2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages





télécharger 125.26 Kb.
titre2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages
page1/3
date de publication13.02.2017
taille125.26 Kb.
typeAdresse
d.20-bal.com > loi > Adresse
  1   2   3
2



Courriers internetpage 2 

Les adresses et les noms sont retirés des messages

Tous les messages sons  copier/coller avec preuve archivé.

Madame Saint-Hilaire,

M. Beaulieu,
Lors de la dernière séance du conseil de la Ville de Longueuil (celle de mars 2012), madame Monique Bastien, en parlant des feux sonores pour aveugles, a dit : « On a à coeur le bien-être de nos citoyens. » Mais, par rapport à la nuisance sonore engendrée par les vrombissants avions à moteur à pistons des écoles de pilotage, pourrait-on en dire autant?
Hier soir, vers 22 h, quand je suis arrivé chez moi à la suite de cette séance du conseil de la Ville de Longueuil, j’ai pu constater la présence de TROIS avions des écoles de pilotage qui survolaient bruyamment mon quartier résidentiel non loin de ma résidence. Et je me demande si c’est normal que certains de vos citoyens soient obligés de subir cette forme d’agression sonore toute la journée et jusqu’à tard le soir.
À cause d’écoles de pilotage intraitables, obsédées par les appâts du gain et complètement insensibles aux besoins d’un environnement social sain, l’aéroport de Saint-Hubert est manifestement devenu une MALÉDICTION sociale pour bon nombre de vos citoyens. Et je trouve assez surréaliste que vous vouliez vous battre avec autant d’acharnement pour favoriser le développement d’un aéroport source d’une affreuse pollution sonore et atmosphérique.
Certes, vous allez vous justifier en disant que l’aéroport est un important moteur économique pour la région et vous allez certainement appuyer vos dires sur l’étude de la firme Secor dévoilée le 26 janvier 2011. Là-dessus, je me dois de vous servir poliment certains commentaires.
1) D’abord, le rapport de la firme Secor m’apparaît fortement tendancieux : il a été commandé et payé chèrement par des gens d’affaires dont le seul but consistait à faire la promotion des intérêts d’une minorité de capitalistes voulant exploiter à bon marché un outil, l’aéroport, qui, dans les faits, est très déficitaire et ne survit que par de généreuses subventions gouvernementales.
2) Ensuite, je demeure à Saint-Hubert depuis une trentaine d’années, et je ne connais absolument personne dans mon quartier qui occupe un emploi relié à cet aéroport. Si des travailleurs en profitent, bon nombre de ceux-ci doivent vivre bien loin des quartiers résidentiels de Saint-Hubert inondés constamment par le bruit des satanés avions à moteur à pistons des écoles de pilotage.
3) Aussi, l’aéroport, telle une commission de transport public, est forcément condamné aux déficits, et seules de généreuses subventions peuvent assurer sa survie. Et pourquoi? C’est bien simple : les usagers, pour maximiser leurs profits, ne voudront jamais payer le coût réel des services qu’ils reçoivent à cet aéroport.
4) Enfin, la personne qui suit les actualités avec un peu d’attention se rend bien compte que l’avenir de l’industrie aéronautique appartient aux endroits où la main-d’oeuvre coûte une fraction de celle de la région montréalaise. Et si avenir dans ce domaine il y a dans notre région, il va se trouver à Mirabel, et non à Saint-Hubert. Seules s’incrustent à l’aéroport de Saint-Hubert des écoles de pilotage détestées et rejetées par les autres municipalités, qui ne voudraient pas faire subir à leurs citoyens la nuisance sonore d'une pléthore d’avions qui survolent quotidiennement, sans cesse et impunément, les paisibles quartiers résidentiels de leurs citoyens.

En tenant compte de ces propos, je me demande pourquoi votre parti municipal s’obstine à défendre bec et ongle cet aéroport sans avenir et condamné à des déficits répétitifs. Pourquoi ne pas travailler à la fermeture de ce damné aéroport anachronique et ne pas s’ouvrir plutôt à l’idée d’une autre forme de développement économique sur le terrain actuellement occupé par cet aéroport? Je comprends mal l’entêtement de votre parti municipal à défendre cet aéroport si mal adapté au milieu urbain de votre Ville.
Et, il serait peut-être sage de votre part de ne pas miser autant sur le domaine aéronautique pour assurer la prospérité économique de votre région. Pensez à Aveos! Et, au juste, qu’allez-vous faire le jour que Pratt & Whitney Canada annoncera la fermeture de leurs usines à Longueuil en prétextant la nécessité d’un redéploiement stratégique, c’est-à-dire un déménagement à un endroit où le coût de la main-d’oeuvre est moindre et où les subventions sont plus généreuses, et tout cela dans le but de rester plus compétitif sur le plan international? Ne soyons pas la dupe de cette affaire, de cet aéroport.

Jean G



Incident caché le 24 mars 2011

Bonjour M.Lacoste, je vécu un événement cette après-midi. En rentrant chez moi à 14 :03  j’ai constaté une manœuvre dangereuse exécuté par un pilote sur un avion de couleur blanche au lettrage noir. Cet avion à virer sur un 180 degrés pour changer de trajectoire d’une façon très périlleuse à basse altitude. Même le pilote semblait avoir hésité car il ne semblait plus en contrôle de l’appareil. J’ai appelé Dash-L dans les cinq minutes qui ont suivi pour signaler l’incident.Mme Ouellet m’a rappeler quelques minutes plus tard après vérifications et la réponse que les autorités lui ont transmit était que l’incident s’est produit à six cent pieds et était dans la normale.Je vous l’affirme j’ai cru pour instant que cette avion tomberais sur des maisons sans aucun doutes. M.Lacoste je pense qu’il serait impératif q’une enquête sérieuse sois entreprise afin de connaître toutes les raisons pour cet incident. Si cela continue un jour cela arrivera et il sera trop tard.Je pense que le bruit est déjà un problème mais la sécurité est toute aussi importante. 

Merci,

Michel Anders

6 mars 2011 Madame Carole Lavallée

                        Députée de Saint-Bruno-Saint-Hubert


                        Je ne fais pas partie de ceux et celles qui aiment le bruit des avions. Je ne fais pas non plus celui qui pourrait vivre sur la piste (sic), tel que mentionné dans votre communiqué du 4 mars dernier. Je suis plutôt, comme maints citoyens de mon entourage, une sinistrée des écoles de pilotage et non de l’aéroport, je vous le signale.
                         Nos voisins ont dû s’installer ailleurs, n’en pouvant plus des agressions sonores des avions à pistons polluants de ces écoles. D’autres les imiteront au printemps, leurs maisons étant vendues. Mon fils, victime d’un acouphène, s’installera aussi ailleurs avec sa famille, si les choses ne changent pas. Ce ne sont que quelques exemples, mais, enfin, passons, tout cela est sans importance, n’est-ce pas.!!!
                          Ce dont je voulais vous parler est votre « sondage « que l’on qualifie déjà de réducteur, tordu, tendancieux et bidon. Alors que le problème du bruit causé pas les avions à pistons des écoles de pilotage touche une tranche bien déterminée de citoyens St-Hubert, ledit « sondage » fût effectué dans l’ensemble du grand comté de Saint-Bruno-Saint-Hubert. C’est comme si l’on demandait à tous les citoyens du Canada s’ils sont favorables à la séparation du Canada. Faites l’expérience pour voir…
                           Petite remarque : un journaliste du journal « Rive-Sud Express » s’interroge déjà sur l’aspect tendancieux dudit « sondage ». Le communiqué qui a suivi la présentation du « sondage »est à mon avis, tout aussi vicieux et tendancieux. Sachez madame la députée que nous n’en avons rien à faire de votre empathie. Même les malades en phase terminale ne demandent pas de pitié, mais de l’encouragement et de l’aide. On n’est plus en 1927 madame. Les temps ont changé et les citoyens sont de plus conscients de leur santé et de leur qualité de vie et celle de leurs proches, ne vous en déplaise.
                            Votre remarque sur les citoyens qui paralysent les séances du conseil de la Ville, ce qui, par ailleurs  est loin d’être évident, démontre abondamment votre sens développé de la démocratie. Aimeriez-vous mieux que ça se passe dans la rue? On sait ce que ça donne dans d’autres pays. De toute façon, qu’est-ce que cette question venait faire dans le sondage, si ce n’est une tentative avortée de détruire un mouvement de citoyens qui revendiquent leurs droits les plus fondamentaux, que la Charte des droits et libertés leur accorde par ailleurs, au cas où vous l’auriez oublié, si vous l’avez jamais su. Comme personne représentante d’une formation politique qui se dit d’inspiration sociale-démocrate, on aura vu mieux.
                              Quel intérêts défendez-vous madame la députée. Les petits amis de la chambre de commerce. Cela, on le savait déjà, Le pouvoir et l’argent peut-être ?  Quant au fait de bêtement poser la question à l’effet qu’il faille ou non fermer l’aéroport, c’est complètement hallucinant. Qui parle de cela ? Vous et tous ceux et celles qui refusent de voir la situation telle qu’elle est. LE PROBLEME, CE SONT LES ECOLES DE PILOTAGE PARDIEU!!!!!!!  
                               Votre analyse de la situation démontre que vous n’avez rien compris ou refusez de comprendre. Les écoles de pilotage sont le problème, je le répète. Pourtant, votre communiqué n’en fait aucunement état.
                                Une campagne électorale est à nos porte. A cet effet, je vous recommanderais de ne pas mettre trop d’argent à installer des pancartes.

                                 Suzanne Champagne,

                                  Arrondissement de Saint-Hubert

Dimanche, le 6 mars 2011,

>

>    Je vous remercies d'avoir répondu à ma demande, ceci prouve au moins

> que vous êtes à l'écoute de tous. Mais autant  du côté des meneurs ou

> sondage, on parle de l'aéroport alors que toutes les plaintes disent les

> écoles de pilotage. Que ce soit 6, 12 ou comme actuellement 16 heurs par

> jour de bruit incessant, je ne penses pas que personne n'en voudrait. Nous

> avons toujours vécus avec l'aéroport et désirons vivre avec sans toutefois

> avoir à subir cet abus. Si vous me trouvez quelqu'un qui est dans le

> cercle de ces avions et n'a pas quelques liens avec les écoles, qui dit

> oui à un aéroport, j'en ferai mon deuil. 2000 signatures ont été

> recueillis par CAPA-L ceci semble être totalement ignoré. la voilà votre

> enquête, il ne faut pas demander à quelqu'un dans le vieux Longueuil si

> l'aéroport le dérange, vous savez fort bien qu'il dira non, jusqu'à ce que

> les écoles décident d'agrandir le cercle. Votre sondage ne donne pas les

> délimitations choisies, ce qui me trouble encore plus. Du fait votre

> sondage aurait du simplement être consacré aux avions à piston, en sachant

> avec certitude que tous les plaignants peuvent vivre avec le reste.

> Devons nous être les premiers au monde à avoir ces écoles au-dessus d'une

> ville, avec le bruit, les émanations de gaz brut et les dangers? Si un

> accident venait à se produire, je me demande si tous les meneurs

> s'avanceraient autant pour vanter ces écoles, oû faut-il légiférer avant

> et éviter un malheur qui fatalement va arriver, l'on ne peut en sortir.

>   Encore une fois le problème n'est pas l'aéroport mais l'arrivée il y a 3

> ans des écoles, le Québec est quand même assez grand pour régler ce

> problème et TOUS auraient la paix, même les propriétaires.

>

>  Et merci sincèrement de donner suite aux récriminations des citoyens,

> ceci ne peut qu'apporter un respect à une élue alors que tout l'appareil

> gouvernemental ces temps-ci doit souffrir d'un certain cynisme de la

> population et je vis moi-même l'opinion des gens qui me disent qu'essayer

> de défendre nos droits à la paix est une perte de temps alors que tout a

> été décidé il y a longtemps à porte close.

> germain.@ XXXXXX.XX

>

> P.S. Vous comprendrez certainement pour ce qui est des séances municipales

> que ceci étant le seul parquet pour pouvoir s'exprimer en paroles et

> assembler les gens soucieux de retrouver LEUR VILLE, il est normal que

> plusieurs demandent des explications, DASH-L, la chambre de commenrce et

> les instances gouvernementales siégeant à porte fermée.

3 décembre 2010

Bonjour,

 À première vue, ce devait être un beau vendredi ensoleillé dont j’entendais bien profiter pour jouer avec mon fils à l’extérieur. Ce sera malheureusement une autre journée misérable à entendre passer au dessus de ma tête toutes les 15 secondes les avions. Quand finalement entre deux avions intervient un  minuscule silence, j’appréhende le prochain avion.

J’ai l’impression de souffrir d’une quelconque maladie physique ou mentale.

 J’aime le plein-air, l’exercice et le grand air…par-dessus tout j’aime entendre les oiseaux chanter, les enfants crier dans la rue et profiter de mon quartier jadis paisible. Je suis toujours estomaquée de voir comment on fait fi de la santé psychologique et physique des citoyens de Saint-Hubert, surtout ceux vivant en périphérie de l’aéroport.

 Je suis stressée par tant de bruit, ça affecte mon moral et ma résistance et je travaille à temps partiel !!Imaginez ce que ça serait si je restais à la maison à temps plein. Je considère avoir droit de jouir de mon terrain, de mon parc, de mon espace vital sans être ennuyée par ces tondeuses volantes. Que je sois à l’extérieur ou à l’intérieur de ma résidence, c’est la même chose. La poursuite de mes activités extérieures près de ma résidence ne m’apporte que stress, pollution, bruit.  Je m’éloigner de temps en temps pour me ressourcer.

Je vous prie de trouver des solutions durables et raisonnables en faveur des citoyens de l’arrondissement de Saint-Hubert.

 Quelqu’un aurait-il  le courage de m’indiquer combien d’avions se sont prévalu du droit de tournoyer autour de ma tête aujourd’hui. ? J’ai calculé le nombre de 1,680 !!!!!!!!!

4 par minute (c’est souvent bien plus) x 60 minutes x 7 heures.

 Ghislaine P

St-Hubert, Qc.


  1   2   3

similaire:

2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages iconNotes de cours, de sites internet Conventions adoptées
«//») et les changements de page par «/p. Xx/», où XX est le numéro de la nouvelle page (par exemple : «/p. 25/»)

2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages iconRésumé : Noms communs et noms propres. Les points les plus importants...

2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages iconUn auteur a écrit avec raison À partir du moment où le choix du couple...
«À partir du moment où le choix du couple s'exerce librement et où les deux noms sont à égalité dans ce choix on se demande à quoi...

2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages iconAdresse électronique Dans le cahier des charges sont introduites...
«ad validitatem» ou encore «ad solemnitatem». Tel est le cas, par exemple, des formalités propres à la rédaction d'un type de testament...

2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages iconSur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages iconAdresses utiles page 19

2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages iconDialogue avec nos cellules et activation de l’adn
La neuvième couche de l’adn et la guérison, du 14 mai 2010 (les messages donnés par Kryeon peuvent être consultés librement sur différents...

2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages icon«get the london look» Article 1 : Organisateur La société Coty France division «Beauty»
«Jeu get the london look» ou le «Jeu» ou «l’Opération», accessible par Internet depuis la «fan page» rimmel london site internet...

2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages iconGouvernance de l’association : désignation des vice-présidences, fonctions, missions
«or noir» de l’association. Actuellement, Boris petroff tient à jour ce fichier (de 1 000 noms environ), grâce notamment à son billet...

2 Courriers internetpage 2  Les adresses et les noms sont retirés des messages icon«television par cable – internet – telephonie»
«Télévision par câble Internet Téléphonie». Accompagnées des conditions particulières de vente, qui sont signées par le client et...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com