Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales





titreEvaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales
page9/73
date de publication11.02.2017
taille6.7 Mb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   73


Le résultat de l’estimation de l’évapotranspiration potentielle présente ici des valeurs importantes pouvant atteindre 300mm certains mois. Ces valeurs interviennent entre mars et mai. Les mois à ETP faible ne sont pas les mêmes pour les différentes stations. En effet, on enregistre les valeurs faibles autant en pleine saison pluvieuse qu’en saison sèche. La capacité du potentiel évaporant est donc élevée avec le modèle de Thorntwaite. La distinction dans l’évolution saisonnière des E.T.P. ne permet pas de dégager clairement les périodes sèches des périodes humides.
L’application du modèle de Turc nécessite quant à elle la connaissance des valeurs de la température moyenne du mois ou de la décade et de la radiation globale par jour. Cette radiation intègre la valeur quotidienne moyenne de la radiation à la limite de l’atmosphère et la valeur du rapport d’insolation (rapport de la durée moyenne d’insolation pendant le mois concerné à la durée théorique d’illumination). La formule se présente comme suit :

E.T.P.= 0,4 t/t+15 (IG + 50) avec IG = Qs(0,18 + 0,62 n/N) dans laquelle Qs = valeur quotidienne moyenne de la radiation à la limite de l’atmosphère, n/N = rapport d’insolation et t = température moyenne (mensuelle).

Les paramètres et les résultats du calcul de l’E.T.P. sont résumés dans les tableaux 15 à 18.

Deux paramètres nous permettent ici d’apprécier la variation de l’évolution de l’évapotranspiration potentielle selon Turc : l’insolation à travers le rapport n/N et la température. Les valeurs moyennes annuelles pour les quatre stations présentent des différences qui varient en fonction de la latitude et de la position du site en altitude. C’est ainsi que les stations de Ngaoundéré et Mokolo qui sont des sites de montagne ont des moyennes de température (22° et 26°) et insolation (0.52 et 0.62) plus atténuées que les sites de Maroua (27° et 0.67) et Garoua (28° et 0.67).

Cela agit directement sur le comportement de l’évapotranspiration qui évolue en fonction de ces deux paramètres ; cette situation se manifeste par les valeurs totales annuelles de l’E.T.P. qui passent de 1779mm à Garoua, à 1423mm à Ngaoundéré. Les mois de la saison sèche ont des valeurs élevées, elles commencent à baisser avec la recrudescence des pluies pour remonter dès la fin de la saison des pluies. La variation des valeurs de l’ETP est liée aux conditions de température ; les périodes à température faible ont des valeurs d’évapotranspiration moins élevées.

Tableau 15. Paramètres de calcul de l’E.T.P-Turc. à Ngaoundéré




J

F

M

A

M

J

Jt

A

S

O

N

D

Qs


885

915

925

900

850

820

830

870

905

910

890

875

n

285,5

258,2

225,3

169,3

180,1

148,2

112,2

102,7

123,5

166,6

246

269,9

N

365,8

348

372

366

381,3

372

381,3

378,2

363

372

357

365,8

n/N

0,78

0,74

0,60

0,46

0,47

0,40

0,29

0,27

0,34

0,45

0,69

0,74

IG

587,3

584,5

510,6

496,8

400,7

351

298,6

302,2

353,7

417,7

540,9

559



21,5

22,8

24,3

23,9

22,7

22

21,4

21,3

21,4

22

21,8

21,5

E.T.P

150

141

139

134

109

95

82

83

95

111

140

144
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   73

similaire:

Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales iconCours de M. Quiry I principales méthodes d’évaluation des entreprise

Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales iconPoursuivait deux objectifs principaux
«bon état écologique de l'eau» en associant réglementation et redevances de bassin ? Comment conforter la définition territorialisée...

Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales iconLe programme «Urbanisme, paysages, eau et biodiversité»
«Urbanisme, paysages, eau et biodiversité» a pour objectifs, dans le respect des engagements de la France au niveau européen et international,...

Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales iconLa facture d’eau peut représenter jusqu’à près de 10% du budget des...
«conditions économiquement acceptables» (comme le fait la lema) dans ce cas ? Le constat est implacable : la facture d’eau creuse...

Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales iconConstruit à partir de l’aide à l’évaluation des acquis des élèves en fin d’école maternelle

Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales iconConnaissance et marché de l’emploi
«étudie les phénomènes de la vie affective, intellectuelle et comportementale […] conçoit et met en œuvre des méthodes d’analyse...

Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales iconPreambule
«Accompagnement, Soins et Services à la Personne». Ces documents ont pour la plupart été réalisés avec l’aide du groupe de professeurs...

Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales iconLe programme «Énergie et après-mines»
...

Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales iconConvention d’organisation des commissions d’evaluation professionnelle...
«La commune/l’établissement» représenté(e) par Madame/Monsieur Maire/Président(e), agissant en cette qualité conformément à la délibération...

Evaluation des ressources en eau atmosphérique au Nord-Cameroun à l’aide des méthodes conventionnelles et satellitales iconAssociation des professionnels de santé du nord de l'Yonne : Le pôle nord
«patient fragile». A chaque fois qu’un patient fragilisé rentre au ch, elle envisage une diffusion de la fiche






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com