Renate e-bulletin. 11 avril 2015





télécharger 16.03 Kb.
titreRenate e-bulletin. 11 avril 2015
date de publication22.12.2016
taille16.03 Kb.
typeBulletin
d.20-bal.com > loi > Bulletin
RENATE E-Bulletin. 11 avril 2015.

1. "Urbi et Orbi" - Pâques 2015

'' Chers frères et sœurs, Joyeuses Pâques!

Jésus-Christ est ressuscité!

L'amour a triomphé de la haine, la vie a vaincu la mort, la lumière a dissipé les ténèbres!

Par amour pour nous, Jésus-Christ s’est dépouillé de sa gloire divine, s’est anéanti, a pris forme d'esclave et s’humilia jusqu'à la mort, la mort sur une croix. C’est pourquoi, Dieu l'a élevé et l’a fait Seigneur de l'univers. Jésus est le Seigneur !

Par sa mort et sa résurrection, Jésus montre à chacun le chemin de la vie et du bonheur : un chemin d'humilité, qui implique l'humiliation. C’est le chemin qui mène à la gloire. Seuls ceux qui s’humilient peut aller vers les "choses d'en haut", vers Dieu (cf. Col 3: 1-4). Le fier regarde "d'en haut"; l’humble "d'en bas".

Le matin de Pâques, alertés par les femmes, Pierre et Jean accourent au tombeau. Ils le trouvent ouvert et vide. Puis ils se sont approchés et "baissés" pour entrer. Pour entrer dans le mystère, nous avons besoin de "nous baisser", nous humilier. Seuls ceux qui s’humilient peuvent comprendre la glorification de Jésus et sont capables de le suivre sur son chemin ».

Pour la suite du message,

http://w2.vatican.va/content/Francesco/en/messages/urbi/documents/papa-francesco_20150405_urbi-et-orbi-pasqua.html

2. Les lois historiques pour mettre fin à l'esclavage moderne obsolètes. Grande-Bretagne

Un nouveau projet de loi pour aider à éradiquer l'esclavage moderne a reçu l’assentiment royal (Jeudi 26 Mars, 2015).

La Loi sur l'esclavage moderne 2015 est la première en son genre en Europe, et l'une des premières dans le monde, comme réponse spécifique à l’esclavage et à la traite au 21e siècle.

La nouvelle législation renforce considérablement le soutien et la protection des victimes, donne à l’application de la loi les outils dont elle a besoin pour cibler les négriers d'aujourd'hui, assure que les auteurs soient sévèrement punis, et comprend une disposition de portée mondiale conduisant à encourager les entreprises à prendre des mesures pour assurer que leurs chaînes d'approvisionnement soient libres d’esclavage.

Après un minutieux examen parlementaire et public, la Loi sur l'esclavage moderne est une des dernières pièces de la législation à être promulguée par le gouvernement.

La Secrétaire d’Etat Theresa May a déclaré :

'' La présence de l'esclavage moderne dans la société d'aujourd'hui est un affront à la dignité et à l'humanité de chacun d’entre nous. La Loi sur l'esclavage moderne 2015 est une étape historique.

Cette loi historique envoie le signal le plus fort possible pour dire aux criminels : si vous êtes impliqué dans ce commerce ignoble vous serez arrêté, vous serez poursuivi et vous serez enfermé. Et elle dit aux victimes, vous n'êtes pas seules - nous sommes ici pour vous aider ''.

Détails de la Loi ci-dessous :

https://www.gov.uk/government/news/historic-law-to-end-modern-slavery-passed

3. UNANIMA Point International de Flash.

Camelamos naquerar! "(Nous voulons parler!) Les Religieuses de Jésus et de Marie gèrent une école maternelle dans un quartier à Pinos Puente (près de Grenade, Espagne) qui fait partie d'un projet d'inclusion de la communauté gitane et Paya à Pinos Puente. Elles y offrent également un atelier hebdomadaire pour les femmes, en particulier les femmes Tsiganes et Paya qui ont des enfants à l'école, pour leur donner un lieu où elles peuvent s’exprimer librement, être entendues, entendre d'autres voix, et découvrir d'autres aspects de la réalité. Il est ouvert à toute femme qui cherche un endroit pour se sentir à l'aise.

www.unanima-international.org

4. La peur, la fatigue et la séparation ; un voyage avec les migrants prêts à tout risquer.

Les passeurs prennent davantage de migrants illégaux à travers les Balkans occidentaux, mais la route est source de grandes difficultés pour un groupe d’Africains de l'Ouest en direction de la Macédoine.

Pour en savoir plus sur cet article, merci de voir : www.theguardian.com/global-development/2015/apr/06/fear-fatigue-separation-migrants-western-balkans-west-africans-eu-back-door

5. Ruhama Irlande lance un nouvel outil de sensibilisation : une fourgonnette.

Ruhama a récemment lancé son nouveau van de sensibilisation. C’est un véhicule spécialement équipé, acheté par Ruhama afin de continuer à fournir un service de proximité pour les femmes de la rue, à Dublin dans le '' Red Light '' district.

Le van sillonne les rues une moyenne de quatre nuits par semaine et son but est de prendre contact avec ce groupe de femmes marginalisées.

Pour plus d'informations, s’il vous plaît voir www.ruhama.ie

6. Pays-Bas et Philippines signent un pacte de partenariat contre la traite des personnes.

Les Philippines et les Pays-Bas ont signé un protocole d'entente (PE) pour un partenariat plus approfondi dans la lutte contre la traite transfrontalière des personnes.

Le protocole d'entente a été signé des représentants des Philippines du Conseil inter-institutions contre la traite (IACAT) dirigée par le secrétaire de la Justice Leila de Lima, et les délégués néerlandais dirigés par Marion Derckx, l’Ambassadeur des droits de l'homme Kees van Baar, le chef adjoint de la mission Ruth Emerink et l’agent de liaison de la police Arjan Verhagen.

De Lima, président de l’IACAT, a déclaré que le protocole d'entente vise à améliorer le dialogue et la communication dans l'enquête et la poursuite des cas de traite des personnes. Le ministère de la Justice supervise l’IACAT.

'' La ratification du protocole d'entente entre le Royaume des Pays-Bas et les Philippines signifie l'engagement du gouvernement dans la lutte contre le problème de la traite des êtres humains et son vœu de travailler en étroite collaboration avec des partenaires aux vues similaires pour mettre fin à l'exploitation des personnes vulnérables'', a dit le secrétaire à la Justice.

De Lima a décrit le développement comme une '' étape importante dans la volonté du gouvernement d’éliminer l'esclavage moderne. ''

Parmi les domaines de coopération couverts par l'accord : les enquêtes et les poursuites de la traite des êtres humains, les abus sexuels sur des mineurs, la production, l'importation, l'exportation, la distribution et la vente d'images d'abus d'enfants, la possession d'images d'abus d'enfants aux fins d'exploitation sexuelle et les touristes sexuels abuseurs d'enfants.

Plus de http://www.gmanetwork.com/news/story/463498/pinoyabroad/news/phl-netherlands-sign-partnership-pact-vs-human-trafficking

7. Lancement du rapport de recherche 'Pas de choix, pas de risques’’, à Limerick, en Irlande.

Doras Luimní lancé un nouveau rapport sur leur travail : traite et prostitution des migrants, qui décrit les cas qui se présentent à Doras Luimní sur une période de 18 mois.

Il fournit la preuve de la complexité de la traite humaine, les difficultés rencontrées par les migrants qui naviguent dans le système d'immigration irlandaise, les obstacles pour accéder aux services légaux, et le chevauchement entre traite des êtres humains et prostitution des migrants. Le rapport est disponible en ligne à : www.dorasluimni.org

8. PROJET 'COURSE EN EUROPE' - Anti-Slavery International.

Une initiative européenne visant à améliorer la réponse CONTRE LA TRAITE aux fins d’exploitation criminelle forcée.

Le projet "course en Europe" est une initiative de deux ans d’Anti-Slavery International et de ses partenaires pour améliorer les connaissances sur la nature et l'ampleur de la traite des enfants et des adultes pour l'exploitation criminelle forcée et la mendicité forcée à travers l'Europe.

Enfants et adultes sont victimes de la traite en Europe et forcés de mendier en ville et de commettre des crimes tels que vol à la tire, le vol ATM, les vols de métaux et de la culture du cannabis par leurs trafiquants. La traite à des fins d’activités criminelles forcées et de mendicité forcée sont des phénomènes de plus en plus importants, mais n’ont que récemment été formellement reconnus dans la directive européenne 2011/36.

Bien que la législation nationale et internationale prévoie la non-sanction et non-poursuite des victimes, les victimes de la traite sont souvent traitées comme des criminelles. Beaucoup finissent par être poursuivies, condamnées et emprisonnées pour des crimes qu'elles ont été forcées de commettre, tandis que leurs trafiquants jouissent de l'impunité. Pour plus de détails, merci de voir : www.anti-slaveryinternational.org

similaire:

Renate e-bulletin. 11 avril 2015 iconSéance du 07 avril 2015
«contrat unique d’insertion contrat d’accompagnement dans l’emploi» en modifiant la durée du travail à 35 heures hebdomadaires et...

Renate e-bulletin. 11 avril 2015 iconBulletin de reinformation du mardi 21 avril 2015
«œuvre de provocateurs hitlériens» et le ministre communiste de l'Air fait bombarder les villages algériens d'où semblait partie...

Renate e-bulletin. 11 avril 2015 iconBulletin de reinformation du mercredi 15 avril 2015
«la notion de redoublement n’a pas plus de sens». Ce qui n’a pas été appris une année le serait l’année suivante et les professeurs...

Renate e-bulletin. 11 avril 2015 iconBulletin officiel n° 17 du 23 avril 2015
Art. D. 122  Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture prévu à l'article L. 122-1-1 est composé de cinq domaines...

Renate e-bulletin. 11 avril 2015 iconBulletin mars -avril mai 2012

Renate e-bulletin. 11 avril 2015 iconBulletin de reinformation du mercredi 12 avril 2017

Renate e-bulletin. 11 avril 2015 iconBulletin officiel spécial n° 4 du 29 avril 2010

Renate e-bulletin. 11 avril 2015 iconSéance du 07 avril 2015

Renate e-bulletin. 11 avril 2015 iconLa Planète Bleue avril 2015

Renate e-bulletin. 11 avril 2015 iconSeance du lundi 13 avril 2015






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com