Le Street Art et Banksy





télécharger 24.4 Kb.
titreLe Street Art et Banksy
date de publication19.01.2020
taille24.4 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
Le Street Art et Banksy 

Diapo 1

Street Art ou Art Urbain est un mouvement artistique contemporain. Il est ancré dans la culture urbaine, il fait référence à un art non autorisé, dans un lieu public. Le but étant de communiquer avec le public souvent sur des thèmes sociaux d’actualité chers à l’artiste mais aussi « d’habiller la ville », mettre de la gaieté dans des quartiers parfois très pauvres socialement et architecturalement parlant. Se servir d’un support tel que la rue permet de toucher un maximum de monde, on peut donc dire que c’est un art populaire.

Diapo 2

Présentation du plan

Diapo 3

Citation de John Fekner

Diapo 4 à 8

Présentation des différentes techniques : graffiti/poster/ sticker art/ sculpture/ pochoir

Diapo 9

1er fonction : passer un message. Utilisation pendant les manifestations de mai 68. La rue en elle- même prend part aux conflits sociaux. On verra dans la suite de cet exposé que les périodes de crises sont propices au développement du street art.

Diapo 10

Partout en Europe surtout Allemagne, France et Espagne on voit naître une communauté d’artistes qui se rencontre et organise des projets ensemble.

Les plus connus en France dans les années 70 sont Jeff Aérosol et Miss Tic

Diapo 11

2ème fonction : l’art de la provocation

Le métro New Yorkais est envahi par les grafs. Chacun y veut sa place. Chaque tag correspond à un collectif (« crew ») qui voit le métro comme une publicité et un moyen d’être reconnu par ses pairs.

La Mairie de NY prend alors de nombreuses mesures de répression contre ces artistes de rue qui fuient dans d’autres villes des Etats- unis comme Philadelphie ou Détroit ce qui développe ce mouvement à d’autres villes des USA.

Diapo 12

C’est le début de la culture Hip Hop, chaque crew habille son quartier car c’est là qu’il passe son temps entre danse, graff et rap. Appropriation du quartier. Paradoxalement ce sont souvent des jeunes diplômés d’art ou de communication qui s’exercent dans la rue.

3ème fonction toucher le plus de monde possible. Car la rue est une formidable publicité pour ces jeunes artistes inconnus. C’est pourquoi la signature est prépondérante dans chaque graff.

Diapo 13

Certains deviennent alors de véritables artistes reconnus comme JM Basquiat adoubé par Andy Warhol et continuent d’inspirer certains artistes comme « The Week end » qui lui rend hommage à travers sa coupe de cheveux. Une de ses œuvres majeures est sa version de « La Joconde ».

Dans cette œuvre picturale Basquiat choisit de réinterpréter et remodeler la Joconde. Il n’est pas le premier à le faire, de nombreux artistes comme Botero ont eux aussi donner mis leur touche personnelle sur le célèbre tableau de Léonard De Vinci. La particularité de celle de Basquiat est qu’elle est présentée comme un billet de banque américain. Bien évidemment sa représentation de la Joconde est bien loin de celle proposée par De Vinci mais le but ici n’est pas purement esthétique mais essentiellement de dénoncer les prix exorbitants que peuvent atteindre certaines œuvres d’art provoqués par la spéculation de certains financiers. Le style est ici caractéristique de l’œuvre de Basquiat en général : des dessins vulgarisés et loin des codes de l’art classique, avec un mélange de couleurs étonnant qui balafrent le visage de sa Mona Lisa pour rejeter les codes de la beauté féminine. Encore une fois Basquiat dénonce une part de la société à travers un objet prédominant aux Etats -unis : le billet de banque. Paradoxalement les œuvres de Basquiat peuvent se vendre sur les marchés d’art à plusieurs millions de dollars.

Diapo 14

4ème fonction embellir nos villes

Les années 2000 sont à nouveau une période active du street art car période de crise identitaire.

Certaines œuvres deviennent alors de véritables lieux de transit des touristes et sont grâce à l’essor des réseaux sociaux beaucoup plus exposées qu’à la fin du 20ème siècle.

Diapo 15

Ce mouvement change d’image dans la conscience collective de plus en plus de galeries d’arts spécialisées ou non, exposent des artistes de street art. Difficulté causée par le support initial.

Mais la politique des villes changes également :

Diapo 16

  • Vitry, une ville, un musée à ciel ouvert. Sous l’impulsion de C215 qui fait appel à de nombreux autres artistes et en partenariat avec la mairie, la ville est complètement transformée par différentes œuvres sur les façades des barres d’immeubles, sur les arrêts de bus….

Diapo 17

  • La Tour 13 : Pendant 7 mois des artistes venus du monde entier sont venus mettre leur pierre à l’édifice dans ce projet. La tour qui est promise à la démolition fin 2013 est totalement transformée en œuvre d’art géante. Chaque artiste s’occupe d’une des pièces d’un des 36 appartements de l’immeuble et laisse place à son imagination. La façade extérieure est elle aussi complètement « restyliser ». Cette œuvre éphémère était ouverte aux visiteurs pendant un mois du 1er octobre au 31 octobre 2013 et est aujourd’hui détruite, même si certaines œuvres ont été sauvées numériquement.

Diapo 18ème

4ème fonction : Se doit d’être un art engagé

Exemple : Peinture sur un mur de Rio faite pendant la coupe du monde de football 2014. Représentant un jeune garçon des quartiers pauvres de Rio pleurant devant son assiette remplie d’un ballon de foot. Ce dessin dénonce les moyens qui ont été mis en œuvre pour cette compétition internationale qui se chiffre en milliards de dollars de construction d’infrastructures sportives ou touristiques alors qu’une partie de la population de Rio reste dans une précarité inquiétante et rien n’est fait par les autorités locales.

Diapo 19

Un rappeur français dit «  Le Monde de l’art est vantard, il te vend du street art mais ne veut pas voir mes scar-las (lascars) graffer !!! VANDALE !! »

Il y a un véritable paradoxe et surtout une frontière à trouver entre ce qui relève du street art et ce qui relève du vandalisme. Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne si l’œuvre est faite par un artiste reconnu ou par un jeune graffeur qui s’essaye dans la rue.

Un graff sur la voie publique est considéré légalement comme acte de vandalisme et est répréhensible aux yeux de la loi.

II) Banksy

Diapo 20

Pas grand-chose à dire sur l’homme car ce qui fait son mythe c’est aussi son anonymat. On suppose que c’est un anglais né dans les années 70. Il est aujourd’hui l’un des artistes dont la valeur marchande des œuvres est la plus élevée. Son art est un mélange de dénonciation, d’humour, d’ironie et surtout de provocation. En effet outre son art il est aussi connu pour ses actes répréhensibles qui défraient la chronique. Car son art est aussi de nous vexer. Il est considéré en Angleterre comme un « terroriste de l’art ». Il se compare souvent à un rat car pour lui les graffeurs sont comme les rats détestés par tout le monde dans les villes mais ils ne sont pas si nuisibles, au contraire.

Diapo 21

La provocation c’est son créneau. Il aime bousculer l’ordre établi. Dans de nombreuses de ses œuvres on retrouve des personnages qui incarnent l’autorité comme celle présentée sur cette diapo avec un membre de la garde royale urinant sur un mur de Londres, arme posée à côté de lui. Ou encore deux policiers anglais s’embrassant…

Diapo 22

C’est aussi un artiste anti capitaliste. Nous pouvons le voir sur un mur londonien où l’on voit un jeune garçon asiatique qui est en train de coudre le drapeau britannique. Il dénonce à travers ce pochoir le travail des enfants mais surtout que ce sont les pays occidentaux qui font que le travail des enfants existe en délocalisant leurs industrie dans les pays moins développés, pour profiter ainsi d’une main d’œuvre moins chère mais qui ne travaille pas toujours dans de bonnes conditions.

Diapo 23

Anti guerre mais avant tout contre toute forme de violence. Après les émeutes de Londres en 2011. Banksy réalise ce pochoir sur un mur Londonien où l’on voit un jeune casseur londonien lancer un projectile, remplacé dans cet œuvre par un bouquet de fleurs. La photo du jeune faisait la une de la presse anglaise, immédiatement Banksy la détourne pour faire un appel à l’apaisement des tensions. Mais l’image des fleurs rappelle aussi le deuil du jeune Marc Dugan abattu par la police ce qui avait lancé les hostilités.

Banksy travaille aussi sur la scène internationale. Avec cette image détournée d’une célèbre photo de Nick Ut Cong connue sous le nom de « Petite Fille au Napalm » qui avait bouleversé le monde pendant la guerre du Vietnam (Cf photo du petit Elan sur les plages de Méditerranée). La petite fille est entourée de deux symboles Américain que sont Ronald Mac Donals et Mickey qui représentent une image amicale et sympathique des Etats-Unis, aux antipodes de leurs bombardements au napalm sur les populations Vietnamienne. Ce pochoir dénonce la mauvaise foi américaine dans l’image qu’il veule faire rayonner à travers le monde.

Diapo 24

Banksy est partout là où on l’attend, c'est-à-dire aux endroits où il y a quelque chose à dénoncer. Actuellement la question de la vague migratoire venue du Moyen Orient vers l’Europe fait débat surtout sur la gestion de ces migrants. La « Jungle » de Calais en est un symbole car représentative des conditions misérables dans lesquelles les migrants sont traités par les Etats européens. (Ce qui est déjà beaucoup trop aux yeux de notre Nadine Morano nationale). Il n’en faut pas plus pour que Banksy en fasse une affaire personnelle et donne de son génie pour mettre en lumière cette situation avec sa représentation de Steve Job sur l’un des murs du camps de réfugiés. En effet Steve Job est le fils d’un immigré Syrien, et l’un des symboles de la réussite occidentale. Il montre ainsi la richesse issue de l’immigration.

Diapo 24 :

Banksy est également réalisateur de différents films comme « Faites le mur » où l’on retrouve son engagement mais qui est aussi un appel à un soulèvement collectif.

L’autre photo de ce Diaporama est l’une des œuvres les plus connues de Banksy c’est la petite fille au ballon « There is always a hope » . Qui montre à la fois un message d’espoir mais aussi les limites de l’art de Banksy parfois jugé un peu utopiste et parfois à la limite de la démagogie. Mais pour ma part je trouve que ça fait du bien de voir parfois un petit message d’espoir dans un monde où les JT ne nous montrent toujours qu’une planète à feu et à sang.

Diapo 25 :

Les deux œuvres présentées sur ce diaporama font partie d’un ensemble d’une dizaine de graff réalisés sur la frontière Israëlo-Palestinienne le long de la Bande de Gaza. Ces œuvres ont été un tournant dans la carrière de l’artiste activiste car propulsé sur la scène internationale, prenant part à un conflit majeur de notre époque. J’ai retenu ces deux images car encore une fois porteuses d’espoir. L’une étant une ouverture sur l’autre côté d’un mur, une fenêtre vers « l’autre ». La seconde plus sombre car la colombe symbole de paix porte un gilet pare- balles et l’on voit qu’elle est dans le viseur d’ un sniper.

Dernière minute : les JT ont annoncé ce weekend end que l’identité de Banksy pourrait être révélée dans les jours qui viennent et chose que l’on n’imaginait pas il pourrait s’agir en fait d’un collectif d’artiste et non pas un seul homme.

similaire:

Le Street Art et Banksy icon“Art développé sous une multitude de formes, dans des endroits publiques...
«Bank of England» habituel par un «Banksy of England» significatif et lourd de sens. IL laisse ainsi circuler ces billets dans le...

Le Street Art et Banksy iconRèglement de la Révélation Art Urbain
«Révélation Art Urbain», ci-après «Révélation» afin de soutenir les artistes émergents en art urbain quelles que soient les pratiques...

Le Street Art et Banksy iconNote sous J, ce 17 oct 1997 production prs, art, lmdE 10 mai 2000...

Le Street Art et Banksy iconArt. Les admissions de nouveaux membres, effectifs, adhérents et...

Le Street Art et Banksy iconPrésentés par Benjamin Lisan
«permanent agriculture» utilisée par l'agronome Américain Cyril g hopkins qui publia en 1910 Soil Fertility and Permanent Agriculture....

Le Street Art et Banksy iconDate création du document : 21/05/2015. Date mise à jour : 21/09/2017. Version V1
«permanent agriculture» utilisée par l'agronome Américain Cyril g hopkins qui publia en 1910 Soil Fertility and Permanent Agriculture....

Le Street Art et Banksy iconCours Business plan : «L’art de la fugue»
«L’art de la fugue» pour une description du financement du film : activité, organisation juridique, besoin de fonds

Le Street Art et Banksy iconCours organisé par le Département de l’Eure dans le cadre de la «Fête de la Peinture»
«Paliss’art», dont l’objectif est de promouvoir l’art contemporain et de faire émerger de jeunes artistes peintres talentueux

Le Street Art et Banksy icon«au fond chaque famille a une destinée qui passe par plusieurs phases...
«concept introuvable» aux définitions à géométrie variable (Art. 12 e 16 ddhc, art. 10 Pré. C°46)

Le Street Art et Banksy iconAffordable Art Fair, galerie Bergramoff, Bruxelles Spot u Art event, The Egg, Bruxelles
«Connexions lumineuses» avec Stéphane Rolland (Haute-Couture), Florence D’elle (Photographies) et Bernard Depoorter






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com