Bulletin municipal n°32 octobre 2016





télécharger 142.6 Kb.
titreBulletin municipal n°32 octobre 2016
page1/5
date de publication08.02.2017
taille142.6 Kb.
typeBulletin
d.20-bal.com > loi > Bulletin
  1   2   3   4   5
Bulletin MUNICIPAL N°32 OCTOBRE 2016
ALBUM PHOTOS
La première résidence de Coeur de Poulfanc

Inaugurée

La résidence Marion du Faouët a été inaugurée le 7 juillet en présence de Luc Foucault et David Robo (maire de Vannes et président de Vannes Golfe Habitat). Les 17 logements ont accueilli les tout premiers habitants de la ZAC Cœur de Poulfanc.
Salon du livre

L’édition 2016 plébiscitée par les habitants comme les touristes !
Affluence pour les Voiles Rouges

Les 30 et 31 juillet s’est déroulée la 12ème édition de la Fête biennale des Voiles Rouges. Ce fut une fois de plus très réussi avec, en chiffres, quelque 138 kg de morgates consommés, 2093 parts de frites ou encore 963 plats de moules et 946 de saucisses … !
Journée des associations... et du bénévolat !

La Ville a souhaité mettre à l’honneur les bénévoles oeuvrant dans les différentes associations sinagotes. Ce fut aussi l’occasion pour tous d’en savoir un peu plus sur le mouvement des Petits Pas dans les Grands.

L’association Via Brazil a fait de l’effet aux visiteurs avec sa démonstration de capoeira !
Les Nocturnes

Chaque vendredi en juillet et août, les Nocturnes ont été l’occasion pour estivants et Sinagots de se rencontrer et de (re)découvrir la commune et son patrimoine en profitant d’animations gratuites lors de belles et conviviales soirées d’été.
ÉDITO
Une nouvelle dimension pour l’intercommunalité
A compter du 1er janvier 2017, notre agglomération passe de 23 à 34 communes en fusionnant avec Loc’h Communauté et la communauté de communes de la presqu’île de Rhuys. Par une curieuse constance historique, cette nouvelle union, issue de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), épouse quasi parfaitement les limites qui étaient celles du District de Vannes en 1791. Nous partageons avec l’ensemble de ces communes une histoire, avec Vannes pour centre majeur et une entité géographique très forte : le Golfe du Morbihan.

C’est désormais un avenir commun qu’il faut imaginer : définition d’un projet de territoire, répartition des compétences entre les communes et l’agglo, fiscalité, développement économique harmonieux. Les mois à venir seront intenses. Il nous faudra d’abord choisir les élus qui présideront cette nouvelle intercommunalité. De 3 représentants actuellement, Séné passera à 4 dans la nouvelle assemblée. Nous nous engageons pour que Séné ait toute sa place dans ce nouvel espace. Nous l’aborderons dans un esprit ouvert et en lien avec les attentes des citoyens sinagots. C’est pourquoi nous vous proposons une réunion publique sur le sujet le jeudi 1er décembre, à 20h30 en salle du Conseil municipal. Nous vous y attendons nombreux.

Luc Foucault - Sylvie Sculo -

Dominique Auffret

Elus de Séné à Vannes Agglo
Ur vent arall gant an etrekumunelezh
Adal ar 1añ a viz Genver 2017 e tremeno hon tolpad-kêrioù a 23 c’humun da 34 c’humun pa vo kendeuzet gant Loc’h Kumuniezh ha kumuniezh-kumunioù gourenez Rewiz. An unaniezh nevez-se, savet diàr al lezenn NOTRe (Aozadur Tiriadel Nevez ar Republik), a zo, dre ur c’hendalc’h istorel iskis, hogozik hañval he bevennoù ouzh re Distrig Gwened e 1791. Un istor kumun zo boutin da razh ar c’humunioù-se, gant Gwened e-kreiz hag ar Mor Bihan a zo ur merk sevenadurel kreñv-tre.

A-vremañ e rankomp ijiniñ un amzer-da-zonet kumun : termeniñ ur raktres tiriadel, dasparzhiñ ar c’hefridioù etre kumunioù an tolpad-kêrioù, plediñ gant an delladurezh, diorren an ekonomiezh kempouez. Stank a labour a vo er mizioù da zonet. Da gentañ e vo ret dimp dilenn an dud a vo e penn an etrekumunelezh nevez-se. Pa ne oa nemet tri dilennad é tileuriiñ Sine betek bremañ e vo 4 er vodadenn nevez. Grataet hon eus roiñ da glevet bouezh tud Sine en tachad nevez-se. Stagiñ a raimp ganti gant ur spered digor hag en ur zerc’hel kont a c’hoantoù ar geodedourion e Sine. Setu perak e kinnigomp deoc’h un emvod foran a-ziàr an danvez-se d’ar Yaou 1añ a viz Kerzu, da 8e30 noz e sal ar C’huzul-kêr. Fiziañs hon eus e teuot niverus di.
Luc Foucault - Sylvie Sculo - Dominique Auffret

Dilennidi a Sine e Gwened Tolpad.

ENFANCE – JEUNESSE
Temps d’Activités Périscolaires : une belle dynamique
Depuis la rentrée 2014, les écoles publiques sinagotes ont mis en place les nouveaux rythmes scolaires. Objectif : proposer des journées moins longues et moins chargées en apprentissage pour les écoliers. En contrepartie, les enfants ont classe le mercredi matin et profitent d’activités périscolaires deux fois par semaine de 14h45 à 16h30. Retour sur deux ans de « TAP ».

Quelle philosophie pour les TAP à Séné ?
A Séné, le choix a été de proposer un contenu qualitatif aux enfants, avec un encadrement par 28 professionnels. Pour la commune, il ne s’agit pas de combler l’emploi du temps et d’occuper les écoliers : c’est une occasion de leur proposer d’être acteur de ce temps dédié à leur écoute et à l’expression de leurs sentiments, et lors duquel ils ont l’opportunité d’explorer leur environnement et d’apprendre à s’entraider. Les apprentissages, découvertes et expérimentations leur permettent d’exprimer leur créativité, de manières différentes et complémentaires du cadre scolaire.
Cinq parcours thématiques chaque année

Chaque année, des parcours thématiques sont élaborés par Carole Feuillerat, coordinatrice des rythmes de vie de l’enfant, en collaboration avec les équipes d’animation et la Direction de la Petite Enfance, Enfance, Jeunesse et Vie Scolaire. Il s’agit à chaque fois d’aborder un thème par le biais de plusieurs activités, en privilégiant la découverte et l’expérimentation, sur un mode ludique et sans recherche de performance.

Chaque enfant bénéficie de cinq parcours par an. Pour l’année scolaire 2016-2017, les parcours "Entrée des Artistes","100% Nature" et "Délire de Jeux" sont reconduits, tandis que deux nouveautés sont proposées : "Bouge ton Corps" et "Recycl’art". Des adaptations sont effectuées d’une année sur l’autre ou en cours d’année en fonction des retours des enfants et des observations des animateurs. Par exemple, pour éviter une fatigue chez les plus jeunes, petites et moyennes sections se voient proposer depuis septembre 2015 des TAP "libres", en groupes réduits, qui permettent aux ATSEM et aux animateurs de mieux s’adapter au rythme de l’enfant après la sieste.

Un comité de suivi, composé de parents, enseignants, animateurs et élus, se réunit plusieurs fois dans l’année à ce sujet. Les TAP sont également évoqués en conseil d’école.
Les enfants exposent leurs créations

Afin de valoriser le travail des enfants auprès de leurs parents, un échantillon des réalisations de l’année a été exposé à Grain de Sel pendant le Festival de la Jeunesse, puis en mairie. L’exposition, inhabituelle mais surprenante et de qualité, a ravi les familles comme le public du centre culturel. Elle sera donc reconduite cette année.
INTERVIEW

« On veut les TAP jusqu’au bac ! » Alizé, Hugo, Maud et Célia, en CP pour cette nouvelle année scolaire, reviennent sur les TAP de grande section.

Alizé : « On a fait du bricolage ».

Hugo : « On a fait des jeux ».

Maud : « On a fait une mini-maison en carton, on pouvait même aller dedans ! ».

Célia : « On a fait un cache-cache, de la danse, c’était bien ».

Maud : « On a aussi fait de la cuisine, des trucs de cirque, du trampoline, du trapèze, de la poutre ».

Hugo : « Moi je préfère le sport ».

Alizé : « Moi j’adore le bricolage ».

Célia : « Moi j’adore tout. On veut les TAP tout le temps ».

Alizé : « Oui, jusqu’au bac ! »
PHOTO

Dès la rentrée, des élèves de CP de l’école Dolto s’en sont donné à cœur joie pour faire leurs empreintes de mains (et de pieds) à la peinture.
Un point sur les effectifs des écoles

MATERNELLES

2015-2016

2016-2017

A. Guyomard

72

77

 Dont la classe bilingue

 23

 27

F. Dolto

84

83

C. Aveline

30

31

Sainte-Anne

53

57

Total

239

248

 ELEMENTAIRES

 

 

A. Guyomard

119

127

 Dont la classe bilingue

 14

 18

F. Dolto

125

123

Eleves IME

10

11

C. Aveline

45

43

Sainte-Anne

120

114

Total

419

418

Total des enfants scolarisés à Séné en septembre 2016 : 666

RESERVE
Loi sur la biodiversité : la secrétaire d’Etat en visite à la réserve naturelle

Entretien croisé avec Guillaume Gélinaud et Sylvie Sculo

Guillaume Gélinaud, conservateur de la Réserve Naturelle des Marais de Séné, et Sylvie Sculo, adjointe en charge des espaces naturels, ont souhaité revenir sur la visite en territoire sinagot de Barbara Pompili, secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité, les 8 et 9 juin derniers. En pleine écriture de son projet de loi Biodiversité, elle est venue chercher en Morbihan des illustrations concrètes de son travail. Cette visite officielle a mis un coup de projecteur à la fois sur l’exemplarité des actions citoyennes de lutte contre le baccharis, cette plante invasive aux effets dévastateurs pour la biodiversité littorale, et sur la Réserve Naturelle.
« Une suite concrète à la lutte contre le baccharis »
Guillaume Gélinaud : au moment de la visite de Mme Pompili, le baccharis n’était toujours pas interdit à la vente en France. C’est le cas depuis le 13 juillet 2016, puisqu’il a été inscrit sur la liste européenne des plantes invasives à combattre. Des incertitudes demeurent pour l’instant sur les obligations de destruction des plants existants par les propriétaires.

Sylvie Sculo : il fallait trouver le moyen législatif d’opérer à la base. Nous espérions une suite concrète à la lutte contre le baccharis, c’est aujourd’hui en bonne voie ! C’est en tout cas une reconnaissance du travail fourni par les bénévoles du collectif anti-baccharis, mené par Daniel Lasne de l’association Bretagne Vivante. Une mobilisation qui a fait "tache d’huile".

Guillaume Gélinaud : on a montré, ici à Séné, comment des citoyens, des associations et des collectivités, sans oublier le Parc Naturel Régional, travaillent ensemble.
« Le choix ne s’est pas porté sur nous par hasard »

Guillaume Gélinaud : ce fut l’occasion pour notre équipe de rencontrer à la fois tous les gestionnaires de la Réserve, le préfet, nos député et sénateur, mais aussi la présidente et la directrice du Conservatoire du Littoral, dont nous sommes gestionnaire des terrains.

Sylvie Sculo : avoir ainsi tout le monde autour de la table est une occasion unique de créer du lien, une manière plus directe pour échanger et réfléchir à des solutions, un moyen de renforcer nos relations avec partenaires et financeurs. Mme Pompili a d’ailleurs salué le fait que les chasseurs soient co-gestionnaires de la réserve, ce qui montre qu’on peut être dans des logiques constructives, ce qui n’est pas toujours le cas ailleurs en France. Cette rencontre a plus généralement conforté la Réserve comme un endroit exceptionnel, exemplaire et porteur de sens. Le choix ne s’est pas porté sur nous par hasard…

Guillaume Gélinaud : est-ce que nos échanges vont l’aider à construire son projet de loi Biodiversité ? Je l’espère. La loi ne manquera pas de réaffirmer des principes d’action chers à la Réserve, comme le fameux « éviter – réduire – compenser » : on évite les impacts sur les milieux naturels (des travaux par exemple) et si ce n’est pas possible, on fait tout pour les réduire et les compenser.

Sylvie Sculo : Ce que l’on peut attendre de toute nouvelle loi sur l’environnement, c’est d’en renforcer la défense et la protection. Si l’exemple de Séné peut y contribuer, tant mieux !

HABITAT ET ACTION SOCIALE
Une nouvelle forme d’habitat en projet au Purgatoire
Des besoins en logement social sur le territoire, un terrain communal disponible : il n’en fallait pas plus pour que des citoyens se mobilisent autour d’un projet ambitieux. A partir des réflexions du comité consultatif « Nouvelles formes d’habitat social », un groupe-projet composé d’habitants, d’agents et d’élus étudie la pertinence et la faisabilité d’un habitat social intergénérationnel à Séné.
A ce jour, environ 580 logements sociaux sont répartis sur le territoire, ce qui représente 13 % de l’habitat sur la commune. Il reste encore des efforts à mener pour atteindre les 20 % de logements sociaux conformément à l’obligation légale, ce d’autant plus qu’actuellement, aucune vacance dans le logement social n’est constatée à Séné.

Il se trouve que la commune possède depuis 2013 une parcelle au lieu-dit Le Purgatoire, jouxtant la salle communale Ty Kelou, et pour laquelle les anciens propriétaires avaient expressément demandé à ce qu’elle soit destinée à de la construction de logements sociaux. Le terrain de 5537 m² se compose d’une partie constructible de 1074 m² et de zones naturelles humides. La proximité du bourg, de ses commerces et services en fait un endroit idéal pour accueillir un petit collectif de logements sociaux.
  1   2   3   4   5

similaire:

Bulletin municipal n°32 octobre 2016 iconLe Conseil Municipal de Bouilly-en-Gâtinais, convoqué le 18 octobre...
«Le Cœur du Pithiviers» et de la Communauté de Communes du Plateau Beauceron et portant création de la Communauté de Communes du...

Bulletin municipal n°32 octobre 2016 iconCompte-rendu des délibérations du Conseil municipal de reauville (drome) du 3 octobre 2016

Bulletin municipal n°32 octobre 2016 iconLes participants devront envoyer leur dossier au plus tard le 21...
«Les Trophées simi nouveaux Usages – Immobilier tertiaire 2016» du 17 juin au 21 octobre 2016

Bulletin municipal n°32 octobre 2016 iconBulletin municipal n°29 janvier 2016
«Territoria de Bronze Gouvernance», décerné à Séné pour l’initiative participative «Aux Œuvres Citoyens !»

Bulletin municipal n°32 octobre 2016 iconLes dossiers doivent être remis en deux exemplaires, à compter de...
«asv» a pour objectif d’anticiper les conséquences du vieillissement de la population

Bulletin municipal n°32 octobre 2016 iconCompte-rendu conseil municipal du 03 octobre 2016
...

Bulletin municipal n°32 octobre 2016 iconBulletin municipal n°30 avril 2016
«Aux oeuvres Citoyens». Cette récompense, décernée par le think tank Décider Ensemble et la Gazette des Communes, valorise ainsi...

Bulletin municipal n°32 octobre 2016 iconConseil Municipal du 20 octobre 2016
«scoring». Ce système, qui existe déjà à Rennes et à Paris, a fait ses preuves. IL permet de prioriser les demandes sur la base de...

Bulletin municipal n°32 octobre 2016 iconMairie de meursault
«pour», 3 voix «contre», 1 «abstention» et 1 bulletin blanc, le retrait de la délibération n° 2016-10-11 du 5 décembre 2016 approuvant...

Bulletin municipal n°32 octobre 2016 iconLe conseil municipal et moi-même sommes heureux de vous retrouver...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com