La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883





télécharger 11.83 Kb.
titreLa laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883
date de publication19.01.2020
taille11.83 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
LA LAICITE
« Lettre aux instituteurs » Jules Ferry – 1883 :
Texte en 4 parties : le contenu de la loi ; les attentes et les contenus ; Quels outils pédagogiques ? ; les enjeux de la laïcité.
Le texte renvoie la religion du domaine public vers le domaine privé. La religion à l’école s’occupait de l’enseignement moral. Donc il fallait expliquer que sortir le religieux de l’école n’était pas la fin de la morale. L’école doit enseigner la morale : les valeurs communes à tous les français.

L’école est un lieu de ce qui nous rassemble. Ce qui nous différencie est réservé au domaine privé ==> principe de laïcité.

On y apprend à lire, écrire, compter et à bien se comporter. L’école est là pour éduquer les enfants à la morale par nos actes. L’objectif est de transformer les comportements.

L’éducation morale et civique se fait en utilisant la réalité immédiate, le vivre ensemble.

Ce qui est appris à l’école est fixe, la liberté des moyens est large ==> Liberté du choix du manuel. Le choix est conditionné par les résultats.

Ecole laïque = école fondée sur la pensée rationnelle. C’est l’école de la liberté de pensée.

La pensée rationnelle s’oppose à la pensée irrationnelle, pulsionnelle, dogmatique ==> foi, croyance.

Les références de la foi : Les textes sacrés sont révélés par Dieu. C’est un système qui exclut la démonstration et le raisonnement.

Les références de la pensée rationnelle : Sciences et philosophies. Ce sont des systèmes de pensée se référant à la réalité matérielle, basés sur l’observation et la démonstration. On se réfère aux travaux de différentes personnes et non pas à un texte. Spinoza (1632/1677 – 17ème s.) dans le « traité théologico-politique » interroge les croyances juives. Locke (1632/1704 – 17ème s.) et Descartes (1596/1650 – 17ème s.) ont intérrogés les dogmes chrétiens.
La laïcité fonde aussi l’égalité des sexes. Mixité. On parle de sexualité et de contraception.
On doit respecter la croyance en Dieu mais ce n’est pas le positionnement de l’école et de ses acteurs.

On enseignera le fait religieux sous forme de culture (littérature, architecture, musique...).
Que faire des manifestations des croyances personnelles de l’élève ?

Selon le droit des enfants : l’enfant a droit à des signes d’appartenance religieux et ce jusqu’en 1989. Puis il y a eu le problèmes des tchadors considérés comme un signe d’appartenance sexiste (en plus d’être religieux) ou d’inféodation à l’islam radical.

La circulaire 1994-Bayrou : interdiction du tchador, mais pas des kippas, de la croix...

La loi de 2004 : Tous les signes d’appartenance religieuse ostensible sont interdit à l’école. Mais le vrai problème est que ces filles refusent les cours de sciences, d’EPS... pour des raisons religieuses.

Cette loi n’a donc rien réglée. C’est règlement au détriment du droit (loi et applications surveillées par l’Unesco).
L’école laïque développe la liberté de pensée et la critique de vérités. On y forme aussi des citoyens capable de raisonner le politique. Mais l’école doit être neutre du point de vue de la diversité des opinions.

Avec les enfants, on parle principalement de ce qui fait consensus. Par exemple, en 39-45 est une période complexe dont il reste beaucoup d’analyses historiographiques à faire. Parlera-t-on des gens qui ont profité de cette période en France ? Des transactions entre les sionistes et les nazis ?... On ne peut se limiter aux « méchants nazis » contre les « gentils juifs » (cf. « Si c’est un homme » de Primo Levi). Il faut être attentif à la sensibilité des enfants et aux traumatismes des représentations que l’on construit en eux.
Aujourd’hui l’école de la République doit faire face à une demande d’enseignement des religions et surtout du fait religieux. Il faut connaître les religions pour connaître le patrimoine historique et artistique de la France et de l’Europe. De plus cela permet de mieux connaître ses concitoyens.

Certains constatent la perte des valeurs morales fondamentales : certains pensent qu’il faut enseigner les religions dans leur pluralité. L’école laïque a du mal à définir ces valeurs : ce qui est bien de ce qui est mal ! Cette demande rencontre des résistances de la part des philosophes et des clergés car toutes religions sont mises sur le même plan.
Les citoyens doivent avoir une connaissance du fait religieux pour comprendre le présent. On doit passer d’une laïcité d’incompétences à une laïcité d’intelligence. Cet enseignementdoit être descriptif, factuel et notionel. On peut aussi aux manières de pratiquer : les rites, comment prit-on ?
Qui s’en charge ?

Selon Régis Debray (« l’enseignement du fait religieux à l’école »), ce ne doit pas être une discipline supplémentaire. Il demande aux professeurs de français et de langues, de lire les textes. Les professeurs de philosophie doivent faire la distinction entre le monde rationnel et le monde « magique » (la foi).

En arts plastiques : la religion peut permettre de comprendre certaines œuvres (Notre-Dame, Taj Mahal...)

En Histoire-Géographie, il faut comprendre les conflits, les territoires à la lumière des religions.
En 2002 : module obligatoire pour l’IUFM : « le fait religieux » en philosophie, en lettres et en Histoire-Géographie.

similaire:

La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883 iconEcole élémentaire Jules Ferry 6 rue Jules Ferry 92140 Clamart 01...

La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883 iconVilleneuve-Saint-Georges Ecole Jules Ferry

La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883 iconVilleneuve-Saint-Georges Ecole Jules Ferry

La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883 iconDiscours de Jules ferry à la chambre des députés le 28 juillet 1885

La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883 iconProgramme : Lors de la réalisation de la première tranche du Boulevard...

La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883 iconLa France dans une Europe en expansion industrielle et urbaine :...
«concept» de République et la fin de la monarchie (après des soubresauts), la mise en place de la démocratie (suffrage universel...

La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883 iconJules Ferry et la mise en place de l’école publique laïque
Des diverses obligations qu'il vous impose, celle assurément qui vous tient le plus au cœur, celle qui vous apporte le plus lourd...

La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883 iconLe Gouvernement de la France à travers l’Observatoire de la laïcité,...
«de revenir aux fondamentaux de la loi de 1905», qui a consacré la séparation de l'Église et de l'État

La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883 iconUn arbre de la laïcité
«sans religion». La laïcité n’est pas à côté des religions, elle est ailleurs. Cet arbre de la laïcité que nous plantons à Soyons,...

La laicite «Lettre aux instituteurs» Jules Ferry – 1883 iconNos sources (liste non exhaustive) : Pour la France et la Turquie
«La laïcité à l’épreuve des droits de l’homme» et «Brève histoire de la laïcité en France», in Jean Baubérot (dir), La laïcité à...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com