Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d'autodéfense dans une situation réelle, vous serez jugé légalement





télécharger 21.43 Kb.
titreQue vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d'autodéfense dans une situation réelle, vous serez jugé légalement
date de publication02.10.2019
taille21.43 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d'autodéfense dans une situation réelle, vous serez jugé légalement responsable de vos actions. Peu importe que vous soyez un policier chevronné ou que vous ayez juste accompli votre troisième leçon d’art martial, le procureur ou l’avocat de la défense va évoquer la question de l’emploi de la force.

Basé sur des standards


Je suis un ancien soldat, gardien de prison, policier, officier SWAT, garde du corps diplomatique, et récemment - un agent contre-terroristes avec le gouvernement des Etats-Unis. Dans chacune de mes missions, j'ai dû suivre la règle d’emploi correct de la force. En respectant cette règle, j’étais protégé. En sortant de cette règle (en utilisant une force peu raisonnable ou en violant quelques uns des droits constitutionnelles), je pouvais me retrouver en prison (poursuites criminels) ou payer de grandes sommes d’argent. Jusqu'ici je n’ai jamais franchi la limite, bien que j'ai déjà employé la force contre des suspects.


Etre un pratiquant d’arts martiaux ne vous isole pas de la loi. L'ignorance des lois n'est pas une excuse légale qui vous protègera, tout particulièrement en cas d’utilisation excessive de la force. La plupart des artistes martiaux civils n'ont aucune idée des ennuis légaux qu’ils peuvent avoir, même lorsqu'ils sont de bonne foi et qu’ils tentaient juste de se défendre ou de protéger quelqu’un. Il y a des artistes martiaux aujourd’hui en prison, parce qu'ils ne connaissaient pas la limite ou l’ont dépassé le jour où ils ont dû employer la force. C'est pourquoi j'ai créé l’échelle d’utilisation de la force continue pour les artistes martiaux. C’est également pourquoi le magazine Black Belt l’a proposé en poster pour que les écoles d’arts martiaux puissent le mettre sur leurs murs. Bien que cette échelle de force soit semblable dans le concept à ce que les agences militaires et civiles d'application de loi doivent suivre, mon échelle est spécifiquement conçue pour les artistes martiaux civils. Dans cette article nous parlerons de chaque composant du graphique représentant l'échelle d'utilisation de la force.


Les couleurs du conflit


Si vous deviez placer une échelle pour escalader un bâtiment , l’endroit le plus stable serait de ne pas être sur l’échelle du tout. Dès que vous montez sur l’échelle, il y a des risques - même avec un pied à terre. De même, dans la vie quotidienne vous êtes toujours plus sûr quand vous évitez les ennuis. Cependant, les ennuis peuvent parfois arriver. Avant de monter ou descendre de l’échelle, vous noterez qu’à la gauche de l'échelle, nous avons les actions du suspect (votre agresseur) et une flèche verticale avec un gradient de couleurs. La flèche correspond au système de code-couleur du conflit de Jim Wagner que j'ai développé, inspiré par mes expériences militaires, carcérales, et d’application de la loi, ainsi que mon passé dans les arts martiaux :


1. Sûr (blanc)
2. Prudence (jaune)
3. Danger (Orange)
4. Conflit (Rouge)


Sûr (blanc) – lorsque nous sommes tous en dehors de l’échelle. Ã ce niveau vous êtes dans un endroit sûr : à la maison, au travail, à un évènement social, etc... Il n’y a pas de conflit prévu. Ceci ne signifie pas que vous êtes totalement sûr. Au code blanc, vous devez avoir des plans de secours au cas où la paix serait perturbée. Par exemple, si vous êtes à la maison vous devriez avoir une sorte de plan de sécurité de la maison : serrures, éclairage extérieur, système d'alarme, sorties de secours, etc. Au travail, vous devez avoir un plan d'évasion au cas où il y aurait une fusillade, et ainsi de suite.


La prudence (jaune) - ceci est le niveau que vous devez toujours maintenir quand vous êtes en public. Vous devriez toujours être conscient de votre environnement : les gens, les véhicules, ce qui peut se cacher derrière de grands objets, les secteurs sombres, etc... Ce n'est pas un acte de paranoïa, mais plutôt d’attention prudente. C'est pourquoi la flèche se prolonge au-dessous de l'échelle et dans le secteur blanc. Une fois qu'il y a n'importe quelle indication d'un conflit la couleur jaune se mélange rapidement dans l'orange. Sur l'échelle, le jaune devient plus foncé quand un sujet donne des INDICATEURS VISUELS, un regard fixe et dur, une posture agressive, des personnes portant les habits d’un gang, etc...


Le danger (orange) - il y a à ce niveau une vraie possibilité de danger puisque le sujet donne les INDICATEURS VERBAUX : menaces directes, mots soupçonneux, etc... L'intensité de cette phase peut escalader ou se dissiper. Le conflit potentiel peut être rapide, stable, ou progressif. Bien que les mots eux-mêmes ne puissent pas vous blesser physiquement, les mots détermineront votre ligne de conduite. Si quelqu'un menace de vous blesser, il doit y avoir trois choses présentes avant que vous puissiez prendre une mesure physique : moyens (les moyens de vous nuire), opportunité (la capacité immédiate de vous nuire), et l'intention (l’envie de vous nuire, même implicite [comme un voleur avec un masque et un pistolet] ou exprimée [« je vais vous tuer !»])


Conflit (rouge) - Ã ce niveau vous êtes engagé dans un conflit physique. Est-ce que ceci signifie que vous pouvez employer n’importe quelle technique d’arts martiaux ? Non. Il y a beaucoup de niveaux dans le conflit. Même dans la guerre il y a des différences : conflit de basse intensité (guérilla, terrorisme, etc.) et conflit de forte intensité (où tout le monde est en guerre par exemple). Quelqu'un qui vous pousse parce qu’il est grossier ne sera pas traité comme quelqu'un qui essaye de vous poignarder avec un couteau. Notez que les flèches du graphique commencent en bas avec une situation à faible risque puis escaladent alors jusqu’à une situation à haut risque comme indiqué sur la flèche de droite.

Plus vous montez haut sur l’échelle, plus elle va devenir instable, tout particulièrement si vous êtes seul. Si vous êtes seul quand un sujet vous agresse, vous êtes le seul à pouvoir vous porter secours. Cependant, si vous avez d'autres personnes avec vous (force dans le nombre) elles peuvent vous aider à soutenir l'échelle. Si vous allez au delà de l'échelle, alors vous expérimenterez la mort ou de graves dommages, juste comme si vous tombiez d'une vraie échelle lorsque vous êtes au sommet. Le sommet de la flèche est noir indiquant la mort ou des dommages sérieux. En d'autres termes, vous devez toujours garder le contrôle, peu importe le niveau où vous êtes.
Il y a une bonne raison pour laquelle les deux flèches dans le graphique sont dirigées vers le haut, et vers le bas. C'est parce qu'une situation de conflit peut commencer à n'importe quel niveau, à tout moment. Vous pouvez vous retrouver dans le code rouge sans passer par toutes les étapes précédentes. Par exemple : si vous êtes à votre banque puis soudainement des voleurs arrivent avec des armes à feu – vous êtes dans le rouge immédiatement. Dans certaines situations vous pouvez monter l'échelle progressivement, et dans d'autres situations ceux qui ont commencé le conflit, donne l’ occasion d’apaiser la situation.

Escalader l’échelle


L'échelle d’utilisation de la force de Jim Wagner possède quatre échelons de sorte à rendre ces niveaux faciles à se souvenir. Les policiers se plaignent souvent que leur échelle d’utilisation de la force continue est difficile à se rappeler. Vous n'aurez pas ce problème. Vous vous souviendrez facilement de cette échelle dans n'importe quelle situation de conflit.
Le premier barreau représente une situation stable et le quatrième barreau, lui représente une situation instable et imprévisible. Rappelez-vous cette règle : Les actions du sujet dicteront toujours nos actions. Un véritable artiste martial reste en dehors de l'échelle. Cependant, quand vous retrouvez en tête à tête avec des sujets hostiles, vous pouvez être requis de faire quelque chose. Comme nous le savons, il y a trois réactions posibles que les humains rencontrent dans une situation de conflit : 1. Partir 2. Combattre 3. Se soumettre

Niveau 1


Au niveau 1 le sujet emploie des INDICATEURS VISUELS. En d'autres termes, vous estimerez qu'il y a danger possible en vous basant sur les choses que vous voyez : un sujet soupçonneux vous approchant, quelqu'un qui regarde autour de lui nerveusement, une voiture ralentissant à votre hauteur. A ce moment, aucune loi n'est violée par le sujet, mais vous savez que quelque chose ne va pas, et vous vous préparez mentalement pour toutes les possibilités. D'abord vous prenez un COMPORTEMENT CONFIANT (VOTRE REACTION se trouve à la droite de l'échelle). Ceci signifie que vous semblez confiant et non effrayé, et que vous êtes conscient de votre environnement et de la manière de l'employer à votre avantage. Le COMPORTEMENT CONFIANT signifie également que vous êtes disposé pour un affrontement (par votre entraînement) ou prêt à vous éloigner de la situation.


Niveau 2


Au niveau 2 les choses commencent à chauffer. Maintenant le sujet vous engage directement par des INDICATEURS VERBAUX. Ceci peut être quelque chose qui vous avertit qu'une attaque est sur le point de se produire, comme l’intonation de la voix du suspect ou des choses que vous percevez comme deux terroristes dans un avion chuchotant à propos de faire s’écraser l’avion. Si un suspect tente par exemple de commencer un combat avec vous, la meilleure chose à faire est d’essayer de calmer cette personne ou de l’ignorer. C’est ce que nous appelons la DEVIATION VERBALE. En agissant de cette manière, vous n’allez pas aggraver la situation. Cependant, dans certaines situations, vous devrez utiliser une voix confiante et ferme afin de dénigrer le suspect. Vous n’avez pas d’autres choix que d’essayer de l’intimider et d’essayer de résoudre le problème de cette manière. Les mots eux même ne vous blesseront pas physiquement, mais ces mots sont un bon indicateur que la situation peut virer à la confrontation physique.


Niveau 3


Au niveau 3 nous entrons en contact physique réel avec le sujet. Ce peut être une simple bousculade ou un coup de poing dans le nez, ou ce pourrait même être un attouchement sexuel (agression sexuelle). A ce niveau là, la plupart des systèmes martiaux enseignent tous la même chose. Si quelqu'un vous pousse, vous ne pouvez pas lancer un coup de pied latéral et lui briser le genou, et l’achevez avec un coup de coude descendant dans la colonne vertébrale. Bien que vous ayez le droit de vous défendre, vous serez probablement emprisonner. Ce serait une force peu raisonnable pour la situation.
Au niveau 3 vous pouvez être blessé : un nez cassé, des coupures, des contusions, des égratignures, des plaies, etc... mais ceci ne représente pas un danger pour votre vie. Si le sujet vous envoi quelques swing parce que vous l’avez expulsé de votre fête, vous ne pouvez pas lui arracher la tête - la loi ne vous permettra pas de faire cela, même si vous aviez des blessures mineures. Puisqu'il n'existe pas des règles précises sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire dans une situation d'autodéfense, la loi vous jugera en fonction d’ une règle simple : Ce qu’une personne raisonnable ferait dans une situation semblable. Le policier qui vous interroge sait ce qui est raisonnable, et le jury qui vous écoute déterminera ce qui est raisonnable.


Niveau 4


Au niveau 4, la mort ou des dommages corporels sérieux sont susceptibles de résulter, aussi bien au sujet, à vous, ou à tous les deux. Si un sujet vous attaque où la mort et les dommages corporels sérieux sont susceptibles de résulter (CRIME), alors vous avez le droit en tant que citoyen d'employer la FORCE LETALE. Ceci s'applique non seulement aux crimes contre vous, mais aussi à d'autres. Si quelqu'un essaye de porter atteintes aux membres de votre famille en votre présence, vous pouvez (mais ce n’est pas exigé) employer la force létale. Cependant, si vous allez au tribunal, vous serez encore jugé en fonction de la force raisonnable. Les exemples de crime incluent la tentative de meurtre, la mutilation (atteignant un oeil, sectionnement un membre, déchirure d'une oreille, etc...), le viol, l'attaque chimique caustique, le vol, etc... en d'autres termes, rappelez vous de ces mots, vous devez avoir peur pour votre vie, ou la vie des autres.


Si vous notez les triangles gris sur le graphique, ils commencent avec de larges bases, et puis diminuent pour ne former qu’une pointe. Ceci représente les options que vous avez dans une situation de conflit. Quand nous commençons avec le niveau 1, il y a beaucoup d'options : s’éloigner, appeler la police, hurler pour obtenir de l'aide, etc... Cependant, dès que vous êtes engagé dans un conflit de vie ou de mort, vos options deviennent limitées - la survie est la règle. Si quelqu'un essaye de vous poignarder, vous avez un nombre d’ options limité. Si vous ne bloquez pas le couteau, vous pouvez mourir. C'est pourquoi vous voulez toujours essayer de résoudre le conflit au niveau le plus bas, et comme je l’ai mentionné avant, ne montez pas sur l'échelle en premier lieu si vous pouvez éviter de le faire.

Mémorisez la, Utilisez la


Sur une vraie échelle vous n’êtes pas toujours obligé de monter échelon par échelon. Si vous choisissez de sauter un échelon, vous pouvez le faire, cependant, en faisant ainsi, c’est encore plus instable. Lors d’un vrai conflit vous pouvez devoir sauter un échelon. Par exemple : vous avez un INDICATEUR VERBAL qu'un homme a une bombe attachée à sa ceinture (une vraie possibilité de nos jours). Bien qu'on ne sache pas vraiment l'intention de la personne (ce pourrait être une farce, qui sait) la bombe implique l'intention. Ainsi, vous pouvez aller d’une DEVIATION VERBALE à une FORCE LETALE, et passez outre la FORCE RAISONNABLE.


En apprenant par cœur l'échelle d’utilisation de la force que j'ai créé, vous, et ceux que vous formez, pourrez rester dans la limites fixées par la loi si jamais vous devez employer vos habiletés dans les arts martiaux pour vous défendre ou protéger un proche. Si vous êtes un instructeur d’arts martiaux basés sur la réalité, vous pouvez commencer à enseigner à vos étudiants les différents niveaux de force, et comment ils peuvent appliquer leurs techniques à chaque niveau. En faisant ceci, vous leur enseignez non seulement que chaque situation est différente, mais également comment survivre au système judiciaire quand ils emploient ce que vous leur avez enseigné

similaire:

Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d\Légalement imposées par respect des
«La vie privée est tout bonnement abolie lorsque les gouvernements surveillent ceux à qui vous parlez, où vous allez et ce que vous...

Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d\Légalement imposées par respect des
«La vie privée est tout bonnement abolie lorsque les gouvernements surveillent ceux à qui vous parlez, où vous allez et ce que vous...

Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d\Dans un souci d’efficacité quant à vos transactions de règlements,...
«lcr acceptée» ou au chèque, vous supprimera tout traitement manuel générateur de perte de temps et de manipulations fastidieuses....

Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d\J’aurais pu vous rencontrer au Congo. Vous m’auriez demandé de vous...
...

Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d\Bravant l'interdiction de Créon, roi de Thèbes, Antigone, a tenté...
«non» encore à tout ce que je n’aime pas et je suis seul juge. Et vous, avec votre couronne, avec vos gardes, avec votre attirail,...

Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d\Ashamed (Africa Trip Report)
«Souvenez-vous de ma mère. Souvenez-vous de mon frère qui est mort. Souvenez-vous…». Ils se trouvaient derrière une clôture de barbelés;...

Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d\Toute chose possède son contraire : Chaud – Froid…Haut – Bas…Bon – Mauvais…Intérieur Extérieur
«C’est Bien». Ensuite vous prenez consciencieusement du recul pour évaluer la situation et vous cherchez tout ce qu’il y a de bien...

Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d\Titre de l’etude
«Si vous acceptez de participer à cette étude, vous serez inclus, selon le résultat d’un tirage au sort, dans l’un des deux groupes...

Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d\" La pose d’une sonde vésicale chez un patient présentant une rétention urinaire "
«Nous sommes désolées mais devons retenter la pose d’une sonde afin d’éviter que vous ne vous mettiez en globe vésicale qui pourrait...

Que vous soyez d’accord ou non, lorsque vous emploierez réellement vos qualifications d\Jules Ferry et la mise en place de l’école publique laïque
Des diverses obligations qu'il vous impose, celle assurément qui vous tient le plus au cœur, celle qui vous apporte le plus lourd...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com