Compte rendu de reunion





télécharger 84.32 Kb.
titreCompte rendu de reunion
page2/3
date de publication12.12.2019
taille84.32 Kb.
typeRéunion
d.20-bal.com > loi > Réunion
1   2   3


Jean-Louis Aubertein, responsable de l'arrondissement Hydraulique Maintenance et Exploitation, rappelle que depuis 2010, il y a eu des modifications de calendrier au niveau des chômages. L'établissement des documents relatifs aux chômages relève de la compétence du directeur général de VNF. Désormais, les prévisions des chômages sont exprimées en année calendaire. Auparavant, elles se faisaient d'avril à avril.
L'arrondissement Hydraulique Maintenance et Exploitation s'efforce, en lien avec le siège de VNF, de fournir des prévisions de chômage sur trois années. Pour la première année, les dates de chômage sont fixées avec précision mais pour les deux années suivantes, il s'agit de prévisions qui peuvent être amenées à être modifiées.


  • Chômages 2011


Jean-Louis Aubertein évoque les travaux de chômages réalisés et restant à réaliser en 2011.
- La Moselle canalisée :
Il s'agit d'un chômage de 10 jours qui a eu lieu de fin mai à début juin et qui concernait les sections Apach-Metz et Metz-Frouard. De gros travaux de restauration de génie civil sur les écluses de Talange et Richemont ont été réalisés ainsi que des remplacements de lisses de guidage.
Un problème dans le déroulement des travaux à l'écluse de Talange a entraîné un rallongement de 48 heures de la durée du chômage qui s'est donc terminé le 3 juin 2011 au lieu du 1er juin 2011 initialement prévu.
Jean-Louis Aubertein rappelle que le chômage sur la Moselle est un chômage prédéterminé via un accord international pour les dix prochaines années, jusqu'en 2020. D'une durée de 10 jours, ce chômage est très court pour de gros travaux type changement de portes ou restauration de génie civil puisque les temps de vidange, de batardage et remise en eau sont inclus. Il signale que s'il devait y avoir de gros travaux de restauration d'ouvrages, une période de chômage plus longue serait envisagée mais pas tous les ans.
Corinne de la Personne commente la nature des travaux de régénération prévus sur la Moselle. L'objectif est d'investir 110 millions d'euros sur 10 ans afin d'obtenir une fiabilité renforcée des ouvrages.
Il est tout d'abord nécessaire de fiabiliser le réseau pour ainsi éviter des interruptions par défaillance d'ouvrages.

D'autre part, l'objectif est de télégérer les ouvrages à distance en particulier à Frouard et Koenigsmacker. Cela n'est possible que si les ouvrages sont fiables et qu'un renforcement des équipes de maintenance sur place a été mis en place. Ce renforcement est nécessaire pour pouvoir intervenir le plus rapidement possible et au plus près de l'ouvrage en cas d'incident.
Jean-Michel Thiébaut (Coopérative Agricole de Lorraine), salue la période qui a été choisie cette année pour le chômage sur la Moselle. Elle convient bien aux chargeurs céréaliers car les campagnes de céréales se clôturent au 30 juin et cela permet une souplesse dans les expéditions.
Michel Courteau signale que le prochain chômage sur la Moselle aura lieu du 11 au 20 juin 2012.
- Le canal de la Marne au Rhin Est :
Il s'agit d'un chômage qui s'est déroulé de février à mars 2011 sur les sections Gondrexange-Laneuveville et Laneuveville-Frouard. Des travaux de remplacement de portes, de sécurisation et de réfection de bajoyers ont été réalisés.
Jean-Louis Aubertein revient sur l'incident qui s'est produit le 18 février 2011 à Laneuveville. Une traversée sous-fluviale (ruisseau Frahaut), a vidangé le bief 26 dans la Meurthe, conduisant à un arrêt de navigation assez long. La navigation n'a repris que le 16 mai 2011 après une reconstruction complète de l'ouvrage permettant de rétablir le passage du ruisseau sous le canal pour rejoindre la Meurthe.
Corinne de la Personne signale que les raisons de l'incident sont mal connues. Il serait dû à la chute du mur qui était construit entre les deux rideaux de palplanches de part et d'autre de l'aqueduc. Il semblerait que ce mur n'était pas ferraillé, ni ancré, qu'il se soit décollé de la berge et qu'il ait basculé sur la voûte du Frahaut, crevant ainsi l'aqueduc. La cause de la chute du mur n'est pas connue. L'aqueduc avait été visité quelques semaines avant l'incident, et rien de préoccupant n'avait été détecté (pas de fuite). Les travaux ne sont pas terminés mais la priorité a été donnée à l'écoulement hydraulique du Frahaut pour rouvrir au plus vite la navigation, d'autant plus que des tests de transport étaient prévus et que les chargeurs et les navigants sont toujours gênés par cette interruption.
Il n'a pas été possible de rouvrir la navigation plus rapidement mais elle tient à souligner l'effort collectif de l'ensemble des agents du service pour la prouesse technique qu'ils ont réalisée. Elle ajoute que le Frahaut a été très utile pour continuer à alimenter le bief de Nancy. En effet, un détournement hydraulique a été réalisé avec l'autorisation de la DREAL, permettant ainsi l'alimentation du port de Frouard.
- Le canal de la Marne au Rhin Ouest :
Il s'agit d'un chômage qui s'est déroulé du 28 février au 1er avril 2011 sur la section Troussey-Vitry. Des travaux d'étanchéité, de réfection du pont-canal de Chantereine, de reprise de perrés, de réfection de berges, de pose de lisses de guidage au tunnel de Mauvages et de remplacement d'équipements hydrauliques ont été réalisés. Ce chômage s'est déroulé sans problème.
- Le canal des Vosges :
Des travaux importants ont été réalisés sur le versant Saône lors de ce chômage et notamment des remplacements de portes, des automatisations, des travaux d'étanchéité et des traversées sous-fluviales.
Un léger abaissement a été réalisé sur les biefs 40 et 41 versant Moselle afin de procéder à des travaux de réfection de berges en techniques végétales. Il s'agit d'un système réalisé à partir de plantes et d'enracinements permettant de maintenir les berges et pour lequel la Direction interrégionale du Nord-Est est certifiée ISO 14001. Ces techniques ont un coût deux à trois inférieur aux techniques traditionnelles dites "dures" comme la pose de palplanches.
Pierre Peeters, ANPEI, demande si ces plantes sont des roseaux.
Effectivement il s'agissait de roseaux mais également d'hélophytes avec des tunages en bois et des fibres en coco
Monsieur Peeters signale que certaines plantes prolifèrent et qu'il est ensuite difficile de les déloger. Cette technique entraîne pour lui un rétrécissement du canal.
Corinne de la Personne signale que les techniques végétales ne sont utilisées que lorsqu'il n'y a pas de nécessité d'étanchement par des palplanches, ou de stabilité lourde avec des enrochements. Elle confirme que le service est très attentif à la prolifération des végétaux et que des plans de gestion vont être mis en place pour tous les espaces végétalisés en eau et hors de l'eau.
Jean-Louis Aubertein évoque le problème de la présence de plantes invasives sur certains secteurs (prolifération de végétation aquatique notamment sur le canal de la Marne au Rhin Ouest).
Pour Corinne de la Personne, la faiblesse du trafic de bateaux de commerce sur cette voie ne facilite pas l'élimination naturelle de ces plantes.
- Le canal de la Meuse :
Un chômage aura lieu du 3 octobre au 20 novembre 2011 sur la section Pont-à-Bar - Givet . Des travaux sur la porte de garde des Quatre Cheminées à Givet, et des réfections de bajoyers des écluses des Trois Fontaines, de Revin et de Deville seront réalisés.
Corinne de la Personne signale qu'une enquête publique va être lancée à la fin du mois de juin sur le projet d'élargissement de la porte de garde de Givet. Le nouvel ouvrage sera plus large et permettra l'accès des bateaux grand gabarit au port des Trois Fontaines..

Jean-louis Aubertein signale que les chômages 2011 sont les premiers chômages sur lesquels on applique une démarche interne de label. VNF a mis en place une labellisation qui est une forme de certification appliquée à la procédure des chômages. Un audit va d'ailleurs avoir lieu à l'automne sur cette procédure qui porte sur une préparation plus détaillée des travaux et sur l'établissement d'un bilan complet aussi bien sur l'aspect financier, que sur la sécurité ou la gêne occasionnée aux usagers.
Corinne de la Personne précise que ce label appelé "Label Développement Durable" prévoit plusieurs volets : un volet environnemental avec une meilleure gestion hydraulique (ne pas vider les biefs de manière intempestive), un volet sociétal (chômages réalisés pour fiabiliser les canaux pour l'ensemble des usagers) et un volet sécurité (sécurité de chantier et des ouvrages). Il s'agit d'un label interne à VNF portant sur trois domaines : la gestion hydraulique, les chômages et les dragages. Elle souhaite que le service obtienne les trois labels d'ici la fin 2013.
Prévisions de Chômages 2012
Jean-Louis Aubertein présente les dates des chômages 2012 qui ont été arrêtées mais qui peuvent faire encore l'objet d'adaptations.

- La Moselle canalisée :
Le chômage sur la Moselle aura lieu du 11 au 20 juin 2012 avec des travaux sur les écluses de Metz et Talange et des remplacements d'appareils de manœuvre. Le secteur Frouard-Toul-Messein, qui n'avait volontairement pas été touché par les chômages ces dernières années compte-tenu de la fermeture de l'Embranchement de Nancy, sera concerné en 2012.
Corinne de la Personne tient à informer la commission de la prévision de réouverture de cette voie. Le chantier des travaux est sous maîtrise d'ouvrage de la Communauté Urbaine du Grand Nancy (CUGN). Après lancement d'un appel d'offres, le choix de l'entreprise a été arrêté et l'objectif est de pouvoir réouvrir la navigation sur l'Embranchement de Nancy avant le mois de juin 2012, pour la saison touristique.
Patrice Yax, Société Navig'France, souhaite savoir quand il pourra obtenir une date précise de réouverture.
Corinne de la Personne signale qu'elle a rencontré le directeur des services de la CUGN dernièrement et que le facteur "délais" faisait partie des critères de choix de l'entreprise. Elle doit revoir précisément ce point avec la CUGN.
Patrice Yax rappelle que connaître cette date est très important pour les loueurs pour qu'ils puissent préparer leur saison 2012. Il compte vraiment sur la réouverture pour proposer la boucle de la Moselle à ses clients afin d'augmenter son activité commerciale et son offre. Il souhaiterait une réouverture pour le mois de mai afin de pouvoir proposer des itinéraires incluant l'embranchement de Nancy à ses clients.
- Le Canal de la Marne au Rhin Est :
Il est prévu de procéder, du 1er au 31 mars 2012, sur le secteur Laneuveville/Frouard, à des travaux de remplacement de portes et de réfection de génie civil notamment à l'écluse 27 de Frouard, des travaux de défense de berges et sur le secteur de Lagarde à Laneuveville, à des travaux de remplacement de vantaux, de réfection de bajoyers et également des travaux de défense de berges.
Corinne de la Personne aborde le cas des portes en matériaux composites posent quelques problèmes depuis un certain temps en particulier à l'écluse 25 de Laneuveville. Des capteurs sont actuellement mis en place pour s'assurer de l'alignement et de la fermeture des portes afin d'éviter d'autres incidents. Si cet équipement s'avère efficace, toutes les autres écluses du CMR Est, dotées de portes en matériaux composites, en seront équipées.
Patrice Yax souhaite savoir si, lors du chômage prévu de l'écluse 13 de Lagarde à l'écluse 25 de Laneuveville, la section entre l'écluse 13 de Lagarde et Réchicourt sera ouverte. Il lui est confirmé que cette section sera effectivement ouverte à la navigation.
- Le Canal de la Marne au Rhin Ouest :
Il est prévu des travaux d'étanchéité, de réfection de vantaux, de rainures à batardeaux, de berges et de bajoyers, sur le secteur de l'écluse 14 de Foug à l'écluse 27bis de Toul, du 1er au 29 avril 2012.

- Le Canal des Vosges :
Il est prévu des réfections de bajoyers, des remplacements de vantaux, des travaux de dragage et de réfection de l'étanchéité des traversées sous-fluviales, sur le secteur de Corre à la Montée de Golbey, du 1er au 31 mars 2012.
Monsieur Peeters demande s'il est prévu de draguer le bief de partage. Jean-Louis Aubertein répond qu'il y a auparavant une recherche de fuites importantes à effectuer et qu'il y a un projet de sectionnement du bief de partage. Les travaux de dragages de ce grand bief viendront les années suivantes.
- Le Canal de la Meuse :
Sur la section de Pont-à-Bar à Givet, il est prévu la phase 2 de l'élargissement de la porte de garde des Quatre Cheminées ainsi que des travaux de génie civil à l'écluse des Trois Fontaines et à l'écluse 42 de Mézières.
Sur la section de Troussey à Pont-à-Bar, la navigation sera interrompue du 15 octobre au 15 novembre 2012, de Troussey à Pouilly pour des travaux d'étanchéité, de génie civil et de défense de berges.
- Le Canal des Ardennes :
Sur la section de Pont-à-Bar à Semuy, il est prévu des travaux de modification et de rénovation des automates. Toutes les conduites hydrauliques seront changées et des travaux de défense de berges seront réalisés.
Jean-Louis Aubertein signale que cette première version des chômages 2012 est passée en commission des chômages. Elle pourrait repasser en Conseil d'Administration s'il y avait des modifications. Mais les cartes des chômages 2012 sont déjà éditées.


  • Prévisions de Chômages 2013


Jean-Louis Aubertein présente les dates de chômage 2013 projetées.
- La Moselle canalisée :
Le chômage sur la Moselle est prévu du 3 au 12 juin 2013 avec des travaux sur les conduites hydrauliques aux écluses de Talange, Richemont et Thionville ainsi que de génie civil à l'écluse d'Ars-sur-Moselle.
Sur le secteur de Toul à Messein, il sera procédé au remplacement des appareils de manœuvre des vantaux et des vannes aux écluses de Neuves-Maisons et Villey-le-Sec.
- Le Canal de la Marne au Rhin Est :
Le chômage est prévu du 12 novembre au 12 décembre 2013 avec des travaux sur les portes composites et des travaux de défense de berges sur le secteur entre Laneuveville et Frouard. Des travaux de remplacement de vantaux, de réfection de bajoyers et de défense de berges sont prévus entre Réchicourt et Laneuveville.
Paul-André Bauer, Nancyport, demande des informations sur l'allongement de l'écluse de Frouard-Clévant.
Corinne de la Personne signale que des études de faisabilité et de financement sont lancées dans le présent Contrat de Projet État Région (CPER) pour procéder à l'allongement de cet ouvrage qui sera très certainement mis en travaux dans le prochain CPER. Par ailleurs, il est prévu, dans le CPER actuel, la réalisation d'une station de pompage à Clévant pour l'alimentation hydraulique du port de Frouard qui est assurée aujourd'hui uniquement à partir du bief 27 du CMRO.
Jean-louis Aubertein signale qu'en même temps que l'allongement de l'écluse de Frouard-Clévant, il est prévu l'élargissement du périmètre de retournement qui serait, dans sa configuration actuelle, insuffisant pour les bateaux de plus de 110 mètres.
Jean-Michel Thiebaut fait remarquer que le devenir du port de Frouard est très conditionné à l'utilisation de bateaux de 135 mètres.
- Le Canal de la Marne au Rhin Ouest :
Le chômage est prévu du 1er avril au 30 avril 2013 avec des travaux d'étanchéité, de création de rainures à batardeaux, de réfection de berges, de pose de lisses de guidage et de défense de berge sur l'itinéraire Void/Saint-Etienne.
- Le Canal des Vosges :
Le chômage se découpe en deux parties. Une première partie qui aura lieu du 1er au 31 mars 2013 et une seconde partie décalée, du 15 septembre au 30 octobre 2013 pour une question d'alimentation en eau sur l'embranchement d'Épinal.
Lors de la première période, il est prévu une remise à neuf des appareils de manœuvre, des travaux de dragage et des réfections de l'étanchéité sur le secteur compris entre Corre et Fontenoy-le-Château, des travaux d'étanchéité du bief de partage, des réfections de bajoyers des écluses 18 à 22 versant Moselle et des travaux de défense de berges des biefs 38 et 39 versant Moselle
A l'automne, il est prévu des travaux d'étanchéité de la cuvette de l'embranchement d'Épinal.
Corinne de la Personne signale qu'en 2014 la loi sur l'eau obligera à respecter le dixième du module des débits des cours d'eau. A l'heure actuelle, nous soumis au respect du quarantième. Cela signifie que nous serons obligés d'arrêter plus tôt les prélèvements. Une étude va être lancée dès 2012 pour voir l'incidence et l'impact de ce changement sur l'alimentation du canal.



2 – Bilan sur les conditions de navigation 2010
1   2   3

similaire:

Compte rendu de reunion iconCompte-rendu de la réunion du club Normandie

Compte rendu de reunion iconCompte-rendu de la reunion du conseil municipal

Compte rendu de reunion iconCompte-rendu de la reunion du conseil municipal

Compte rendu de reunion iconCompte-rendu de la réunion du 13 octobre 2011

Compte rendu de reunion iconCompte rendu de la reunion du conseil municipal

Compte rendu de reunion iconCompte-rendu de la reunion de conseil municipal

Compte rendu de reunion iconCompte rendu reunion cce mardi 2/10/ 2012

Compte rendu de reunion iconAdoption du compte-rendu de la réunion du 19 décembre 2016

Compte rendu de reunion iconCompte-rendu de la réunion du club Basse-Normandie

Compte rendu de reunion iconCompte-rendu de la réunion du vendredi 26 septembre 2014






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com