d’objectifs commerciaux sur la partie variable de la REC individuelle (+ ou - 20%).

Résultat de l’avis des élus CE : Abstention 7, Avis défavorable 9 et FAVORABLE ……0.

Réorganisation service assurances

Pour les élus SUD, la Direction a présenté un dossier ne répondant pas à 2 éléments importants:

- La formation en interne au service et auprès des tous les collaborateurs du réseau

- Le fonctionnement de l'assistance au réseau.

Après avoir rappelé quelques chiffres démontrant l'évolution de l'activité, tant sur le marché des particuliers

que sur le marché des professionnels, les élus SUD ont mis en exergue le manque de formation dispensée

aux agents du réseau et le manque de moyens mis à disposition à l'assistance pour répondre aux appels

des agences : difficile de joindre le 4850.

Compte tenu des évolutions du secteur assurances, des tâches nouvelles, des nouveaux produits

commercialisés, du traitement des contrats haut de gamme, il serait nécessaire de créer 3 postes.

La direction veut une fois encore effectuer une réorganisation au rabais.

Autre point que nous aurions aimé voir figuré au dossier: la permanence du samedi, quid de l'organisation

mise en place pour tenir cette assistance? Quels aménagements des contrats de travail? Travail du

lundi au samedi, quel calendrier? Quel mode de récupération? Volontariat?

On ne peut pas être contre certaines évolutions, mais trop de questions sont restées en suspens

Les élus SUD se sont abstenus.
Dossier Informatique de Proximité

Il est des salariés qui se sont trouvés ballottés depuis de nombreuses années: les informaticiens

Il y a de cela longtemps, ils étaient salariés Caisse Régionale, puis ils furent (pour les plus anciens)

Transférés dans des GIE Inforsud, Siac Dialog, Atlantica, et bientôt NICE, le futur fleuron de

l'informatique du Crédit Agricole. L'informatique de proximité n'entrant pas dans le périmètre de

NICE, les salariés qui la composent, réintègrent le giron de la Caisse Régionale.

Bienvenue en Anjou-Maine


NÉGOCIATIONS NATIONALES 


Modifications des articles 20, 22, 34 de la Convention Collective, qui déterminent les droits et avantages concernant mariage, décès, déménagement ou veilles d’examens. Suite à une recommandation de la Halde saisie par un délégué SUD et une réelle évolution sociétale, nous avions demandé et obtenu que les droits et avantages de la Convention Collective soient étendus aux Pacsés. Dans un premier temps, la FNCA avait accepté par avenant plusieurs fois reconduit. Mais elle proposait ensuite un projet d’accord qui rabotait les droits existants pour tous. Les syndicats par déclarations séparées ont tous refusé cette réduction et demandent dans leur majorité que cette révision soit présentée comme

un avenant à la Convention Collective et non un accord séparé à durée déterminée qui confirmerait le « détricotage » de la Convention Collective.



Il faut qu’un effet rétroactif soit appliqué pour ceux dont la date du Pacs est tombée après l’échéance de l’avenant. SUD a de plus développé l’utilité de ces jours et dit son opposition au conditionnel plusieurs fois utilisé dans le projet d’accord de même que le caractère dit « exceptionnel » pour prendre certains de ces jours.

Formation professionnelle et financement de l’apprentissage et de l’alternance. Les documents remis en séance visent à une simplification de l’accord Formation et une reconduction du financement après toilettage imposé par différentes réformes. Les syndicats ont aussi des propositions qui seront discutées lors d’une prochaine négociation, mais insistent sur le e-learning et le DIF.
 SUD dénonce le fait que le DIF puisse être impacté en cas de réunion de service ou d’information et note que CFDT et CGC sont favorables à de la formation hors temps de travail.

Emploi des salariés handicapés : Un projet d’accord est proposé, afin d’inscrire dans le temps les engagements du Crédit Agricole. La FNCA a rencontré les pouvoirs publics pour savoir si cet accord recueillerait leur agrément. Les données montrent que le taux d’embauche de salariés handicapés sera de 4,6 ou 4,7%. En 5 ans, le Crédit Agricole a embauché 25.000 personnes dont 800 salariés handicapés. Les syndicats constatent que les prévisions d’embauches sont inférieures sur les 5 prochaines années, qu’aucune indication ne renseigne sur la durée des embauches, qu’en 10 ans, le Crédit Agricole n’aura pas atteint les 6 % d’embauches de salariés handicapés, que les correspondants HECA  devraient être pérennisés, qu’un effort devrait concerner les parents d’enfants handicapés.

SUD en outre, rappelle que les nouveaux critères de calcul retiendront une atteinte de 3,5% (au lieu des 4,6% annoncés).

Enfin, l’accord sur l’Annexe 2 de la Convention Collective (Temps de travail) a été renouvelé pour 1 an.


NÉGOCIATIONS ANJOU MAINE 

● le 15 octobre : dans le cadre de la préparation des élections professionnelles qui se dérouleront fin janvier début février 2011, la négociation du protocole pré-électoral a beaucoup avancé. Les précisions demandées seront apportées lors de la prochaine réunion.

L’accord REC a été prorogé pour 1 an. La seule demande, émanant de SUD, était de revoir la grille et de ne pas pénaliser les agences lors des points de passage. Il fallait donc introduire dans l’accord que les absences non remplacées corrigeaient le taux d’atteinte quadrimestre. La direction a accepté cette demande mais refuse de l’écrire dans l’accord.

Le tutorat était également un sujet de négociation : n’ayant pu obtenir de témoignages de tuteurs et tutorés, nous avons proposé de définir un statut de tuteur et de tenir compte des absences pour le calcul de la REC.

L’accord sur la formation est prorogé d’un an car nous avons fait remarquer à la direction qu’il fallait que le prochain accord tienne compte des besoins de l’entreprise et des collaborateurs compte tenu des perspectives de départ en retraite et des évolutions de l’organisation.

● Le 16 novembre : Élections : Le cabinet RDI, chargé du vote électronique est venu nous apporter des compléments d’informations. La direction a complété ses explications sur la communication. L’ensemble des organisations syndicales va signer le protocole pré-électoral, le vote électronique et la prorogation des mandats jusqu’en février 2011.

L’accord sur les seniors n’a pu être conclu. Les éléments que les organisations syndicales voulaient voir figurer étaient trop éloignés de la position de la direction. Un dispositif unilatéral sera donc mis en place.

L’Égalité Professionnelle était également à l’ordre du jour. Nous avions adressé 20 propositions mais la direction n’en a retenu 3. Nos 2 principales revendications n’ont pas été retenues : l’accord local doit corriger l’accord national (pas de différence salariale pour une vraie égalité) – possibilité de cotisations retraites à taux plein pour salariés à temps partiel.

Enfin, la direction proposait une prorogation d’un an de l’accord GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et compétences) afin de l’adapter au projet d’entreprise.

HUMEUR – HUMOUR

Bouclier fiscal…encore : En plus du coût pour les comptes de la France, son effet incitateur n’est pas démontré. En 2008, 312 grandes fortunes sont revenues pour une imposition en France alors que 821 s’expatriaient.

Loi votée mais pas de décret d’application : Face au refus du gouvernement de mettre en application la gratuité des appels téléphoniques vers les services sociaux (CAF, Sécu, Impôts…), votée en… juin 2004 par le Parlement, le Conseil d’Etat a été saisi pour «détournement de pouvoir». Par sûr que cela suffise à faire bouger Bercy, ouvertement opposé à cette réforme : si les usagers ne paient plus les appels, c’est aux organismes sociaux eux-mêmes que sera envoyée la facture…Et si le gouvernement n’écrivait pas les décrets pour la loi sur les retraites !




Et le Grenelle, bordel !!! Tirons aussi un coup de chapeau collectif à tous les groupes de pression anti-environnementaux, agriculteurs de la FNSEA, producteurs de pesticides, transporteurs routiers, amis du nucléaire, bétonneurs de littoral ou allergiques à l’éolien. Main dans la main, ils ont réussi à vider de quasiment tout son contenu la fameuse loi Grenelle 1, censée faire basculer la France dans un modèle de croissance propre et vertueux. La taxe écologique sur les poids lourds a été repoussée, l’implantation des éoliennes plus strictement réglementée, la pub sur les pesticides autorisée, le chauffage électrique encouragé dans les nouvelles constructions et les rejets de centrales nucléaires moins encadrés.




Baisse du chômage ? A en croire différents témoignages les radiations expéditives pour des motifs pour le moins contestable sont de plus en plus fréquentes : + 4,9% en septembre (augmentation sur 1 an). Voilà comment les chiffres du chômage s’améliorent !

Faits divers : un homme de 64 ans a fait une chute mortelle en nettoyant une façade. La preuve qu’il faut maintenir l’âge de la

retraite à 60 ans !!!

Quel écart !!! Chez Vallourec, les actionnaires ont vu leurs dividendes augmenter de 1007 % en 5 ans alors que les salaires n’ont progressé que de 35%.Quand nous vous disons que notre société fonctionne de la sorte, en voici l’exemple criant !!!




Déclaration du doyen des mineurs au Chili, à sa sortie « Souvent, il faut que quelque chose survienne pour réfléchir et comprendre que la vie est unique. Et alors on pense qu’il faut changer »

Projet de loi de Finances 2011 : Les charges afférentes aux retraites chapeau et les indemnités de départ des dirigeants ne seraient plus déductibles du résultat des sociétés anonymes, soumises à l’impôt sur les sociétés. Une bonne nouvelle mais attendons le vote.

Souffrance au travail : des salariés de la CGT ont été reçus par les responsables de cette confédération afin de se plaindre de leur mal être et souffrance au travail. Même en travaillant pour un syndicat, nul n’est assuré d’être bien dans son travail.

Crédit Conso : des pénalités de remboursement anticipé seront appliquées pour les prêts de 10000 € et plus : mauvaise surprise pour les consommateurs et du nouveau PNB pour les banques !!!

le Foreclosure Gate (irrégularités des saisies immobilières) entraînerait pour les banques 700 milliards de dollars de pertes supplémentaires par suite de non-saisies des biens hypothéqués, auxquels il faudrait ajouter 750 milliards de dollars de dommages et intérêts et 60 milliards de dollars d'arriérés de taxe. La titrisation des créances serait  encore une fois intervenue pour  répandre les pertes possibles dans toute l'économie, ce qui provoquerait une nouvelle contamination des titres en circulation, non seulement aux Etats-Unis mais dans une partie du monde.

Scandaleux : le groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis qui a réalisé, en 2009, 8,4 milliards de bénéfice, envisage la suppression de 575 emplois. C’est encore la preuve que les grandes entreprises n’ont pour objectif que d’augmenter les résultats pour accroître les dividendes !!!

Confiance : RMC a fait un sondage auprès de ses auditeurs : 74% ne font pas confiance aux banques !!! Mesdames, Messieurs les dirigeants, bougez-vous car il y a un important travail à faire.

Premier : Le Crédit Agricole a obtenu le prix Pinocchio décerné par l’ONG Les Amis de la Terre. Cette récompense sanctionne le CA pour son financement de centrales à charbon et d’usines de pâtes à papier. Pas très développement durable !!!


Pour plus d’informations

sudcam.com
Inscrivez vous à la Newsletter


Retraites et autres informations
http://www.solidaires.org


JOYEUX NOËL et BONNES FÊTES DE FIN D’ANNÉE


Laval le 14 décembre 2010




similaire:

Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais, iconJ’aurais pu vous rencontrer au Congo. Vous m’auriez demandé de vous...
...

Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais, iconCours littéraire prévert 2014 L’intégrale
«Croyez-vous que je vais renoncer à mes cœurs de pigeon pour aller me balancer au-dessus des autres arbres et me quereller avec les...

Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais, iconParlons de lui, car nous allons voir sa gloire
«Messager Évangélique». Dans la multitude des pensées qui se pressent au dedans de moi, j'aurais eu beaucoup de choses à vous dire...

Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais, iconCe que j’aurais aimé savoir lorsque je suis parti à londres

Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais, iconConcours externe pour l'emploi d'agent de recouvrement du tresor
«que de te presser, tu aurais dû te lever»

Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais, iconJamais au grand jamais, je n’aurais imaginé ce qui allait m’arriver !

Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais, iconLa frontiere entre quartier nord et quartier sud
«gronchon», 22, pour deux petites minutes dans mes bras … Décrispez les mâchoires, vous serez moins «crampé». Rire métallique

Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais, iconBulletin d’information de la section Sud Santé-Sociaux du Centre...

Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais, iconBulletin d’information de la section Sud Santé-Sociaux du Centre...

Bulletin d’information du syndicat sud du Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine Les chiffres J’aurais pu développer un sujet…J’aurais pu vous faire part de mes commentaires… Mais, iconL’annonce que vous diffuserez sur votre site internet ou sur d’autres...
«leader du secteur», «société en fort développement» etc…) ou au poste que vous proposez (évolutif, autonome etc…)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com