Montpellier notre ville / n ° 3





télécharger 0.71 Mb.
titreMontpellier notre ville / n ° 3
page1/13
date de publication30.09.2019
taille0.71 Mb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13
MNV 352

montpellier notre ville / n ° 352 décembre 2010 / www.montpellier.fr
J’offre

un jouet
du 4 au 18 décembre


Nouvelles de la Ville p5
.........................................................................................................................

p2

Sommaire
P4

Nouvelles de la ville

Hivernales

Le marché de Noël, couplé d’un marché des créateurs et des artistes, s’installe du 1er au 26 décembre
sur l’Esplanade et la Comédie.
P10

La ville évolue
Hommage à Georges Frêche

Un maire bâtisseur et visionnaire qui a développé Montpellier durant 27 ans.

P 22

Quartiers
p 22

Montpellier centre

Un GEM bientôt à New-York.

p 24

Cévennes

L’association AVEC accompagne les familles.

p 26

Croix d’Argent

Une école écolo en construction.

p 28

Hôpitaux Facultés

Concevoir le parc Malbosc.


p 30

Mosson

La Conviviale : une bibliothèque berbère.


p 32

Port Marianne

L’Agora des savoirs juniors débute à Blaise-Pascal.


p 34

Près d’Arènes

Jasmin d’Orient mitonne du lien.

P 36

Art de vivre

P 37 /

Le Tour de France

fait étape à Montpellier le 17 juillet.


P 42 /

Cofsec, l’échange
sportif et culturel s’ouvre à Barcelone.


P 45 /

Le Mikvé

livré aux mains des archéologues en 2011.

WWW

La Web TV accessible sur le site internet de la Ville présente les principaux événements sous forme
de reportages vidéo. On peut découvrir des moments forts, dans différents domaines : manifestations, citoyenneté, sport, culture. On trouve entre autres : les conférences de l’Agora des savoirs, un hommage à Georges Frêche
ou encore un reportage sur les Hivernales.

kiosque
Le nouveau Tip Top est disponible à partir du 15 décembre dans les points jeunes.
Retrouvez Tempo, le journal des seniors, à partir du 13 décembre dans les clubs de l’Age d’Or.
.........................................................................................................................

p3

Edito

Par Hélène Mandroux, maire de Montpellier
Une atteinte à la paritéLe 16 novembre, le Parlement a définitivement adopté la réforme des collectivités territoriales. Je partage la très grande inquiétude de nombreux élus qui pensent que cette réforme est un coup porté à la démocratie locale et préjudiciable au développement de nos territoires. Le 25 septembre, j’avais participé, aux côtés d’André Vezinhet et de nombreux élus locaux, à une manifestation à Montpellier dans le cadre de la journée de mobilisation et d’information citoyenne “ collectivités en danger ”. La concertation sur ce projet a été d’une faiblesse incroyable alors que nous sommes les premiers acteurs de la décentralisation.
Un système de retenues financières inefficace

Parmi les nombreuses inquiétudes suscitées par cette réforme, il existe le risque important de régression en matière de parité hommes - femmes.

La loi prévoit en effet, la mise en place de 3 485 conseillers territoriaux, qui remplaceront en mars 2014, les 6 000 conseillers généraux et régionaux. Ils siégeront à la fois au conseil général et au conseil régional. En adoptant un scrutin uninominal majoritaire à deux tours, même assorti de pénalités financières, cette réforme porte gravement atteinte à la parité.

Depuis l’introduction de la parité dans la constitution, en 1999, la loi favorise l’égal accès des hommes et des femmes aux mandats électoraux et aux fonctions électives. Ce principe se décline cependant de manière très différente selon les assemblées. Les élections au scrutin proportionnel de liste donnent naissance à des assemblées réellement mixtes, alors que les femmes ont énormément de mal à s’imposer dans les scrutins uninominaux. Avec 48 % d’élues, les conseils régionaux sont devenus en 2010, les assemblées les plus féminisées de France. A contrario, dans les conseils généraux, élus au scrutin uninominal à deux tours, sans contrainte paritaire, les hommes occupent 87 % des sièges.

Certes, l’amendement adopté en dernière minute, qui impose des retenues financières aux partis qui ne respectent pas l’égalité hommes- femmes, devrait limiter les dégâts, mais on connaît déjà son manque d’efficacité. L’Assemblée nationale qui applique ce système de retenues depuis dix ans, ne compte que 18,5 % de députées, ce qui place la France, en matière de féminisation des chambres, au 19e rang européen, entre la Slovaquie et Chypre.

L’autre sujet d’inquiétude dans cette réforme des collectivités territoriales est la suppression de la clause de compétence générale des départements et des régions, qui leur permettait de financer les projets des communes. Sans ces aides financières, allons-nous pouvoir continuer à porter l’investissement public, réalisé à 74 % par les collectivités locales ? Derrière des prétextes de rationalisation administrative, se profile une recentralisation qui aura de graves conséquences sur la vie quotidienne déjà difficile des Français. Profondément inégalitaire, ce texte ouvre la voie à un appauvrissement sans précédent des territoires.

Malgré ces nouvelles atteintes et après la réforme des retraites qui a vu trois millions de Français dans la rue, regardons l’avenir.

En cette fin d’année, je vous souhaite de bonnes fêtes. Sachons en profiter en famille, entre amis, et surtout, restons mobilisés dans la solidarité avec ceux pour qui l’isolement et les difficultés peuvent être des obstacles au partage.

Encadré

« Je suis inquiète pour l’avenir du projet Campus »

« Si Montpellier s’était distinguée par le niveau de qualité de sa candidature, force est de constater que son projet connaît depuis plusieurs mois des difficultés dans sa concrétisation. Aujourd’hui, les prises de position des uns et des autres quoique parfois compréhensibles risquent de marquer définitivement un coup d’arrêt aux ambitions que porte ce projet pour l’avenir de l’enseignement supérieur de toute notre région et le rayonnement de notre université au-delà de nos frontières.

Cette situation est d’autant plus regrettable que, lors de la présentation de la candidature Campus, les trois universités montpelliéraines s’étaient engagées à fusionner. C’est cet argument qui avait, in fine, emporté la décision du ministère
de retenir le site de Montpellier. Cette fusion est donc déterminante pour la suite du projet.

Je me dois de rappeler que Montpellier a été choisie parmi les six premiers lauréats de l’appel à projets Campus, grâce à un dossier porté par l’ensemble des acteurs et dans lequel la Ville a joué un rôle majeur.

Sur cette base, Montpellier Sud de France pouvait légitimement espérer faire partie des universités de tout premier rang sélectionnées dans le cadre de ce nouvel appel à projets “ campus d’excellence ”, financé par le Grand emprunt.

Compte tenu des enjeux de ce dossier, j’en appelle donc à la responsabilité des différents partenaires qui ne doivent pas perdre de vue l’intérêt général de notre ville et de son université. J’appelle au rassemblement de tous les acteurs, universitaires, économiques et politiques de Montpellier».
Mes rendez-vous
Hivernales

Jusqu’au 26 décembre sur l’esplanade Charles-de-Gaulle et la Comédie.
Conseil municipal

La prochaine séance du Conseil municipal se tient le lundi 13 décembre à 16h, à la salle des rencontres.
J’offre un jouet !

Jusqu’au 18 décembre, dans les nombreux points de collecte. Puis, le 22 décembre, distribution des cadeaux, sur l’esplanade Charles-De-Gaulle, avec les associations caritatives.
Vœux 2011

Le 5 janvier, rendez-vous à 18h, à la salle des rencontres de la mairie, pour la cérémonie des vœux.
.........................................................................................................................

p4
Nouvelles de la ville

Actualités
Les Hivernales s’installent jusqu’au 26 décembre sur l’esplanade
et la Comédie, pour un festival de couleurs et de saveurs inédites.

Un marché des saveurs et des créations
Cette année pour les Hivernales, la Ville a souhaité revenir à des valeurs un peu plus traditionnelles, en offrant un marché plus familial, dominé par les saveurs et les créations de notre région. Au menu, gastronomie, cadeaux, animations et créations… Plaisir des papilles, le village des délices, sous un grand chapiteau convivial, il fera bon de se réchauffer du soleil de l’hiver, en dégustant différents plats du terroir, des vins régionaux, des chocolats, des pâtisseries et confiseries. Les Hivernales, qui prennent place jusqu’au 26 décembre seront enveloppées d’une ambiance musicale. Tout au long de la journée, des parades viendront animer les Hivernales qui cette année encore rime avec convivial. Il sera possible de passer plusieurs soirées sous le chapiteau autour d’un verre entre amis. Dans ce marché de Noël du Sud de la France, les chalets multicolores des 160 commerçants et artisans locaux, regorgent aussi de décorations, de jouets et de bijoux… Une invitation propice à flâner durant de longs moments et à profiter des animations gratuites pour tous.

Cette année, la ville innove en mariant le marché de Noël à un marché des créateurs et des artistes.
L’art des artisans

Les Hivernales sont un cadre idéal pour faire découvrir aux visiteurs des créateurs de notre région. Ainsi, l’espace créateur plutôt design, mode et un peu décalé, présenté par l’association Ars Fabric véritable événement dans l’événement, qui s’intègre dans le concept des Hivernales. L’espace créateur qui se décline en deux temps, permet aux artistes de se regrouper dans un lieu unique identifiable. Du 1er au 8 décembre, la Galerie des créateurs proposera l’exposition Cartes blanche à la couleur par les artistes Mist, Momies Smole et Zest qui met en lumière la street culture, avec la réalisation d’une fresque sur l’Esplanade. Du 10 au 24 décembre, le Marché des créateurs révélera le talent d’artisans-créateurs de mode, de décoration, de mobilier et des artistes peintres, sculpteurs…

Trente-cinq exposants regroupés sous un chapiteau décoré avec des matériaux recyclés. Les mercredis et les week-ends, de 14h à 18, l’artiste Wanda propose un atelier pour tous, Recyclage et customisation de vêtements. À 18h, les dimanches, les défilés présentent les créations. Cette année, les Hivernales 2010 sont couronnées par la création sous toutes ses formes.

Infos et programme détaillé sur :

www.montpellier.fr
Photo :

Le chalet de la Ville, l’accueil central des Hivernales.
Citation

Les Hivernales sont une vitrine idéale pour rencontrer et honorer tous ceux qui font la richesse
de notre terroir et des arts de notre région.

Photo :

Marc Dufour,

adjoint au maire délégué au développement
économique et commercial

….........................................................................................................................
p5
Nouvelles de la ville

Actualités
Article 1

Noël solidaire. La Ville lance, de nouveau, la collecte de jouets pour les redistribuer,
par le biais des associations, aux enfants de Montpellier dont les familles sont en difficulté.

Un jouet dans chaque soulier
Si les fêtes de Noël symbolisent la joie et les yeux écarquillés des enfants devant la promesse d’un présent attendu, elles seront pour certains la déception d’avoir été oubliés par le bonhomme en rouge. Les personnes déjà touchées par la crise économique ressentiront, en cette période marquée par l’euphorie de l’abondance, une injustice encore plus criante. Bien entendu la solidarité s’organise dans notre cité par la mobilisation tous les ans du Centre communal d’action sociale et du remarquable travail des associations caritatives. Malgré tout, cela reste insuffisant. La Ville estime à plus d’un millier le nombre d’enfants montpelliérains privés de cadeau le jour de Noël. Ainsi, pour la deuxième année consécutive, elle propose aux associations de solidarité d’offrir un vrai Noël à tous ces enfants. C’est l’opération J’offre un jouet, démarche dont la réussite dépend de la participation de chacun avec une simple équation : un geste solidaire et la joie d’un enfant.
Joffre un jouet neuf

Selon le même principe que celui de la banque alimentaire, l’opération propose aux Montpelliérains d’acheter un jouet neuf à destination d’enfants de 1 à 12 ans, en même temps que les courses de Noël et de le remettre aux associations chargées de la collecte . Celles-ci déterminent le nom des enfants bénéficiaires en s’assurant de n’oublier personne. Pour des raisons pratiques d’organisation et pour garantir à chaque enfant un jouet ou un jeu intact, complet et en état de marche, la collecte ne concerne que des jouets neufs. Afin de permettre une participation au don la plus large et une distribution la plus équitable qui soit, la valeur du jouet acheté est limitée à 15 €. Les points et jours de collecte sont les samedis 4, 11 et 18 décembre de 10h à 20h au Polygone, à Odyseum, au centre commercial Grand Sud à Lattes et au Géant Casino Près d’Arènes (le 8 décembre et non le 4). Deux points de collecte permanents sont également installés, chaque jour, aux heures d’ouverture dans le hall de l’hôtel de ville et aux chalets d’accueil des Hivernales (place de la Comédie). Le 22 décembre, sur la pelouse de l’esplanade Charles de Gaulle, devant le Corum, les jouets seront redistribués à quelque 1 000 enfants de familles défavorisées à l’occasion d’une grande fête de Noël solidaire. En plus de leur cadeau, les enfants recevront des friandises de Noël et pourront sous le chapiteau, admirer le spectacle de cirque de la troupe Balthazar, tout en dégustant crêpes et chocolat chaud !

Les associations partenaires : À cœur ouvert, Solidarité Dom Tom, Le secours catholique, Saint Vincent de Paul, Le secours populaire, Les restos du cœur.
Photo :

L’opération J’offre un jouet en 2009.
Encadré

Points et jours de collecte

Les samedis 4, 11 et 18
décembre de 10h à 20h


• Polygone

• Géant Casino Prés d’Arènes
(8/12 au lieu du 4/12)

• Odysseum

• Centre commercial Grand Sud Lattes

Et tous les jours aux heures d’ouverture

• Hall de l’Hôtel de Ville

• Chalet d’accueil des Hivernales (place de la Comédie, face à l’Office de Tourisme).
Article 2

Les illuminations de Noël habillent Montpellier d’une belle parure, harmonie de féerie et d’économie d’énergie.

Les lumières de la ville
Le sapin de fer, roi de Noël, haut de vingt mètres, monté en cerceaux de toutes pièces règne sur la Comédie et sur les lumières de la ville. Cette électrique féérie composée de 190 décors accrochés dans les rues invite le passant à lever les yeux. Durant les fêtes de fin d’année, pour le grand bonheur des petits et des grands, la cité est embellie par un éclairage qui met en valeur 78 sites différents et leur donne une magie unique dans l’année. Mais la féerie n’exclut pas pour autant les économies. Pour l’éclairage, l’habillage des façades, les kilomètres de guirlandes et les sphères lumineuses, la Ville utilise des ampoules basses consommation (leds dont la puissance consommée est de 1 watt) moins énergivores et plus respectueuses de l’environnement. « La Ville s’inscrit dans une démarche de développement durable, engagement qu’elle a pris en signant le pacte des maires, pour la lutte contre les effets du réchauffement climatique, à Bruxelles le 10 février 2009 », explique Frédéric Tsitsonis, adjoint au maire délégué à l’économie des ressources. L’embellissement de notre cité durant des fêtes de la Nativité est confié à la société LCX Leblanc, spécialisée dans la fabrication de décors lumineux. Cette entreprise participe à un programme de compensation d’émissions de C0², fixé par les Nations Unies. Ces économies n’excluent donc pas la féérie. Après avoir ébloui nos âmes d’enfants et éclairé nos promenades nocturnes et magiques, les lumières de Noël s’éteindront le 21 janvier jusqu’à l’année prochaine.
Photo :

Un sapin d’acier, roi des lumières, trône sur la Comédie.
.........................................................................................................................
p6
Nouvelles de la ville

Actualités
Article 1

Le Conseil montpelliérain de la jeunesse (CMJ) s’est réuni en séance plénière, le 21 octobre. Il est une force de propositions pour la cité.

Les édiles de demain

La Ville a choisi de faire de la jeunesse l’une de ses priorités et a engagé une politique volontariste en sa faveur. Ainsi, durant l’année de nombreuses actions sont menées en direction des jeunes avec l’appui notamment de l’Espace Montpellier jeunesse et du Conseil montpelliérain de la jeunesse (CMJ).

Ce dernier permet aux jeunes et aux étudiants âgés de 16 à 29 ans, d’être des “citoyens acteurs”, en les incitant à formuler des propositions.

La séance plénière du CMJ du 21 octobre a été consacrée au bilan de fin de mandat et à la synthèse des travaux de la Cité de la jeunesse. Sur ce point, les membres du CMJ proposent d’envisager les financements par des fonds européens pour l’accompagnement aux projets et de créer un partenariat avec la Maison de l’Europe. Une réflexion est envisagée sur la création d’une Maison des adolescents qui pourrait intégrer la Cité de la jeunesse.

Susciter des vocations

En outre, le CMJ s’interroge sur la façon de faire venir les jeunes issus des quartiers, comment leur donner l’envie de devenir élu ; vaste débat complexe sur les problématiques de communication et de l’accès des jeunes à l’information. Or, pour les mem­bres du CMJ, il existe des méthodes simples qui permettent de comprendre que la recherche de l’information les concernant est assez aisée, mais encore faut-il le vouloir. Enfin, le CMJ a traité de ses modalités de renouvellement. Conformément au règlement intérieur, le mandat prendra fin le 26 février 2011, au 2e anniversaire. Les membres actuels peuvent renouveler leur candidature une fois et peuvent coopter un membre. Un appel à candidat est d’ores et déjà lancé. Les jeunes qui sont intéressés ont jusqu’au 15 janvier 2011 pour déposer leur candidature.

Infos : 04 67 92 30 50
et www.jeunes.montpellier.fr
Photo :

Des jeunes du CMJ en pleine délibération.
Citation

Le CMJ est un outil d’apprentissage et d’exercice de la citoyenneté

et de la démocratie participative 

Photo :

Michel Passet, adjoint au maire délégué à la jeunesse et à la Ville étudiante.
Encadré

La Cité de la Jeunesse

La Cité de la jeunesse sera implantée dans le nouveau

quartier Saint-Roch, a annoncé Michel Passet, adjoint au maire

délégué à la jeunesse, mardi 2 novembre dernier.

Depuis janvier, un groupe de pilotage du CMJ, se réunit

régulièrement pour travailler sur les bases concrètes de la
Cité de la jeunesse, définie comme un lieu d’accompagnement vers
la citoyenneté. Des espaces seront dédiés notamment à
l’emploi, la santé, la solidarité, l’action culturelle, l’innovation
et à l’international.
Article 2

Convention entre les présidents d’université et les maires des villes universitaires
Hélène Mandroux, présidente de l’Association des villes universitaires de France (Avuf), Lionel Collet, président de la Conférence des présidents d’université (Cpu), Michel Destot, président de l’Association des maires des grandes villes de France (Amgvf), Bruno Bourg-Broc, président de la Fédération des maires des villes moyennes (Fmvm), ont signé le 17 novembre dernier, une convention-cadre de coopération pour renforcer et développer le partenariat entre les universités et les villes, améliorer la performance du système d’enseignement supérieur et permettre un accès plus équitable aux formations dispensées. La spécificité de chaque site sera bien entendu respectée. Les associations signataires veulent promouvoir une “société de la connaissance”, notamment dans les domaines de l’urbanisme, de la vie étudiante et de l’attractivité du territoire. La convention-cadre est destinée à être déclinée localement et à élaborer des « schémas locaux de l’enseignement supérieur ».
Photo :

H. Mandroux , L. Collet, M. Destot, B. Bourg-Broc.
Brèves

Envie d’un métier sport ?
Venez découvrir à l’occasion d’un «café sport», les formations aux métiers du sport et de l’animation, les aides aux financements et les perspectives de débouchés des formations vers un emploi, à l’Espace Montpellier Jeunesse, le samedi 11 décembre. Dès 9h30, des stands et des tables rondes seront animés par le CFA sport Méditerranée, le Creps, Hérault Sport, Profession sport 34, l’UM1 Staps et les services municipaux.

Infos : 6 rue Maguelone à Montpellier - Tel. 04 67 92 30 50
Passeport
sur rendez-vous


En raison de l’affluence liée aux demandes de passeports biométriques et des délais de traitement, la Ville offre, en plus des plages horaires habituelles sans rendez-vous, la possibilité d’un accueil personnalisé, à l’Hôtel de Ville et dans les mairies de proximité équipées du dispositif technique. Lors du retrait du dossier un rendez-vous est fixé dans un délai maximum de sept jours. Il est possible aussi de prendre rendez-vous en appelant le standard tous les jours, entre 14h et 17h.
Infos : 04 67 34 70 00
Une maladie
silencieuse !


Le Comité des maladies respiratoires de l’Hérault propose le 15 décembre, des tests de souffle et des informations sur une maladie peu diagnostiquée, la BPCO (Broncho-pneumopathie chronique obstructive) à la Maison de la prévention et dans le hall de l’hôpital Arnaud-de-Villeneuve.

Infos : www.cdmr34.com
J’arrête de fumer !

Le Service maladies respiratoires du CRHU Arnauld-de-Villeneuve et l’équipe du Dr Xavier Quantin, du laboratoire Epsylon recherchent des adultes âgés de 18 à 65 ans, pour une étude sur l’effet de l’activité physique par rapport à un programme d’éducation thérapeutique sur le maintien de l’arrêt du tabagisme. Infos : 06 89 25 46 35

paquito.bernard@univ-montp1.fr
.........................................................................................................................
p7
Nouvelles de la ville

Actualités
Article 1

La clapassada, recèpta nòva del país nòstre es al menut d’un restaurant del Clapàs.

Lo plat del jorn, se vos plai !

La Vila vòl promóure la Clapassada al prèp dels restauradors de Montpelhièr, e mai de Lengadòc e Rosselhon per tal que l’integren dins sa tièira dels plats. Es coma aquò que Josèp Grossman, lo gerent de Costat Cort, situat dins lo complèx esportiu Pèira-Roja es lo primièr de prepausar aquel platat qu’espanta, resulta d’un concors, que mescla l’anhèl e la regalécia. E mai s’aquel platat a pas encara d’istòria, ten la sieuna plaça dins una tièira dels plats traditionals còsta del buòu borgonhon. Una intrada dins lo patrimòni del Clapàs, una especialitat sucrada-salada que podèm d’a fons segon lo cap d’ostal, acompanhar d’un vin de caractèr coma lo Domeni de Soirís. Lo cap cosinièr, Frederic Mouret, i pausa sa tòca personala e presenta dins l’escudèla la Clapassada, al biais d’una mòta, que recòrda lo sens de clapàs. «De cinquanta cobèrts, çò ditz, trenta personas causisson la clapassada en plat del jorn, per curiositat e per la novetat, e totes l’an presada ». Destinada per venir emblematica, e dins una preocupacion de promocion regionala, la clapassada serà lo plat màger pendent las Estivalas que venon al Clapàs.

Amai la clapassada es servida al Comptador del Clapàs, 5 carrièira de l’Ancian Corrièr.
Photo :

Una presentacion originala.*

Traduction :

* Une présentation originale.
Illustration :

La clapassada, destinada per venir emblematica ! **

Traduction :

** La Clapassade, destinée à devenir emblématique.

Traduction article 1

La clapassade, nouvelle recette de notre terroir est au menu
d’un restaurant montpelliérain.

Le plat du jour, s’il vous plaît !

La Ville entend promouvoir la clapassade auprès des restaurateurs de Montpellier, voire du Languedoc-Roussillon afin qu’ils l’intègrent dans leur carte. José Grossman, gérant de Côté Court, situé dans le complexe sportif Pierre-Rouge est le premier à proposer cet étonnant met, résultat d’un concours, qui allie l’agneau et la réglisse. Même si ce plat n’a pas encore d’histoire, il a sa place sur une carte traditionnelle à côté du bœuf bourguignon.

Une entrée dans le patrimoine montpelliérain, une spécialité sucrée-salée que l’on peut tout à fait selon le maître des lieux, accompagné d’un vin de caractère. Le chef cuisinier, Frédéric Mouret, y pose sa touche personnelle et présente dans l’assiette, la Clapassade, sous la forme d’un monticule, rappelant le sens de clapas. « Sur cinquante couverts, indique-t-il, trente personnes ont choisi la clapassade en plat du jour, par curiosité et pour la nouveauté, et toutes ont apprécié ». Destinée à devenir emblématique et pour une promotion régionale, la clapassade sera le plat phare lors des prochaines Estivales de Montpellier. La Clapassade est aussi servie au Comptoir du Clapas, 5 rue de l’Ancien Courrier.
Brèves

Des services durant les fêtes

En cette période de fêtes, en plus des animations, la Ville et la CCI renforcent les services auprès des clients du cœur de ville. Les stewards sur leur stand face à la CCI et circulant dans les rues sur leur Segway vous
renseigneront. Si vous êtes chargé de paquets, l’accompagnement jusqu’au véhicule est prévu ainsi que des chèques parking, à réclamer auprès des commerçants. Enfin le stationnement est renforcé pour faciliter l’accès aux commerces, aux abords du Peyrou du 1er au 31 décembre. De nombreux cadeaux à gagner dont une vitrine magique !

Infos : Montpellier Centre-ville Manager:
mcvm.nm@gmail.com ou 04 67 55 87 82
Les murs ont des oreilles

La prochaine émission radio Les murs ont des oreilles sur le thème du patrimoine culturel et historique de la ville, s’intitule Notre Dame des Tables , une église disparue; à écouter sur radio Clapas (93.5 fm), les 20 et 24 décembre à 9h30 et 16h30 et également sur le site www.montpellier.fr.
Les réveillons de la solidarité

Pour que les mamans seules et les personnes vulnérables (personnes âgées, handicapées,
personnes sans domicile fixe...), touchées par la précarité, puissent fêter Noël “comme tout
le monde”, la Fondation de France soutient, partout en France, plus de 200 réveillons de la solidarité initiés par des associations. Deux gestes simples : un don en ligne ou l’achat du coffret de la solidarité composé de deux boules de Noël en verre à 15 €.

Infos : www.fondationdefrance.org
Sac à sapin malin et solidaire !

Handicap international renouvelle l’opération pour financer ses actions humanitaires. Sur chaque sac vendu à 5 €, 1,30 € lui est reversé. Depuis 17 ans déjà, il décore l’arbre de Noël et permet une bonne action aussi pour l’environnement. Fabriqué à partir de céréales étiquetées non OGM, le sac est 100 % biodégradable. Une fois les fêtes finies, le sac de Handicap International permet d’emballer le sapin et de le transporter facilement jusqu’aux déchetteries, où il se décompose en 4 à 8 semaines.

Infos : www.handicap-international.fr
.........................................................................................................................
p8
Nouvelles de la ville

Actualités
Article 1

Mariage des couples homosexuels. Un an après avoir lancé l’Appel de Montpellier,

Hélène Mandroux relance Nicolas Sarkozy sur le sujet.

Pour l’égalité des droits

Le 14 novembre 2009, Hélène Mandroux lançait l’appel de Montpellier en faveur de l’ouverture du mariage aux couples homosexuels. Un événement qui marquait le 10e anniversaire du pacte civil de solidarité (Pacs), et qui dans le même temps soulevait aussi la question de l’égalité des droits des citoyens.

Un an après, L’Appel de Montpellier a recueilli plus de 10 000 signataires et le soutien de nombreux maires et élus de la République. En janvier dernier, le maire a écrit à Nicolas Sarkozy une première lettre. Elle demandait au président de la République « au-delà des clivages politiques, de prendre les dispositions qui s’imposent, afin que nous puissions donner une suite inscrite dans la loi à l’Appel de Montpellier ».

Le courrier resté sans réponse, Hélène Mandroux vient de renvoyer une lettre à Nicolas Sarkozy, rappelant que « l’Appel de Montpellier ne remet nullement en cause les valeurs de la famille. Au contraire, il met en application sa réalité plurielle dans la société d’aujourd’hui. D’ailleurs, depuis mon interpellation écrite, des pays comme le Portugal, l’Islande et l’Argentine ont légalisé le mariage homosexuel en 2010. La France est aujourd’hui à la traîne sur cette question alors même que c’est elle qui avait ouvert la voie il y a une décennie avec le Pacs ! ».

Cette question de société est d’autant plus d’actualité, que la Cour de cassation a saisi début novembre le Conseil constitutionnel sur la question de la légalité du mariage homosexuel, dans une affaire où un couple d’homosexuelles de la Marne désirait se marier.

Photo :

Un an après l’Appel de Montpellier, Hélène Mandroux, les élus et les représentants d’associations se sont réunis

le 13 novembre devant la préfecture.
Citation

L’amélioration de la qualité des services

est une préoccupation constante de la Ville.
Photo :

Amina Benouargha-Jaffiol,

adjointe au Maire, déléguée à la qualité des services vie quotidienne

Article 2

Port-Marianne. Une concertation sur la réalisation de la phase 3 de la ZAC des Consuls de Mer est ouverte. Une réunion publique a lieu le 8 décembre.

Donnez votre avis !

Dans le cadre de l’aménagement du secteur sud de Port Marianne et du quartier autour du futur hôtel de Ville, la Ville a approuvé la création d’une extension de la ZAC Port Marianne-Consuls de Mer, par une délibération du conseil municipal en date du 24 juillet 2008.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa commission accessibilité de l’union des aveugles vous propose...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n° 373 • décembre 2012

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n° 367 • avril 2012

Montpellier notre ville / n ° 3 iconEr d’Aragon. Chaque case du jeu de l’oie installé dans le hall de...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconAction publique tranquillité publique, faciliter la vie des riverains...
...

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa Panacée: Ouverture du centrede culture contemporaine de Montpellier
«oui». Vincent et Bruno se sont mariés, le 29 mai, à l’Hôtel de Ville de Montpellier, inaugurant la toute nouvelle loi du mariage...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com