Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel





télécharger 142.36 Kb.
titreVictor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel
date de publication23.12.2016
taille142.36 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
COMMISSION SECONDAIRE

Séance du 25 juin 2010



Edité par les Syndicats C.G.T. et U.F.I.CT. de la région PACA

URE PACA et URG PACA

Commission Secondaire

Séance du 31 mars 2010


Les intérêts du Personnel étaient défendus par les camarades:
Victor BALDI, Philipe MARTINEZ, Marcello TOSCANO, Jean-michel FERNANDEZ, Thierry RAILLON, Michel FRATE, Patrick VARRAULT, Pierre MALAUSSENE, Marc FARAUT, Jean-claude POUCEL

Déclaration CGT LOI NOME
Monsieur le Président,

Les représentants CGT du Personnel réunis en cette Commissions Secondaire souhaitent, au préalable, vous lire une déclaration sur le Projet de loi NOME. Cela vous indique clairement que nous avons une position ferme de désaccord vis-à-vis de la loi que le gouvernement envisage de présenter à la représentation nationale.

 

Le fondement de cette loi est la cession par EDF d’une part importante de sa production nucléaire à d’autres opérateurs. Si elle était votée en l’état, elle obligerait, au nom du dogmatisme des présupposés bienfaits à la concurrence, l’entreprise EDF à céder une part importante de sa production électronucléaire à tout fournisseur qui en ferait la demande. Il ne vous a pas échappé, au demeurant, que si l’entreprise EDF, qui a conçu, construit, financé, exploité et optimisé le parc électronucléaire en est le propriétaire, l’Etat en est l’actionnaire majoritaire à 85% et ce sont les citoyens français, qu’ils soient particuliers ou industriels, qui ont financé ces moyens de production par leurs factures. Nos remarques ne concernent donc ni une entreprise ordinaire, ni un outil industriel banal mais plus globalement un système électrique et un parc de production dont la vocation historique est de servir les intérêts de la collectivité.

 

La disposition centrale de cette loi est d’offrir le droit d’acquérir d’importants volumes d’électricité à un prix avantageux, sans réel partage du risque industriel consubstantiel à la production électronucléaire.
Le principe en est simple : constatant que la concurrence ne fonctionne pas - plus de 96 % des Français restent fidèles à l’opérateur historique (EDF) -, le gouvernement a décidé de la créer... artificiellement.
Si la loi passe, à partir du 1er janvier 2011, EDF aura obligation de revendre à ses concurrents jusqu’à 25 % de sa production d’électricité.

 

Pour ceux qui en bénéficieraient, cela impliquerait qu’ils n’auraient plus aucun intérêt à investir dans de nouveaux moyens de production, alors que ceux-ci réclament généralement pour l’équilibre du secteur électrique des investissements lourds avec des retours sur investissements à long terme. Le risque existe donc bien à terme de voir cette loi Nome créer une situation dans laquelle l’anticipation nécessaire n’aura pas été suffisante et où le pays finirait par souffrir d’une situation de sous-capacité en moyens de production. C’est dans ces conditions tout l’équilibre du système électrique français qui serait fragilisé pour ne pas dire remis en cause. Les enseignements de la crise californienne devraient pourtant nous inciter à rester prudents et à ne pas croire que les lois du marché puissent toujours, et quelle que soit la situation, répondre aux enjeux de sécurité des approvisionnements électriques.

 

Et ce n’est pas la disposition prévue dans ce projet de loi, indiquant que tout fournisseur doit pouvoir attester posséder, de manière directe ou indirecte, des moyens de production permettant de passer la pointe, sous peine d’amende…, qui nous rassure.

 

Les tarifs subiraient fatalement une hausse substantielle, qui bénéficierait d’ailleurs à tous les opérateurs au détriment de tous les citoyens. Les clients finals subiraient cette hausse en pleine période de dégradation de leur pouvoir d’achat. Les industriels seraient également pénalisés alors que notre industrie est dans une situation fragile. Nous le savons, l’industrie a besoin d’une électricité de qualité à un coût peu élevé et surtout un besoin de garantie de stabilité de ces tarifs à long terme.

 

La clause de destination qui figure dans le texte de loi, indiquant que tout fournisseur doit revendre l’électricité ainsi acquise sur le territoire français, est d’ailleurs contraire aux traités européens. Vous ne l’ignorez pas, cette clause de destination ne tiendra pas et tombera d’elle-même au moment opportun et fera alors bénéficier l’ensemble des clients européens du parc nucléaire français.

 

Pour conclure, le texte de loi prévoit de confier des pouvoirs accrus à une CRE resserrée, en lui donnant la liberté de fixer le niveau des prix, tarifs et amendes. Cela revient donc à dessaisir la représentation parlementaire de ses prérogatives en matière de politique énergétique du pays, et cela se retrouve encore dans l’Article 11 qui stipule que les deux directives électricité et gaz (72 et 73) seraient transposées par ordonnance neuf mois après la promulgation de la loi Nome. Ce n’est pas acceptable. Gageons qu’une majorité de citoyens français partageraient notre analyse, pour autant qu’une information claire et objective leur soit dispensée sur le sujet.
Toutes les Organisations de la CGT, qu'elles soient Fédérales ou Interfédérales, se déploient dans la période pour informer via des conférences de presse, des distributions de tract, des campagnes d'affichages, de signatures de pétitions, etc., etc., l'ensemble des élus et des concitoyens des dangers que représentent pour eux ce projet de loi et notamment à travers le site que nous avons créé entièrement dédié à la loi NOME, à savoir www.poursavoir.fr.

 

Vous l’avez compris, notre désaccord avec le projet de loi défendu par le gouvernement est profond. C’est ce que nous avons souhaité vous signifier sans détour en introduction de cette Commission Secondaire.
DECLARATION SUR LES RETRAITES
Avertissement au gouvernement et carton rouge à la direction
Malgré un battage médiatique sans précedent s’appuyant sur des sondages et des hypothèses pour le moins douteuses, le gouvernement est bien obligé de constater que la mobilisation de tous les salariés se renforce, qu’ils ne veulent pas de cette réforme injuste et économiquement inefficace, que les salariés du privé et du public sont tous unis malgré leurs différences pour défendre et preserver le système solidaire de retraite par répartition
Carton rouge à la direction puisque cette fois ci vous etes sorti de votre cadre d’intervention.si pour l’ouverture à la concurrence, les filialisations, l’ouverture du capital d’EDF, la privatisation de GDF, vous vous êtes cachés derrière des décisions politiques européennes ou nationales, le tract que vous avez envoyé par mail concernant les retraites est purement honteux. Vouloir casser la mobilisation du personnel sur le fait que la réforme ne concernerait que les agents qui partiraient après 2017, c’est bien méconnaitre le personnel et lui témoigner peu de respect. Les agents et la CGT savent bien à qui ils doivent leur régime de retraite et leur statut. Ils connaissent les hommes et les femmes qui l’ont défendu depuis 1946. Ce ne sont certainement pas ceux qui ont écrit ce torchon.

Que penser alors de ces manœuvres qui consistent à organiser des journées détente le jour de la manifestation-

Soyez assuré que la CGT et le personnel saura se souvenir de ces pratiques douteuses qui ne grandissent leurs auteurs.
DECLARATION CGT CSP DU 25 JUIN 2010

INTEMPERIES DANS LE VAR

 Monsieur le Président,

Les conséquences du dérèglement climatique se font sentir. Après les tempêtes de neige dans les Pyrénées et un peu partout dans le pays, la tempête Xyntia qui a ravagé les côtes de l'Ouest, voilà que de violentes intempéries ont frappé le centre Var le 15 juin, faisant 25 morts et plusieurs disparus.

Notre réseau électrique a été très durement touché et 2 postes sources hors service pendant plusieurs heures faisant des milliers d'usagers sans courant. Face à cette situation nous avons pu constater la solidarité se mettre en place, autant celle d'eRDF et Grdf que celle des différents services publics.

Si la FIRE a encore montré une relative efficacité, il est à déplorer l'érosion du personnel au sein de notre unité URE ainsi que celle plus drastique encore de l'UCF car il y a encore quelques années les moyens locaux auraient pu suffire.

De nombreux agents actifs et inactifs ont été touchés par ce déferlement d'eaux, de boues, ainsi que divers objets emportés par ce cataclysme et il est à noter le déploiement immédiat du réseau solidaire de nos SLVies, de la CMCAS de Toulon et de la CCAS, tant au niveau local que national pour apporter aide et réconfort aux sinistrés.

La CCAS a par ailleurs contribué largement à l'hébergement et à la restauration des salariés mobilisés, palliant par la même à certaines défaillances dans la gestion par l'entreprise.

Nous vous invitons y compris à peut-être travailler en amont avec elle pour l'intégrer dans votre réflexion comme actrice de ce type d'évènement.

La Confédération CGT, l'Union Départementale CGT, la Fédération CGT Mines Energie et le Syndicat CGT Energie 83 ont également répondu présents par un appel immédiat à la solidarité financière car se sont 1200 familles de camarades qui ont été touchées soit dans leur chair, soit sur leurs biens, soit encore par le chômage technique qui en a découlé avec des fermetures définitives d'entreprise déjà annoncées.

Dans cette catastrophe nous avons pu constater la coopération des agents du RTE et d'eRDF rassemblés autour d'un même projet visant à faire au plus vite pour remettre en état les installations et sécuriser l'alimentation électrique en PACA.

Il est à noter que la CGT, dans le cadre de son travail sur la politique industrielle énergétique en PACA, dénonce depuis longtemps le manque de volonté politique, matérielle et financière, concernant la sécurisation d'alimentation sur l'Est de la région et les difficultés de réalimentation du réseau transport ont été au cœur de cette catastrophe.

Si la CGT n'a pas de solutions à proposer pour lutter contre les intempéries soudaines et puissantes, elle est par contre persuadée que seule une grande entreprise nationale, intégrée et 100% publique est la solution garantissant une qualité de service, de sécurité, de fiabilité et un dévouement sans faille à l'ensemble de nos propriétaires et concitoyens: les usagers du gaz et de l'électricité.

En la mémoire des disparus et en pensant très fortement à celles et ceux qui n'ont pas encore fini de souffrir, nous proposons, Monsieur le Président, que nous observions une minute de silence.


Approbation du procés verbal de mars 2010
Les remarques faites sont intégrées au PV, le procès- verbal est approuvé


MUTATION D’OFFICE URE :




MUTATION D’OFFICE URG :




Nous invitons les agents à se rapprocher des élus CGT qui vous informeront de tous vos droits. Nous vous invitons à ne signer aucun document sans nous consulter.

ADMISSION AU STAGE

URE PACA


URG PACA


Si nous pouvons nous satisfaire de la situation des jeunes embauchés en matière de reconnaissance de l’expérience professionnelle et des diplômes, la CGT revendique la reconnaissance des agents qui depuis des années assurent leurs missions dans des GF et des NR au rabais.


Suivi des agents en stage statutaire
Des remarques ont été faites sur trois agents la CGT les contactera


TITULARISATION
URE PACA

URG PACA


SITUATION DES JEUNES JTS



URE PACA

Examen de trois agents
2 agents sont reclasses en gf 9 . le troisième a reçu un avis négatif . la CGT si l’agent le souhaite exigera des explications précises de sa hiérarcxhie pour construire éventuellement une requete

URG PACA

Examen de deux agents
1 agent est reclassé en gf9 suite à postulation. Le deuxiéme au vu de son ancienneté ( 8 ans) à défaut

d’examen de sa situation au bout de cinq ans doit etre reclassé en GF 9 AUTOMATIQUEMENT

la direction refuse d’appliquer la pers nous allons voir avec l’agent les suites à donner à ce dossier
la CGT invite les jeunes techniciens supérieurs à se rapprocher des élus CGT afin qu’ils connaissent pleinement leurs droits dans le cadre de leur déroulement de carrière.
REQUETE INDIVIDUELLE
L’examen de la requête est reporté à la prochaine commission

La CGT a demandé à la direction un recensement des requetes à examiner afin de pouvoir les traiter le plus rapidement possible.

AVANCEMENTS AUTRES
URE PACA






URG PACA

RECLASSEMENT
URE PACA


Nom Prénom

Nouvelle situation

Emploi
ou
Métier


Localisation

Pos M3E
Plage GF


GF

NR

BLACHE Michel

OPERATEUR APPELS DEPANNAGE

ACAPS - CENTRE D'APPELS DEPANNAGE MEDITERRANEE

H

07

135

MAJ Jean François

TECHNICIEN INTERVENTION AMEPS

ACAPS - AMEPS PACA OUEST

H

06

070

TRUFFET Marielle

AGENT TECHNICO ADMINISTRATIF

ACAPS - AMEPS PACA EST

H

07

125

ALONSO Manuel

TECHNICIEN INTERVENTION RESEAU

AREXE ALPES MARITIMES GMFE CANNES GRASSE

H

05

070

CABANY Cédric

TECHNICIEN INTERVENTION RESEAU

AREXE ALPES MARITIMES GMFE CANNES GRASSE

H

05

080

CHANDRE Alain

TECHNICIEN EXPLOITATION RESEAU

AREXE ALPES MARITIMES GMFE DES VALLEES

G

09

130

FERRATO Jean Maurice

ANIMATEUR TST SENIOR

AREXE ALPES MARITIMES TST PACA

F

10

170

HAVARD Bruno

TECHNICIEN EXPLOITATION RESEAU

AREXE ALPES MARITIMES GMFE NICE

G

08

125

MOUTON Jean Paul

TECHNICIEN INTERVENTION RESEAU

AREXE ALPES MARITIMES GMFE NICE

H

06

100

ROSTAING Frédéric

TECHNICIEN INTERVENTION TST

AREXE ALPES MARITIMES TST PACA

H

06

090

BOUDES Michel

LOGISTICIEN APPROVISIONNEMENTS

AREXE MARSEILLE ETAT MAJOR

-

03

065

GRIFFON René

ANIMATEUR EXPLOITATION RESEAU SENIOR

AREXE MARSEILLE GMFE MARSEILLE

F

11

160

RENARD Yves

TECHNICIEN INTERVENTION RESEAU

AREXE MARSEILLE GMFE MARSEILLE

H

05

090

SPARAGNA Didier

TECHNICIEN EXPLOITATION RESEAU

AREXE MARSEILLE GMFE MARSEILLE

G

08

120

GASCON Chantal

AGENT TECHNICO ADMINISTRATIF

AREXE PROVENCE GER PROVENCE

H

06

120

SALVADOR Jean Pierre

PREPARATEUR

AREXE PROVENCE GMFE PROVENCE EST

G

09

150

ESCOFFIER Joël

CHARGE D'EXPLOITATION SENIOR

AREXE VAR GER VAR

F

10

120

AMIRAND Jacqueline

GESTIONNAIRE DE MOYENS INTERNES

AGENCE INGENIERIE PACA EST ETAT MAJOR

-

08

095

BERNARD Franck Edmond

CHARGE D'AFFAIRES

AGENCE INGENIERIE PACA EST GROUPE TRAVAUX CLIENTS

G

08

130

BRANCATO Rosaire

CHARGE D'AFFAIRES

AGENCE INGENIERIE PACA EST GROUPE TRAVAUX CLIENTS

G

09

140

CICCOLINI Isabelle

AGENT TECHNICO ADMINISTRATIF

AGENCE INGENIERIE PACA EST GROUPE EXPERTISE PILOTAGE

H

05

080

CUTILLAS Emmanuel

CHARGE D'AFFAIRES

AGENCE INGENIERIE PACA EST GROUPE TRAVAUX CLIENTS

G

08

110

SCALA Victor

CHARGE D'AFFAIRES SENIOR

AGENCE INGENIERIE PACA EST GROUPE TRAVAUX STRUCTURES

F

10

140

XAVIER Jean Pierre

CHARGE D'AFFAIRES

AGENCE INGENIERIE PACA EST GROUPE TRAVAUX CLIENTS

G

08

125

MEYSSIREL Bernard

CHARGE D'AFFAIRES SENIOR

AGENCE INGENIERIE PACA OUEST GROUPE TRAV. CLIENTS NORD SUD

F

10

130

PAUL Fabrice

CHARGE D'AFFAIRES SENIOR

AGENCE INGENIERIE PACA OUEST GROUPE TRAVAUX STRUCTURES

F

10

160



La CGT est intervenue sur le faible nombre de reclassements en exécution.
URG PACA


Nom Prénom

Nouvelle situation

Emploi
ou
Métier


Localisation

Pos M3E
Plage GF


GF

NR

GRANGEON Daniel

CHARGE D'AFFAIRES SR

AGCE INGENIERIE GAZ AGCE TX GAZ PACA OUEST - AVIGNON

F

10

120

TOULON Henri

CHARGE D'AFFAIRES SR

AGCE INGENIERIE GAZ AGCE TX GAZ PACA OUEST - MARSEILLE

F

10

155

EVESQUE François

ANIMATEUR MSG

AGCE RESEAU GAZ MSG PACA EST

F

11

170

BERTULI Julien

TECHNICIEN INTERV GAZ

AGCE RESEAU GAZ PACA EST GROP CANNES

H

05

075

GEQUIERE François

TECHNICIEN EXPLOIT GAZ

AGCE RESEAU GAZ PACA EST GROP NICE

G

09

110

ONTENIENTE Jean-Claude

TECHNICIEN INTERV GAZ

AGCE RESEAU GAZ PACA OUEST GROP AVIGNON

H

07

125

FAUQUET Willy

ANIMATEUR EXPLOIT GAZ SR

AGCE RESEAU GAZ PACA OUEST GROP MARSEILLE ALPES DU SUD

F

10

120



















SERVICES CIVILS

Déclaration des représentants du personnel CGT à la CSP du 25 Juin 2010 concernant l’attribution des services civils.
La pénibilité au sein des Industries Electriques et Gazières est reconnue par des textes et circulaires dites « PERS. ».

Les textes qui régissent la classification des services civils, sont à ce jour pour les agents d’exécution et de maîtrise :


  • La Pers 226 qui définit les emplois classés en catégorie « Actifs » et les dispositions d’application pour le personnel « Ouvrier et Employé » d’une part, et « agents de maîtrise » d’autre part, en application de l’annexe 3 du Statut National.

  • La Pers 292 qui définit, en complément de la Pers 226 et en application de l’annexe 3 du Statut National, la procédure de validation, ainsi que la notification des services actifs.

  • L’annexe 3 du Statut National, et notamment le complément à cette annexe, qui définit les emplois qui relèvent des services « Insalubres » ou des services « actifs ».

  • Le chapitre 361 du Manuel Pratique qui reprend les textes ci-dessus désignés

Conformément au paragraphe 1-b de la pers 292, et au paragraphe 232.0 du chapitre 361 du Manuel Pratique qui précisent, qu’en ce qui concerne la validation de critères actifs partiels et notamment d ‘ « intermittence », l’intermittence n’est retenue que pour « les agents affectés normalement à un poste sédentaire, et qui accomplissent, pendant une fraction de la durée de leur travail, des travaux à caractères « actifs ».
De fait, les agents qui effectuent des activités techniques, et qui sont appelés à se déplacer fréquemment, voire même quotidiennement, pour exercer ces activités, n’occupent pas de postes « sédentaires ».
On ne peut donc pas, en regard des textes et éléments cités ci-dessus, qualifier les travaux qu’effectuent ces agents de « travaux Intermittents », mais uniquement de travaux « actifs ».
D’autre part, comme mentionné au titre I § 4, de la Pers.292 ; « pour les agents dont la durée des travaux à caractère « actif », reste prépondérante, leurs postes doivent être considérés comme entièrement « actif par assimilation », et ouvrir droit à la totalité des avantages attachés à la catégorie des services actifs », c’est à dire que ces postes doivent être considérés comme actif à 100%.
Nous exigeons le respect des dispositions statutaires, et l’application stricto senso des textes qui régissent la classification des services civils, toujours en vigueurs dans nos entreprises.

Le taux de services actifs pour l’année 2009 et 2010 est très important puisqu’il vous engage pour les dix ans à venir si vous ne changez pas de poste. Demandez des explications aux élus CGT
Face aux attaques portées par deux organisations syndicales devant la direction en pleine séance, la CGT se refuse de jouer la carte de la division syndicale. Nous gardons notre objectif de rassembler le plus d’agents pour sauver notre retraite et dans ce but nous allons nous déployer tout l’été pour convaincre celles et ceux qui ne sont pas encore rentrés dans l’action pour leur démontrer l’intérêt individuel et collectif de se battre pour la défense de nos retraites, de l’emploi et des services publics.
Gouvernement, patronat, directions sont nos adversaires déclarées par la politique qu’ils mènent pour reprendre nos acquis et mettre en péril l’avenir de nos entreprises
Après deux années d’exercice, vous n’avez jamais pu lire dans nos comptes rendus une seule ligne qui discrédite une autre OS. Et ça continuera. Nous n’avons pas besoin de ça pour que vous nous témoigniez votre confiance.


APTITUDES AUX EMPLOIS VACANTS :
URE PACA
1 Postes 10.02520.04technicien intervention TST GF 4.5 BASE LA GAVOTTE
Sont aptes en GF 4 : BENABID Yacine

1 Poste 10.04396.01 chargé d’affaires sénior GF 9.10. paca-ouest VITROLLES

Sont aptes en GF 10: LONGEIN Jean yves
1 Poste 10.04952.01 chargé d’affaires sénior GF 9.. paca-est LA VALETTE
Sont aptes en GF 9 : MOUTTET Jean-Marc

1Poste 10.04995.01 responsable d’équipe GF 10.11guichet marché d’affaires NICE
Sont aptes en GF 11 :  CASSUTO Serge CONSONNOVE Bernard VEREECQUE Vincent
1 Poste 10.04996.01 chargé d’études GF 7.8 guichet marché d’affaires NICE


Sont aptes en GF 7 : BOERI Jean-luc MAISONEUVE Pierre yves MAZEL Gérard MORELLI Josiane

Sont aptes en GF 8 : BOTTERMAN Olivier

1 Poste 10.05071.01 chef de pole GF 11 GMFE DIGNE LES BAINS

Sont aptes en GF 11 : CHABOT Jean yves SIGAUD Jean yves
1 Poste 10.05075.01 technicien intervention réseau GF 6 GMFE GAP


Sont aptes en GF 6 : BOURGES Rémi GONTERO Nathalie



1 poste 10.05077.01 technicien intervention réseau GF6 GMFE TARASCON
Sont aptes en GF 6: CRES Christophe LONA Michel MONOD Lionel

1 poste 10.05080.02 technicien intervention réseau GF 6 BASE GMFE AVIGNON
Sont aptes en GF 6 : FERNANDEZ Antoine GILLES Jean luc

1 poste 10.05083.01 technicien intervention réseau GF.6 GMFE CARPENTRAS
Sont aptes en GF 6 : CARREDU Jean pierre WEBERRUS Philippe


1 poste 10.05133.02 chargé d’exploitation GF 8.9 GER AVIGNON

PAS DE CANDIDAT RETENU

1 Poste 10.05473.02 technicien de conduite GF 9.10 ACR AIX

Sont aptes en GF9 : KARCHER Philippe LEBON François PERRAUD Bruno

Sont aptes en GF10  : AMOROSO Antonio GACHOT Jean louis
1 poste 10.05530.01 technicien maintenance GF 8 AMEPS GAP

Sont aptes en GF8 : BORBELY Alain
1 poste 10.05629.01 chargé d’affaires GF 7.8.9 MARSEILLLE
Sont aptes en GF9: LOSTHE Arnaud

1 poste 10.05629.01 chargé d’affaires GF.9.10 MARSEILLLE
Sont aptes en GF9 : LOSTHE Arnaud

Sont aptes en GF10  : ISSACHAR Thierry
1 poste 10.05977.01 chef de pole GF 11 MARSEILLE
Sont aptes en GF11  : PONS Jean marie

1 Poste 10.06103.01 chargé d’affaires sénior GF 9.10 AIX


Sont aptes en GF10  : ORY Patrick PATANE Frederic

1 Poste 10.06118.01 chargé d’affaires GF 7.8 GAP


Sont aptes en GF 7 : BLANC Pascal VINCELLE Gabriel


1 Poste 10.06124.01 animateur raccordement GF 11 guichet affaires AIX
Sont aptes en GF11  : ELIAS Fabienne


1 Poste 10.06129.01 chargé d’exploitation sénior GF10 AVIGNON


Sont aptes en GF10  : SILVERT Régis

LES AGENTS QUI ONT POSTULE ET QUI NE SE RETROUVENT PAS DANS CE COMPTE RENDU

SONT INVITES A CONTACTER UN ELU CGT POUR DES EXPLICATIONS

URG PACA

1 poste 10.05975.01 technicien intervention gaz GF 3.4.5.6 marseille nord

Sont aptes en GF 3  : TORCOL Pierre

Sont aptes en GF 4   : DIMAIO Marc
1 poste 10.05976.01 technicien intervention gaz GF 3.4.5.6 GO MARSEILLE ALPES DU SUD
Sont aptes en GF 3  : TORCOL Pierre

Sont aptes en GF 6  : BARSOTTI André NESTORET Hervé

1 poste 10.05977.01 technicien intervention gaz GF 3.4.5.6 GO AIX
Sont aptes en GF 4  : DI MAIO Marc

Sont aptes en GF 6  : COMPTOUR Pascal LUKASZEWICZ Eric NESTORET Hervé

1 Poste 10.01104.01 chef exploitation GF 9.10. MARSEILLE

Sont aptes en GF 9 : PIJOAN Christophe

 1 Poste 10.05987.01 animateur exploitation gaz senior GF 9 AIX
Sont apte en GF 9 : DALMASSO CHRISTOPHE

 1 Poste 10.06037..01 technicien MSG GF 7 MARSEILLE
Sont apte en GF 7 : ROUBIN Hervé
LES AGENTS QUI ONT POSTULE ET QUI NE SE RETROUVENT PAS DANS CE COMPTE RENDU

SONT INVITES A CONTACTER UN ELU CGT POUR DES EXPLICATIONS


LA CGT VOUS SOUHAITE DE BONNES VACANCES

NOUS AURONS BESOIN DE TOUTES LES ENERGIES

POUR LA RENTREE

CEUX QUI VIVENT SONT CEUX QUI LUTTENT

similaire:

Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel iconJacques couture. Thierry albertini. Isabelle bourgeois. Daniel lesage...

Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel iconMichel Messu la défragmentation identitaire ou le statut de l’altérité dans la
«tournant de l’histoire» pourrait aujourd’hui nous permettre d’en saisir bien des enjeux. C’est ce qu’affirme Jean-Claude Kaufmann,...

Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel iconMmes et mm. Jacques couture. Thierry albertini. Isabelle bourgeois....
«multi sites» a l’echelle du territoire communal a intervenir entre l’etablissement public foncier provence alpes cote d’azur (epf...

Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel iconMadame la Sénatrice, Monsieur le Sénateur
«à terme, IL faudra faire cesser l’hypocrisie», Jean-Pierre Michel, dans un entretien à Public Sénat du 31 janvier 2013

Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel iconAutour de Ramus. Le Combat, études réunies et présentées par Kees...

Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel iconMme le Sénateur-Maire Jacques couture. Thierry albertini. Isabelle...
«que le candidat venant sur une liste immédiatement placé après le dernier élu, est appelé à remplacer le Conseiller Municipal élu...

Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel iconAngot christelle, badinier jean-Pierre, barre didier, cochin nelly,...

Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel iconJean-Michel beaudet

Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel iconReprésentée par M. Jean-Michel kerebel

Victor baldi, Philipe martinez, Marcello toscano, Jean-michel fernandez, Thierry raillon, Michel frate, Patrick varrault, Pierre malaussene, Marc faraut, Jean-claude poucel iconDiscours de clôture par Jean-Michel Hubert, Président de l’Autorité






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com