Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce





télécharger 0.51 Mb.
titrePour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce
page2/28
date de publication17.05.2017
taille0.51 Mb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   28

Synthèse de l’étude

  1. Contexte de l’étude


La lutte contre la pédopornographie fait partie des obligations légales des FAI français. Ainsi l’article 6-I-7 de la loi n° 2004-575 du 21 juin énonce le principe du concours des FAI à cette lutte par la mise en place d’un dispositif facilement accessible et visible de signalement de telles données pour les internautes, par l’obligation d’informer promptement les autorités des signalements ou de prendre toutes mesures qu’un juge des référés ou sur requête leur demanderait de prendre pour prévenir un dommage ou faire cesser un dommage occasionné par le contenu. Ils se sont aussi inscrits dans une démarche volontaire auprès des autorités avec notamment la signature de la charte contre les contenus odieux (2004), la mise à disposition d’un site de signalement, www.pointdecontact.net (2004), la fourniture gratuite d’outils de contrôle parental (2005) et la mise en place d’une Hotline Point de contact.
La LCEN prévoit également que les hébergeurs doivent retirer de leurs serveurs les contenus illicites et ce dès lors qu’ils en ont pris connaissance.
Afin de renforcer la lutte contre la pédopornographie, le gouvernement souhaite introduire, dans le cadre de la LOPPSI, et par la modification de la LCEN, une nouvelle obligation à la charge des seuls FAI, qui serait d’empêcher, à titre subsidiaire par rapport à l’obligation pesant sur les hébergeurs, l’accès des utilisateurs aux contenus illicites.
Issue d’une démarche concertée (autorités/FAI) comme dans certains pays européens, ou d’une obligation inscrite dans un texte de loi volontaire (actuellement le cas en Italie), le sujet est complexe tant par les enjeux qu’il soulève que par les moyens requis et les conséquences de leur mise en œuvre.
Afin de sensibiliser les différents acteurs publics et privés aux tenants et aboutissants du blocage d’accès aux sites à caractère pédopornographique, la FFTCE a mandaté un cabinet de consultants pour étudier la faisabilité technique et économique de solutions permettant de bloquer l’accès à ces sites.
    1. Objectifs de l’étude et démarche suivie


L’objectif de cette étude est de mesurer l’impact de l’obligation de blocage qui pourrait être introduite, en termes de coûts et de risques encourus par les FAI. Cet impact est évalué à travers l’estimation des coûts d’investissement et de fonctionnement qu’implique la mise en place de dispositifs techniques et opérationnels de blocage. Une analyse qualitative est également menée pour évaluer les effets indirects tels que les impacts liés aux risques de surblocage, les impacts sur la qualité de service offerte aux clients, les surcoûts au niveau du service client, les dommages et intérêts réclamés par les éditeurs…
Il est entendu que l’évaluation ne concerne que le blocage de sites hébergés hors du territoire français. Pour les sites hébergés en France, l’obligation actuelle des hébergeurs peut répondre effectivement aux préoccupations de lutte contre ces contenus. Non seulement, l’accès involontaire au contenu est rendu impossible mais le contenu lui-même est supprimé.

L’étude s’appuie sur une analyse détaillée des solutions disponibles à ce jour dont certaines sont mises en œuvre dans d’autres pays occidentaux afin de déterminer des scénarii applicables aux FAI français.
Pour cette étude, nous avons procédé à :

  1. une présentation pédagogique des concepts de base du réseau Internet ainsi que les équipements nécessaires au fonctionnement de ce réseau

  2. une analyse comparative des principales techniques de blocage : IP, DNS, BGP, DPI, Hybride

  3. une revue du cadre légal et des solutions mises en œuvre dans différents pays occidentaux

  4. une évaluation quantitative des coûts d’investissement et de fonctionnement applicables au réseau typique par scénario technique et opérationnel, accompagnée d’une évaluation qualitative des coûts liés aux effets de bord et des risques encourus

  5. une synthèse des conclusions de l’étude


Les principales sources ont été obtenues :

  • par entretiens avec les membres de la FFTCE en France, des FAI étrangers, des fournisseurs de solutions

  • par recherche documentaire : littérature académique, sites Internet, etc.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   28

similaire:

Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce iconAvis du Groupe de Réflexion pour le Développement du Secteur des...
«loi relative aux communications électroniques et à la Poste en République du bénin» au lieu de «loi relative aux télécommunications...

Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce icon1. Particularités des réseaux de communications électroniques au...

Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce iconLignes directrices relatives au cadre juridique applicable entre...

Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce iconConsultation publique sur l’intervention des collectivités territoriales...

Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce iconSociété belge des auteurs, compositeurs et éditeurs scrl (sabam)
«sabam») au sujet du refus de la première société de mettre en place un système de filtrage des communications électroniques au moyen...

Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce iconMmes et mm. Guemin. Reverdy. Cacheleux. Joulin. Fruh. Toussaint....
«Gemapi» pour permettre la mise en œuvre du contrat et dans le même temps prend, à la demande de la Fédération, la compétence anc...

Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce iconFederation française de cuniculiculture

Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce iconFédération française de Taekwondo & da

Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce iconAdresse électronique Dans le cahier des charges sont introduites...
«ad validitatem» ou encore «ad solemnitatem». Tel est le cas, par exemple, des formalités propres à la rédaction d'un type de testament...

Pour le compte de la Fédération Française des Télécoms et des Communications Electroniques fftce iconLa féderation française de la randonnée pédestre






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com