Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants





télécharger 53.43 Kb.
titreLes principaux documents qui ont été consultés sont les suivants
date de publication18.05.2017
taille53.43 Kb.
typeDocumentos
d.20-bal.com > loi > Documentos
M. PORTUGAIS

I.U.T. Info

Les abréviations
Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants :

  La brochure n° 001 F6408 publiée par le Centre national de documentation pédagogique en 1988,

intitulée Règles d'écriture et de disposition de textes. Mode d'évaluation des travaux de secrétariat.

Cette brochure contient les règles et recommandions formulées par le ministère de l'Éducation nationale pour l'enseignement de la dactylographie et les épreuves d'examens.

  Le Lexique des règles typographiques en usage è l'Imprimerie nationale, 3 édition, 1990. C'est une mine de renseignements de toute sorte.

  Plusieurs normes AFNOR (Association française de normalisation) et ISO (Organisation internationale de normalisation) portant sur divers sujets abréviations, bibliographie, etc. La référence de ces normes est indiquée en note dans les chapitres concernés. Trois sont particulièrement importantes :

  AFNOR NF Z 41 003 (janvier 19741 « Présentation des articles de périodiques))

  AFNOR Z 41 006 (octobre 1983) « Présentation des thèses et documents assimilés));

  ISO 5966 1982 « Présentation des rapports scientifiques et techniques ».

Une note d'information parue au B.O. n° 42 du 28 novembre 1985 précise, à l'intention des candidats au doctorat, la manière de présenter les thèses en vue de leur reproduction sur microfiches ; cette note reprend les directives de la norme AFNOR mentionnée ci dessus.

CHAPITRE 1
Les abréviations
On désigne par ce terme les formes réduites soit de mots, soit de séquences de mots (dénominations complexes, titres), auxquelles on recourt pour économiser de la place. Les abréviations posent un double problème celui de leur forme et celui de leur emploi.


1.1 FORME DES ABRÉVIATIONS DE MOTS


1.1.1 Procédés de réduction des mots

Le plus fréquent est la troncature, qui supprime la fin du mot et ne conserve que les premières lettres ex. (exemple), ou la seule initiale p. (page). C'est lui qui est recommandé pour créer des abréviations.
La contraction, plus rare, réduit le mot par le milieu, en conservant au moins la première et la dernière lettre n° (numéro), Mme (Madame).
Pour les ordinaux, on utilise le signe du chiffre correspondant : 1er (premier), (premièrement).

Dans tous les cas, la réduction doit porter sur au moins deux lettres.

1.1.2 Abréviations légales, conventionnelles et de circonstance
Certaines abréviations ont une forme fixée par la loi : symboles des éléments chimiques, des unités monétaires1, des unités de mesure (   9.3.2).
D'autres ont une forme conventionnelle, fixée par l'usage ou résultant d'un accord entre les spécialistes. C'est le cas de la majorité des abréviations, qu'elles appartiennent à la langue courante   1.5.1) ou à des domaines spécifiques noms de langues (all., angl., ft.), termes de géographie (lat., long., fl.), vocabulaire de la bibliographie (    1.5.2), etc. Leur nombre est infini, chaque spécialité ayant les siennes. Contrairement aux abréviations légales, elles peuvent présenter une double forme : fr. ou franç. (français). Pratiquement, pour un travail portant sur un sujet déterminé, il faut recenser quelles sont les abréviations conventionnelles de la spécialité en consultant un ouvrage qui y fait autorité ; il est commode d'en dresser une liste et de s'y reporter en cours de rédaction.

Un auteur peut enfin être amené à se créer, pour des termes longs et d'emploi fréquent, une ou plusieurs abréviations de circonstance, valables seulement pour un travail donné ; elles doivent être formées selon le même principe que les autres.

Ce sont là les trois catégories d'abréviations utilisables. Précisons que ne doivent jamais apparaître dans le manuscrit définitif des abréviations personnelles comme bp (beaucoup) ou svt (souvent), celles dont on se sert pour prendre des notes ou dans des brouillons (les éviter dans les feuilles que l'on donne à taper, car elles risquent de passer dans le manuscrit lors de la frappe).

1.1.3 Point abréviatif
En règle générale, l'abrègement d'un mot est signalé par un point qui suit sans espace la partie restante : etc., s. (siècle).
Mais deux groupes d'abréviations sont dépourvues de point : d'une part, toutes les abréviations légales : Co (cobalt), min (minute) ; d'autre part, les abréviations qui incluent la dernière lettre du mot : Mme, 1er , 1re , 2e , n°,fg (faubourg), St (Saint).
1.1.4 Pluriel
Les abréviations légales et la quasi totalité des abréviations conventionnelles ont la même forme au pluriel qu'au singulier : 9 ex. (exemples), l. 2 5 (lignes), fig. 7 et 8 (figures).
Certaines abréviations ont cependant un pluriel distinct : celles qui incluent la dernière lettre du mot : n ° , 1 , Mmes, Mlles ; ms. (manuscrit), pluriel mss ; M. (monsieur), pluriel par redoublement MM.

Problème de pp. Pour l'indication de pages multiples, on écrit, avec p simple : 25 p. ; p. 8, 19 (pages 8 et 19). Mais lorsqu'il s'agit des pages initiale et finale d'un passage, il faudrait écrire, avec p redoublé : pp. 8 19 (pages 8 à 19). En fait, le redoublement de p est inutile : la ponctuation suffit à distinguer clairement p. 8 19 (8 à 19) de p. 8, 19 (8 et 19) (2).

1.2 EMPLOI DES ABRÉVIATIONS DE MOTS
1.2.1 Quand les utiliser?

On ne peut pas donner de règles précises, mais seulement des indications générales. Divers facteurs entrent en jeu :

  La nature des abréviations : emploi libre pour etc., soumis à restrictions pour ou p.

 . Leur fréquence. On n'abrège pas un mot qui n'intervient qu'occasionnellement ; les abréviations ne sont utiles que si leur emploi est fréquent (noms de langues en linguistique, par exemple).

  Le caractère plus ou moins technique du travail : Boulogne est le 1er port de pêche (dans un ouvrage de géographie, aspect technique du classement), mais Il est le premier à avoir appliqué cette méthode. Les abréviations apparaissent plus naturellement dans les travaux de caractère technique ; mais même là, il ne faut pas en abuser : leur excès complique la lecture et la rend peu agréable.

- Enfin l'intégration ou la non intégration dans une phrase. De façon générale, les abréviations sont employées librement dans les contextes de style elliptique, où l'expression est réduite aux mots essentiels parenthèses, notes, tableaux, exemples, etc. On évite par contre, sauf cas particuliers, l'abréviation de mots intégrés dans une phrase construite.
Comparer : dans le tableau 3/ (tabl. 3) ; au 15e siècle/(15e s.) c'est à dire d'environ 15 %/ (c. à d. env. 15 %) ; le pluriel est en aux/ (pl.  aux) ; en français/fr. chat; à l'indicatif présent /ind. prés. il va.
C'est sur ces bases que l'auteur doit déterminer l'emploi des abréviations dans son travail ; en cas d'hésitation, consulter un ouvrage de la discipline faisant autorité pour voir quels sont les usages.

1.2.2 Règles fondamentales à respecter
L'emploi des abréviations doit être uniforme dans l'ensemble du travail. Cela implique deux choses il faut toujours utiliser, pour un mot donné, la même abréviation h. ou hab. (habitant), mais pas tantôt l'un, tantôt l'autre ; il faut toujours utiliser, dans des conditions similaires, soit le mot entier, soit son abréviation dans les renvois, par exemple, tableau 3 ou tabl. 3, mais pas tantôt l'un, tantôt l'autre.
Toute abréviation non usuelle, qui risque de poser un problème au lecteur, doit être définie de façon précise lors de sa première mention dans le texte. Si ces abréviations sont nombreuses, il est utile d'en donner une liste au début du travail (   41.7).

1.2.3 Quelques précisions d'ordre matériel

-Espacement. On laisse un espace entre l'abréviation et ce qui la précède ou suit comme avec le mot entier : IIe s. av. J. C., p. 5, n° 3.

  Ponctuation. Elle est mise de la même manière qu'avec les mots entiers : 125 hab., selon le dernier recensement ; etc. ? La seule particularité est la disparition du point final de phrase après le point abréviatif : etc. Mais, sauf s'il y a un appel de note etc. 1. Mais.

  Majuscule, Une abréviation à minuscule initiale prend une majuscule dans les cas où un mot entier en prendrait une, en début de note par exemple : P. 8. Cf. chap. 3.

  Fins de ligne. Une abréviation ne doit pas être séparée du terme auquel elle est associée du point de vue du sens (   7.3.2).

1.3 SIGLES

1.3.1 Définition
Un sigle est la forme abrégée d'une dénomination complexe, dont chacun des mots, ou des mots principaux, a été réduit à sa première ou à ses premières lettres INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), AFNOR (Association française de normalisation). Ce procédé d'abréviation est commode et très économique, aussi bien à l'oral qu'à l'écrit.
Utilisé à l'origine surtout pour des noms d'organismes, il est appliqué aujourd'hui à n'importe quelle dénomination complexe d'emploi fréquent, dans tous les domaines. Chaque spécialité se crée les siens en médecine par exemple, SIDA (syndrome d'immuno-déficit acquis), IRC (insuffisance rénale chronique). Cette prolifération peut entraîner la polyvalence de certains sigles IVG signifie « interruption volontaire de grossesse » en gynécologie et « insuffisance ventriculaire gauche » en cardiologie.
1.3.2 Forme
Les sigles sont entièrement écrits en majuscules, y compris les lettres qui sont minuscules dans la dénomination complète.

Les points sont facultatifs. La graphie traditionnelle met un point, non suivi d'espace, après chaque lettre initiale de mot : S.N.C.F. Mais cette pratique a deux inconvénients elle est inapplicable aux sigles comportant des lettres non initiales (il faudrait écrire A.F.NOR.) et elle est lourde dans le cas de sigles longs, puisqu'elle double la longueur : I.N.S.E.R.M. L'usage qui s'impose actuellement est d'écrire les lettres à la suite sans espaces ni points (en particulier sans point final).

Certains sigles qui présentent une bonne alternance de consonnes et voyelles tendent à devenir des noms propres, écrits en minuscules avec majuscule initiale : Unesco, Euratom, Samu.
1.3.3 Emploi

Les sigles ont un emploi sensiblement plus libre que les abréviations de mots telles que ex. ou p. ils sont utilisables dans le texte là où le serait la dénomination complexe qu'ils représentent. Ils fonctionnent dans la phrase exactement comme le ferait cette dénomination: les IVG pratiquées en 1986 (accord au féminin pluriel).

Les règles fondamentales à respecter sont celles énoncées ci dessus en 1.2.2 : uniformité de l'emploi (ne pas écrire tantôt S.N.C.F., tantôt SNCF) et explicitation du sens si c'est nécessaire.
Les sigles ne doivent pas être coupés en fin de ligne : *IN/SERM.
1.4 ABRÉVIATION DES TITRES
Les titres longs peuvent être abrégés s'ils doivent être mentionnés fréquemment (un titre formé d'un mot unique ne s'abrège que dans les références  chiffrées : Sat. 10, 356, pour Satires). Les procédés varient selon qu'il s'agit d'oeuvres littéraires, d'ouvrages spécialisés ou de périodiques. Le titre abrégé est en italique, comme le titre complet.
1.4.1 œuvres littéraires

En dehors des références chiffrées, l'abréviation se fait par réduction au(x) mot(s) essentiel(s) : Considérations (Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence). Quand le titre complet commence par un article, cet article ne fait jamais partie du titre abrégé et n'est donc pas en italique : l'Éducation (L'Education sentimentale).
L'abréviation de »titres d'oeuvres littéraires doit être pratiquée avec mesure : en règle générale, se limiter aux titres très longs ou aux cas consacrés par la tradition.
1.4.2 Ouvrages spécialisés
Plusieurs procédés sont utilisés :  
  Réduction au(x) mot(s) essentiel(s) : Monde paysan (Le monde paysan en France de 1850 à 1914).

  Sigle : DELL (Dictionnaire étymologique de la langue latine).

  Troncature des mots principaux; Ling. gén. (Linguistique générale).
Dans certains cas, la forme abrégée est fixée par l'usage ; sinon, il faut en créer une.
1.4.3 Périodiques
Deux procédés sont utilisés :
  Sigle : BSLP (Bulletin de la Société de linguistique de Paris), ou ce qu'on peut appeler un quasi sigle », contenant une minuscule: RPh (Revue de Philologie). Ces abréviations résultent, dans chaque discipline, d'une convention entre les spécialistes ; on en trouve la liste dans les bibliographies spécialisées. Elles ne sont pas exemptes de flottements : BSLP ou BSL, par exemple.
  Troncature des mots principaux : Bull. Soc. Ling. Paris. C'est le procédé recommandé par une norme ISO2, à échelle internationale et pour toutes les disciplines, en vue de faciliter l'échange d'information. Il a l'avantage, par rapport aux sigles, de permettre une identification immédiate du périodique. C'est ce procédé qu'il faut de préférence adopter, dans la mesure où il correspond à une normalisation internationale.
1.4.4 Emploi des titres abrégés
Ceux qui sont constitués par réduction au(x) mot(s) essentiel(s) et les sigles peuvent être employés aussi bien dans le cours d'une phrase que dans les références données entre parenthèses ou en note : l'étymologie proposée par le DELL pour ce mot. En revanche, les titres abrégés par troncature sont limités aux parenthèses et notes.

Il faut observer les mêmes règles fondamentales que pour les autres abréviations C   1.2.2) : se servir toujours de la même forme abrégée ; préciser lors de la première mention dans le texte quel est le titre complet représenté par l'abréviation. Les abréviations utilisées pour les titres peuvent être signalées dans la liste bibliographique donnée à la fin du travail, entre parenthèses à la suite de la référence de l'ouvrage concerné: (= DELL).
1.5 LISTES D'ABRÉVIATIONS
1.5.1 Abréviations courantes (liste non limitative)
ap. J. C. après Jésus Christ

av. J.  C. avant Jésus Christ

c. à d. c'est à dire

cf. «voir»)  2.5.2)

env. environ

etc. t et tout le reste » )   6.3)

ex. exemple (   6.4)

id. «  la même chose » (latin idem ; s'emploie pour éviter une répétition)

Inf. inférieur

M. monsieur (pluriel MM.)

Mlle mademoiselle (pluriel Mlles)

Mme madame (pluriel Mmes)

max. maximum, maximal

minim, minimum, minimal

n° numéro (pluriel n°')

nouv. nouveau, nouvelle

s. siècle

suiv. suivant

sup. supérieur

y. voir ( 2.5.2)

1er , Ier premier (féminin : 1re Ire)

2e , IIe ... deuxième/second(e)...

1° , 2° ... premièrement, deuxièmement...

(Ne pas utiliser le signe & comme abréviation du mot et.)
1.5.2 Abréviations concernant la bibliographie 3
ann. annexe bibliogr. bibliographie

app. Appendice bull, bulletin

arch. archives ch. chant

art. article chap. chapitre

av. pr. avant propos chronol. chronologie

circ. circulaire mém. mémoire

col. colonne ms., mss manuscrit, manuscrits

coll. collection n. note

comment. commentaire n°, n numéro, numéros

c. r. compte rendu op. cit. opere citato(   2.4.1)

dactyl. dactylographié ouvr. ouvrage

diagr. diagramme p. page (pp.   1.1.4)

dic. dictionnaire paragr. paragraphe

dir. direction, directeur part. partie

diss. dissertation photogr. photographie

doc. document pl. planche

éd. édité, édition postf. postface

encycl. encyclopédie préf. préface

ép. épître prol. prologue

épil. épilogue publ. publié

et al. et alii (   2.2.2) rec. recueil

f. feuillet réimpr. Réimpression

fasc. fascicule sect. section

fig. figure sér. série

s. d. sans date (   2.3.6) graph. graphique

s. 1. sans lieu (   2.3.6) grav, gravure s. 1. n. d. sans lieu ni date (  2.3.6) ibid. ibidem (2.4.1)

suppl. supplément ill, illustration

t. tome introd. introduction

tabl. Tableau 1. ligne

trad. traduction, traduit liv. livre

v. vers loc. cit. loco citato (   2.4.1) vol. volume


il

9

(2) Les normes ISO et AFNOR relatives aux references bibliographiques recommandent pp., le Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale, p. 6, conseille p.


1 Voir les articles « élément » et « monnaie » du Petit Larousse illustré 1993, Paris, 1992.



2 ISO 4 1984 «  Règles pour l'abréviation des mots dans les titres et des titres des publications ».



3La plupart de ces abréviations figurent dans la norme ISO 832 1975 « Références bibliographiques. Abréviations des mots typiques ».



similaire:

Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants iconDiscours rapportés direct et indirect 48
«Dans Titanic, c’est impossible de distinguer les scènes qui ont été réalisées par ordinateur de celles qui ont été tournées de manière...

Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants iconCette séquence, qui a pour thème Le Cirque, se compose de trois documents...
«descend» le texte afin de les préparer à l’exercice-maison «¿Verdadero o falso ? Justifica»

Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants iconNote : Ces documents ne sont pas joints au compte-rendu car ils ont...

Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants iconOutil d’évaluation – Peter Benenson et la liberté d’expression (pp. 4-5 de l’album)
«crime» avait été commis par les deux étudiants qui ont été emprisonnés au Portugal en 1960 et qui ont incité Peter Benenson à fonder...

Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants iconListe des livres  80% au bac et après ? Les enfants de la démocratisation scolaire
«moyens» qui ont le plus apprécié cet exercice. Ils étaient particulièrement satisfaits de pouvoir donner leur avis et ce sont les...

Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants iconL’Algérie, la mutation de tous les défis
«les dépassements» ont assurément été le pain quotidien de ces millions de miséreux pris entre deux feux; mais les massacres, les...

Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants iconRapport réglementaire 2015
«l’ensemble des établissements lui appartenant». Sur ce périmètre, les postes d’émissions de Gaz à Effet de Serre (ges) suivants...

Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants iconAttention : les éléments figurant dans ce compte-rendu sont strictement...
«au fil de l'eau» pour les postes qui n'ont pas été pourvus lors de la campagne principale

Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants icon1. 1 É r I c p uc k p eu t I l pr o cé d er à c es LI c en c I e...
«dans les mois suivants» que les licenciements économiques ont été prononcés. De plus si l’activité «reprend», IL s’agira certainement...

Les principaux documents qui ont été consultés sont les suivants iconCompte tenu de l'analyse qui précède à ce document, les axes de travail...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
d.20-bal.com