De Santé publique dentaire





télécharger 1.65 Mb.
titreDe Santé publique dentaire
page4/34
date de publication05.03.2020
taille1.65 Mb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   34

Dr Bernard LAPORTE

Responsable national de la Santé dentaire publique - Québec



Au cours de ma présentation, vous serez invités à visionner de courts extraits tirés d’un bulletin de nouvelles de la Société Radio-Canada portant sur la santé dentaire au Québec. Voici le 1er extrait :
« Au Québec, la gratuité des soins dentaires est limitée aux enfants de moins de 10 ans. Saviez-vous qu’à Montréal, 27 % des enfants vivent au-dessous du seuil de pauvreté, et que c’est chez eux que l’on diagnostique plus de 80 % des caries dentaires ? Et puis il y a les histoires horribles d’enfants de 3 ans, par exemple, qu’il faut totalement édenter. Ce soir, José Dupuis et Robert Verge se demandent si le gouvernement ne pourrait pas faire davantage pour éviter la carie ».
Le journaliste termine son introduction par une question portant sur ce que le gouvernement pourrait faire de plus pour traiter le problème de la carie dentaire ? Il ne met pas en doute le rôle des établissements locaux ou des autorités régionales, mais plutôt celui du gouvernement, pour ne pas dire, directement, celui du Ministre de la Santé et des Services sociaux. Il est facile d’attribuer tous les problèmes, ou toutes les solutions, au pouvoir central. Pourtant, la régionalisation implique un partage des responsabilités, et ce, en fonction du rôle de chacun des partenaires régionaux ou locaux.
C’est dans ce contexte que je souhaite présenter l’expérience du Québec en ciblant l’équilibre des forces à privilégier entre la centralisation et la régionalisation.
Ainsi, les buts de ma présentation sont d’analyser brièvement l’organisation des services de santé dentaire au Québec, de préciser les enjeux qui influencent cette organisation et de décrire les orientations privilégiées au Québec en matière de santé dentaire publique. Enfin, de porter à votre attention des éléments nous permettant de répondre aux deux questions suivantes :


  • Que peut-on faire au niveau national pour supporter la régionalisation ?

  • Comment faire pour que la santé dentaire publique devienne une priorité gouvernementale dans un contexte où les besoins médicaux sont grandissants et où les finances publiques laissent peu de latitude au gouvernement en place ?


Le Québec a une superficie de 1,7 millions de kilomètres carrés et compte 7,4 millions d’habitants. Sur le plan socio-sanitaire, il est composé de 18 régions, tantôt rurales, tantôt urbaines.
D’une façon générale, la population est concentrée le long de la vallée du Saint-Laurent. En fait, trois régions regroupent plus de 60 % de la population : l’île de Montréal, la région de Laval (au nord de Montréal), et la région de la Montérégie (au sud de Montréal).
Le système de santé et des services sociaux au Québec comprend trois grandes caractéristiques :


  • Les services de santé et les services sociaux sont regroupés au sein d’une même administration, ce qui permet une approche globale de la santé ;

  • Il est organisé sur trois niveaux : un niveau central (gouvernement, ministère), un niveau régional et un niveau local ;

  • L’ensemble du système est sous contrôle public : l’État définit le panier de services, en finance la production et le fonctionnement, et fixe les conditions d’admissibilité à ses programmes.


Quelques dates importantes concernent le système de santé québécois :


  • 1961 : mise en place du programme d’assurance hospitalisation : accès gratuit aux services médicaux en milieu hospitalier,

  • 1971 : mise en œuvre d’un programme universel d’assurance maladie : accès aux services médicaux en cabinet privé,

  • 1997 : implantation d’un programme universel d’assurance médicaments : régime privé ou public offrant une couverture de base pour les médicaments.


Quelques dates concernent plus particulièrement la santé dentaire au Québec :


  • 1970 : introduction du programme de chirurgie buccale en milieu hospitalier,

  • 1974 : introduction du programme de services dentaires pour les enfants en cabinet privé,

  • 1982, 1992 et 1997 : réductions budgétaires importantes touchant principalement le programme de services dentaires à l’intention des enfants, avec comme conséquences, le resserrement de la clientèle admissible, la réduction ou la modification du panier de services.



1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   34

similaire:

De Santé publique dentaire iconEn matière de santé publique, est-ce que je sais …
«politique de santé publique», «plan de santé publique», «programme de santé publique»

De Santé publique dentaire iconBucco Dentaire «Addictologie et Santé Bucco Dentaire»

De Santé publique dentaire iconLes priorités actuelles de la santé publique
La santé publique recouvre tous ce qui est relatif à la santé d’une population dans son milieu d’origine qu’il s’agisse de prévention,...

De Santé publique dentaire icon~ Document de travail préparatoire à la table ronde «Environnement et santé»
«chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé», et inscrit dans le code de la Santé Publique,...

De Santé publique dentaire iconCaisse centrale de la mutualite sociale agricole
«Observation de la santé bucco-dentaire chez les adultes» pour laquelle la ccmsa a délégué l’exploitation statistique des données...

De Santé publique dentaire iconReseau regional de sante perinatale perinat guyane c onvention constitutive
«perinat guyane», conformément au décret n°2002-1463 du 17 décembre 2002 relatif aux critères de qualité et conditions d’organisation,...

De Santé publique dentaire iconRecherche en santé publique

De Santé publique dentaire iconCode de la sante publique

De Santé publique dentaire iconConcept en Santé Publique

De Santé publique dentaire iconArticle L 511 du Code de la Santé Publique






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com