Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage





télécharger 86.22 Kb.
titreIntervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage
page1/3
date de publication22.10.2019
taille86.22 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3
Vigilance clonage international

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage

aux amis de Vigilance Clonage de Besançon et de Dijon (décembre 2004)

Mission urgente pour le Saint Père

Désolation métaphysique : Clonage contre l’Arbre de Vie
L'alerte de la Mission Urgente de cette information reste plus que jamais d'actualité:

Depuis, nous pensons que la déclaration non-contraignante du 8 mars 2005 qui condamne le clonage moralement sans vouloir l'assortir de quelconque mesure dissuasive est abominatoire, mais doit également être considérée comme appelant à une future réaction appropriée des religions se démarquant de La Transgression Suprême comme représentants du Créateur sur la terre ( comme Adam aurait dû assumer en Médiateur responsable la faute déjà consommée par Eve, aux premiers jours de l'humanité ).
Mise à jour: La déclaration non-contraignante contre le clonage humain par l'ONU du 8 mars 2005 a été votée par l'Assemblée Générale ONU:

- Une majorité des pays condamne moralement toute forme de clonage humain. Mais l'ONU refuse d'en faire une "Convention", c'est-à-dire de l'assortir de mesures contraignantes!!

- Cette majorité refuse qu'on parle de dignité de l'homme quand on veut désapprouver le clonage…Une unanimité de fait refuse qu'on parle de Dignité de l'Arbre de la Vie et du Créateur quand on veut écarter le clonage!…

  1. Cette déclaration pourrait appeler l'étape suivante: une convention (contraignante), soit pour l'interdiction totale du clonage humain dans le futur… soit pour admettre ouvertement le clonage humain… sous des motivations diverses
    ( thérapie, recherche ).




UN DELAI EST DONC ACCORDE POUR REAGIR AVEC LE PAPE
Viens Esprit de Sainteté, viens Esprit de Lumière, viens Esprit de Feu, viens nous embraser.

Nous t’en supplions, par la médiation du Cœur douloureux et immaculé de Marie, Esprit de Sainteté, viens dans le monde entier pour nous inspirer les actes justes, les pensées justes, l’oreille juste, le cœur juste, et la grâce qui nous ajuste à ta miséricorde inépuisable.


Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Nous allons commencer cette initiation à la question du clonage :

Je voudrais commencer par me présenter. Je suis ermite depuis une trentaine d’années, et comme beaucoup d’ermites, je vis seul ! Ce n’est pas moi qui ai choisi de rentrer dans le service de Dieu pour vivre de l’amour de Dieu seul : le Seigneur m’y a obligé, et j’y suis allé à reculons. Personne ne veut vivre seul, tout le monde veut vivre de la charité, de la communion, de la relation, de la tendresse. Mais vivre de l’amour vivant de Dieu seul, non ! Jésus sur la croix était seul avec son Père, abandonné de tous. La vie de l’ermite est un peu semblable. Jésus a été obligé par son Père à vivre de l’amour de Dieu seul, et il est descendu dans le fond de la mort pour vivre de cette solitude vivante glorieusement, victorieusement.

Je suis comme le Frère Raymond et comme certains d’entre vous, frère jumeau. J’ai donc été conçu par Dieu lui-même avec un autre être humain, et nous avons vécu ensemble pendant les neuf mois, de la conception jusqu’à la naissance. Même dans le sein maternel, je n’ai jamais été seul, comme la plupart d’entre vous l’ont été. J’ai toujours vécu avec quelqu’un d’autre dans la chair et dans le sang, et pourtant Dieu m’a arraché à cette communion sensible pour vivre de lui seul, ce qui est un véritable miracle de Dieu.

Je suis extrêmement sensible à ce que nous vivons lorsque nous sommes dans une solitude vivante et habitée, parce que cette solitude vivante et habitée permet à l’invasion de Dieu Créateur de remplir l’univers tout entier, et de faire exploser les limites du cosmos pour rentrer dans la Très Sainte Trinité.

Ce qui s’est passé quand Dieu nous a créés, neuf mois avant la naissance, est très fort.

Avant de recevoir l’habit, j’ai fait une quinzaine d’années des plus hautes études (HEC, équ. MBA : Master of Business Application), j’ai fait beaucoup d’études de philosophie et de métaphysique. Puis je suis rentré en vie érémitique, le Seigneur m’y obligeant comme je viens de vous le dire. Et au moment où je suis rentré, l’année 5738 du calendrier d’Israël, le 16 octobre 1978, le Saint Père est monté sur le trône de Pierre, le jour de la fête de sainte Marguerite Marie.

Aussitôt il a commencé à donner pendant une heure par semaine, et pendant sept ans, un enseignement sur la signification sponsale du corps humain, la signification d’amour incarné qu’il y a dans le corps humain et qu’il n’y a pas dans l’hippopotame, la limace ou la tourterelle, ni dans le maïs ou le blé, mais uniquement dans la première cellule du corps humain.

Combien de chrétiens ont entendu cet enseignement du Christ sur la terre ? Pendant sept ans, une heure par semaine, le Saint Père n’a parlé de rien d’autre. Je buvais ses paroles, et comme j’avais fait dix ou quinze ans de métaphysique, j’ai découvert que l’enseignement du Pape Jean Paul II était une révolution copernicienne de la pensée métaphysique, un bouleversement total de la vision du monde. L’amour s’incarne dès la première cellule de l’embryon. Dès 1978, je me suis passionné pour cette question et nous avons, avec des chrétiens comme vous, engendré cette grande prière, ce souci du Pape, ce souci de Dieu, de Jésus, de faire en sorte que nous puissions considérer nos frères les plus petits du Royaume de Dieu, qui sont plus grands que les plus grands du Royaume de Dieu : les embryons dans la première cellule et des quarante jours qui suivent. C’est Jésus l’a dit. Ils sont nos frères, ils font aussi partie de l’Eglise.

Aujourd’hui, des centaines de milliers de chrétiens manifestent par leurs prières à la capitale de France, Paris, pour le trentième anniversaire de la loi d’avortement, que ces enfants sont nos frères. Avec des experts, nous avons fait un calcul : depuis l’année 1972, pour l’ensemble du monde, il y a environ vingt milliards d’avortements ( principalement par stérilet ou pilule ), vingt milliards d’enfants créés par Dieu crucifiés, abandonnés par l’humanité, abandonnés par l’Eglise aussi. Les chrétiens ne les adoptent pas pour leur communiquer la rédemption, le baptême qu’ils n’ont pas reçu, eux qui ont été frappés par la déchéance et la tache du péché originel.

Nous nous sommes préoccupés de tout cela, et c’est devenu officiel depuis l’an 2000 seulement : dans nombre de diocèses, des messes sont célébrées pour que ces enfants soient incorporés à la rédemption du Seigneur, intégrés dans le Sang précieux de Jésus, pour que l’Evangile leur soit annoncé à eux aussi. Ces innocents crucifiés doivent rentrer dans la grâce du Sang de Jésus rempli d’amour pour faire partie de l’Eglise. Nous nous sommes battus pendant plus de quinze ans pour obtenir cette liturgie pour laquelle Rome a ouvert les clés du pouvoir de saint Pierre pour la communication des mérites de Notre Seigneur Jésus Christ en vue de leur intégration dans le Corps mystique du Christ.

Mais ce problème très important n’est rien à côté de ce que je vais vous dire maintenant. Comme je sais que je vais vous dire quelque chose de très lourd, de très difficile, de très insupportable à entendre, permettez que je procède par mode d’interrogation.

Savez-vous que la France, fille aînée de l’Eglise, a décidé que désormais l’humanité en France devait s’autoriser à faire intrusion dans le sanctuaire réservé à Dieu seul dans le monde pour le transgresser en face, directement, par la loi de bio-éthique ?

Savez-vous que la loi trafiquée par Monsieur Matéi, passée par Monsieur Douste-Blazy, protégée par Monsieur de Villepin au niveau international à l’ONU, couverte par des chrétiens et certains de leurs représentants officiels en France, savez-vous que cette loi autorise textuellement le clonage reproductif, le clonage thérapeutique, le clonage scientifique, le clonage de recherche et le clonage import-export pour l’homme ?

Quelqu’un d’entre vous le savait-il ? Non ? Pourtant, vous avez une télé, je n’ai pas la télé. Vous avez des journaux, je n’ai pas de journaux. Vous avez la radio, je n’ai pas la radio. J’ai vécu des années sans électricité et sans eau. Pourquoi est-ce que je le sais, et pas vous ? Tout simplement parce qu’il y a une chape de silence terrible sur cette abomination finale de l’humanité contre Dieu. Je suis là pour vous en parler, pour vous l’expliquer, et je veux que vous le compreniez.

Depuis quinze à vingt ans que nous travaillons, nous avons formé une équipe des plus grands experts dans les domaines juridiques, juridiction internationale, jurisprudence, ingénierie bio-génétique, métaphysique, philosophie, théologie, politique, analyse politique. Nous sommes quarante qui travaillons ensemble, dispersés sur l’ensemble du territoire européen.

Ce que je vous dis là est une analyse d’expertise incontournable. On ne pourra pas nous dire que nous nous sommes trompés. Ce n’est pas un simple ermite qui sort de sa grotte comme un sanglier : « D’où sort-il ce truc-là ? Il est taré ! Patrick Poivre d’Arvor n’a pas dit cela. »

Nous avons découvert que cette loi qui autorise l’humanité à s’introduire dans le sanctuaire réservé à Dieu seul, est ouverte par la France. Et dans quelques semaines, à l’ONU, l’exemple de la France va être mondialisé.

D’après la Bible, la Sainte Ecriture, ou même la simple analyse philosophique et métaphysique en sagesse humaine, cette autorisation que l’humanité se donne de rentrer dans le sanctuaire réservé au Créateur s’appelle l’abomination de la désolation. On en parle dans la Bible, dans les prophètes. Dans quelques semaines sous nos yeux, va se réaliser ce que les prophètes attendent depuis trois millénaires. L’humanité s’autorise à appuyer sur le bouton qui va déclencher la fin.

Maintenant je voudrais vous poser une deuxième question : Savez-vous combien de fois l’ange Gabriel a été arraché de la Face glorieuse de Dieu, dans l’amour, l’attachement indissoluble qu’il avait pour la Face de Dieu, pour venir parler à la terre ?

- Il est apparu à Marie et à Joseph pour l’Incarnation du Seigneur.

- Savez-vous pour quelle autre raison il a été détaché de la Très Sainte Trinité ?

- Pour le baptême de Jésus ?

- Non, l’archange Gabriel n’est pas parti pour le baptême de Jésus.

- Pour Jeanne d’Arc ?

- Non, c’était l’archange Saint Michel ! Zéro !



Un jour, l’ange Gabriel est apparu au prophète Daniel pour expliquer qu’il y aurait l’abomination de la désolation, chapitre 9, 10, 11, 12 et 14 du Livre de Daniel. L’ange Gabriel a été détaché de la Très Sainte Trinité pour parler à l’humanité pour deux raisons. Et quand il a parlé au prophète Daniel, il a désigné ce qui se passe dans nos jours à venir, sauf miracle, si Dieu nous prête vie. Je vous l’explique rapidement, mais lisez-le aussi vous-mêmes. J’explique quand-même le prophète Daniel ?

- N’oublie pas que tu as une bonne heure, tu as déjà pris un quart d’heure… Et le prophète Daniel ?

- Le prophète Daniel. Je suis ermite, alors je vais avec les anges, cela va plus vite. S’il fallait que je vous explique comment on fait un clone, ce que ça fait, si c’est utile ou inutile, si ça va réussir ou ne pas réussir, si on l’a déjà fait ou pas, si c’est juteux au point de vue financier, comment ça se passe économiquement, politiquement, juridiquement, il faudrait que je vous fasse un séminaire pendant trois semaines. Ceci étant, pour ceux que tout cela intéresse, j’ai amené des documents pour que vous puissiez vous nourrir de tous ces aspects socio-politico-juridico-psychologico-psychico-métapsychico-humains. Maintenant, ce qui nous intéresse, nous, c’est l’amour de Dieu, l’amour de l’homme, l’éternité, l’union de l’homme et de Dieu.

Le prophète Daniel est un type très intelligent. Quand il était tout petit déjà, il savait lire dans les âmes. Il lisait dans l’âme des juges qui voulaient condamner Suzanne, il pouvait lire dans la pensée du Roi Nabuchodonosor, et quand on l’a plongé dans un feu avec son troisième frère et son deuxième frère, il était dans un état de transfiguration et il a transformé le feu en fraîcheur délicieuse. Ce n’était pas un imbécile, pas comme nous qui habitons aujourd’hui Sodome et Gomorrhe.

Voilà que Dieu lui dit : « Tu vas annoncer au peuple d’Israël la paix, le Jour du Seigneur, la réconciliation, l’amour, la miséricorde, le scorpion avec le nourrisson, le lion et le dragon vont paître ensemble ». L’Esprit Saint dit cela au prophète Daniel, mais le prophète Daniel n’était pas idiot et il dit : « Non, Seigneur, tu as déjà demandé cela à l’époque de Noé : ça a été un grand désordre. Tu as demandé ça ensuite à Abraham, Isaac, Jacob : ça a été des massacres, les Amalécites, les Philistins. Ensuite tu as demandé ça à David : ça a été Salomon avec la prostitution, un désastre absolu. Puis tu as demandé ça aux prophètes : ça a été une catastrophe. Et tu vas me demander ça à moi ? Je ne mentirai pas, même si c’est toi qui me le demandais. » Et il a refusé de proclamer le Jour du Seigneur. Mais il a réfléchi un peu, il a jeûné pendant vingt et un jours sans eau ni pain, en disant : « Seigneur d’accord, mais je veux savoir quand, à quel moment ? ». Alors le vingt et unième jour, l’ange Gabriel est apparu au prophète Daniel…

Si vous voulez, l’Association du PAS peut se cotiser pour vous acheter une Bible...

Un pied sur l’Euphrate, un pied sur la terre ferme, il lui dit : « Daniel, fils de prédilection, tu as été choisi pour ouvrir les mystères du temps ». Il lui a donné l’année exacte de la naissance du Christ, et lui a dit : « Le Jour du Seigneur ne sera pas avec Lui, et le peuple d’Israël sera dispersé et détruit. » Le prophète Daniel qui était écrasé par le poids de la gloire de Dieu dans l’apparition de l’ange Gabriel, dans un état de coma, a quand même eu une petite révolte intérieure : « Tu veux que je proclame le Jour du Seigneur, alors que même avec le Messie, ça va continuer à être la destruction et la guerre après ? ».

Alors l’ange Gabriel a dit : « Après tout cela [et les rabbins disent que quand on dit : après tout cela, les cycles se comptent en 2000 ans], il y a aura le Shikoutsim meshomem [en hébreu, c’est-à-dire l’abomination de la désolation]. Alors il y aura la suppression du sacrifice parfait de l’hostie vivante ( traduction de la Septante ), et alors il y aura le Jour du Seigneur. »

L’ange Gabriel a donc annoncé que le Jour du Seigneur, l’espérance de l’humanité, ne viendrait qu’après l’abomination de la désolation. L’abomination de la désolation est comptée par l’humanité pour les mois qui viennent, les semaines qui viennent. C’est le déclencheur du combat eschatologique de l’espérance de l’humanité toute entière depuis Adam. C’est l’annonce extraordinaire, la proclamation de la révélation : après le péché originel où l’humanité toute entière de l’époque, Adam et Eve, a scié l’Arbre de la connaissance du bien et du mal, puis au milieu du temps, où la synagogue du peuple de Dieu a scié l’Arbre de la Croix du Fils unique de Dieu, l’humanité toute entière, avec le peuple de Dieu aussi, se décide à scier l’Arbre de Vie.

C’est pour cela que sur le Golgotha vous avez une croix, et deux croix à côté. L’une, avec le bon larron, manifeste le premier péché originel parce qu’Adam s’est converti, il a été amené par Jésus sur la croix immédiatement au Royaume de Dieu. Mais le mauvais larron qui est de l’autre côté et qui représente ceux qui vont scier l’Arbre de Vie dans quelques semaines, montre ce qui est devant nous dans quelques jours, cette année.

Le saviez-vous ?

Maintenant, laissez-moi vous expliquer pourquoi il est indéniable que le fait que l’humanité toute entière, par l’ONU, se décide à rentrer dans le sanctuaire réservé à Dieu seul, est l’abomination de la désolation.

« Après tout c’est vous qui dites cela, vous délirez dans … votre grotte dans la montagne… ! ».

Quand nous avions essayé d’expliquer cela à Raymond et à Pierre, ils ont dit : « Mais c’est évident, il faut le dire partout ! ».

Quand nous avions essayé d’expliquer cela à mon évêque, Monseigneur Raymond (Séguy) qui m’a ordonné prêtre, je lui parlais comme je vous parle à vous aujourd’hui, il s’est levé : « Mais personne ne le sait, dites-le partout !

- Mais Monseigneur je suis un sanglier dans une grotte. Vous êtes évêque, vous. --- Je ne saurai pas le dire.

Ici, nous ne tentons pas une explication à des scientifiques, à des théologiens, à des intellectuels. Je suis intellectuel, je peux parler à des métaphysiciens, à des théologiens, n’importe lequel, je le mets au défi, quel qu’il soit, parce que j’ai trente ans d’études de philosophie, de métaphysique et de théologie. Mais je parle ici à des gens qui ne sont pas des intellectuels, et je tiens à vous dire ceci :

L’abomination de la désolation ne consiste pas à s’attaquer au Corps du Christ, ce que certains disent : « C’est le corps du Christ, que l’abomination de la désolation attaque, ce n’est pas le corps d’un petit embryon qui est cloné !». Si le Pape, l’humanité, l’ONU décidaient que tous les prêtres, désormais, pourraient s’autoriser canoniquement à célébrer la messe à Satan (messe noire) dans le monde entier, cela serait-il un Shikoutsim meshomem, l’abomination de la désolation ? Réponse : non !

Quand le prêtre célèbre l’eucharistie, c’est l’amour de Dieu qui passe par les mains du prêtre, vous comprenez ? C’est Jésus qui se livre aux hommes et on ne peut pas abominer un acte d’amour infaillible de Dieu.

Deuxièmement : quand Dieu, Jésus, se livre dans toute son éternité d’amour infaillible et inépuisable à travers l’eucharistie, cela passe par un sacrement. Il y a encore le voile des espèces, le voile des apparences du sacrement, des apparences du pain et du vin. Si on décidait cela, ce serait abominable, mais on n’atteindrait pas Dieu dans sa substance, parce qu’il y a encore le voile du sacrement.

Shikoutsim meshomem est un mot extrêmement précis dans la Bible : il est une seule fois dans Daniel chapitre 9, et deux fois dans l’Evangile. Jésus dit dans l’Evangile : « Lorsque vous verrez le Shikoutsim meshomem dont parle Daniel dans le lieu où il ne doit pas surgir, que celui qui est doué d’intelligence comprenne quel est ce lieu. »

Quel est ce lieu ? Ce lieu est la première cellule, ce n’est pas l’eucharistie. Nous ne pouvons pas atteindre la transsubstantiation, nous pouvons atteindre les espèces sacramentelles.

Shikoutsim meshomem est une expression hébraïque biblique qui implique quatre conditions. Il faut que nous fassions une opération intrusive dans le Saint des Saints, directement, au-delà du voile réservé à Dieu seul. Dans le temple de Jérusalem, vous aviez le parvis, le Saint du temple, et derrière le voile: le Saint des Saints. Personne, jamais, ne pouvait rentrer dans le Saint des Saints, sauf le Christ. Alors une fois par an, quelqu’un qui était revêtu sacramentellement des huit habits sacerdotaux du Christ pouvait rentrer. C’est comme cela qu’a été conçu Jean-Baptiste, vous le savez (Evangile de saint Luc).

Si nous prévariquons mondialement contre l’eucharistie, nous prévariquons dans le Saint du temple. Nous ne pouvons pas aller au-delà des apparences du sacrement, nous ne pouvons pas briser les apparences du sacrement. Tandis que dans le seul lieu dans l’espace, dans le temps, dans le cosmos, dans le monde, dans notre univers, où Dieu surgit pour se rendre présent pour créer un être humain, c’est dans la première cellule.

A quel moment, à quel instant, à quel milliardième de seconde ? A l’instant où apparaît le premier génome. Nous ne pouvons le dire, depuis le prophète Daniel, que depuis le 24 février 1998. Le Saint Père a dit ceci : « L'âme spirituelle est créée par Dieu. A la conjonction du patrimoine génétique du père et de la mère va apparaître un génome, dont la dignité ontologique trouve son fondement dans l’âme spirituelle qui imprègne et vivifie ce génome ». Nous sommes très fier de cette phrase du Pape, parce que c’est notre équipe de travail en communion avec plusieurs éveques qui a obtenu du Saint Père qu’il puisse le dire.

Le lieu est la première cellule, et l’instant précis, au milliardième de seconde près : dès que le premier génome apparaît. Humani generis, encyclique du Pape Pie XII : la création de Dieu se réalise directement, sans voile, de l’intérieur du corps de l’homme pour créer l’âme spirituelle. A ce moment-là, du dedans, Dieu se diffuse en présence réelle, Dieu jaillit : le Papa est là. Jésus était présent au milieu des hommes, certes… Mais le Père se rend présent dans notre monde, là, pour créer. C’est le seul moment, le seul lieu où Dieu se rend présent dans notre monde et dans notre temps pour bénir le monde, pour créer, comme dit saint Thomas d’Aquin, les motions divines qui portent le monde dans l’unité de lumière invisible dans la main de Dieu.

Ô France, fille aînée de l’Eglise, qu’as-tu fait de ton baptême ? Jacques Chirac, qui a été le premier à décider d’agresser directement le Père dans le sanctuaire réservé à lui seul dans notre monde, a dit ceci en février 2001 à Lyon (Forum de bio-vision) : qu'il s'agissait, certes, « d'une inacceptable intrusion de l’humanité dans le sanctuaire de la vie » réservé à Dieu seul . C’est donc sciemment que la loi d’abomination est célébrée par l’humanité.

Pourquoi ne le saviez-vous pas ?

Vous comprenez que si toute l’humanité décidait de mettre dehors le Bon Dieu à travers toutes les messes du monde, ce ne serait pas aussi grave que ce qui va se passer dans quelques semaines. C’est l’humanité qui se décide à rentrer collectivement dans le sanctuaire réservé à Dieu seul dans le corps de l’homme dans l’instant même où Dieu est en train de créer. C’est ce qu’on appelle un Shikoutsim meshomem.

Les Pères de l’Eglise disent que ce qui s’ensuivra, d’après la prophétie de Daniel, sera le règne absolu de l’Anti-Christ, qui durera comme vous le savez 1290 jours (savoir si c’est symbolique ou pas est un autre problème). Mais la condition sine qua non du règne de l’Anti-Christ est qu’il y ait cette brisure dans la nature, dans la relation métaphysique entre le Créateur et la création, une brisure célébrée par l’homme tout entier lui-même tandis qu’il va tronçonner l’Arbre de la Vie pour établir une espèce de fissure (comme une assiette fêlée) dans chacune des consciences et dans les champs morphogénétiques de l’humanité toute entière.

Cela revient à dire que les motions divines du Créateur qui maintiennent dans la lumière la Providence de Dieu partout, malgré tous les péchés du monde, vont être agressées dans leur source et si possible écartées, et la nature a horreur du vide, alors à la place ce sera le règne de l’Anti-Christ, le démon va pouvoir s’infiltrer partout, et en particulier dans toutes les consciences individuelles. Dans les vôtres aussi, même si vous n’êtes pas d’accord. Ce sera une brisure des champs morphogénétiques de l’humanité collective toute entière et de chacune des consciences individuelles. C’est ce qui explique pourquoi l’Apocalypse dit que l’Anti-Christ aura pouvoir sur toutes les consciences, sans exception, même celles des élus (c’est-à-dire ceux qui sont en étant de grâce).

Alors, ensuite, il y aura le Jour du Seigneur.
  1   2   3

similaire:

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage iconCommunique de Vigilance-Clonage 16 avril 2011 : par le P. P. de Vergeron
«création d'embryons transgéniques ou chimériques». Autrement dit : on continue à autoriser le clonage homme-homme, mais on gagne...

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage iconClonage moléculaire et clonage cellulaire

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage iconLa création de clones humains et chimères homme-animal
«l’embryon est une personne humaine potentielle». Et effectivement, chaque étape de son développement est comme contenu dans l’étape...

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage iconConférence avec le Gouvernement à Matignon le 5 juin 2012 Intervention...

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage iconBulletin officiel n°45 du 7 décembre 2015
«alerte attentat» en Ile-de-France et Vigilance renforcée sur le reste du territoire imposent des mesures particulières de vigilance...

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage iconAdresse du siège social
«objectif opérationnel ou action», décrire précisément le type d’intervention, ses modalités de mise en œuvre et le milieu d’intervention...

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage iconDocteur en médecine Membre du E. F. V. V. (European Forum for Vaccine Vigilance)

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage iconPosition du medef sur la proposition de loi relative au devoir de...

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage iconDésignation du secrétaire de séance

Intervention du Secrétaire de Vigilance-Clonage iconSecrétaire générale adjointe






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com