2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8





télécharger 186.47 Kb.
titre2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8
page3/8
date de publication29.02.2020
taille186.47 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

2Le réseau d’assainissement collectif unitaire



Les Romains ont crée des réseaux d’aqueduc pour distribuer l’eau courante aux habitation. L’évacuation de ces eaux par des canaux gravitaire (écoulement selon la pente) a donc naturellement été la conséquence de cette adduction.
Les odeurs des eaux usées ont rapidement poussé les Romains à recouvrir les drains et canaux. Le réseau d’assainissement et le cycle domestique de l’eau sont nés.

2.1Réseaux gravitaires et refoulement


L’eau coule vers le bas et d’autant plus facilement qu’il n’y a pas d’obstacle. Le réseau est alors dit gravitaire. Il arrive que le manque de pente ou d’autres contraintes (passage sous canal, voirie) obligent à refouler.



Type de réseau

Avantage

Inconvénient


Ecoulement gravitaire


-Ne consomme pas d’énergie.

-Entretien limité à la surveillance et au curage.

-L’effluent est oxygéné, peu de H2S.


-Nécessite de la pente.

-Une pose régulière est nécessaire : pas de contre pente.

- Draine des eaux claires parasites.

-Déversoir d’orage à créer.


Ecoulement par Refoulement


-La pente n’est pas un obstacle.

-Permet le passage d’obstacles.

-Moins onéreux que le gravitaire à l’investissement.

-Débit régulé en aval.

Trop plein intégré à l’ouvrage.



-Consomme de l’énergie, donc réseau EDF à proximité.

-Entretien technique des équipements.

-Risque accru de H2S et corrosion H2SO4.

-panier dégrilleur à contrôler très régulièrement.



2.2Ordre de prix des équipements


La grille de tarifs proposés est une compilation datant des années 2005. La demande chinoise de matériaux (Fer, cuivre, etc.) a fait grimper certains prix.



Figure 1 : Exemple de bordereau de prix de travaux.

2.3Matériaux et ouvrages des réseaux de collecte

2.3.1Forme et matériaux des réseaux de collecte



Les premiers réseaux étaient constitués de dalots en pierres ou en briques de forme carrés. Le rôle de ces premières canalisations était de drainer les sols (assainir) et d’évacuer les eaux usées directement vers le milieu naturel.
Le matériau et la forme sont intimement liés. L’évolution des techniques a permis d’améliorer les conditions d’écoulement et la durabilité des équipements.

2.3.1.1Dalots en pierre ou briques





Figure 2 : Dalots rectangulaire en pierre

2.3.1.2Canalisations circulaires


Le béton est le matériau le plus courant, mais il est poreux. La fonte est utilisée pour les zone humides ou sous l’eau. On rencontre parfois le grès.


Figure 3 : canalisation circulaire béton

2.3.1.3Canalisations ovoïdes


L’avantage de l’ovoïde réside dans les vitesses d’écoulement à faible niveau. Le rayon de courbure de la canalisation diminuant vers le bas, le niveau et la vitesse se trouvent augmentée. L’auto curage est alors amélioré. Il est ainsi utilisé pour des réseaux à faible pente.


Figure 4 : Coupe de canalisation ovoïde, la partie pointue vers le bas

2.3.2Ouvrage des réseaux de collecte




2.3.2.1Poste de refoulement



La télégestion permet de suivre le mode de fonctionnement des postes de relevage par transmission d’information par lignes téléphonique (dite RTC), par réseau GSM, ou plus rarement ondes radio.



Figure 5 : Poste de refoulement vu en coupe


Figure 6 : Poste de refoulement en surface

2.3.2.2Déversoir d’orage


Principe :

En cas de fortes pluies, la capacité des stations ne permet pas toujours de traiter l'ensemble des effluents produits. Il est alors nécessaire de dévier ces flux afin d'éviter l'encombrement des conduites et l'inondation des agglomérations.

Un déversoir d'orage va donc dévier une partie des effluents lorsque le débit en amont dépasse une certaine valeur que l'on appel débit de référence.

Un déversoir d'orage doit assurer quatre fonctions principales :

  • Envoyer les eaux usées de temps sec vers la station d'épuration en limitant les chutes de vitesse d'écoulement afin d'éviter les phénomènes de décantation.

  • Envoyer les eaux usées et celles des petites pluies vers la station d'épuration sans surverse.

  • Déverser les débits de pluie supérieurs au débit de référence.

  • Empêcher l'entrée d'eau en provenance du milieu naturel dans le réseau : les déversoirs d'orage étant reliés au milieu naturel, il est possible qu'une rivière en crue viennent s'y engouffrer




Figure 7 : Déversoir leaping weir, peu fréquent.



Figure 8 : Déversoir d’orage avec lame de déversement frontale.

2.3.2.3Bassin de pollution, bassin d’orage



Le débit conservé par le Déversoir d’orage peut être dirigé vers un ouvrage de rétention. Ce bassin est appelé bassin de pollution, bassin d’orage ou bassin tampon selon la nature de son utilisation.
Le rôle des bassins de stockage est multiple.

  • bassin d’orage : Il permet d’écrêter les débits, limitant ainsi le risque d’inondation ;

  • bassin de pollution : Il permet de stocker une partie de pollution limitant ainsi le risque de pollution au point de déversement du déversoir ;

  • bassin tampon : Il permet de réguler l’apport de charge en station, d’un effluent industriel chargé par exemple.




Figure 9 : Bassin de pollution.


2.3.2.4Clapet anti-retour


Le rejet vers le milieu naturel est destiné au délestage d’eau du réseau. C’est également une entrée potentielle des eaux de la rivière vers le réseau en cas de montée des eaux (crue, malfaçon).


Figure 10 : Clapet anti-retour.


2.3.2.5Régulateur de débit



Le limiteur de débit permet de la maîtrise du débit d’alimentation d’un réseau ou d’un équipement.
Il en existe différentes des versions de différentes natures :

  • les vortex sans pièce mécanique, qui sont adaptés aux eaux chargées ;

  • les guillotines plus précis mais uniquement pour les eaux claires.

  • Les membranes adaptés aux petits débits




Figure 11 : Régulateur de débit.
http://www.techneau.com/Regulateur%20de%20debit.html

http://www.uft.fr/

2.3.2.6Ballon d’obturation


Pour étudier un tronçon ou y effectuer des travaux, il peut être nécessaire d’interdire l’entrée d’eau. Des ballons gonflables appelés ballon d’obturation sont alors utilisés. Ils sont adaptés à la forme de la canalisation.


Figure 12 : Ballons obturateur.
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8 iconDeliberation du conseil communautaire
«assainissement autonome» et donc compétente pour créer le Service Public d’Assainissement Non Collectif

2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8 iconPreambule
«prix de l’eau», à distinguer des «prix du service de l’eau potable» et «prix du service d’assainissement collectif». D’autres usagers...

2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8 iconChoix de l’entreprise pour le realisation des travaux de refection...
«ouverture de plis» s’est réuni le 14. 09. 2015 pour étudier les offres reçues dans le cadre des travaux de réfection du réseau d’assainissement...

2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8 iconSommaire
«collectif») et les zones pour lesquelles les eaux usées domestiques seront traitées individuellement sur place (assainissement de...

2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8 iconRapport annuel 2015 service public assainissement non-collectif (ted)

2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8 icon5-Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public d’assainissement collectif 2014

2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8 iconLa durée de vie de votre installation d’assainissement non collectif...

2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8 iconNote sur la tarification des services de l’eau et de l’assainissement
«prix de l’eau», à distinguer des «prix du service de l’eau potable» et «prix du service d’assainissement collectif»

2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8 icon1°) Instauration de la participation pour le financement de l’assainissement...

2 Le réseau d’assainissement collectif unitaire 8 iconRapport sur l’assainissement collectif du bourg
...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com