Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33





télécharger 396.12 Kb.
titreConclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33
page1/12
date de publication05.03.2020
taille396.12 Kb.
typeRecherche
d.20-bal.com > loi > Recherche
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Jonathan FIGUET MAHEU

Mémoire CAPA-SH option D



Jeu de société pour apprendre en société


Du jeu de société au «je » en société

ou comment le jeu de société peut aider les élèves d'ITEP à se socialiser.

ESPE Haute Normandie

Année 2013 2014


Je tiens à remercier ma tutrice, pour son aide.

Merci à Blandine, pour tout.

Merci aussi à Elisabeth Maheu Vaillant et Vincent Hardy, précieux relecteurs

Et à Jeanne et Antonin, qui ont pimenté la rédaction de ce mémoire.

Introduction 4

1)Qu’est-ce qu’un ITEP ? 6

a.Définition réglementaire 6

b.Fonctionnement général 7

c.Public accompagné 8

2)Scolarité des jeunes en ITEP 9

aObjectif général de la scolarité des jeunes en ITEP 9

d. Fonctionnement de la scolarité à l’Éclaircie : 11

e.Des possibilités pour le maître exerçant en milieu spécialisé 12

3) De l’expérience à l’expérimentation 12

aPrise de contact avec ma classe : 12

f. Les BEP (besoin éducatifs particuliers) de mes élèves 13

g.La compétence 6 du socle commun 15

1 Qu’est-ce qu’un jeu de société ? 16

4)Les jeux de société ont ils leur place à l'école ? 18

5)Des caractéristiques intéressantes par rapport aux besoins de ces jeunes 20

6) Vers l’acceptation d’un cadre pour « apprendre en société » 22

1Protocole expérimental et grille d’observation 23

7)Données recueillies  27

aÉvolution entre la première et la deuxième évaluation de comportement en classe 27

h.Évolution du temps de scolarité 28

i.Évolution des demandes et du nombre de PSA. 28

8)Interprétation des résultats, limites du protocole. 29

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33


Introduction



Jeune professeur initialement formé pour l’école traditionnelle, je me suis vite retrouvé à enseigner dans un Foyer de l'enfance (le foyer du Bois de la ville, IDEFHI) accueillant des jeunes de 14 à 18 ans sur demande de l'Aide Sociale à l'Enfance. Malgré des débuts difficiles pour moi, cette expérience m’a permis de constater que l’adaptation de ma pratique était non seulement possible mais stimulante. Ce fut également l’occasion de découvrir d’autres structures d'enseignement spécialisé dont les élèves qui m’étaient confiés étaient issus : IME (institut médico éducatif) et ITEP (institut thérapeutique, éducatif et pédagogique). J’ai donc ensuite demandé et obtenu d’enseigner à l'ITEP L'éclaircie de Barentin qui accueille des jeunes aux capacités cognitives normales mais dont les problèmes de comportement empêchent une scolarisation ordinaire.

Ces adolescents sont impulsifs, ne supportent pas la frustration, refusent de s’asseoir ou de se taire. Bref, ils brisent le cadre de l'école, pourtant nécessaire et indispensable à l'acquisition de savoirs. Pourtant, ma première année sur le poste sur site ainsi que mon poste actuel dans la classe ITEP intégrée au Collège Catherine Bernard ont confirmé mon intérêt pour ces élèves difficiles, ceux sans qui la norme n'existe pas. Parce que ce sont ces marges qui, historiquement, permettent au système de se recréer, d’innover. En faisant exploser le cadre, ces jeunes se placent en marge du système ; mais comme le rappelle Philippe Meirieu1, c'est « la marge qui tient la page ».
Ces jeunes nous imposent en effet d’adapter notre action. Ils nourrissent, par leur décalage, la réflexion que nous devons engager. Mon objectif professionnel est donc, en accord avec le principe d'éducabilité défini par le même auteur2 (« si nous ne postulons pas que tous les jeunes que nous avons à éduquer sont éducables, alors il vaut mieux changer de métier »), de trouver des moyens pour leur permettre de se remettre au travail, de se réapproprier les codes rendant possible une scolarisation ordinaire et de revenir vers les apprentissages. Comment, au sein d'un établissement de soin, peut-on, en tant que pédagogue, aider les élèves à améliorer leur relation aux autres et leur rapport au cadre ? Comment l'école au sein d'un établissement spécialisé peut-elle participer à apaiser ces enfants, en considérant les apprentissages à la fois comme la finalité et comme des moyens pour aller mieux? Comment faire pour enclencher le cercle vertueux de l'apaisement qui permet les apprentissages, et des apprentissages à leur tour facteurs d’apaisement?
J’ai essayé d’instaurer un rythme dynamique et de mettre en place des situations motivantes, conçues d’après leurs centres d’intérêts. J'ai aussi élaboré une pédagogie personnalisée, avec des objectifs individualisés. Cette démarche m'a permis de préserver quelques moments calmes, où les élèves s'impliquaient dans les activités scolaires. Mais l'ambiance de classe restait fluctuante et de temps en temps, la situation m'échappait. Je fus frappé de constater que leurs conduites déviantes ne se manifestaient pas dans toutes les activités. Je fus même étonné de me rendre compte qu’ils appréciaient certaines activités telles qu’aller au CDI pour feuilleter des livres, ou pratiquer des jeux de société. Je me suis demandé si je pouvais les aider à prendre conscience eux-mêmes de ces comportements positifs. Le fait de travailler plus spécifiquement l'apprentissage des règles de la vie collective, avec un retour réflexif sur ces apprentissages, était-il possible avec ces élèves à besoins éducatifs particuliers ? Quel serait le moyen approprié pour cela ? Assez rapidement, lectures et discussions entre collègues m'ont conforté dans l’idée que le jeu de société était une piste à explorer, d’une part car elle émanait des élèves eux-mêmes, mais aussi à cause de ses caractéristiques intrinsèques. C’est tout l’objet de ce mémoire.
Après avoir présenté le cadre de l’ITEP et le public avec lequel j’enseigne, je m’intéresserai donc aux caractéristiques du jeu de société avant de tenter de vérifier si sa pratique en classe permet d'avoir une action positive sur le comportement des élèves dans les autres activités scolaires et pour préparer leur retour vers l'ordinaire.


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33 iconChapitre I : Introduction
«manière de faire» de la recherche. Ces jalons méthodologiques et techniques vous permettront de construire votre objet de recherche...

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33 iconRésumé L’audit social en tant que champ de recherche et pratique...
«capital humain», en l’occurrence leurs aptitudes et connaissances, ce qui leur permet d’occuper des emplois plus rémunérateurs....

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33 iconRésumé Une nouvelle épistémologie de la pratique en ostéopathie nécessite...
«pratique non scientifique» subjective5 IL rejoint ainsi la pratique piagétienne : on ne connaît un objet qu’en agissant sur lui...

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33 iconPour les articles homonymes, voir
«induction» est donc venu à signifier un genre de raisonnement qui n'assure pas la vérité de sa conclusion en étant donné les prémisse...

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33 iconRésumé : L’analyse des réformes dans le domaine de la culture incite...
«suite normative» à l’épreuve des différents domaines de l’action publique culturelle. En conclusion, nous mettons au jour une analyse...

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33 iconCours d’initiation aux Statistiques (les termes anglais sont entre...
«faux» soit publié… ! (ex des plannaires et des engrammes). Les erreurs d’échantillonnage sont les plus communes, particulièrement...

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33 iconRecherche de principes généraux, histoire, ce qui se fait à l’étranger et pratique
«ce sont les institutions qui font les règles de droit et non les règles de droit qui font les institutions»

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33 iconLe Kinomichi est issu de la longue tradition des arts martiaux
«Voie de l'Énergie», est une pratique où l’on recherche non seulement une détente du corps, mais une ouverture du cœur, un art d’être...

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33 iconL’examen : 3 questions de cours (dont un cas pratique)
«common law». IL est commun à l’Angleterre qui a été formé par les cours royale de justice, sur une base préexistante qui était une...

Conclusion : une recherche qui nourrira ma pratique 33 iconQuestionnaire Conclusion
Ceux qui pratiquent (mangent) l'intérêt ne se lèvent qu'à la manière de celui qui, frappé défolie, est rossé à tord et à travers...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com