Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h





télécharger 43.65 Kb.
titreProchaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h
date de publication13.12.2019
taille43.65 Kb.
typeRéunion
d.20-bal.com > loi > Réunion
Collectif Poste du 12 octobre 2016

Compte rendu

Présents : Michel Gérard (animateur), Alexandra Relot, Manu Cottin, Alain Amblard, Philippe Biard, Christelle Hébrard, Romain Boillon, Renaud Auger, Lionel Fort, Sylvie Féola, David Dubelloy, Laurent Fromentin, Sylvie Rossi, Hervé Gennarino, Jean-Pierre Guarrigue, Valérie Mannevy. Catherine Jacomet (Pour le Bureau Fédéral).

CAMPAGNE EMPLOI

L’exigence d’emploi est au cœur de nombreuses luttes à la Poste, tout comme la question du Service Public Postal et de la présence postale sur tout le territoire, rural comme urbain.

Dans plusieurs départements, des initiatives fortes sont prises, comme des rassemblements, signature de Pétition, adresse aux usagers et élus locaux, qui soulignent la nécessité d’un service public qui réponde aux besoins réels de toutes et tous les usagers en tout point du territoire.

Pour cela il est essentiel d’agir dans l’unité la plus large des salariés, et des organisations syndicales. Ces initiatives sont, dans certains endroits, le fruit de victoires sur l’emploi ou le maintien de Bureaux de Poste.

Ces victoires sont à valoriser et à faire connaître. Au réseau, le collectif travaille à un communiqué, afin de valoriser le recul de La Poste, sur les négociations concernant l’accord MRM. C’est bien le développement des luttes menées qui ont permis de mettre La Poste en difficulté sur son projet scélérat pour les salarié(e)s concerné(e)s.

Notre fédération a proposé une rencontre aux autres O.S, à laquelle ont répondu la CFDT qui ne pouvait pas être présente ; et SUD qui a décidé unilatéralement d’une journée d’action le 19 Octobre.

Pour la CGT, la démarche doit être d’établir ensemble, avec les postiers, la construction de l’action. C’est pourquoi notre fédération a relancé sa proposition de rencontre unitaire.

Pour nous, il est question de mettre en débat auprès de tous les salariés de La Poste nos propositions revendicatives, à partir du vécu des salariés sur leur lieu de travail, dans le cadre de notre « Campagne Emploi ».

C’est pourquoi nous proposons que les argumentaires et fiches soient repris et adaptés aux réalités de nos métiers, ce que les collectifs métiers pourraient voir dans leurs prochaines réunions.

Décisions du collectif

  • Un communiqué de luttes va être retravaillé à partir du projet qui nous a été transmis lors du collectif en valorisant les luttes gagnantes.

  • Un tract par métier recto-verso sera travaillé dans les différents collectifs, avec au recto consacré au métier sur les questions de : l’emploi, les salaires, les conditions de travail, le service public ; tout en faisant la convergence d’action de tous les postiers (verso), par des encarts de chaque métier.

  • Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h.



Introduction
ACTUALITE REVENDICATIVE

Loi Travail : C’est toujours NON ! Malgré la publication des décrets, les revendications de salaire, d’emploi, de retraite et de protection sociale restent pleinement d’actualité.

Différentes luttes portent les exigences d’emplois :

  • Comme à la PIC de Wissous à l’appel des syndicats CGT – CFDT – SUD et FO.

  • Un appel à la grève pour la DAST La Poste du Nord pour l’emploi et contre la Loi El Khomri.

  • Jeudi 6 Octobre à l’appel de la CGT/FO/SUD grève à la DR Picardie (guichet), ainsi que dans les centres d’appels des centres financiers de Marseille, Bordeaux et Nantes ...

  • C’est aussi à la PIC de CESTAS pour le pouvoir d’achat et l’emploi.

  • Jeudi 29 septembre, ce sont 20.000 retraités qui ont exigé la revalorisation des pensions de retraite.

Tout comme l’ont exigé des milliers de retraités Grecs Lundi 3 Octobre. L’opposition à la Loi Travail est aussi puissante aussi en Belgique où le Gouvernement propose les mêmes recettes que le Gouvernement Français. 70 000 manifestants ont exigé : la fin de l’austérité, l’abandon des 67 ans pour partir à la retraite en 2030, le gel des salaires…. Ils exigent aussi la relance de l’économie par des investissements et des services publics forts.

Budget gouvernemental 2017

Un discours de campagne et un déni des réalités. Sur le fond, le discours du Gouvernement demeure fidèle à l’économie de l’offre et aux analyses libérales, notamment en ce qui concerne le respect des normes définies dans une logique purement financière et libérale.

La présentation considère l’Allemagne comme référence. Elle reprend la théorie de Schmidt : « les profits d’aujourd’hui font les investissements de demain et les emplois après demain ».

Le raisonnement du Gouvernement est donc le suivant, en trois actes : élévation de la marge des entreprises = investissements et créations d’emplois.

Le CICE est un échec !

43 MD € ont été donnés au patronat au 31 Juillet 2016. La CGT qualifie cette situation de gabegie pour les comptes publics et d’effets d’aubaine pour les entreprises. ATTAC parle même d’extorsion de fonds, puisque les 200 000 emplois escomptés ne sont pas au rendez-vous.

Le CICE pose en grand la seule question qui vaille : une autre répartition des richesses est indispensable. Que ce soit à Orange, à La Poste, à SFR…, l’exigence d’emplois est au centre de nombreux conflits. Notre campagne pour la conquête de l’emploi stable et qualifié pour tous peut contribuer à gagner une autre répartition des richesses. Nous avons une démarche qui vise à partir du travail, à fédérer, à rassembler toutes les luttes.

La question est bien de mettre en débat auprès de tous les salariés, nos propositions et d’être sur nos calendriers. Nous avons un besoin urgent à cibler des sites et à chiffrer le nombre d’emplois manquants pour travailler dans de bonnes conditions et pour lutter contre le dumping social. Des dispositifs ont à se mettre en place à partir de notre démarche et de la syndicalisation.

Le service public est également, notamment à La Poste, au cœur des conflits.

En de nombreux départements, des conflits, des adresses au public, aux élus soulignent l’indispensabilité d’un service public fort et répondant aux besoins de tous en tous points du territoire. Agir dans l’unité la plus large des personnels, des organisations syndicales est notre volonté, en ce sens la Fédération s’est adressée aux autres organisations syndicales.

La rencontre devait avoir lieu Jeudi 6 Octobre, seules ont répondu la CFDT et SUD. La CFDT ne pouvait être présente et SUD a décrété seul, une journée d’action le 19 Octobre. Telle n’est pas notre démarche, nous voulons construire ensemble, avec tous les postiers, les postiers étant les décideurs de la construction de l’action. Ce pourquoi, la FD a relancé sa proposition de rencontre unitaire.

Salaires

Chronopost : Toutes les organisations syndicales représentatives, emmenées par la CGT se sont adressées à la direction pour une revalorisation des salaires.

SFR : Une audience a eu lieu le 3 Octobre au Ministère de l’Economie. Alors que la stratégie qui s’apparente à un démantèlement du 2ème opérateur du marché français des Télécoms, la mobilisation des salariés se poursuit, forte du succès du 6 Septembre. Cette journée avait réuni des centaines de grévistes, laissé plus d’une boutique sur 5 fermée et vu de nombreux débrayages dans les centres de services clients de Nantes, Massy ou encore Marseille.

Il est décidé d’une nouvelle journée de grève et de manifestation demain 13 Octobre.

Victoire en Pologne suite à la très forte mobilisation de la population, sur la tentative de remise en cause à l’avortement !

Campagne emploi stable et qualifié et pour un Service Public Postal du XXIème siècle

Il serait intéressant que nous échangions sur ces campagnes, 3 argumentaires sur notre campagne emploi ont été transmis dans les SD, comment les appréciez-vous ? Nos différentes expressions doivent s’inspirer de leur contenu afin d’aider les SD, nous devons y veiller afin d’être en totale cohérence. C’est pourquoi, nous proposons que ces argumentaires et les fiches soient repris et adaptés aux réalités de nos métiers, ce que nos collectifs pourraient voir rapidement. Un en-direct sera travaillé afin d’informer les initiatives engagées dans les différentes entreprises et départements afin d’aider les SD.

En lien avec cette campagne, nous avons celle du Service Public Postal du XXIème siècle dont 1 dossier est mis à disposition sur le site Fédéral afin d’aider nos SD. Un collectif a été mis en place, du matériel est mis à disposition pour interpeller les personnels, les élus et usagers, pétitions. D’autres expressions sont prévues. Cette campagne ne s’oppose aucunement à celle sur l’emploi stable et qualifié, elle est tout simplement complémentaire ; des emplois stables et qualifiés pour un service public postal du XXIème siècle.

Ces campagnes ne peuvent qu’aider à la construction de la journée d’action nationale et unitaire de convergences que nous souhaitons à La Poste, d’autant plus que les luttes se développent et très souvent dans l’unité syndicale. C’est pourquoi la FD a interpellé l’ensemble des OS, ne devrions-nous pas relayer cette démarche au niveau de chaque métier comme l’ont fait les camarades au Réseau et dont une réunion téléphonée unitaire se déroulera vendredi 14 h.

A cet effet, nous avons sollicité l’UFC et il serait nécessaire qu’un camarade du collectif poste en dehors du réseau puisse y participer avec l’objectif de parvenir à peser sur la proposition de rencontre que notre fédération propose sur la situation à La Poste afin de dépasser la seule question du Réseau ou plus simplement le dossier MRM. Un communiqué de luttes est en cours d’élaboration.

Les luttes se développent à l’exemple du Réseau où la mobilisation grandit bien au-delà du seul projet MRM ; la question de l’emploi, du service public postal y est posée : Paris 15 et Paris V, y compris avec élargissement de la mobilisation avec pour le moment 1 emploi en CDI gagné ! Des réunions, AG de personnels rencontrent de réels succès tant en termes de participation et de décisions d’actions qui toutes souhaitent de travailler les convergences.

Dans les SF et activités bancaires, les attentes sont aussi fortes avec le souci également de travailler les convergences tout comme dans les PIC où lors de la réunion téléphonée du bureau du collectif, les camarades ont fait part également de ce souci de travailler les convergences notamment avec la distri et le colis. Pourquoi ne pas organiser rapidement une réunion entre les animateurs des collectifs distri, PIC, colis afin de dégager des pistes revendicatives communes et cohérentes dans le cadre de nos propositions notamment sur le J + et H + ?

Nous devons nous appuyer et valoriser l’annulation et le report de la plénière consacrée au projet MRM que la direction souhaitait conclusive. C’est le fruit des luttes et des initiatives (AG, réunions de syndiqués...) qui ont imposé ce recul, nous devons créer les conditions pour que les négociations se poursuivent, mais à partir des cahiers revendicatifs et non pas sur l’ordre du jour de la boîte. Nous devons ré-interpeller les autres OS sur cette question afin de gagner une démarche unitaire en lien avec la question de l’emploi, du service public postal et l’accord tripartite.

De même, le collectif Réseau travaille un communiqué afin de valoriser l’annulation de la CDSP qui se voulait conclusive sur MRM, le 19/10ème, c’est le développement des luttes qui met La Poste en difficulté et il faut que cela se sache.

Il y a aussi, une bilatérale transverse LBP et Réseau le 20 octobre de 9 h 30 à 11 h 30 sur l’évolution du Réseau et plus particulièrement sur les changements de périmètres DR, question en lien assez étroit avec le dossier MRM. L’UFC a proposé un camarade, voir le collectif Réseau et si possible un membre du collectif poste en dehors du Réseau.

Nous devons débattre de cette question de temps fort de convergences à La Poste, vous exprimer, donner votre appréciation sur la situation tout comme sur les campagnes que nous avons lancées ?

De même, nous avons certaines questions à travailler il me semble, au sein de nos collectifs. Comment remettons-nous au goût du jour, par exemple, la question des indemnités à la distri : indemnité de rouleur ; bicyclette, chauffeur, remplacement… et gagner leur revalorisation ? N’aurions-nous pas également besoin de travailler sur une charte des rouleurs ? N’avons-nous pas besoin de se poser sur Facteo, les nouveaux services … afin de se mettre en position offensive à partir de propositions alternatives ? Exemple, nous sommes interpellés sur le permis de conduire alors que des SD sont sollicités, nous ne sommes pas en capacité aujourd’hui, de faire des propositions et n’avons eu aucune expression sur le sujet entre autres.

Pour la distribution, voir comment nous réfléchissons sur certaines problématiques posées sur la tournée à la sacoche, l’utilisation de Facteo, les questions de restauration et de pauses … Il y a également la question de l’imprimé publicitaire que nous devons également traiter, pourquoi pas avec le collectif distri tout objet ? Toujours est-il que nous avons besoin de nous poser sur ce qu’est le métier de facteur aujourd’hui en englobant tous les métiers de la distribution : sacoche, remises et collectes, FQ et FE… Sur les IP, Maryse nous a transmis un document poste issu d’échanges avec la CGT et La Poste en Corse, sur lequel à mon avis, nous devrions nous poser afin de réfléchir à des propositions que nous pourrions travailler avec des expressions en direction des SD.

Au colis, il serait nécessaire de retravailler et faire connaître nos propositions alternatives, notamment en termes de poids, format, volume des colis à distribuer. Exemples : qui distribuent le colis aujourd’hui ? En grande majorité, les facteurs à La poste, puis il y a nos filiales : Chronopost, DPD … et autres opérateurs encore (Abeille Rush par exemple) …

Pour l’acheminement et le tri : nos PFC, VIAPOST… La distribution colis de La Poste dédiée est transférée voire sous-traitée ou encore stockée face à l’augmentation du trafic dans la période. Pour cela, il serait nécessaire de retravailler une plate-forme commune sur le format, poids et volume du colis à traiter par la distribution dédiée. Qu’en pensez-vous ? Cela pourrait permettre de porter ces propositions sur l’ensemble des entreprises de la distribution et de l’acheminement qu’elles soient du courrier ou du colis.

Nous pourrions solliciter une journée sur cette question avec les différents animateurs de la distri, Chronopost, DPD… Cette initiative pourrait aussi permettre de travailler également sur notre campagne emploi, notamment sur la dé précarisation.

Tout comme nous devrions nous poser sur ce qu’est le métier de guichetier et ce qu’il doit être pour la CGT, cela devrait être travaillé avec les autres métiers du réseau notamment COBA…

Il y a également une bilatérale proposée par la Direction colis le 18 ou le 28 nov. Il serait souhaitable que le collectif Poste, mais aussi, les collectifs distri et colis s’emparent du contenu de cette réunion, à partir des questions que nous souhaitions voir aborder.

La Franchise

Comment nous répartissons-nous les différents contenus ? Je vous invite à vous rapprocher d’Alexandra.
Article journal fédéral octobre

Nous sommes sollicités pour un article concernant justement le service public postal,

Négociations et instances

Dans toutes les instances auxquelles nous participons, nous devons veiller avant tout à ce que les camarades portent nos campagnes revendicatives en déclaration préalable et également dans les comptes rendus et tracts en direction de nos SD. Plusieurs négociations se sont déroulées dernièrement ou se poursuivent (Contrat de génération, complémentaire santé, droit syndical, dialogue social, OTT dans les SF…).

Là aussi, nous avons besoin que l’ensemble des membres du collectif Poste s’en emparent et devons veiller à une répartition des tâches avec la volonté comme nous l’avons rappelé lors de notre dernière réunion, que les camarades suivent le dossier de bout en bout. Cela ne veut surtout pas dire qu’ils supportent seuls le dossier ou la négociation, ce doit être avant tout un travail collectif.

Il nous paraît impératif que chacune et chacun s’implique sur ces différents dossiers. A cela s’ajoutent les NAO sur lesquelles nous devons très rapidement nous poser.

Nous pourrions constituer des groupes de travail par chantier sur lesquels les camarades travailleraient et soumettraient leurs appréciations au collectif Poste, qu’en pensez-vous ? Des propositions pourraient vous être faites dans les jours qui viennent.

Une CDSP est prévue les 20 et 21 octobre BSCC. Renaud s’est excusé de ne pouvoir participer car en CA, conformément à l’ordre du jour proposé, nous devrions veiller à la participation d’un camarade du courrier, du colis et voir l’UFC.

Tout comme nous devons voir avec nos élus au CTN, car des négociations se déroulent dans les territoires ou différentes directions sur la GPEC, alors que celles-ci devraient se négocier en amont au sein du CTN avant toute déclinaison. Comme vous avez sûrement pu le constater, un CT de la DT s’est tenu et le CR était à la LDJ de lundi.

Le document remis par La Poste concerne au ¾, la BSCC, il nous faut intervenir auprès du siège. Sur ce point, avec Jean Pierre, une réunion téléphonée s’est tenue en présence d’une seule élue pour le CTN du 17/10 ; Patrick G. s’est excusé suite à un empêchement imprévisible mais sera présent au CTN. Toujours est-il que nous n’aurons que 2 représentants présents à ce CT et cela pose de gros soucis tant pour notre représentativité au sein de cette instance, mais aussi dans le cadre de la préparation que nous souhaitons la plus collective possible et malheureusement, c’est récurrent. Aline s’est portée volontaire pour travailler la déclaration préalable dans laquelle nous souhaitons que soient abordés en plus des 2 points à l’ordre du jour, la question de la GPEC, nos campagnes emplois et service public postal.

Il est urgent de revoir et veiller à la composition de nos représentants au CTN et de veiller à solliciter des camarades en tant qu’experts selon les points à l’ordre du jour.

Nous avons également besoin d’écrire au plus vite les congés notamment au courrier, car sommes interpellés sur le fait que La Poste dans certains départements, si ce n’est partout sur le territoire, que la BOX RH se mettrait en alerte dès lors qu’il resterait plus de 3 jours de reliquats au 31/12 !

C’est clair, comme pour la GPEC et d’autres questions, La Poste n’attend aucunement l’application des décrets de la loi travail, pour remettre en cause, notamment, la hiérarchie des normes. Il serait aussi nécessaire de communiquer sur la situation non pas des suicides à La Poste, mais pour dénoncer la situation sanitaire à La Poste et de faire le lien avec nos campagnes emplois et de service public postal et les questions de salaires.

Besoin également d’une expression sur la compensation des repos de cycle tombant sur un jour férié lorsque l’organisation du travail est basée sur 35 h en 5 jours.

Elections

Des élections sont prévues à la Banque Postale à Distance. Avec l’aide de Sylvie et l’implication d’Emilie, nous sommes parvenus à monter une liste CT, une liste CAP Gpe 2 (CA.1) et la CCP commission 2 (ACO de classe 3). C’est déjà une formidable victoire. Ces élections se dérouleront du 14 au 17 novembre par vote électronique. Soulignons le travail effectué, car c’était loin d’être gagné. Toujours est-il qu’il nous reste la profession de foi sur laquelle Emilie travaille sachant qu’elle vient de perdre son Grand Père. A cela s’ajoute une plénière le 19/10, sur ces élections et aurions besoin que le collectif poste soit représenté afin d’accompagner notre camarade tête de liste Philippe Hospital, qui peut l’accompagner à la plénière du 19/10 à 14h30 ?

Autre dossier

Une réunion de syndiqués du commercial courrier/colis des directions de la DNT (Direction Nationale Télévente) ; la DDCE (Direction Développement Commercial Entreprises) et la DACC (Direction Administration Comptes Clients) afin d’échanger collectivement sur leurs activités n’a pu se tenir faute de participants. Il serait plus judicieux d’avoir un échange téléphonique avec les camarades de la DNT dont le souci premier est de l’aide à apporter afin de travailler plus collectivement l’activité CGT sur l’ensemble des sites.

Après échanges entre Emilie, une camarade d’un plateau du Nord concerné et moi-même, sommes convenus d’une réunion téléphonée dont nous attendons les disponibilités de chacun pour fixer la date.



Fédération nationale des salariés du secteur des activités postales et de télécommunications CGT

263, rue de Paris - Case 545 - 93515 Montreuil Cedex - Tél. : 01 48 18 54 00 - Fax : 01 48 59 25 22 - C.C.P. Paris 20376 D

http://www.cgt-fapt.fr - e-mail : fede@cgt-fapt.fr

similaire:

Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h iconLes dossiers doivent être remis en deux exemplaires, à compter de...
«asv» a pour objectif d’anticiper les conséquences du vieillissement de la population

Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h iconLes participants devront envoyer leur dossier au plus tard le 21...
«Les Trophées simi nouveaux Usages – Immobilier tertiaire 2016» du 17 juin au 21 octobre 2016

Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h iconRéunion de présentation générale de la procédure au 139, rue de Bercy...
«dépenses complètes» dans Chorus dans la version finale du gestionnaire par les gestionnaires ministériels après validation de la...

Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h iconCompte-rendu de la réunion du vendredi 24 Octobre 2014
«La der des ders». L’inauguration de cette exposition aura lieu le samedi 8 Novembre à 11 heures. Nous accueillerons le jeudi suivant,...

Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h iconLe Conseil Municipal de Bouilly-en-Gâtinais, convoqué le 18 octobre...
«Le Cœur du Pithiviers» et de la Communauté de Communes du Plateau Beauceron et portant création de la Communauté de Communes du...

Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h iconCompte-rendu de la réunion du vendredi 26 septembre 2014

Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h iconL'Assemblée nationale a voté, vendredi 21 octobre, lors de l'examen...
L'Assemblée nationale a voté, vendredi 21 octobre, lors de l'examen du projet de loi de finances un amendement présenté par le groupe...

Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h iconDossier de presse vendredi 9 septembre 2016-14h30

Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h iconBulletin d’information N° 23 Juillet 2016
«Le Syndrome de l’Ecossais» 49 personnes ont assisté à la représentation. Globalement cette pièce n’était pas à la hauteur de nos...

Prochaine Réunion téléphonée du collectif le Vendredi 28 Octobre 2016 de 10 h à 12 h iconRéunion du mercredi 18 octobre 2010






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com