PRÉsentation du pole insertion par le logement





télécharger 64.28 Kb.
titrePRÉsentation du pole insertion par le logement
date de publication07.02.2017
taille64.28 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos


pic_0032.jpg

mr maillebois entree

ra mr petit bois entree


PRÉSENTATION DU POLE INSERTION PAR LE LOGEMENT
Le Pôle Insertion par le Logement de l’Association regroupe plusieurs dispositifs.
Sa mission première reste l’accès ou le maintien dans un logement ; c’est pour remplir au mieux cette mission que le Pôle s’étaye au fil des années d’un maximum d’outils.

Les dispositifs pour qui nous sommes habilités sont :


  • L’accompagnement social lié au logement dans le cadre du Fonds Solidarité Logement



Il existe deux formes différentes de mesures qui sont :



    • La Gestion Sociale Locative qui axe principalement sur de la gestion budgétaire




    • L’Accompagnement Social Locatif qui est une mesure dite plus lourde dans le sens où elle prévoit les gestions administratives et budgétaires avec une problématique plus conséquente.



  • Logement Allocation Logement Temporaire (A.L.T.)


Le public accueilli dans les logements d’urgence est celui qui ne peut être accueilli dans les C.H.R.S.
L’objectif de l’accompagnement des familles hébergées en A.L.T est de les conduire au terme d’un parcours passant par le logement d’urgence à un logement autonome classique.


  • Aide à la Médiation Locative (A.M.L.)


Il s’agit d’un accompagnement social exercé auprès des familles qui sont en Bail Glissant avec un Bailleur et l’Association.


  • Diagnostic expulsions


C’est une enquête sociale courte qui est remise au juge lorsque les familles passent au tribunal pour impayés de loyer.



  • Service de suite


Accompagnement Vers et Dans le Logement (AVDL) pour les personnes sortantes des structures d’accueil.


  • Maisons Relais


Ce sont deux petites structures avec une capacité d’accueil de 12 places pour la Maison Relais « Petit Bois » et 10 places pour la Maison Relais « Maillebois ».

Afin de toucher un maximum de publics, des permanences d’accueil sont assurées par les travailleurs sociaux du Pôle :

Quatre permanences en demi-journées sont organisées dans la semaine.
L’afflux y est important.
Le public est diversifié avec des problématiques de plus en plus complexes.

Nombreuses sont les familles de l’Audomarois qui n’arrivent plus à finir leurs mois.

Certaines se nourrissent essentiellement de colis alimentaires, aucun écart dans leur budget n’est envisageable.
La situation des ménages est préoccupante avec des familles salariées pour qui aucune aide sociale n’est possible et qui sont surendettées.
Les jeunes sont bien évidemment les plus touchés par cette crise ; l’insertion professionnelle est pour eux utopique, ils sont désabusés.

FONDS SOLIDARITE LOGEMENT
Notre conventionnement avec le Conseil Général est de 117 points.


  • Une mesure A qui vaut 1 point est pratiquée auprès d’un public dont les objectifs sont prioritairement l’accompagnement social financier




  • Une mesure B qui vaut 2 points s’adresse, elle, à des personnes ou des familles cumulant les difficultés sociales


En 2011, les travailleurs sociaux de l’équipe ont effectué 134 mesures d’accompagnement social :


  • 72 mesures A

  • 62 mesures B


Pour un total annuel de 1527 points.
89 dossiers F.S.L ont été instruits par le service en 2011 :


  • Accès 50

  • Instance 20

  • Différé 7

  • Rejet 5

  • Sans suite 7


Sur ces 89 dossiers F.S.L, les motifs de leur instruction sont :

Maintien

0

Hébergé (famille, amis)

10

Sortie d’Établissements

(C.H.R.S, Emmaüs, F.J.T, Hôpital, A.B.C.D, C.O.T, …)

31

Urgence – S.D.F – Chambre d’hôtel meublé

10

Expulsé – Vente – Occupation illicite

4

Logement non adapté

(Trop petit – trop grand – trop cher)

8

Logement insalubre - Vétuste – Baraquement – Caravane

3

Séparation

20

P.L.A.I

2

Troubles du voisinage

1

Total

89

Dossiers F.S.L
Relogements en 2011
89 dossiers F.S.L. ouverts en 2011

52 relogements

Type de relogement
31 Parc Public

20 Pas-de-Calais Habitat

6 Habitat 62/59

5 Logis 62
21 Parc Privé
Relogement et Accompagnement Social
Sur les 52 relogements
12 ont été effectués avec Accompagnement Social

40 ont été effectués sans Accompagnement Social


Age des personnes F.S.L 
18 – 25 ans 26

26 – 29 ans 9

30 – 35 ans 19

36 – 39 ans 11

40 – 45 ans 11

16 – 55 ans 10

56 ans et + 3

-------

89

Pour les couples, nous avons pris l’âge du Chef de Famille.


Ressources des personnes suivies 



54

personnes sont bénéficiaires du R.S.A

60.67%

0

personnes sont bénéficiaires de l’Allocation de Parent Isolé

0.00%

11

Perçoivent de l’A.S.S.E.D.I.C

12.36%

8

Personnes sont salariées

8.99%

2

Personnes sont retraitées

2.25%

1

Touchent une Pension d’Invalidité

1.12%

13

Autres

14.61%



Certaines personnes perçoivent plusieurs revenus, nous avons donc pris le montant de la ressource la plus importante.
L’accompagnement social dans le cadre du F.S.L n’est pas systématique, il est sollicité quand le travailleur social après un diagnostic juge que la famille en a besoin afin d’accéder ou de se maintenir dans un logement.
Il vise différentes actions telles que la gestion administrative et financière, les relations de bon voisinage, l’entretien du logement.
Le but est que la famille en fin de suivi soit la plus autonome possible.


ALLOCATION LOGEMENT TEMPORAIRE - ALT
Le Pôle Insertion par le Logement dispose de 10 logements en A.L.T. (Allocation Logement Temporaire).

L’objectif visé par ces hébergements est de stabiliser les personnes afin de construire avec elles un projet de relogement durable.
C’est un travail difficile qui nécessite beaucoup d’énergie ; certains d’entre eux sont issus de la rue, la réadaptation à vivre dans un logement est complexe.

C’est un public très fragile qui ne peut être accueilli en C.H.R.S.
Ce dispositif d’A.L.T. est aussi utilisé pour les familles expulsées, une relation de confiance doit s’installer et perdurer, la gestion administrative et financière est faite de façon rigoureuse.
Le Service Logement loue 10 logements dits « d’urgence » en A.L.T. (Allocation Logement Temporaire).
Répartition des logements










AIDE A LA MEDIATION LOCATIVE - AML
L’Aide à la Médiation Locative permet à des personnes en difficulté sociale d’accéder à un logement dans le parc public
C’est l’association qui, dans un premier temps, loue l’appartement à son nom puis le glisse au nom de la famille.
Il existe deux types d’A.M.L. :


  • L’A.M.L. Simple

  • L’A.M.L. Renforcé


Les conventions avec les bailleurs sociaux, l’Association et le Conseil Général ont été signées :


  • 10 avec Villogia Logis 62

  • 10 avec Pas-de-Calais Habitat

  • 5 avec Habitat 62/59


23 ménages ont été suivis par les éducatrices dans ce dispositif en 2011.

DIAGNOSTICS EXPULSIONS
Pour le territoire, nous disposons d’un conventionnement avec le Conseil Général de 40 diagnostics.
Ces diagnostics sont des « mini » enquêtes sociales où il nous est demandé de renseigner le Juge sur les ressources, la composition du ménage et les possibilités de relogement si celui-ci a décidé de rompre le bail.
En 2011, 45 diagnostics ont été notifiés pour lesquels nous avons réalisé


  • 34 Diagnostics

  • 11 Portes closes


Ce dispositif est financé par le Conseil Général.


MAISONS RELAIS
Qu’est-ce qu’une Maison Relais ?
Une Maison Relais est un endroit où l’on vit « chez soi » mais pas tout seul.
C’est une forme d’habitat adapté pour répondre aux besoins des personnes à faible niveau de ressource, en situation d’isolement ou d’exclusion sociale.

Sans limitation de durée, de retrouver leurs dignités sans jugement de valeur.

Cependant, si les Maisons Relais sont considérées comme des solutions de long terme, elles ne sont pas plus définitives que les logements ordinaires.

Elles doivent concourir à faire émerger des projets individuels d’accès à une forme plus classique de logement, ou de projet professionnel en fonction de leur potentialité.
Plus de 80 % des personnes accueillies ont eu un passage par le secteur psychiatrique et ont bien souvent encore des traitements « lourds ».
Les Maisons Relais sont avant tout des lieux de convivialité où les repas sont en commun, et où par le biais d’activités les liens sociaux se restaurent avec l’extérieur.
L’activité y a une place importante, des journées à thème telles que :


  • Journée de pêche

  • Tournoi de pétanque

  • Loto

  • Karaoké

  • Visite de zoo, de musée

  • Sortie cinéma

  • ….

y sont organisées, regroupant les 2 Maisons Relais.

Des jeux de société ainsi que des parties de cartes sont également pratiqués de façon journalière.
Les personnes y retrouvent leurs statuts de « citoyens ».

Maison Relais Maillebois
Notre première Maison Relais est située dans le « Fort Maillebois » de Longuenesse. D’où son nom en référence au lieu.
Le bailleur est Pas-de-Calais Habitat. Elle est composée de :


  • 5 T1 bis, dont 1 pour personne à mobilité réduite

  • 1 T3 (2 chambres)

  • 1 T4 (3 chambres)

  • 1 collectif équipé d’une cuisine, d’une salle à manger, d’une salle de vie (TV) et d’un bureau d’entretien


L’équipe éducative de notre Maison Relais est composée de :


  • 1 Directrice Adjointe – Pôle Insertion par le Logement

  • 1 Travailleur Social 0.5 ETP

  • 2 Maîtresses de Maison


Deux dames et huit messieurs ont élu domicile au sein de cette Maison.
Proche du centre ville, elle permet une autonomie appréciable auprès des résidents.
La moyenne d’âge est de 50 ans.


Maison Relais Petit Bois
La Maison Relais du Petit Bois située à Longuenesse, s’est ouverte en Janvier 2008.
Le bailleur est Logis 62. Elle est composée de :


  • 12 studios « plein pied » avec terrasse

  • 1 collectif équipé d’une cuisine, d’une salle à manger, d’une salle de vie (TV) et d’un bureau d’entretien


L’aménagement du terrain permet d’avoir un espace « détente » où, l’été les repas sont pris bien souvent avec les résidents de la Maison Relais Maillebois qui profitent des espaces verts.
Des petits jardins à l’arrière de la Maison sont entretenus par les personnes.
L’équipe éducative de notre Maison Relais est composée de :


  • 1 Directrice Adjointe – Pôle Insertion par le Logement

  • 1 Travailleur Social 0.5 ETP

  • 2 Maîtresses de Maison


Deux femmes et dix hommes ont élu domicile au sein de cette maison.
La moyenne d’âge est de 52 ans.
Tout comme la Maison Relais Maillebois, plus de 80 % des personnes ont des traitements médicaux importants, sont passées par le secteur psychiatrique ou en alcoologie ; les années d’errance laissent des traces indélébiles. C’est pourquoi ils apprécient de façon significative ce « cocon » rassurant qu’est la Maison Relais.


PREVENTION DES ASSIGNATIONS

Dans le cadre du P.D.A.L.P.D, les partenaires sociaux ont réfléchi à un mode d’intervention en amont d’assignation des locataires endettés afin de développer la prévention.
Le dispositif « Prévention des Assignations » a donc été mis en place en septembre 2010 à titre expérimental sur le territoire de l’Audomarois pour une durée indéterminée d’un an. Il est financé  par le Conseil Général.
Après une année de fonctionnement, nous avons dû arrêter ce dispositif faute de notifications envoyées par les bailleurs public et privé.
En 2011 :
18 personnes ou familles ont bénéficié de ce dispositif de Janvier à Août 2011.
Sur ces 18 personnes ou familles :

    • 13 rencontrées

    • 5 portes closes


Soit un total de Septembre 2010 à Août 2011 : de 32 familles qui ont bénéficié de ce dispositif.
Sur ces 32 personnes ou familles :

    • 25 rencontrées

    • 7 portes closes


ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS LE LOGEMENT – AVDL SERVICE DE SUITE DES PERSONNES SORTANT DE CHRS
L’A.V.D.L est destiné à l’accompagnement et au relogement des personnes hébergées en C.H.R.S ou aux ménages ne bénéficiant d’aucun accompagnement hébergés au sein du dispositif A.M.L.
Il est assuré par une Éducatrice Spécialisée, issue du Service Logement, et maîtrisant les différents dispositifs logement.
Le service de suite a permis un relais efficace entre la fin de prise en charge C.H.R.S et la prise d’autonomie, en évitant la rupture dans l’accompagnement logement.

Le travailleur social est intervenu :


  • Lors des réunions d’équipe des C.H.R.S,

  • Lors de permanences organisées dans les C.H.R.S et sur demande,

  • Lors de la constitution des dossiers de demande de logement et F.S.L,

  • Dans la préparation des familles à devenir locataire en titre,

  • Dans la négociation avec les bailleurs,

  • Dans l’information sur les démarches à suivre en cas de difficulté rencontrée en tant que locataire en titre.

  • Au S.A.U.O



  • 47 ménages ont été accompagnés dans le cadre du service de suite

    • 17 ménages du C.H.R.S féminin

    • 15 ménages du C.H.R.S masculin

    • 15 ménages de l’ALT




  • 14 personnes ou familles relogées dans le parc public

  • 16 dans le parc privé

  • 4 ont trouvé d’autres orientations (A.L.T, famille…)

  • 13 personnes ou familles sont toujours en cours d’accompagnement




  • 28 ménages ou familles ont bénéficié ou bénéficient à l’issue du service de suite, d’un accompagnement social lié au logement.

LE PERSONNEL – POLE INSERTION PAR LE LOGEMENT
L’équipe est composée de :
- 1 Directrice Adjointe du Pôle

- 3 Éducatrices Spécialisées

- 2 Conseillères en Économie Sociale et Familiale

- 1 Monitrice Éducatrice

- 1 Secrétaire
En septembre, Mlle BROUSSART nous a quitté pour rejoindre le SAMU social.

C’est Mlle BRIDENNE qui a pris le relais ; celle-ci est conseillère en économie sociale et familiale.
Mme WILQUIN a succédé à Mme ROOSBECK en contrat aidé comme agent d’accueil dans les bureaux du Pole Insertion par le Logement.
Nous pouvons noter très peu d’absentéisme au sein de l’équipe.
Comme chaque année, nous avons accueilli deux stagiaires E.S et C.E.S.F, l’une en Maison Relais et l’autre pour le F.S.L.
L’ASSOCIATION ET LES ADMINISTRATIONS



Nos administrateurs délégués sont :


  • Service Logement : Gilbert CAPELLE

  • Maison Relais Maillebois : Claude BLONDE

  • Maison Relais Petit Bois : Carlos FLIPO


L’enquête menée dans le cadre de la démarche qualité par nos administrateurs leur a permis de rencontrer les équipes et connaître davantage leur travail au quotidien.

LE PARTENARIAT
Depuis de nombreuses années, le partenariat audomarois est fondé sur la confiance et le respect de chacun.
C’est un partenariat stable en particulier avec les bailleurs sociaux avec qui nous avons signé des conventions où chacun respecte ses engagements.
Cette année encore la fondation Abbé Pierre s’est démarquée par une dotation importante à Pas-de-Calais Habitat pour pouvoir acheter notre future résidence d’accueil. Notre résidence portera donc le nom de « L’Antre de Pierre ».
Elle nous avait déjà aidé pour d’autres projets tels que les Maisons Relais ou pour la Prévention des Assignations.
Un partenariat également très soutenu avec Bethléem et St Vincent de Paul que nous sollicitons toutes les semaines pour des colis alimentaires ou des aides financières. Sans eux, l’équilibre budgétaire des familles seraient impossible.
Des conventions avec l’A.P.E.I. et le Centre Hospitalier de St Venant sont en cours d’élaboration avec le Pôle pour notre nouvelle résidence.

STRUCTUREL
Le Pôle s’agrandissant d’année en année, les locaux deviennent un peu exigus.

Lors des permanences d’accueil, les personnes reçues sont à l’étroit.
Pour autant, les locaux restent très accueillants et respectueux de la confidentialité des personnes lorsqu’elles sont reçues dans le bureau d’accueil.
Situé dans le Fort Maillebois à Longuenesse, le quartier y est agréable.

LOI DU 2 JANVIER 2002
Les dispositifs du Pôle Insertion par le Logement ne sont pas soumis à la loi du 2 janvier 2002 ; néanmoins, les outils sont utilisés. La démarche qualité étant une préoccupation du service et dans un but d’harmonisation, l’évidence s’imposait.

CONCLUSION
Cette année encore, le Service Logement a suivi de nombreuses familles.

Le total est de 360 familles.
Plus de 90 % d’entre elles vivent en dessous du seuil de pauvreté.
Sans nos partenaires qui les soutiennent en alimentaire, le paiement de certaines factures seraient impossible.
Fragilisés par des conditions de vie devenant de plus en plus précaires, l’addiction aux produits tels que l’alcool ou la drogue sont fréquentes

Trop de jeunes sans ressources donc non relogeables sont à la rue.
L’ouverture de la résidence d’accueil a pris du retard, les travaux ont commencé fin d’année 2011. La livraison doit s’effectuer mi juin 2012. Des conventions avec l’hôpital de Saint-Venant et de l’A.P.E.I de Saint-Martin-au-Laërt vont être signées afin d’optimiser le partenariat au sein de cette résidence.
Une année encore difficile où les équipes du Service Logement ont dû faire face à des problématiques aussi diversifiées que complexes.

Sans compter sur les restrictions budgétaires qui gèlent la progression de certains des emplois de l’Association.
Même si cela fragilise nos équipes, elles restent déterminées à combattre la misère des plus démunis d’entre nous.


MAHRA – Le Toit

Rapport d’Activité 2011

Pôle Insertion par le Logement

- -

similaire:

PRÉsentation du pole insertion par le logement iconSnu – PÔLE EMPLOI snu – insertion snu tefe
«les principaux enjeux de notre marché du travail sont enfin-et justement- pris à bras le corps» par l’accord du 11 janvier 2013

PRÉsentation du pole insertion par le logement iconI la réglementation existante1
«Qu’est-ce qu’un logement décent ?» élaboré par la dguhc et édité par le Ministère de l’emploi, du travail et de la cohésion sociale...

PRÉsentation du pole insertion par le logement iconPrésentation de l’Association
«Les Compagnons des Belles Etapes», régie par la Loi 1901, a été déclarée à la Préfecture de Police de Paris, récépissé n° 60/56,...

PRÉsentation du pole insertion par le logement iconPrésentation du sdaep par Set environnement – Mr Peyras
«pôle marchés publics», aux conditions indiquées dans le règlement joint, moyennant un tarif forfaitaire annuel fixé à 170€ incluant...

PRÉsentation du pole insertion par le logement iconPossibilité pour l’organisme de logement social de mener des actions...

PRÉsentation du pole insertion par le logement iconRecours logement sans délai
«droit à un logement décent et indépendant (…) garanti par l’État à toute personne qui réside sur le territoire français de façon...

PRÉsentation du pole insertion par le logement iconLes politiques territoriales de l’insertion et de l’emploi
«insertion emploi» sur les territoires, politiques de proximité, les Maisons de l’Emploi (mde) et les Plans Locaux pour l’Insertion...

PRÉsentation du pole insertion par le logement iconInsertion par la santé

PRÉsentation du pole insertion par le logement iconInsertion par l’activité économique

PRÉsentation du pole insertion par le logement iconI – Les contraintes imposées au 1% logement
«Mobilisation pour le logement et de lutte contre l’exclusion», mobilise bien tous les acteurs, sauf celui qui est le garant du droit...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com